Description de tâches pour les leaders de groupes maison


Les leaders de groupes maison, de cellules, de prière ou d'études bibliques ou encore de groupes vie comme on les appelle dans notre église, peu importe comment on les appelle, ont des responsabilités face au groupe sur lequel on les a établis. Ils y font office de pasteur sous la direction du pasteur principal, même s'ils n'en ont pas nécessairement le titre officiel.  

Le rôle pastoral en 7 points  

-  1° Modèles pour le groupe –

On ne le réalise pas mais les yeux sont posés sur nous et pas seulement dans notre groupe vie. On regarde à nous pour s’inspirer et les futurs leaders auront tendance à reproduire ce qu’ils auront vu en nous.

Notre comportement aura l'impact le plus déterminant sur le groupe, bien plus que nos paroles parce que notre comportement montre ce qu'on croit alors que nos paroles montrent ce qu'on sait. Notre comportement vient donc confirmer ou infirmer ce qu'on dit.

1Corinthiens 11:1  Soyez mes imitateurs, comme je le suis moi-même de Christ.

Philippiens 3:17  Soyez tous mes imitateurs, frères, et portez les regards sur ceux qui marchent selon le modèle que vous avez en nous.

C'est le comportement de Jésus qui m'a amené à croire en ce qu'il disait, c'est quand j'ai vu à quel point il avait compassion des gens que j'ai cru qu'il m'aimait aussi vraiment.

De même les gens ont besoin de voir en nous le bon berger Jésus-Christ pour grandir dans le désir de le connaître.  

- 2° Enseignement – 

Les groupes maison ne sont pas une plate-forme pour propager nos propres idées même si elles peuvent être très édifiantes. Nous ne sommes pas là pour faire notre propre promotion comme Absalom. En revenant sur le message du dimanche précédent, nous manifestons l'importance de l'unité d'esprit et la loyauté envers le leadership qui nous a délégué cette glorieuse responsabilité. C'est bien important de connaître les positions doctrinales de la maison et les rappeler au besoin, non pas parce qu'il n'y a pas parfois aucune autre position de valable, mais par souci d'unité et de protection des brebis plus faibles qui pourraient être dans la confusion doctrinale. Il y a eu des occasions où j'ai dû ramener le focus de certaines personnes sur la vision de la maison, pour qu'on marche tous d'un même pas.

Donc notre responsabilité, c'est de veiller à ce que la prédication du dimanche précédent ait été bien comprise. Ce qui est clair pour une personne peut très bien être nébuleux pour une autre. Quand on constate que certains n'interviennent pas dans les discussions, on peut leur poser directement des questions ou les inviter à exprimer ce qui les a touchés dans la prédication dominicale. C’est bon pour les gens d’exprimer leur pensée, cela les pousse à mettre de l’ordre dans leurs idées et ça les apprend à prendre de l’assurance en s’exprimant dans un groupe. Les gens qui participent se sentent plus impliqués, ils réalisent que leur opinion a de la valeur et que le Saint-Esprit peut aussi se servir d'eux pour édifier les autres.

On doit pouvoir aussi répondre aux questions spécifiques des gens ou faire les efforts pour aller chercher des réponses satisfaisantes. Parfois c'est nécessaire de prendre du temps à part avec des gens pour adresser leurs questionnements qui ne concernent pas tout le groupe.  

- 3° Communion fraternelle -

Ça peut sembler moins "spirituel" mais c'est loin d'être le cas. On doit en réaliser l'importance, car ces temps de communion fraternelle nous offre des occasions privilégiées d'être des modèles du caractère de Jésus-Christ.

AGAPES

Si vous avez les moyens de faire une agape, après la rencontre c’est un bon moment puisque les gens sont déjà sur place. Sinon, au moins, offez à boire et des amuse-gueules pour favoriser les échanges fraternels.

