- Amour -

  Liste des articles   |   Nouveautés de la semaine   |   Recherche   |   Contactez Pasteur Yvan Rheault   
________________

Un Dieu d'amour ou un Dieu d'horreur?




«Si Dieu existe, alors il est horrible». Les athées clament que l'existence de maux tels que la guerre et la souffrance procurent des preuves contre l'existence d'un Dieu bon.

«Si l'enfer éternel existe, alors Dieu est horrible». Les universalistes pointent vers l'existence d'un Dieu qui est amour comme preuve contre l'existence de l'enfer éternel.

En tant qu'humanistes, les athées critiquent ce que la Bible fait connaître de Dieu en comparaison de ce que nous savons de l'amour humain. Sans autre standard qu'eux-mêmes pour mesurer la réalité, ils ressentent l'existence d'un Dieu d'amour incompatible avec des maux tels que les catastrophes naturelles et les désastres.

Les universalistes, même s'ils partent un point de vue très différent, finissent par faire quelque chose de similaire. En questionnant la compréhension traditionnelle de ce que la Bible fait connaître de Dieu, ils comparent la doctrine de l'enfer contre ce que nous connaissons de l'amour depuis une perspective humaine. Une fois de plus, sans aucun autre standard pour critiquer la Parole de Dieu, ils font appel à la raison humaine pour justifier leur position que l'existence d'un enfer éternel est incompatible avec l'existence d'un bon Dieu dont la nature est contrôlée par l'amour parfait.

L'amour humain versus l'amour divin

L'amour humain – l'extraordinaire amour humain – est peut-être la plus inspirante de toutes les expériences humaines. Comment l'amour de Dieu se mesure-t-elle contre une histoire si extraordinaire ? Comment un Dieu qui menace de justice rétributive en termes de torture consciente éternelle peut-il se réclamer de l'amour ? Ne serait-il pas plutôt, un Dieu d'horreur ?

En fait, le Nouveau Testament compare l'amour de Dieu avec l'amour humain. Mais il trouve que dans la comparaison, même l'amour extraordinaire humain n'arrive pas à la cheville, ne se compare même pas l'amour de Dieu. Et il y a des raisons qui nous en disent autant à propos de nous-mêmes qu'à propos de l'amour unique de Dieu.

Un droit d'être aimé ?

L'essence de l'amour se décrit en termes de dons. Nous mesurons le degré de l'amour par le coût de ce qui a été donné par le donneur en comparaison avec le mérite du receveur. Plus le coût est élevé pour le donneur et moins le receveur le mérite, plus l'amour est grand.

On ne devrait pas être surpris alors que la Bible explique l'amour de Dieu d'abord en termes de notre indignité d'être aimé un tant soit peu. Nous avons en fait perdu tout “droit” d'être aimés et nous encourons en réalité sa haine. Et comme pour toute vérité ancienne, les raisons peuvent être aussi difficiles à accepter pour les oreilles modernes.

Dieu n'a-t-il pas une responsabilité d'aimer toutes ses créatures ? N'avons-nous pas le “droit” à l'amour de Dieu en tant qu'enfants de leur Père ? Soyez certains d'une chose, la Bible maintient que Dieu a certainement aimé tout ce qu'il a créé.

Mais nous devons commencer en nous demandant si l'amour peut être “mérité”. Si l'amour dans son essence est un “don”, nous pourrions nous demander si l'amour peut vraiment être “mérité”.

Toute relation génère un certain nombre de droits et de responsabilités. Et chaque relation différente dans le monde détermine quelles tâches différentes existent pour donner tels cadeaux.

Une personne mariée a le droit à la fois de recevoir de l'amour et la responsabilité de donner de l'amour à cause des promesses qui ont été faites. Même si l'amour donné et reçu est vraiment un cadeau gratuit, il est néanmoins un devoir de le donner. Mais si leur conjoint cesse de les aimer dans le sens le plus fondamental, comme en commettant l'adultère, l'alliance relationnelle est brisée et le conjoint perd ce droit d'être aimé. En fait, le conjoint offensé a tous les droits de divorcer. Dans ce cas, l'échec de tenir la responsabilité d'aimer générée par cette relation crée en retour le droit de se séparer d'une manière formelle et permanente. En fait, dans la loi de Dieu dans l'Ancien Testament, cela pourrait nous faire un choc d'apprendre que de tels crimes étaient dignes de mort.

