Hénoc et Élie sont-ils morts physiquement ?


On pourrait raisonner humainement que "oui", Hénoc et Élie sont morts physiquement, sinon leur corps respectif aurait des milliers d'années, ce qui serait hors du commun, il va sans dire ... mais comme Dieu se plaît à faire des choses hors du commun... !

Dans la Bible, la mort est toujours physique ou spirituelle, elle ne désigne jamais une mort «hors de l'ordinaire». Hénoc n'a pas vu la mort signifie en langage biblique qu'il n'a pas expérimenté la mort physique d'aucune manière, non pas qu'il l'a expérimenté d'une manière hors de l'ordinaire.

Psaumes 89:48 Y a-t-il un homme qui puisse vivre et ne pas voir la mort, qui puisse sauver son âme du séjour des morts ?

Par la foi, même cela fut possible !

Hébreux 11:5 C’est par la foi qu’Enoch fut enlevé pour qu’il ne vît point la mort, et qu’il ne parut plus parce que Dieu l’avait enlevé ; car, avant son enlèvement, il avait reçu le témoignage qu’il était agréable à Dieu.

SIRACIDE 44:16 Hénok a plu au Seigneur, et le Seigneur l'a fait monter auprès de lui. Pour les générations à venir, il a donné l'exemple d'une vie tournée vers Dieu. (livre apocryphe)

Hénoc a été enlevé dans le but précis DE NE PAS VOIR LA MORT, comment peut-on avancer sérieusement qu'il est mort quand même ??? Remarquons bien quelque chose dans le passage qui suit ; "puis il mourut"

Genèse 5:5 Tous les jours qu’Adam vécut furent de neuf cent trente ans ; puis il mourut.
6 Seth, âgé de cent cinq ans, engendra Enosch.
7 Seth vécut, après la naissance d’Enosch, huit cent sept ans ; et il engendra des fils et des filles.
8 Tous les jours de Seth furent de neuf cent douze ans ; puis il mourut.
9 Enosch, âgé de quatre-vingt-dix ans, engendra Kénan.
10 Enosch vécut, après la naissance de Kénan, huit cent quinze ans ; et il engendra des fils et des filles.
11 Tous les jours d’Enosch furent de neuf cent cinq ans ; puis il mourut.
12 Kénan, âgé de soixante-dix ans, engendra Mahalaleel.
13 Kénan vécut, après la naissance de Mahalaleel, huit cent quarante ans ; et il engendra des fils et des filles.
14 Tous les jours de Kénan furent de neuf cent dix ans ; puis il mourut.
15 Mahalaleel, âgé de soixante-cinq ans, engendra Jéred.
16 Mahalaleel vécut, après la naissance de Jéred, huit cent trente ans ; et il engendra des fils et des filles.
17 Tous les jours de Mahalaleel furent de huit cent quatre-vingt-quinze ans ; puis il mourut.
18 Jéred, âgé de cent soixante-deux ans, engendra Hénoc.
19 Jéred vécut, après la naissance d’Hénoc, huit cents ans ; et il engendra des fils et des filles.
20 Tous les jours de Jéred furent de neuf cent soixante-deux ans ; puis il mourut.
21 Hénoc, âgé de soixante-cinq ans, engendra Metuschélah.
22 Hénoc, après la naissance de Metuschélah, marcha avec Dieu trois cents ans ; et il engendra des fils et des filles.
23 Tous les jours d’Hénoc furent de trois cent soixante-cinq ans.
24 Hénoc marcha avec Dieu ; puis il ne fut plus, parce que Dieu le prit.

Pour tous les autres, Moïse ajoute qu'ils moururent, mais pas pour Hénoc. Dans Genèse 5, Moïse mentionne les 7 premiers depuis Adam, pour les six premiers, il précise pour chacun "puis ils mourut", , mais pas pour Hénoc, c'est pourquoi l'auteur des Hébreux a écrit que Hénoc (ou Enoch) n'est pas passé par la mort physique comme les 6 autres mentionnés avant lui (Hé.11:5 cité plus haut).

Moïse écrit que Dieu l'a prit (laqach en hébreu), ce verbe n'est employé qu'une seule autre fois en rapport avec le départ de ce monde et c'est en parlant d'Élie quand il est monté au ciel.