ACTIVITÉS EXTÉRIEURES LUDIQUES ET D'ÉVANGÉLISATION

Organisez aussi des activités en dehors des rencontres pour renforcer le lien d’appartenance, vous pourrez ainsi apprendre à mieux connaitre les gens et leurs besoins. Jésus connaît le nom de chaque de ses brebis et les appelle par leur nom. Le nom dans la Bible c’est la personne dans tout son ensemble, ce n’est pas juste un titre sur un baptistère.

Quand on sort en groupe à l'extérieur, les gens du monde peuvent voir notre lumière briller en voyant notre amour fraternel sincère et nous donner l'opportunité de partager notre foi.

Jésus a dit dans Jean 13:35  :

Si vous vous aimez les uns les autres, alors tous sauront que vous êtes  mes disciples. 

Pour cela, il faut donner des occasions aux gens du monde de voir que nous nous aimons !

- 4°  Prière pour les membres du groupe -

On connaît tous l’efficacité de la prière du juste qui obtient ce qu’il demande quand c’est aligné avec la volonté de Dieu. 

Tout ce qu'on fait rejoint le groupe depuis l'extérieur via leur 5 sens, ils nous voient, nous entendent. La prière a un impact depuis l'intérieur puisque le Saint-Esprit, en réponse à nos prière, vient toucher le coeur de nos gens. La motivation qui vient de l'intérieur est toujours plus efficace que la motivation qui vient de l'extérieur.

La conviction du Saint-Esprit donne toujours des meilleurs résultats. Rappelons-nous ceci ; l'exhortation produit une pression de changement qui vient de l'extérieur, la prière produit une pression de changement qui vient de l'intérieur, c'est pourquoi la parole à Dieu doit précéder la parole aux hommes. Les apôtres l'avaient compris.

Actes 6:4 nous continuerons à nous consacrer à la prière et au ministère de la parole.

La prière a aussi une autre vertu, on a besoin de sujets de prière pour prier efficacement pour quelqu'un alors ça nous fait penser de les contacter pour prendre de leurs nouvelles fraîches. Une prière spécifique obtient une réponse spécifique qu'on peut observer et cela devient alors un sujet de glorifier Dieu.  

- 5°  Recrutement actif dans notre église -

On ne veut évidemment pas chercher les gens dans les autres églises ! - on s'informe plutôt dans notre église pour savoir qui sont ceux qui ne vont pas dans aucun groupe.

Certaines personnes vont venir d’elles-mêmes pour se joindre aux groupes mais plusieurs ont besoin d’être réchauffées à l’idée parce qu’elles ne savent pas en quoi cela va contribuer à leur édification ou parce qu’elles ont eu des expériences passées qui n’étaient pas satisfaisantes. Il y a donc un travail de conviction à faire à ce niveau. Le témoignage de gens qui sont bénis par l'impact de ces réunions de groupe est alors précieux pour donner le goût aux autres d'y participer aussi.

Rappelons enfin l'importance de la prière pour que les gens soient désireux de se joindre aux groupes maison !  

- 6° Suivi des gens -

LES PERSONNES FAIBLES

Accordons une attention particulière aux personnes faibles ou blessées. Cela demande de notre part une implication dans leur vie pour rencontrer les besoins physiques émotionnels et spirituels. 

Comme Caroline, ma merveilleuse épouse, disait dans l'émission "Parole de femmes" sur EMCI.tv, on est appelés à changer des couches et parfois ça ne sent vraiment pas bon ! Il ne faut pas montrer de dégoût face aux gens mais plutôt de la compassion et sans faire de compromis avec le péché. On dit ce qui est mal et on continue à montrer notre amour. Les gens ont vraiment besoin de ne pas se faire juger et abandonner, c'est souvent l'histoire de leur vie et ils ont besoin de voir que Dieu n'agit pas ainsi avec eux, mais qu'au contraire sa grâce va leur donner la capacité qu'ils n'ont jamais eu jusqu'à présent pour se sortir de leur bourbier de dépendance.