Un père a la responsabilité d'aimer son enfant. De même les enfants ont le devoir d'honorer et obéir à leur Père. Mais une fois de plus, cette relation peut être brisée, si par exemple un fils devient rebelle et s'endurcit contre son Père. Quelle perte de droits cet échec de responsabilité produira chez un tel fils ? Nous allons répondre différemment selon notre vision du monde de la Paternité et de ce que cela nécessite. En tant que peuple moderne, nous pourrions nous demander «qu'est-ce que je ferais si j'étais un Père dans cette situation ?» Nous aspirons à être des pères fidèles, et pour nous cela peut vouloir dire tolérer absolument tout, peu importe ce que notre enfant fait ou devient.

Mais comment les anciennes cultures auraient pu réagir ? La désobéissance à la voix d'un Père dans plusieurs anciennes cultures était un déshonneur absolu. Dans cette situation, le fils perdait tout “droit” d'être aimé par son Père et même d'être appelé son fils. En fait, cela cause encore une plus grande commotion quand on lit dans la loi de Dieu dans l'Ancien Testament où la désobéissance endurcie d'un fils envers son Père était considérée comme une offense méritant la peine capitale.

Deutéronome 21:18 Si un homme a un fils indocile et rebelle, n’écoutant ni la voix de son père, ni la voix de sa mère, et ne leur obéissant pas même après qu’ils l’ont châtié, 19 le père et la mère le prendront, et le mèneront vers les anciens de sa ville et à la porte du lieu qu’il habite. 20 Ils diront aux anciens de sa ville : Voici notre fils qui est indocile et rebelle, qui n’écoute pas notre voix, et qui se livre à des excès et à l’ivrognerie. 21 Et tous les hommes de sa ville le lapideront, et il mourra. Tu ôteras ainsi le mal du milieu de toi, afin que tout Israël entende et craigne.

Ce que de telles références nous démontrent c'est que nos concepts modernes de paternité, même d'amour, sont peu susceptibles de s'appliquer à reculons à Dieu. En fait, la Bible lance l'affirmation que notre paternité est dérivée de celle de Dieu, et non l'inverse. Si nous voulons réfléchir sur Dieu et sa Paternité, et nous-mêmes en tant que ses enfants, nous avons besoin de renverser l'ordre et faire de sa révélation le point de départ.

Nos réactions face à ce que la Bible nous fait connaître au sujet de Dieu seront influencées par notre vision des Écritures en premier lieu. Si nous croyons que la révélation proposée de la Bible est l'autorité sur tous les sujets, alors peu importe comment nous trouvons cela difficile à digérer, nous allons croire que le vrai Dieu est à la fois le Dieu révélé dans la Bible et que ce Dieu est bon. Si nous croyons que Dieu est transcendant – ce qui veut dire que ses voies sont bien plus élevées que les nôtres et tellement incompréhensibles à nos yeux – alors nous ne placerons pas notre confiance dans notre raisonnement ou dans la théologie naturelle. Notre dépendance sera sur la révélation spéciale. Si nous croyons dans la vision biblique du péché humain, nous allons nous méfier complètement de nos raisonnements, de nos désirs et de nos émotions qui vont toujours tordre la vérité au sujet de Dieu à cause de notre état de pécheur. La Bible nous dit à la fois ce que nous ne saurions pas autrement au sujet de Dieu et ce que nous ne croirions pas autrement au sujet de Dieu.

Dieu en tant que Père

La plus grande des relations qui existe dans le monde est celle entre nous et Dieu. La Bible nous fait connaître Dieu comme Créateur et comme Père. En tant que Créateur il est bon est aimant. En tant que Père il est fidèle mais aussi juste.

Et c'est ici que nous avons un problème. Parce que nous sommes des enfants désobéissants : têtus et rebelles, corrompus, croches et tordus.

Deutéronome 32:3 Car je proclamerai le nom de l’Eternel. rendez gloire à notre Dieu ! 4 Il est le rocher ; ses œuvres sont parfaites, car toutes ses voies sont justes ; c’est un Dieu fidèle et sans iniquité, Il est juste et droit. 5 S’ils se sont corrompus, à lui n’est point la faute ; la honte est à ses enfants, race fausse et perverse. 6 Est-ce l’Eternel que vous en rendrez responsable, peuple insensé et dépourvu de sagesse ? N’est-il pas ton père, ton créateur ? N’est-ce pas lui qui t’a formé, et qui t’a affermi ?

En tant qu'épouses, nous serions infidèles, adultères, méritant seulement qu'un Dieu haineux ayant tous les droits nous divorce complètement. En tant qu'enfants, nous méritons seulement la mort.

Dieu alors, n'est pas obligé de nous aimer du tout ; il n'a pas l'obligation de nous faire du bien d'aucune façon. En tant que ses créatures, en tant que sa propriété, nous continuons à devoir quelque chose à celui qui nous a faits, à qui nous appartenons et qui continue à soutenir nos vies et nous donne plusieurs bonnes choses. Même si nous ne le faisons pas, nous avons le devoir de l'aimer et la responsabilité de le servir. Mais nous manquons souvent de faire cela des pires manières possibles, par la désobéissance volontaire ce qui déshonore Dieu en tant que notre Père.

