iv>
 
   
 
Dernières recommandations de l'apôtre Paul

1Co.16:13 Soyez vigilants, demeurez fermes dans la foi, faites preuve de courage, soyez forts. 14 Que l’amour inspire toutes vos actions.

J'y vois une belle progression où tous les éléments sont essentiels.

Tout d'abord la vigilance. Il ne sert à rien d'être courageux durant les pires combats, d'être le plus fort de tous si on se fait surprendre. Parlons-en à Goliath ! Nous devons rester constamment sur nos gardes et savoir d'où les attaques peuvent venir, l'expérience joue un grand rôle ici. Par exemple, il faut être vigilant quand on s'approche d'un ordinateur. L'expérience nous enseigne qu'il est très facile de dévier du but premier de rechercher l'édification. Il y a tellement de liens (au deux sens du terme) sur les pages web qu'il est facile de consumer des heures en futilité ou pire encore.

C'est là qu'intervient la deuxième exhortation de l'apôtre. Nous avons besoin de demeurer fermes dans la foi, autrement dit aussi, restez fidèles à nos convictions. Si nous sommes convaincus que c'est nocif de rechercher la stimulation sexuelle sur internet, il ne faut pas manquer de fidélité par rapport à cette conviction - si nous n'en sommes pas convaincus, il y a aussi un méchant problème ! - Il ne sert à rien d'être vigilants si nous ne restons pas fermes dans nos convictions, l'ennemi va nous vaincre par nos désirs charnels à travers lesquels il nous fait la guerre.

Pour demeurer fermes dans la foi, cela prend du courage car le combat est très difficile. Les désirs charnels sont puissants, l'ennemi spirituel tout autant. Si le courage vient à manquer, si la lassitude de combattre s'installe, si les bras se baissent comme ceux de Moïse, alors la défaite est inévitable. C'est là que la communion fraternelle devient si importante afin d'avoir des gens qui nous aiment et qui nous soutiennent car ils savent le combat que nous affrontons et y participent eux-mêmes.

Avec le courage, la force est indissociable, sans force le courage ne sert à rien. La force donne la capacité de résister aux attaques et même de vaincre l'ennemi. Comme le vieux cantique le dit si bien : "Je suis fort, fort, oui plus que vainqueur par le sang de Jésus mon Sauveur"

Enfin Paul termine avec la façon de gagner le combat spirituel qui sévit dans nos âmes à tout coup. Par l'amour. Quand c'est l'amour qui remplit nos coeurs, l'amour motive alors nos actions et nous surmontons toute tentation de rechercher la satisfaction des désirs charnels car l'amour nous détache de soi et nous fait tourner vers le prochain. Et quand on aime en actions, c'est là vraiment qu'on est comblé, qu'on goûte à la vraie satisfaction que Mick Jagger n'arrivait pas à atteindre, trop occupé qu'il était à satisfaire toutes ses passions parce qu'il en avait les moyens ; "I can't get no satisfaction" qu'il chantait.

Tout cela, vous aurez déjà compris que c'est bien au-delà de nos forces. Malgré toute notre bonne volonté, il nous est impossible par nous-même d'être vigilants, nous allons plutôt faire comme les disciples à Gethsemané et nous endormir de fatigue, vaciller dans notre foi comme Pierre et Thomas, être peureux comme Marc et tous les apôtres qui se sont enfuis, être faibles comme les femmes qui ne pouvaient rouler la pierre et rester enfermés dans notre chambre haute, coupés du monde extérieur parce qu'il nous manque l'amour pour aller vers notre prochain.

Oui, tout cela nous dépasse, sans la force qui vient seulement du Saint-Esprit, nous avons besoin de nous nourrir régulièrement de la Parole de Dieu dont se sert le Saint-Esprit pour nous fortifier. Nous avons besoin de demander avec régularité également au Seigneur sa force pour mettre en pratique ces exhortations de Paul car quand on se relâche, la défaite est inévitable, l'ennemi ne se relâche jamais lui et la chair est vite à reprendre de la vigueur même si elle est demeurée en torpeur de longues périodes.

Je parle par expérience de plus de 30 ans de vie chrétienne alors mon lot de victoires et trop de défaites gênantes à mon goût. Ces exhortations de Paul, si elles m'ont touchées c'est qu'elles s'adressent tout particulièrement à moi.






Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes vendredi 15 décembre 2017