2Rois 2:5 Les fils des prophètes qui étaient à Jéricho s’approchèrent d’Elisée, et lui dirent : Sais-tu que l’Eternel enlève (laqach) aujourd’hui ton maître au-dessus de ta tête ? Et il répondit : Je le sais aussi ; taisez-vous. 10 Elie dit : Tu demandes une chose difficile. Mais si tu me vois pendant que je serai enlevé (laqach) d’avec toi, cela t’arrivera ainsi ; sinon, cela n’arrivera pas. 11 Comme ils continuaient à marcher en parlant, voici, un char de feu et des chevaux de feu les séparèrent l’un de l’autre, et Elie monta au ciel dans un tourbillon.

Élie est monté au ciel, il n'est pas parti dans la direction opposée dans le séjour souterrain où se trouvent les morts, comme ceux qui avaient été engloutis lors de la révolte de Koré.

Nombres 16:28 Moïse dit : A ceci vous connaîtrez que l’Eternel m’a envoyé pour faire toutes ces choses, et que je n’agis pas de moi-même. 29 Si ces gens meurent comme tous les hommes meurent, s’ils subissent le sort commun à tous les hommes, ce n’est pas l’Eternel qui m’a envoyé ; 30 mais si l’Eternel fait une chose inouïe, si la terre ouvre sa bouche pour les engloutir avec tout ce qui leur appartient, et qu’ils descendent vivants dans le séjour des morts, vous saurez alors que ces gens ont méprisé l’Eternel. 31 Comme il achevait de prononcer toutes ces paroles, la terre qui était sous eux se fendit. 32 La terre ouvrit sa bouche, et les engloutit, eux et leurs maisons, avec tous les gens de Koré et tous leurs biens. 33 Ils descendirent vivants dans le séjour des morts, eux et tout ce qui leur appartenait ; la terre les recouvrit, et ils disparurent au milieu de l’assemblée.

On sait bien entendu que Jésus est le premier à ressusciter des morts, c'est que Jésus a donc dû mourir avant de pouvoir ressusciter, mais la Bible dit que Hénoc n'est jamais mort, il n'a pas vu la mort, il n'est donc pas ressuscité, son corps, comme celui d'Élie, sera changé en un instant en même temps que tous les autres vivants au retour de Jésus. Les corps humains terrestres et corruptibles d'Hénoc et d'Élie ne peuvent vivre éternellement, ils ont besoin aussi d'un corps glorifié et ils l'auront au temps fixé par Dieu.

1 Corinthiens 15:51-52 Voici, je vous dis un mystère: nous ne mourrons pas tous, mais tous nous serons changés, en un instant, en un clin d’œil, à la dernière trompette. La trompette sonnera, et les morts ressusciteront incorruptibles, et nous, nous serons changés.

Ils n'ont assurément pas un corps glorieux ressuscité car Jésus est le premier à l'avoir revêtu, cela est affirmé clairement dans la Bible :

1 Corinthiens 15:20 Mais maintenant, Christ est ressuscité des morts, il est les prémices de ceux qui sont morts.

Christ est le premier en tout car il est MORT et ressuscité, mais comme la Parole de Dieu nous révèle que Hénoc et Élie ne sont jamais morts physiquement, ils n'ont donc jamais été dans le sein d'Abraham parce que ce lieu est SOUS la terre. Nous lisons dans la Bible qu'ils sont partis dans la direction opposée, ils sont montés, ils sont passés par le premier ciel pour entrer dans le troisième ciel. Ils n'ont jamais été dans le séjour des morts puisqu'ils n'ont pas vu la mort, cf. Ps.89:48.

Hénoc et Élie ne sont pas passés par le deuxième ciel pour aller au troisième ciel. Ils ont suivi le même chemin que Paul et Jean, ils ont passé par une porte spéciale donnant sur le troisième ciel (Ap.4:1), sauf qu'ils y sont restés avec leur corps tandis que Paul et Jean sont revenus sur terre pour terminer leur ministère. Rappelons-nous que Paul ne pouvait dire s'il y avait été dans son corps ou hors de son corps, c'est donc que les deux options étaient possibles à ses yeux !

2Co.12:2 Je connais un homme en Christ, qui fut, il y a quatorze ans, ravi jusqu’au troisième ciel (si ce fut dans son corps je ne sais, si ce fut hors de son corps je ne sais, Dieu le sait). 3 Et je sais que cet homme (si ce fut dans son corps ou sans son corps je ne sais, Dieu le sait) 4 fut enlevé dans le paradis, et qu’il entendit des paroles ineffables qu’il n’est pas permis à un homme d’exprimer.

Ap.4:1 Après cela, je regardai, et voici, une porte était ouverte dans le ciel. La première voix que j’avais entendue, comme le son d’une trompette, et qui me parlait, dit : Monte ici, et je te ferai voir ce qui doit arriver dans la suite.

