Réflexion sur l'avortement


Il y a maintenant plus de 30 ans que l'avortement a été légalisé aux États-Unis (en 1973), il s'est fait depuis plusieurs dizaines de millions d'avortement.

Une internaute m'a partagé qu'"En France, on parle de 200,000 avortements par année depuis 1975. Ce qui est horrible avec l'avortement, c'est que cela est aussi dangereux pour la mère, et pour les futurs enfants à naître. Paul Cesbron, ancien chef de clinique d'un des plus grands hopitaux parisiens, explique dans un de ses livres que 90% des enfants en néonatalité ont une mère ayant subi un avortement ou une PMA. Ce n'est pas un pro-vie, on ne peut pas le soupçonner d'être partisan."

L'avortement démontre au moins en partie que nous n'avons tenu compte de manière adéquate des besoins des femmes. Il ne suffit donc pas de le rendre illégal mais d'offrir une alternative meilleure aux femmes en les aidant sur le plan financier et en leur offrant du soutien émotionnel, on doit tout de suite mettre en disponibilité des ressources pour inciter les femmes à garder leur enfant, cela recevra un bon echo chez les femmes qui se résignent en dernier recours à se faire avorter. Il arrive que ce soit le désespoir découlant d'une perspective de vie d'isolement et de pauvreté à élever seule leur enfant qui pousse les femmes à se faire avorter.

Cela ne règlera pas complètement la question de l'avortement, car il y a aussi d'autres motifs qui font que des femmes choisissent de se faire avorter, des motifs contre lesquels seule une réévaluation des valeurs chez la femme peut prévenir. Par exemple, si élever un enfant fait obstacle à leur conception de bonheur liée à ce qui est perçue par elle comme une vie «émancipée» dans le travail et les loisirs.

En effet, l'un des arguments souvent apporté pour justifier le droit à l'avortement va comme suit: «Mon corps est à moi, je peux en faire ce que je veux. Personne n'a le droit de me dire quoi faire ou ne pas faire.»

Celle qui est centrée sur elle-même, qui érige son bien-être au-dessus de toute autre considération ne pourra pas aisément percevoir le bon sens dans ce qui se trouve sur ce site, parce que ce que j'avance va à contre-courant de notre société hédoniste.

Est-ce que notre corps nous appartient vraiment ?

Je vais procéder par analogie. Vous savez comment ça fonctionne avec les brevets pour les inventions, n'est-ce pas ? L'invention appartient légalement à l'inventeur, il peut en disposer comme il le veut. Si quelqu'un s'en sert sans son consentement, il s'expose à des poursuites légales.

Dieu est notre créateur, il a les droits sur nous, donc sur les bébés aussi dans le ventre de leur mère:

Psaumes 100:3 Sachez que l'Eternel est Dieu! C'est lui qui nous a faits, et nous lui appartenons

Est-ce moi qui ouvrirais le ventre maternel pour ne pas laisser un enfant naître? dit l'Eternel.Moi qui fais naître, empêcherais-je d'accoucher? dit ton Dieu. Es.66:9



Ps.139:13 C'est toi qui as formé mes reins, qui m'as tissé dans le sein de ma mère.
14 Je te loue de ce que je suis une créature si merveilleuse. Tes oeuvres sont admirables, et mon âme le reconnaît bien.
15 Mon corps n'était point caché devant toi, lorsque j'ai été fait dans un lieu secret, tissé dans les profondeurs de la terre.
16 Quand je n'étais qu'une masse informe, tes yeux me voyaient; et sur ton livre étaient tous inscrits Les jours qui m'étaient destinés, avant qu'aucun d'eux existât.

Il nous a créés pour le glorifier dans l'adoration et le service.

Ap.4:11 Tu es digne, notre Seigneur et notre Dieu, de recevoir la gloire et l'honneur et la puissance; car tu as créé toutes choses, et c'est par ta volonté qu'elles existent et qu'elles ont été créées.

Notre corps appartient au Seigneur, il est pour le Seigneur :

1 Corinthiens 6:13 Mais le corps n'est pas pour l'impudicité. Il est pour le Seigneur, et le Seigneur pour le corps.

En chaque être humain, se trouve le souffle de Dieu, Dieu y a mis son esprit.

Ge.2:7 L'Eternel Dieu forma l'homme de la poussière de la terre, il souffla dans ses narines un souffle de vie et l'homme devint un être vivant.

Pour les chrétiens, c'est encore plus, Dieu a décidé de venir y habiter en Esprit, notre corps est maintenant son temple.

1Co.3:16 Ne savez-vous pas que vous êtes le temple de Dieu, et que l'Esprit de Dieu habite en vous? 17 Si quelqu'un détruit le temple de Dieu, Dieu le détruira; car le temple de Dieu est saint, et c'est ce que vous êtes. 18 Que nul ne s'abuse lui-même: si quelqu'un parmi vous pense être sage selon ce siècle, qu'il devienne fou, afin de devenir sage. 19 Car la sagesse de ce monde est une folie devant Dieu.

C'est un avertissement sérieux qui montre la valeur que Dieu donne au corps humain. Beaucoup ne réalisent malheuresement pas que c'est de la folie furieuse de tuer les bébés avant qu'ils sortent du ventre de leur mère et qu'ils devront en rendre compte devant Dieu !

Proverbes 24:12 Si tu dis: Ah! nous ne savions pas!... Celui qui pèse les coeurs ne le voit-il pas? Celui qui veille sur ton âme ne le connaît-il pas? Et ne rendra-t-il pas à chacun selon ses oeuvres?

Jérémie 50:29 Rendez-lui selon ses oeuvres, faites-lui entièrement comme elle a fait! Car elle s'est élevée avec fierté contre l'Eternel

Matthieu 16:27 Car le Fils de l'homme doit venir dans la gloire de son Père, avec ses anges; et alors il rendra à chacun selon ses oeuvres.

Pour ceux et celles qui ont participé à un avortement, le pardon est garanti à celui qui se repend









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes le jeudi 27 novembre 2014