Le service dans l'église n'est pas du bénévolat


Servir le Seigneur Jésus Christ n'est pas du bénévolat, car le bénévolat, c'est de faire quelque chose sans rien attendre en retour, notre récompense est alors de rendre service à des gens et peut-être un sourire de gratitude de leur part. Servir le Seigneur, c'est au contraire un travail très rémunérateur, c'est le travail le plus payant qui soit car s'il procure des bénéfices dans le siècle présent, sur terre comme tout autre travail, il a l'avantage de continuer à produire des bénéfices jusque dans l'éternité et ce n'est pas moi qui le dis, mais le Seigneur Jésus-Christ Lui-même, Lui dont la Parole est la vérité !

Marc 10:28 Pierre se mit à lui dire; Voici, nous avons tout quitté, et nous t’avons suivi. 29 Jésus répondit: Je vous le dis en vérité, il n’est personne qui, ayant quitté, à cause de moi et à cause de la bonne nouvelle, sa maison, ou ses frères, ou ses soeurs, ou sa mère, ou son père, ou ses enfants, ou ses terres, 30 ne reçoive au centuple, présentement dans ce siècle-ci, des maisons, des frères, des soeurs, des mères, des enfants, et des terres, avec des persécutions, et, dans le siècle à venir, la vie éternelle.

Bien longtemps auparavant, le Saint-Esprit avait parlé ainsi par la bouche de son serviteur et prophète Moïse :

Exode 23:25 Vous servirez l’Eternel, votre Dieu, et il bénira votre pain et vos eaux, et j’éloignerai la maladie du milieu de toi. 26 Il n’y aura dans ton pays ni femme qui avorte, ni femme stérile. Je remplirai le nombre de tes jours.

Le bon roi Ézéchias connaissait les promesses divines et il a rapidement rappelé à Dieu les promesses rattachées à son service après que le prophète soit venu lui annoncer de faire son testament car il allait mourir.

2Rois 20 :1 En ce temps-là, Ezéchias fut malade à la mort. Le prophète Esaïe, fils d’Amots, vint auprès de lui, et lui dit: Ainsi parle l’Eternel: Donne tes ordres à ta maison, car tu vas mourir, et tu ne vivras plus. 2 Ezéchias tourna son visage contre le mur, et fit cette prière à l’Eternel: 3 O Eternel! souviens-toi que j’ai marché devant ta face avec fidélité et intégrité de coeur, et que j’ai fait ce qui est bien à tes yeux! Et Ezéchias répandit d’abondantes larmes. 4 Esaïe, qui était sorti, n’était pas encore dans la cour du milieu, lorsque la parole de l’Eternel lui fut adressée en ces termes: 5 Retourne, et dis à Ezéchias, chef de mon peuple: Ainsi parle l’Eternel, le Dieu de David, ton père: J’ai entendu ta prière, j’ai vu tes larmes. Voici, je te guérirai; le troisième jour, tu monteras à la maison de l’Eternel. 6 J’ajouterai à tes jours quinze années. Je te délivrerai, toi et cette ville, de la main du roi d’Assyrie; je protégerai cette ville, à cause de moi, et à cause de David, mon serviteur. 7 Esaïe dit: Prenez une masse de figues. On la prit, et on l’appliqua sur l’ulcère. Et Ezéchias guérit.

Ézéchias avait servi Dieu pendant longtemps et il était donc en position de rappeler à Dieu ses promesses d'éloigner la maladie (Ex.23:25) et d'accorder une longue vie (Ex.23:26). Dieu a honoré Sa Parole en exauçant sa prière. Personne ne pourrait convaincre Ézéchias qu'il avait fait du bénévolat en servant Dieu !

Lors donc que vous servez dans l'Église, vous ne le faites pas pour rien, le travail n'est jamais vain dans le Seigneur (1Co.15:58), au contraire, profitez-en pour rappeler à Dieu ses promesses liées au service et demandez-Lui avec ferveur et persistance ce qui vous tient à coeur. Et Dieu, dans sa grâce, sait ce qu'il y a de meilleur pour vous et connaît aussi le temps propice pour vous l'accorder afin que ce soit dans votre vie une bénédiction qui Le glorifiera.



Compteur installé le 3 juillet 2018

Nombre de visites - 27