Si Dieu a pu conserver les vêtements des hébreux pendant 40 ans, si Moïse a pu rester aussi vif après 120 ans, Dieu peut très bien conserver le corps physique de Hénoc et Élie dans le paradis céleste jusqu'au jour où ils seront transformés en un instant au retour de Jésus, en même temps que les croyants vivant sur la terre. Après tout, Mathusalem a bien vécu 969 ans sur la terre ! En passant, le paradis céleste n'est pas le même endroit où se trouvait Abraham et Lazare avant que Jésus aille chercher ces derniers avec tous les autres saints de l'Ancien Testament après sa résurrection, cf. Luc 16:19-31 et Ep.4:8-10.

Dire que Hénoc est mort fait des auteurs de la Genèse et de l'épître aux Hébreux des menteurs, ce ne sont pas des passages poétiques ou eschatologiques mais ces deux livres sont des récits historiques et une lettre d'exhortation, il n'y a rien d'allégorique dans le chapitre 11 de l'épître aux Hébreux où l'importance de la foi dans la vie chrétienne est décrite de façon magistrale ! Il dit clairement que Hénoc n'a pas expérimenté la mort physique car c'est bien de la seule mort donc il pouvait s'agir, ce n'était quand même pas la mort spirituelle car aucun de ceux mentionnés dans Hé.11 ne l'ont connue non plus mais ils sont bien tous morts physiquement! Dans Hé.11:13 le mentionne explicitement, et cela doit bien être la même mort évoquée dans Hé.11:5, mort que Hénoc n'a jamais expérimenté selon ce passage. Les lois de l'interprétation biblique exige de prendre toujours le sens littéral à moins que cela contredise un autre passage ailleurs. Et dans ce cas-ci, le sens littéral de Hé.11:5 s'harmonise très bien avec le verset 13 suivant. De plus, comme je l'ai déjà mentionné, le sens littéral n'entre pas en conflit avec le fait que Christ soit les prémices de la résurrection, car pour avoir résurrection, il doit premièrement avoir eu mort et Hénoc et Élie n'ont jamais vu la mort. Quand on cherchait à faire mourir Élie, il s'est sauvé dans le désert pour échapper à la mort et quand il a demandé la mort à Dieu, Dieu ne l'a pas exaucé, il aurait fait plaisir à Jézabel, mais il lui a envoyé un ange lui apporté du gâteau pour qu'il reprenne des forces ! (lire 1Rois 19).

Hébreux 11:13 C’est dans la foi qu’ils sont tous morts, sans avoir obtenu les choses promises ; mais ils les ont vues et saluées de loin, reconnaissant qu’ils étaient étrangers et voyageurs sur la terre.

Affirmer que Hénoc et Élie sont morts ne contredit pas seulement Hé.11:5 et fait perdre toute pertinence à Hé.11:13 mais cela fait aussi de Dieu un tueur qui a fait mourir prématurément Hénoc et Élie alors qu'il promet plutôt une longue vie à ceux qui marchent dans ses voies !

Psaume 34:12 Quel est l’homme qui aime la vie, Qui désire la prolonger pour jouir du bonheur ?

Proverbes 3:13 Heureux l’homme qui a trouvé la sagesse... 16 Dans sa droite est une longue vie ; dans sa gauche, la richesse et la gloire.

Certains avancent que l'auteur de l'épître aux Hébreux, en écrivant que Hénoc n'avait pas vu la mort, voulait en fait dire que Hénoc était mort d'une manière inhabituelle en se désintégrant dans l'espace en expérimentant ses poumons exploser... Laissez-moi vous dire que ce serait vraiment mourir que d'expérimenter une telle chose, il n'y a rien d'allégorique dans cette façon terrible de trépasser !!!

Mais la Bible dit bien :

Hébreux 11:5 C’est par la foi qu’Enoch fut enlevé pour qu’il ne vît point la mort, et qu’il ne parut plus parce que Dieu l’avait enlevé ; car, avant son enlèvement, il avait reçu le témoignage qu’il était agréable à Dieu.

Hénoc a vécu d'une manière agréable à Dieu et il est allé le rejoindre d'une manière agréable aussi, sans suffocation ni aucune douleur que ce soit, la Bible dit que Dieu l'a prit avec lui, donc dans son 3ème ciel, et comme Élie, il n'a pas eu à passer par le deuxième ciel - l'espace - même si le troisième ciel est au-dessus de tous les cieux (Ep.4:10). Le troisième ciel où réside le Dieu Très-Haut, se trouve dans une autre dimension au-dessus de la terre et il est accessible directement par une porte qui s'ouvre dans le premier ciel sans avoir à aller dans l'espace ni à traverser toutes les galaxies de l'univers.