Alors méritons-nous son amour ? Nous méritons seulement son jugement.

Dieu en tant que juge

Le passage ci-dessus décrit Dieu premièrement en termes de justice, et de sa propre fidélité envers sa justice (Deutéronome 32:3-6). Par sa nature, Dieu fait venir le jugement «pour rendre la monnaie de la pièce» à nous qui le méritons à cause de notre méchanceté.

Le jugement de Dieu a été défini comme sa «juste rectification de son ordre moral». La justice qui caractérise le jugement de Dieu n'est pas la réconciliation à une quelconque norme universelle, mais elle est l'expression intrinsèque du propre caractère de Dieu (Deutéronome 32:4)

Encore et encore, l'Ancien Testament présente Dieu comme un juge (Psaumes 50:4; 75:7). Mais on le montre aussi comme le Père de tous, souvent dans le même contexte. Deutéronome 32:3-6 est un exemple (comparez le verset 4 et les versets 5-6).

Le jugement de Dieu n'est pas en tension avec sa Paternité (1Pierre 1:17). Nous le voyons peut-être ainsi et il serait difficile de nous imaginer Dieu comme à la fois Père et Juge. Mais parce que Dieu est le Créateur de nous tous, il est par origine à la fois notre Père – envers lequel nous lui devons tout honneur et obéissance – et notre Juge – qui nous demandera de payer une juste rétribution pour notre manquement de l'honorer et lui obéir.

Dieu en tant qu'amour

À la vue de cette connaissance, cela pourrait nous être un choc d'apprendre que nous soyons aimés de Dieu même juste un peu. Mais c'est seulement le commencement.

Dans Romains 5:6-10 l'apôtre Paul décrit l'énorme magnitude de l'amour manifesté envers nous par Dieu, lequel amour peut seulement être compris en contemplant jusqu'à quel point nous sommes indignes et détestables à ses yeux en premier lieu.

Haine méritée  

Le passage de Romains 5 nous décrit à la fois comme impies (v.6); pécheurs (v.8) et même ennemis de Dieu (v.10). En tant que transgresseurs de la loi, nous sommes des criminels devant Dieu parce que chaque jour nous enfreindons ses saints commandements. En tant que rebelles, au lieu d'aimer Dieu comme c'est notre devoir, nous aimons autres choses à la place. Et en vivant de notre propre manière pour nous plaire à nous-mêmes, nous nous comportons comme si nous étions Dieu et rejetons le Père même qui nous a portés. Nous sommes devenus des fils insensibles, rebelles et corrompus. Et cela fait de nous des ennemis de Dieu, dans la pire de toutes les positions : nous sommes sous la colère sainte de Dieu ; nous méritons seulement sa colère (v.9)...

Le Dieu qui nous a aimés (déjà)

C'est seulement quand nous comprenons la description biblique de notre complète indignité devant Dieu que nous serons capables de comprendre ce que la Bible proclame au sujet de l'amour de Dieu. Ce que Romains 5:6-10 dit c'est que Dieu a démontré son amour, il l'a prouvé au-delà de tout doute, et il l'a manifesté pour clore toute question et toute suspicion. Et il l'a démontré en comparaison du seau gradateur de l'amour humain.

Romains 5:6 Car, lorsque nous étions encore sans force, Christ, au temps marqué, est mort pour des impies. 7 A peine mourrait-on pour un juste ; quelqu’un peut-être mourrait-il pour un homme de bien. 8 Mais Dieu prouve son amour envers nous, en ce que, lorsque nous étions encore des pécheurs, Christ est mort pour nous. 9 A plus forte raison donc, maintenant que nous sommes justifiés par son sang, serons-nous sauvés par lui de la colère. 10 Car si, lorsque nous étions ennemis, nous avons été réconciliés avec Dieu par la mort de son Fils, à plus forte raison, étant réconciliés, serons-nous sauvés par sa vie.

Alors que nous étions encore dans cette situation dévastatrice devant Dieu, nous étions ceux qui le méritions le moins, avec aucun droit sinon celui d'être haïs.

Mais qu'est-ce que Dieu nous a donnés, à nous ses ennemis ? Dieu a donné un cadeau, et cela lui a coûté ce qu'il avait de plus cher. Le don de Dieu pour nous est une personne ; c'est le Christ lui-même qu'il a donné (v.6 et 8). Dieu n'a pas envoyé des prophètes ni des anges qui avaient moins de valeur à ses yeux. Il a envoyé son Fils – qui est lui-même un avec le Père. Et ainsi en Christ, Dieu nous donna tout – ce qu'il est lui-même.