DISCIPLINE DES REBELLES

C'est malheureux mais Jésus nous a avertis que l'ennemi viendrait semer de l'ivraie parmi le bon grain. Le suivi nous aide aussi à discerner les gens qui prennent le groupe vie pour un club social pour meubler leur solitude et voir les besoins matériels et émotionnels rencontrer sans avoir de soif spirituel. pour suivre le Seigneur. Cela nous est arrivé quelques fois où nous avons dû discipliner des personnes qui surtaxaient le groupe avec leurs crises et leurs demandes égocentriques et charnelles.

- 7° Formation des leaders -

Identification de la relève de leaders et formation de la relève en vue de la multiplication. On doit être prêts à s'investir dans la vie des futurs leaders, comme le fait le pasteur Joël avec chacun de nous, c'est un excellent modèle à suivre !

C'est essentiel si on veut voir une croissance spirituelle et numérique dans notre église, sinon on va plafonner parce qu'on a des limites concernant le nombre de personnes dans lesquels on peut s'investir, d'autant plus que nous avons tous d'autres responsabilités ailleurs.

Ça fait beaucoup, n'est-ce pas ? J'espère que cela ne vous a pas fait peur, mais la dignité du titre de leader (ou pasteur pour certains d'entre eux) vient avec la fonction !

Pour être des bons leaders ou pasteurs de notre groupe, comme vous voyez, ça prend bien plus que juste diriger une rencontre de 2 heures par semaine. Si on limite notre implication à ce niveau, notre impact dans la vie des gens sera minime et l'assistance à notre groupe aussi parce que les gens resteront sur leur appétit avec leurs besoins qui ne sont que rencontrés en partie.

Être un bon pasteur dépasse nos capacités naturelles, d'autant plus parce que ce ministère s'ajoute à nos autres occupations ailleurs. Peu d'entre nous peuvent s'y investir à temps plein, nous avons tous des responsabilités ailleurs qui prennent de notre temps et notre énergie. Nos capacités naturelles sont testées et on se rend compte rapidement qu'elles sont insuffisantes pour prendre soin des gens comme Jésus veut qu'on le fasse pour Lui prouver qu'on l'aime, comme il l'avait demandé à Pierre.

Alors comme on est déjà super occupés, comment on va pouvoir y arriver ? Le Seigneur m'a donné une clé qui ouvre une porte que personne n'a le pouvoir de nous fermer ensuite.

Le Seigneur m'a montré qu'il existe de niveaux de grâce. Par exemple, on lit dans Actes 4:33 qu'une grande grâce reposait sur les églises et se manifestaient par un don de soi hors du commun.

Actes 4:33 Avec beaucoup de puissance, les apôtres rendaient témoignage de la résurrection du Seigneur Jésus, et une grande grâce reposait sur eux tous. 34 Il n’y avait aucun nécessiteux parmi eux: tous ceux qui possédaient des champs ou des maisons les vendaient, apportaient le prix de ce qu’ils avaient vendu 35 et le déposaient aux pieds des apôtres; et l’on faisait des distributions à chacun en fonction de ses besoins.

On est tous sous la grâce de Dieu, sinon on ne serait pas sauvés, Actes 4:33 ne parle pas de la grâce qui sauve, ils la possédaient depuis leur conversion (Éphésiens 2:5). Pourtant ils ont expérimenté alors un niveau de grâce supérieure.

Le Seigneur m'a montré qu'on a besoin aussi d'accéder à UNE GRÂCE PLUS EXCELLENTE pour arriver à exercer notre ministère d'une manière qui va le glorifier.

Jacques 4:6 Il accorde, au contraire, une grâce plus excellente; c’est pourquoi l’Ecriture dit: Dieu résiste aux orgueilleux, mais il fait grâce aux humbles. (Louis Segond)

Dans ce passage le Saint-Esprit nous révèle que l'humilité est la clé pour accéder à cette grâce plus excellente. La Bible Segond21 traduit par « grâce plus grande encore », la version Semeur par « bien plus grande » et la version Nouvelle Bible Segond par « supérieure ».