On peut très bien interpréter littéralement Hé.11:5 et prendre le texte pour ce qu'il dit sans s'empêtrer dans de faux raisonnements qui nous amènent à dire le contraire de ce qui est écrit. Que Dieu nous en garde, dans sa grâce !

Certains pensent que Hénoc et Élie sont les deux témoins annoncés dans Ap.11, j'avoue que c'est tentant de placer Hénoc et Élie ici car ainsi ils peuvent mourir comme les autres hommes, mais est-ce vraiment nécessaire ? Rappelons-nous qu'au retour de Jésus, des millions ne mourront pas même s'ils ont péché, ils seront changés en un instant, alors il ne me semble pas nécessaire de faire mourir physiquement Hénoc et Élie. Mais bon, ce n'est pas impossible que ce soit bien eux les deux témoins. Je pense plutôt que ce sera deux autres personnes, un peu comme Jean-Baptiste qui était l'Élie qui devait venir sans être Élie lui-même. Selon Jésus, c'était lui l'Élie prophétisé par Malachie.

Matthieu 17:10 Les disciples lui firent cette question : Pourquoi donc les scribes disent-ils qu’Elie doit venir premièrement ? 11 Il répondit : Il est vrai qu’Elie doit venir, et rétablir toutes choses. 12 Mais je vous dis qu’Elie est déjà venu, qu’ils ne l’ont pas reconnu, et qu’ils l’ont traité comme ils ont voulu. De même le Fils de l’homme souffrira de leur part.

Jean 1:21 Et ils lui demandèrent : Quoi donc ? es-tu Elie ? Et il dit : Je ne le suis point. Es-tu le prophète ? Et il répondit : Non.

Il est vrai que les deux témoins a le pouvoir de faire descendre le feu du ciel comme Élie le faisait mais mais le problème avec cela c'est que la description des autres prodiges qu'ils feront correspond plutôt a ce que Moïse avait fait subir aux Égyptiens.

Apocalypse 11:3 Je donnerai à mes deux témoins le pouvoir de prophétiser, revêtus de sacs, pendant mille deux cent soixante jours. 4 Ce sont les deux oliviers et les deux chandeliers qui se tiennent devant le Seigneur de la terre. 5 Si quelqu’un veut leur faire du mal, du feu sort de leur bouche et dévore leurs ennemis ; et si quelqu’un veut leur faire du mal, il faut qu’il soit tué de cette manière. 6 Ils ont le pouvoir de fermer le ciel, afin qu’il ne tombe point de pluie pendant les jours de leur prophétie ; et ils ont le pouvoir de changer les eaux en sang, et de frapper la terre de toute espèce de plaie, chaque fois qu’ils le voudront. 7 Quand ils auront achevé leur témoignage, la bête qui monte de l’abîme leur fera la guerre, les vaincra, et les tuera. 8 Et leurs cadavres seront sur la place de la grande ville, qui est appelée, dans un sens spirituel, Sodome et Egypte, là même où leur Seigneur a été crucifié. 9 Des hommes d’entre les peuples, les tribus, les langues, et les nations, verront leurs cadavres pendant trois jours et demi, et ils ne permettront pas que leurs cadavres soient mis dans un sépulcre. 10 Et à cause d’eux les habitants de la terre se réjouiront et seront dans l’allégresse, et ils s’enverront des présents les uns aux autres, parce que ces deux prophètes ont tourmenté les habitants de la terre. 11 Après les trois jours et demi, un esprit de vie, venant de Dieu, entra en eux, et ils se tinrent sur leurs pieds ; et une grande crainte s’empara de ceux qui les voyaient. 12 Et ils entendirent du ciel une voix qui leur disait : Montez ici ! Et ils montèrent au ciel dans la nuée ; et leurs ennemis les virent.

Concernant Hénoc, nous n'avons aucun récit concernant des prodiges que Dieu aurait opéré par lui, nous savons seulement que Jude l'a cité comme un prédicateur dénoncant les péchés de ses contemporains.

Jude 14 C’est aussi pour eux qu’Enoch, le septième depuis Adam, a prophétisé en ces termes : Voici, le Seigneur est venu avec ses saintes myriades, 15 pour exercer un jugement contre tous, et pour faire rendre compte à tous les impies parmi eux de tous les actes d’impiété qu’ils ont commis et de toutes les paroles injurieuses qu’ont proférées contre lui des pécheurs impies.



Le webmestre





Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes lundi 23 Octobre 2017