Et sur quoi s'est-il donné ? Il s'est donné lui-même pour mourir sur une croix. Dieu lui-même n'est pas venu à nous dans la personne de Jésus pour nous donner sa sympathie ni ses conseils. Son amour était en pleine action ; c'est un amour qui a fait que Dieu est allé plus loin que nous sommes vraiment en mesure de comprendre. Celui qui donne la vie lui-même, a donné sa vie pour mourir aux mains de ses propres créatures.

Et quel type de mort ? La sienne n'était pas une mort humaine sans douleur. C'était l'horrible crucifixion romaine sur une croix – un instrument de torture réservé aux pires et plus bas de tous les criminels.

Pourquoi? Pourquoi Christ devait-il mourir? Était-ce parce que nous le méritions; était-ce parce que nous étions aimables? Nous avons déjà réalisé le contraire. Mais sa mort était pour nous, sa mort était ce que nos péchés méritaient (Ro.5:8), Christ est mort pour nous – qui sommes pécheurs – parce que le péché et la mort doivent aller ensemble. La mort est la pénalité de Dieu pour le péché.

Mais ici les péchés étaient les nôtres ; mais la mort était le sienne. Sa mort, sur la croix, était à notre place ; il portait sur lui la pénalité que nos péchés méritaient. Il est mort de notre mort, afin que la pénalité du péché sur nos têtes puissent être payée, afin que la justice de Dieu soit satisfaite, et que sa colère et sa haine sont enlevées, et que nous ne soyons plus ses ennemis.

Maintenant, parce que Christ est mort pour nous, nous pouvons avoir la paix avec Dieu. Nous pouvons à nouveau recevoir le droit de l'appeler “Père”. C'est l'amour. C'est l'amour incomparable.

Preuve de l'amour de Dieu

Dieu a prouvé son amour pour le monde par la mort de Christ pour le monde (Jean 3:16). C'était la propre démonstration de Dieu. Car même si nous étions aussi indignes que possible, Dieu nous a cependant donné lui-même le cadeau le plus précieux qui soit: Il nous a donné son propre Fils pour qu'il subisse la pleine colère de son propre jugement contre le péché. Ce faisant, il nous a tout donné, lui qui est le plus digne de tous. Et il n'y a rien qu'il n'a pas donné.

Où les athées et les universalistes ont erré

Dieu nous a montrés son amour pour nous alors que nous étions encore des pécheurs, Christ est mort pour nous (Romains 5:8). Voici quelque chose d'absolument inimaginablement étonnant; Dieu a déjà prouvé son amour; il l'a répandu sur le monde entier. Quand nous regardons à la croix et à sa mort pour le monde, nous pouvons actuellement connaître non seulement que Dieu est amour mais aussi la parfaite extension de cet amour. Ainsi nous n'avons plus besoin de douter ou de questionner.

Même si la Bible soutient que Dieu est Dieu au-dessus de la guerre et de la souffrance dans le monde (Romains 1:18), les athées n'ont pas besoin d'aller plus loin que la croix pour voir que l'amour de Dieu est compatible avec ces réalités. Car c'est là la plus grande manifestation de l'amour suprême par la souffrance et la mort. C'était dans l'horreur que l'amour unique et incomparable de Dieu fut manifesté.

Et même si la Bible affirme l'existence et la réalité futur d'un enfer éternel, elle affirme aussi la preuve de l'amour de Dieu sur la croix où Christ lui-même a passé à travers l'enfer pour un monde qui s'en va vers cette destination. Il a souffert la sentence de l'enfer pour des ennemis qui continuent à rejeter son amour incompréhensible qu'il leur a manifestés.

En questionnant la compréhension traditionnelle de ce que la Bible nous révèle concernant le jugement éternel de Dieu, les universalistes espèrent voir l'amour suprême de Dieu manifesté à la fin de l'histoire quand Dieu va éventuellement vider l'enfer de tous les rebelles qui y restaient.

Mais le point central de la Bible est très différent. La fin de l'histoire vient au milieu de l'histoire. Entre avant et après Jésus-Christ, le Dieu qui est amour a fait briller la loupe sur un homme mort sur une croix, et a dit : «voici, c'est moi». Là, il a tout donné, car c'est là qu'il s'est donné lui-même, et il n'y a rien de plus qui pouvait être donné.

Les notes de Joe Towns que je vous traduis de l'anglais ci-dessus se sont inspirées d'une manière significative de l'excellente conférence apportée par Rob Smith, Sydney Missionary Bible College, Eschatology, 2010.






Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









email Croixsens Net sur

Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner

 
   
 



Nous sommes lundi 26 juillet 2021



DEPUIS LE DÉBUT DE L'ANNÉE
  1. La rigueur journalistique du médecin Luc

  2. Jésus a été maudit pour nous sur la croix

  3. Autonomie de batterie de véhicule électrique miraculeusement prolongée

  4. Tanné de toujours retomber dans le même péché ?

  5. La souffrance de Dieu

  6. La colère qui rend myope !

  7. Est-ce qu'on peut croire en Jésus et ne pas pourtant être sauvé parce qu'il n'est pas le seigneur de notre vie et qu'on vit comme on veut ?

  8. La vie d'un ressuscité au ciel !

  9. Le chien est considéré le meilleur ami de l'homme, mais pas dans la Bible !

  10. Serviteur fidèle comme un chien et prudent comme un serpent !

  11. Depuis toujours, Jésus savait ce qui l'attendrait en venant sur terre

  12. Vous n'arrivez pas à votre débarrasser d'un péché sexuel ?

  13. La provision est celle qui a été prévue par le pourvoyeur pour voir la vision s'accomplir

  14. L'alliance de Dieu avec les animaux

  15. Les INTELLECTUELS et la Bible

  16. Dieu fait tout ce qu'il veut ... dans son royaume au ciel !

  17. Votre sécurité humaine est le cercueil de votre destinée !

  18. Est ce que les cochons sont méchants ? Pourquoi Jésus chassent les démons dans les cochons ?

  19. Autorité déléguée pendant que le Roi est en voyage

  20. Attention aux demi-vérités voleuses de destinée!

  21. Une minorité de sauvés nombreuse au point où elle ne peut être humainement comptée !

  22. Comment se manifeste la foi rapportée dans les évangiles ?

  23. Certains ont un Christ embryonnaire en eux, c'est un état sérieusement critique !

  24. Le Seigneur en a besoin

  25. Qu’est-ce que tu veux que Dieu fasse pour toi ?

  26. Quand le royaume de Dieu se manifeste avec une grande puissance

  27. Il y a des coutumes qui sont bonnes à observer

  28. Jésus est le Roi qui va régner selon ses termes !

  29. Honneur au donneur !

  30. La deuxième multiplication des pains plus productive que la première

  31. La tradition ecclésiastique freine des manifestations du Saint-Esprit

  32. La ruse en utilisant un moyen détourné pour en arriver à ses fins au détriment des autres

  33. La première multiplication des pains examinée

  34. Ce que Jésus dit est vrai pour ceux à qui il s'adressait

  35. Démocratie versus théocratie dans la société et dans l'église

  36. Affolement, stupéfaction et étonnement sont les marques du chrétien dont le coeur endurci qui est devenu lent à comprendre