La grâce, par définition, c'est quelque chose qui nous dépasse, qui est au-delà de nos capacités que Dieu nous donne, alors quand on parle ici d’une grâce additionnelle, une grâce supérieure, cela doit nécessairement être une grâce qui est encore plus au-delà de nos capacités naturelles, de ce que nous sommes en mesure de produire, sinon elle ne porterait pas son nom de grâce plus excellente. L'apôtre Paul parle ailleurs de l'impact de cette grâce supérieure dans sa vie.

1Corinthiens 15:10 Mais par la grâce de Dieu je suis ce que je suis, et sa grâce envers moi n’a pas été sans résultat. Au contraire, j’ai travaillé plus qu’eux tous, non pas moi toutefois, mais la grâce de Dieu qui est avec moi.

2Corinthiens 3:5 Je ne dis pas que nous soyons capables, par nous-mêmes, de concevoir quelque chose comme si cela venait de nous. Notre capacité, au contraire, vient de Dieu. 6 Il nous a aussi rendus capables d’être serviteurs d’une nouvelle alliance, non de la lettre, mais de l’Esprit;

Pour être des bons pasteurs, des bons leaders dans notre groupe vie, on a vraiment besoin de rester humbles pour se connecter à cette grâce plus excellente qui donne accès à la capacité divine, à la puissance de Dieu. Cela produit tout un impact dans la vie des gens quand elle œuvre au travers de nous, comme elle le faisait avec l'apôtre Paul.

Je le réalisais particulièrement ces jours-ci en écoutant mon épouse parler d'amour à l'émission "Parole de femmes". Je ne m'en rendais pas toujours compte, étant dans le jus jour après jour, mais en l'écoutant relater plusieurs cas où nous avons eu à faire un deuxième mille, et un troisième et un quatrième, etc. jamais qu'on aurait pu avoir l'impact qu'on a dans le groupe et dans l'église si on ne s'était pas connectés humblement à cette grâce plus excellente, tellement les besoins sont grands et nombreux.

Être un bon leader de son groupe dépasse nos capacités humaines. Et vous savez quoi ? C'est une très bonne chose ! Réaliser notre insuffisance à remplir convenablement notre ministère est une très bonne chose. Pourquoi ? Parce que cela nous humilie et on a pas le choix alors de se tourner vers Dieu et crier à Lui qu'on ne peut rien faire de glorieux sans lui. Comme Jésus disait dans Jean 15 : Sans moi, vous ne pouvez rien faire.

L'ampleur de la tâche et la grandeur des besoins nous gardent humbles et, je le répète parce que c'est un point de la plus haute importance que je veux apporter ici : l'humilité c'est la clé qui ouvre la porte à la grâce excellente, c'est la condition incontournable pour accéder à cette grâce supérieure qui nous donne la capacité et l'inspiration pour répondre aux vrais besoins des gens sur lesquels Dieu nous a mis responsables.

Comment devenir humbles ?

On peut attendre que Dieu nous humilie, c'est la manière douloureuse, mais on peut rendre grâce au Seigneur qu'il nous offre d'autres façons de nous humilier nous-mêmes.

1° Nous nous humilions par le jeûne

Psaumes 35:13 J’humiliais mon âme par le jeûne

Daniel 10:2 En ce temps-là, moi, Daniel, je fus trois semaines dans le deuil. 3 Je ne mangeai aucun mets délicat, il n’entra ni viande ni vin dans ma bouche, et je ne m’oignis point jusqu’à ce que les trois semaines fussent accomplies. (…)12 Il me dit: Daniel, ne crains rien; car dès le premier jour où tu as eu à coeur de comprendre, et de t’humilier devant ton Dieu, tes paroles ont été entendues, et c’est à cause de tes paroles que je viens.

2° Nous nous humilions par la soumission au pasteur principal de notre église, en lui obéissant comme Jésus qui s'est humilié en étant obéissant à Dieu son Père

Hébreux 13:17 Obéissez à vos conducteurs et soumettez-vous à eux, car ils veillent sur votre âme en hommes qui devront rendre des comptes.

