iv>
 
   
 
Roger Woodward - Le miracle de Niagara Falls
Chutes Niagara en octobre 2014
L'une des histoires les plus miraculeuses jamais racontées a eu lieu à Niagara Falls, le samedi après-midi, 9 Juillet,1960. Un homme de Niagara Falls dans l'état de New York, a amené deux enfants faire une promenade en bateau dans la rivière Niagara supérieure. Le bateau moteur a éprouvé des difficultés, puis a chaviré dans la rivière et tous les trois ont été jetés dans les rapides supérieurs. L'homme est passé dans les chutes et s'est noyé.

Au même moment, la jeune fille de 17 ans a été retirée des eaux 6 mètres plus bas depuis le bord même de la chute et son frère de sept ans, vêtu seulement d'un gilet de sauvetage et d'un maillot de bain, est passé dans les chutes en forme de fer à cheval, du côté canadien. Il en est sorti vivant pour raconter son histoire. Son nom était Roger Woodward.

Heureusement, il y avait dans les parages un de ces bateaux qui faisait son tour juste en aval des chutes. L'un des membres d'équipage a repéré la veste lumineuse de sauvetage orange. Le vétéran capitaine Clifford Keech a manœuvré son bateau pour que l'équipage puisse prendre le garçon sur le côté tribord. Après deux lancers infructueux, un gilet de sauvetage a atterri à la portée du jeune qui pleurait. Ramené en toute sécurité à bord du navire, Roger a marmonné son inquiétude au sujet de sa sœur. Dans l'heure qui suivit, la rumeur de ce miracle s'est répandue dans toute la région de Niagara. Roger a été emmené à l'hôpital général du grand Niagara, à Niagara Falls, en Ontario, où il est resté pendant trois jours avec une légère commotion cérébrale.


Roger Woodward avec son gilet de sauvetage  
Un autre miracle se produisait au bord des chutes en fer à cheval du côté américain de Niagara Falls à Terrapin Point. Une adolescente de dix-sept ans, Deanne Woodward, était furieusement balayée vers le bord des chutes. Des centaines de personnes se sont massées au bord de la chute presque paralysées, tant elles étaient préoccupées par le sort de cette jeune fille.  

Psaumes 18:16 Il étendit sa main d’en haut, il me saisit, il me retira des grandes eaux

Deux hommes, tous deux du New Jersey, mais qui ne se connaissaient pas, sont passés à l'action. Tout d'abord, John R. Hayes, un chauffeur de camion et agent de police auxiliaire de l'Union au New Jersey a franchi la barrière, tendu le bras et supplié Deanne de se rapprocher. Il a dit plus tard que sa voix suppliante avait fait nager Deanne plus rapidement et elle a attrapé son pouce juste avant de passer dans les chutes. Craignant que le courant brise son emprise sur la jeune fille, il a crié à l'aide. John Quattrocchi de Pennsgrove au New Jersey, a répondu à son appel à l'aide et est venu à la rescousse. Les deux hommes ont tiré l'adolescent effrayée en sécurité sur la rive. Une fois à terre, Deanne a aussi exprimé son inquiétude concernant son frère. Doucement, John Quattrocchi lui a murmuré : « Prie pour lui.»

Ayant pour seule blessure une coupure à la main, Deanne a été transportée dans un hôpital de Niagara Falls à New York, où elle a appris le destin miraculeux de son frère. Le corps de l'homme ( Jim Honeycutt ) qui les avait amenés en promenade sur le bateau a été libéré des profondeurs de la rivière Niagara quatre jours plus tard.

Roger Woodward est retourné à Niagara Falls, en Ontario, le trentième anniversaire de l'accident et il parla à l'assemblée de l'Église de l'Alliance Glengate. L'audience était silencieuse alors que l'homme de 37 ans racontait comment le bateau de pêche en aluminium de 12 pieds équipé d'un moteur de 7,5 chevaux fut pris dans le courant rapide, pour ensuite chavirer après avoir heurté un haut-fond et abîmer le moteur.


Roger Woodward avec sa sœur Deanne Woodward Simpson


Roger s'est remémoré les pensées qui lui traversaient l'esprit pendant qu'il était dans les rapides, il dit: « Pour moi, cela a été d'abord la panique pure, j'étais mort de peur. Je peux me rappeler en passant par les rapides comment j'étais jeté contre les rochers, ballotté comme un jouet dans l'eau et sévèrement malmené. Ma panique s'est très rapidement transformée en colère en voyant les gens courir frénétiquement de haut en bas de la côte, je me demandais pourquoi ils ne faisaient rien pour me sortir de là et me sauver. »

Roger Woodward a ajouté ensuite qu'après la peur et la colère, la paix s'est installée. « Pendant un moment, j'ai pensé que j'allais mourir et mes sept années de vie ont littéralement passé devant moi et j'ai commencé à penser à ce que mes parents feraient avec mon chien et mes jouets et j'ai vraiment accepté mon sort à ce moment-là, convaincu que j'allais mourir cet après-midi.

Roger Woodward n'est pas mort cet après-midi et a fait plusieurs voyages avec sa famille à Niagara depuis l'incident miraculeux.

En 1994, Roger Woodward et sa sœur Deanne Woodward Simpson se sont rendus une fois de plus à Niagara Falls pour raconter leur histoire lors d'une émission spéciale d'une demi heure passant à la télévision canadienne. Deux octogénaires sont venus les rejoindre à l'écran ; il s'agissait des deux hommes qui avaient sauvé Deanne au-dessus des chutes. Pour Deanne, c'était une réunion très émotionnelle. Elle n'avait pas vu les deux messieurs depuis plus de 30 ans, et depuis ce temps, elle n'avait pas été non plus au bord des chutes qui avaient presque revendiqué à la fois sa vie et celle de son frère.

En réfléchissant des années plus tard à propos de l'accident, Roger Woodward dit: « Ce n'était pas la main du destin, ce n'était pas la main de chance, ce n'était pas l'esprit de Lelawala, c'était l'Esprit du Dieu vivant qui nous a sauvés la vie ce jour-là et nous a donnés l'espoir qu'un jour nous viendrions à le connaître. »

source anglaise : http://www.infoniagara.com/history/rogerwoodward_miracle.aspx
Traduction par le webmestre





Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes samedi 16 décembre 2017