  37. Voyons ce que cela donne quand des inconvertis font de la théologie !

  38. La sagesse qui vient d'en haut

  39. Est-ce une obligation d'aller évangéliser deux par deux ?

  40. Ma fille, ta foi t’a sauvée. Pars dans la paix et sois guérie de ton mal

  41. Elle avait entendu parler de Jésus

  42. L’évangélisation en dehors d'Israël au temps de Jésus

  43. L’évangélisation se fait principalement avec deux approches

  44. Conjurer au nom de Dieu, qu'est-ce que cela signifie ?

  45. Le jeûne imprévu mais imposée par les circonstances

  46. Recommander, réprimer, réprimander, censurer et menacer traduisent le même mot en grec !

  47. Se lancer sur Jésus pour le toucher et être ainsi guéri !

  48. Explorons le lieu secret, notre Père nous le rendra

  49. Doit-on nécessairement rompre le pain pour prendre le repas du Seigneur ?

  50. Une grande grâce peut reposer sur vous !

  51. L'incompréhension qui suscite de fausses conclusions

  52. Les maladies et les infirmités sont-elles toujours d'origine démoniaque ?

  53. Voyons don !

  54. Stimulez votre foi !

  55. Le Seigneur Jésus, le Christ qui est l'oint de Dieu

  56. Jésus se fait des ennemis en déclarant qu'il est maître du sabbat

  57. Pourquoi Jésus ordonne-t-il qu'on prie pour ceux qui nous persécutent ?

  58. Pourquoi désigne-t-on Dieu comme le Père des lumières ?

  59. Que va-t-il se passer avec nos animaux de compagnie lors de notre enlèvement avec Jésus dans le ciel ?

  60. Dieu ne fait pas seulement suggérer aux hommes de se repentir, il l'ordonne !

  61. Le serviteur inutile de Luc 17 n'est pas le serviteur inutile de Matthieu 25 !

  62. Pour un mariage TRÈS TRÈS BON !

  63. Non pas des serviteurs inutiles mais plutôt des serviteurs sans mérite particulier

  64. Approche différente dans la prière entre un religieux et un enfant de Dieu

  65. La compassion pour ceux qui sont en prison pousse à prier pour eux

  66. Comment comprendre Matthieu 24 où Jésus parle en privé à ses disciples des événements futurs ?

  67. Les multiples facettes de l'évangile illustrées par les qualificatifs qui y sont ajoutés

  68. Est-ce que Jésus revient bientôt ?

  69. Dieu peut faire périr l'âme et le corps dans la Géhenne

  70. Jésus est le plus grand des prophètes

  71. Comment distinguer l'hypocrisie dans un religieux ?

  72. Comment Jésus peut être le fils de David qui l'appelle Seigneur ?

  73. Huit fois où des opposants à Jésus ont dit la vérité à son sujet !

  74. Jésus prophétise son sort et celui de son peuple rebelle en donnant la parabole des vignerons

  75. Puissance sous l'autorité divine déléguée

  76. Pouvons-nous avoir de bonnes raisons pour s'indigner ?

  77. Ce que le diable offre, ce ne sont que des mensonges ou des demie-vérités à notre désavantage

  78. L'intercession extraordinairement puissante du Saint-Esprit

  79. L'intercession vue au travers des mots grec employés

  80. L'orgueil et ses trois formes de variants contagieux

  81. Doit-on éviter les amis qui ne marchent pas avec Dieu ?

  82. Le jeûne du combattant

  83. Voir les choses du bon côté, c'est meilleur pour le moral !

  84. Glorifie Dieu en prenant soin de ton corps et de ton coeur

  85. Cette espèce-là ne peut sortir que par la prière

  86. Grâce, miséricorde et paix sont disponibles !

  87. Là où sera le cadavre, là se rassembleront les aigles

  88. Jésus annonce sept fois sa mort et sa résurrection

  89. Quel est ce type de démon qui ne sort que par la prière ?

  90. Les ouvriers de la dernière heure

  91. Le renouvellement de toutes choses pendant le millénium

  92. Comment couvrir les fautes avec amour ?

  93. La volonté du Bon Berger, c'est de sauver TOUTES ses brebis

  94. Dieu s'active durant notre sommeil

  95. Raisons bidons qui couvrent de ridicule

  96. Qu'est-ce que la loi spirituelle de la double référence ?

  97. Que veux dire avoir faim et soif de justice, rechercher la justice, pratiquer la justice, venir dans la voie de la justice ?

  98. La femme de mes rêves !

  99. On reconnaît un chrétien à son comportement comme on reconnaît un arbre à ses fruits

  100. Doit-on briser des liens générationnels après notre conversion ?

  101. La prière active l'intervention divine et la persévérance dans la prière accélère l'intervention angélique

  102. Les sentiments parfois surprenants de Jésus

  103. Tout ce que vous demanderez en mon nom avec foi par la prière, je le ferai

  104. Tes prières d’intercession pour ta famille pourraient un jour te sauver la vie !

  105. Je suis l'Eternel, celui qui te guérit

  106. En quoi consiste le levain des pharisiens dont on doit se méfier et s'abstenir ?

  107. Le Seigneur en a besoin

  108. La tradition qui étouffe la manifestation de l'amour

  109. Parfaitement sauvés, délivrés et guéris !

  110. Que nos yeux s'ouvrent sur la vraie réalité !

  111. Jouer pour gagner

  112. Mathématiques divines : Faucon + Yaka = Rhema !

  113. Mathématiques divines : Faucon + Yaka = Rhema !

  114. Pouvons-nous accepter des transfusions sanguines ou non ?

  115. Un lieu de repos inusité pour Dieu

  116. L'origine de la chute de cheveux se trouve dans son expression même : la Chute !

  117. Saviez-vous que la religion est une M.T.S. ?

  118. Emmanuel, Dieu avec nous dans nos joies et nos peines

  119. La détermination inarrêtable de la foi

  120. Avez-vous le cœur endurci ? Êtes-vous encore sans intelligence ? N'avez-vous pas de mémoire ?

  121. C'est la guérison qui glorifie Dieu, pas la maladie !

  122. Pourquoi Dieu a-t-il rejeté l'offrande de Caïn ?

  123. Fabriqués à partir de la poussière qu'on piétine

  124. Êtes-vous étonnés par la réaction de Jésus de maudire un figuier et le faire mourir parce qu'il ne portait pas de fruits ?