1Pierre 5:5 De même, vous qui êtes jeunes, soyez soumis aux anciens. Et tous, dans vos rapports mutuels, revêtez-vous d’humilité; car Dieu résiste aux orgueilleux, mais il fait grâce aux humbles. 6 Humiliez-vous donc sous la puissante main de Dieu, afin qu’il vous élève au temps convenable;

Philippiens 2:8 et ayant paru comme un simple homme, il s’est humilié lui-même, se rendant obéissant jusqu’à la mort, même jusqu’à la mort de la croix.

3° Nous nous humilions en estimant les autres plus importants que nous-mêmes

Philippiens 2:3 Ne faites rien par esprit de parti ou par vaine gloire, mais que l’humilité vous fasse regarder les autres comme étant au-dessus de vous-mêmes.

4° Nous nous humilions quand nous réalisons que notre vie terrestre est bien courte même si la bénédiction de l'Éternel nous enrichit.

Jacques 1:10 Que le riche se glorifie de son humiliation; car il passera comme la fleur de l’herbe.

Salomon fut bien humilié en constatant que le riche meurt aussi bien que le pauvre et que le riche n’aura plus aucun mot à dire sur la gestion des biens qu’il laissera derrière lui, il partira aussi les mains vides (Ecclésiaste 2:15-23). Nous apporterons avec nous que ce qui nous a précédés au ciel.

Amassez-vous des trésors dans le ciel, dit Jésus dans Mt.6:20

5° Nous nous humilions devant Dieu en l’adorant, en se mettant à Sa merci, en s’abandonnant à Lui,

Psaumes 95:6 Venez, prosternons-nous et humilions-nous, fléchissons le genou devant l’Eternel, notre créateur!

Quand on se prosterne devant quelqu’un, on devient sans défense devant lui, notre sort repose entre ses mains et nous lui faisons totalement confiance à sa justice tout en espérant sa miséricorde. Dieu est bon, Il ne nous coupera pas la tête, au contraire il relève et élève celui qui s’humilie ainsi devant Lui.

6° Nous nous humilions devant Dieu en pratiquant la justice et la miséricorde
Il ne suffit pas de priver son corps de nourriture pour s’humilier, il faut bien se comporter avec son prochain, c’est la leçon d’Ésaïe 58, confirmée et résumée par le prophète Michée 6:8 :

On t’a fait connaître, ô homme, ce qui est bien; et ce que l’Eternel demande de toi, c’est que tu pratiques la justice, que tu aimes la miséricorde, et que tu marches humblement avec ton Dieu.



L'humilité nous amène à la prière

En nous faisant réaliser notre manque de puissance

Dans l'humilité, nous avons besoin de crier à Dieu de nous donner encore plus de capacités surnaturelles et de manifester ses dons spirituels pour rendre ministère. Ce qu'on peut faire par nos propres efforts, le Saint-Esprit peut le faire bien mieux et plus rapidement, une parole de connaissance bien placée a plus d'effet que des heures de counseling, comme le pasteur Joël dan le Collège Intégrité. Par la grâce de Dieu, on reçoit des paroles prophétiques qui font du bien et se sont réalisées rapidement. On a eu aussi des réponses le soir même à des prières. On aspire à voir aussi des guérisons miraculeuses instantanées, on aspire au réveil et à tout ce qui vient avec lui.

En nous faisant réaliser le manque d'ouvriers

Humblement nous avons besoin de crier à Dieu d'envoyer encore plus d'ouvriers ou des ouvriers qui ont plus de temps à consacrer au ministère pour récolter la moisson sur notre route. C'est bien beau de se faire appeler «pasteur», mais c'est notre capacité et notre disponibilité pour nous impliquer qui fait la différence dans les vies.

Veillons à demeurer humbles, surtout quand ça va bien, pour que la grâce surabondante de Dieu continue à reposer sur nous et accomplisse au travers de nous des oeuvres qui suscitent des actions de grâce pour notre glorieux Dieu.



Compteur installé le 21 février 2018

Nombre de visites - 158





Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes mercredi 19 septembre 2018