Dieu et notre libre arbitre


Dieu ne peut pas obliger quelqu'un à bien agir sinon les prisons seraient inutiles et on serait tous sauvés car c'est la volonté de Dieu (1Ti.2:4) mais on se serait alors comme des robots, des marionnettes.

L'observation d'un commandement dépend de la personne qui le reçoit, pas de la personne qui le donne, fut-il le roi le plus puissant de la terre, fut-il le Roi des rois !

Même Dieu est impuissant à nous obliger de lui obéir, même si c'est le plus cher désir de son coeur parce qu'Il sait que cest la clé de notre bonheur.

Il n'a pas empêché Jonas de partir dans la direction contraire, Il n'a pas empêché la femme de Lot de se retourner et Il n'a pas empêché... Adam de gouter au fruit défendu.

Alors, pensons-y bien avant d'agir ! C'est à nous de décider d'obéir ou non à ses commandements. Ce sera aussi à nous de rendre des comptes.

Par contre, il peut et il va influencer les hommes mais ceux-ci auront toujours le choix de résister à son influence.

Pr.16:7 Quand l’Eternel approuve les voies d’un homme, il dispose même ses ennemis à faire la paix avec lui.

Pr.21:1 Le coeur du roi est un simple courant d’eau dans la main de l’Eternel: il l’oriente comme il le désire.

Paul aurait pu résister à Jésus quand il lui a apparu sur le chemin de Damas mais cela aurait été dur pour lui de le faire

Actes 26:14 Nous sommes tous tombés par terre et j’ai entendu une voix qui me disait en langue hébraïque: ‘Saul, Saul, pourquoi me persécutes-tu? Il te serait dur de te rebeller contre les aiguillons.

On piquait les boeufs avec des aiguillons pour les faire avancer, il fallait que le boeuf ait la tête pas mal dure, - ou les fesses plutôt ! - pour résister et se rebeller à l'ordre d'avancer mais c'était possible.

Je m'associe à tes prières pour que Dieu dispose tes adversaires à faire la paix et te traiter avec respect. Espérons qu'ils ne se rebelleront pas contre les aiguillons que nous lui envoyons par nos prières.






Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes dimanche 19 novembre 2017