  125. Comment vivre dans ce monde sans être affecté par le péché

  126. Les choses anciennes et les choses nouvelles

  127. La perle de grand prix

  128. Comment se procurer la perle de grand prix

  129. Un coup de filet !

  130. Dieu est toujours celui qui guérit, que ce soit instantané ou progressivement (Joël Spinks)

  131. L'Église et la grande commission

  132. Changer pour le meilleur

  133. Nous serons lumineux comme le soleil !

  134. La fondation du monde

  135. Le levain dans le royaume des cieux n'est pas l'idée de Dieu

  136. Un plan de moutarde peut-il devenir un arbre ?

  137. Sauver de ses péchés

  138. Est-ce que Marie est demeurée vierge toute sa vie ?

  139. La moisson est grande et elle est prête !

  140. Attention aux détails quand vous lisez, un panier n'est pas une corbeille !

  141. Le rendement dépend de la qualité du terrain et la qualité du terrain dépend du niveau de compréhension

  142. Servir Dieu ou Mamon, c'est choisir entre deux systèmes économiques dans deux royaumes différents

  143. Que signifie «être scandalisé» dans la Bible ?

  144. Qu'est-ce qui fait que le quatrième type de terrain soit de la bonne terre ? - Un coup de chance ?

  145. L'esprit de pauvreté nous incite à accepter des choix qui sont bons juste en apparence (pst Joël Spinks)

  146. Cherchez à comprendre et appliquer les lois du royaume de Dieu

  147. Voici qui sont vraiment ma mère et mes frères

  148. La dynamique relationnelle entre les démons et les hommes

  149. Un seul signe accordé par Jésus

  150. Races de vipères

  151. Le tout-puissant Saint-Esprit fait descendre le royaume de Dieu

  152. Prophétie d'Ésaïe 42:1-4 réalisée par Jésus

  153. Jésus est le maître du sabbat

  154. L'union décuple la force !

  155. Votre connaissance de votre identité en Christ vous procure le courage et la persévérance pour la victoire dans l'épreuve

  156. Puis-je prendre la sainte Cène seul à la maison ?

  157. C'est une grande joie de rencontrer Jésus !

  158. La naissance virginale de Jésus

  159. Jésus pleinement Dieu et pleinement homme

  160. La consolation au milieu d'un monde sans pitié

  161. C'est une question de goût !

  162. Dieu ne demeure pas impassible devant l'aumône faite de bon coeur

  163. C'est le temps de se lever pour Jésus !

  164. Générosité de Dieu envers Jésus et envers nous

  165. Quelle est la distinction entre la repentance et la conversion ?

  166. Jésus vient sauver son peuple de ses péchés !

  167. Ne soyez pas des roseaux agités par le vent !

  168. Semez avec joie plutôt qu'avec larmes !

  169. Comment se débarrasser d'un mari de nuit ?

  170. Tout est accompli, tetelestai en grec, mais qu'est-ce que Jean voulait faire passer comme message en citant Jésus ainsi ?

  171. Accueillir c'est recevoir à un niveau plus élevé !

  172. La bonne nouvelle est une bonne nouvelle !

  173. Est-ce que toute notre famille sera sauvée ?

  174. Il y a une parole pour vous

  175. La foi dans les lois spirituelles est-elle un retour à une forme de légalisme ?

  176. Comment être digne de Jésus?

  177. Priez sans cesse, est-ce prier sans arrêt ?

  178. La prière aux morts pour leur demander de l'aide

  179. Est-ce que notre intercession en faveur des gens malades est efficace
    quand ceux-ci entretiennent leur maladie en parlant d'elle constamment ?

  180. L'infidélité à Dieu est vue comme une maladie de l'âme que Dieu veut guérir

  181. Trois volets dans la façon de Jésus d'annoncer la bonne nouvelle

  182. Notre comportement peut-il modifier la durée de notre vie ?

  183. Vin nouveau et outres renouvelées

  184. L'activité démoniaque cherche à demeurer cachée, exposée elle perd son influence

  185. Les différents sens des douleurs de l'enfantement dans la Bible

  186. DON - AUTORITÉ - GUÉRISON - GLOIRE

  187. Comment comprendre la perte d'un proche pour lequel on a prié avec foi ?

  188. Celui qui pointe et celle qui s'ouvre

  189. Tremblements de terre d'origine surnaturelle

  190. Les diverses tentatives du diable pour faire mourir Jésus

  191. L'exorcisme avant et après la Pentecôte

  192. La compréhension grandissante de l'autorité déléguée augmente la foi

  193. 4 mots sur la PERSÉCUTION

  194. Respecter ou résister et même renverser les autorités ?

  195. Pas besoin de se faire enseigner, selon certains, car ils ont le Saint-Esprit et la Bible pour ce faire !

  196. Sois audacieux, vas-y avec cette force que tu as !

  197. Comment devenir un HOMME !

  198. Matthieu 8:2 Rendre hommage ou adorer Jésus ?

  199. Que signifie naître d'eau et d'esprit ?

  200. Soyez reconnaissants de ne pas être traités comme vous le méritez !

  201. Le Seigneur Jésus a des ennemis et les ennemis de notre Seigneur sont nos ennemis !

  202. Quatre étapes dans la venue du ROYAUME DE DIEU sur terre

  203. À qui Dieu a-t-il donné son Fils unique ?

  204. Job 3:25-26 vs Actes 16:22-25 Notre attitude peut raccourcir ou rallonger le temps de l'épreuve!

  205. Job 3:25-26 vs David - Psaumes 119:39 Deux attitudes différentes face à l'adversité

  206. Qui est représenté par le serviteur sans habit de noce ?

  207. Voir la gloire de Dieu permet de supporter l'insupportable

  208. Gardez espoir, la ruine qui mène à la perdition peut être réversible !

  209. Pardonner n'est pas un exploit, c'est un ordre auquel on obéit par la foi

  210. Demandez des bonnes choses au bon Père, c'est une bonne garantie de les recevoir !

  211. Dans 1Pierre 1:3, est-ce que les élus concernent les juifs ou les chrétiens ?

  212. Pourquoi Paul alterne-t-il entre le «nous» et le «vous» dans son épître aux Éphésiens ?

  213. Job 14:15-22 Job pensait que Dieu le poursuivait sans espoir de répit !

  214. Job 14:7-14 Juste une vie à vivre, pas de réincarnation !

  215. La foi te fait passer de victime vaincue à Vaillant Victorieux

  216. La Parole, c'est quelque chose de puissant !

  217. Comment comprendre qu'un Dieu d'amour puisse aimer Jacob et détester Ésaü ?

  218. Célibataires, calculez bien votre affaire !

  219. Que signifie lancer un anathème sur quelqu'un ?

  220. Comment exercer l'autorité pour chasser les démons

  221. Comment marcher par la foi ?

  222. Oppression gouvernementale croissante envers le christianisme

  223. Les collecteurs d'impôt sont des terminators !

  224. Chrétien, tu es redoutable !

  225. Coucou, quelqu'un te parle !

  226. La neutralité est une posture d'imposture !, c'est de la lâcheté

  227. Ne soyons pas fatalistes ni au neutre

  228. Ta nature dicte ton état, pas tes circonstances

  229. Dans Matthieu 8:10-13, à quoi se réfèrent les ténèbres extérieures, où il y aura des pleurs et des grincements de dents ?

  230. Votre faim et soif de justice doit dépasser celle des Pharisiens !

  231. Job 14:1-6 La brièveté de la vie humaine si fragile

  232. Visons la vision !

  233. Comment va-t-on juger les anges ?

  234. Redressons ce qui est courbé et rendons droit les sentiers du Seigneur !

  235. Vertus fortifiantes des raisins et des pommes reconnues dans la Parole de Dieu

  236. Les hommes auront-ils des femmes dans le millénium ?

  237. Étude exhaustive sur l'adoration dans la Bible

  238. Job 13:22-28 Désirer connaître en quoi nous avons fauté pour changer

  239. Imaginer c'est bien, parler c'est bon, agir c'est mieux !

  240. S'imaginer le meilleur en faisant face à la pire des situations

  241. Pourquoi Satan cherchait-il toujours à tuer le Messie ?

  242. Job 13:20-21 Il y a des questions qui ne sont pas bonnes à poser

  243. Job 13:6-19 Demande de pouvoir prendre la parole pour défendre sa cause

  244. Quelle est l'origine de la bénédiction et quel est le moyen d'en bénéficier ?

  245. Nos paroles sont des balises qui tracent notre destinée !

  246. La grâce manifestée aux femmes qui ont eu un départ difficile

  247. Résultats non garantis avec la formation des ouvriers !

  248. Job 13:1-5 Les moralisateurs qui font suer ceux qui souffrent au lieu de les consoler !

  249. Pourquoi quelqu'un naît-il aveugle ?

  250. Les relations évolutives

  251. Les jugements de Dieu exercés dans le livre de Daniel ne sont pas tous négatifs

  252. Quel est le péché impardonnable ?

  253. Qui ne réplique pas au coup, prend tous les coups !

  254. Le pardon est-il conditionnel ?

VIDÉO du mois - message apporté lors de la nuit de prière

Faire un don
Devenez partenaire
de Croixsens.net
Cliquez ci-dessous
pour faire un don
avec PAYPAL

ou cliquez ici
pour faire un chèque.