J.O. FRASER Missionnaire
J.O. FRASER Missionnaire

De la BIRMANIE aux confins et de la CHINE

Un témoin de la puissance de l'intercession

Dans l'Ancien Testament le rôle des sacrificateurs, selon la loi de Moïse, consistait à s'interposer, véritables médiateurs, entre le peuple et l'Eternel de manière à assurer la réconciliation. Puisque le peuple n'avait aucun droit d'accès au lieu très saint, Aaron (ou son successeur) s'y rendait à sa place et là, il intercédait pour tout le peuple et pour chaque Israélite en particulier, une fois par an (Lévitique 16, 34), en portant le sang du sacrifice pour le mettre sur le propitiatoire au dessus de l'arche.

Moïse, dans le livre de l'Exode, enseigne que Dieu n'exauce pas la prière qui n'est pas fondée sur le seul argument, la seule valeur, du sang de Christ. Le sang des sacrifices offerts par les sacrificateurs lévitiques symbolisait le sang précieux du sacrifice suprême, celui du Messie attendu avec tant d'impatience.

Il fallait donc que le sang de la victime soit présenté devant Dieu dans le sanctuaire, sur le propitiatoire. Pourquoi le sang? Parce que le sang étant "la vie de la chair" (Lévitique 17, Il) devenait, une fois versé, la signature incontestable de la mort de la victime. Dieu, voyant le sang, remettait l'iniquité du pécheur en attendant que le Christ vienne offrir son propre sang en sacrifice définitif.

1 - Le chrétien est un sacrificateur

Or l'une des vérités les plus merveilleuses du Nouveau Testament est que tout authentique croyant chrétien, enfant de Dieu, est sacrificateur (Apocalypse 1, 6 ; 1 Pierre 2, 5-9).

Toi qui lis, toi qui a mis ta confiance dans la valeur du sacrifice expiatoire de Jésus, tu as un droit d'accès permanent à la présence immédiate de Dieu, dans le lieu très saint. Tu es appelé à t'approcher de Dieu, par le chemin nouveau et vivant qui a été inauguré au travers du voile, c'est-à-dire la chair de Christ (Hébreux 10, 19-22). Car le voile qui faisait séparation a été déchiré, puisque Jésus est mort sur la Croix. Jésus a frayé pour toi un chemin jusqu'au coeur même du Père.

Ainsi tout croyant comme sacrificateur est un adorateur et il a sur la terre une mission d'intercession, ayant accès dans le sanctuaire de la présence même de Dieu.

De même que Christ est venu pour intercéder pour les transgresseurs, tout enfant de Dieu devrait intercéder sans relâche pour tous ceux qui sont loin. Tous les jours nous côtoyons des personnes qui ne savent pas prier, des âmes perdues qui ne peuvent s'approcher de Dieu à cause de leur mauvaise conscience ou de leur ignorance. Et pourtant le sang de Christ a été répandu et le voile est déchiré, le chemin des lieux saints est grand ouvert. Oh ! si nous avions cette vision de la foule qui passe indifférente au pied de la croix, seule clé du chemin qui mène à Dieu! Nous sommes tous appelés à intercéder pour ces perdus! Si nous savions mieux plaider sur le fondement de la valeur du sang de Christ pour ceux qui ne savent ou ne peuvent encore le faire!

2 - la prière et l'intercession du croyant

Tous les hommes de Dieu dans la Bible savaient prier et intercéder avec foi et Dieu a fait des choses étonnantes en réponse à leur cri. Il suffit de regarder Moïse qui a fendu la Mer Rouge (Exode 14, 21); qui a levé les mains vers le ciel lors du combat contre Amalek, soutenant pour ainsi dire les mains de Dieu en bénédiction, par son intercession (Exode 17,11-12); Josué qui a fait arrêter le soleil et la lune dans leur course. Daniel qui fut jeté dans la fosse parce qu'il refusait de s'arrêter de prier et qui fut sauvé des lions.

Paul dans ses épîtres assure ses lecteurs qu'il prie pour eux jour et nuit. Il a semé dans toute l'Asie Mineure et les Balkans de jeunes assemblées en une quinzaine d'années, et cela parce qu'il connaissait Dieu face à face dans la prière. Sa vie était une intercession permanente pour les nations, pour les hommes, et en plus de cela il intercédait pour le lourd fardeau des églises locales.

Job, le patriarche, est un très bel exemple de l'intercession. Dans ces temps reculés où il vécut, on le voit intercéder pour chacun de ses enfants en offrant à Dieu des holocaustes pour les sanctifier. Il plaçait donc sous le regard de Dieu le sang de la victime pure, image du sang de Christ (comme les fils d'Aaron, les sacrificateurs, qui présentaient le sang - Lévitique 1,5).

La foi et l'intelligence spirituelle de cet homme étaient tout à fait remarquables (Job 1,5). La valeur, la puissance et l'efficace de son intercession étaient reconnues, puisque Dieu commande aux trois amis de Job d'offrir des holocaustes et d'aller vers Job pour qu'il intercède pour eux, car c'est la seule prière que Dieu acceptera, ayant Job "pour agréable" (Job 42,7-9). Cela nous conduit à ce que fut l'inter- cession par excellence, celle de Christ (Esaïe 53, 12).

L'histoire de l'Eglise est remplie d'exemples d'hommes et de femmes, qui, dans tous les siècles, par la prière de la foi vivante et fervente, ont accompli des exploits surprenants et ont maintenu au cours des générations la flamme de la vérité, ouvrant les frontières et implantant l'Evangile là où il était totalement inconnu, en souffrant et acceptant d'innombrables fois le martyre, offrant leur corps en sacrifice vivant (Romains 12, 1). Ils avaient tous cette vie de communion, de puissance et de foi dans l'intercession, extraordinaire.

3- Comment J.O. Fraser a intercédé

Parmi eux J.O. Fraser fut un missionnaire exceptionnel.

Cet homme fut un pionnier aux confins de la Chine et de la Birmanie. Dieu l'envoya au début du siècle évangéliser des peuples primitifs, comme celui des Lissous, situé dans une région très montagneuse en Chine méridionale (Yun-Nan).

C'était un véritable savant et un grand musicien. Il quitta tout et perdit sa vie pour la terre, acceptant cette parole de Jésus, la faisant sienne: "quiconque perdra sa propre vie pour l'amour de moi et de l'évangile la sauvera" (Marc 8, 35).

Il travailla pour la vie éternelle apportant l'Evangile à un peuple méprisé et abandonné, plongé dans l'occultisme. Dieu lui donna l'intelligence et le discernement spirituels pour intercéder selon Sa volonté, ayant été éclairé sur le cheminement par lequel l'évangile pourrait s'implanter parmi cette tribu. Il comprit quelle devait être la seule manière par laquelle le Saint Esprit pourrait faire pénétrer l'Evangile et cela consistait à prier et oeuvrer pour la conversion des familles entières.

Ainsi en 1905, après quatre années de prières instantes, d'efforts, de persévérance et de souffrances, J.O. Fraser eut la conviction intime que Dieu lui lançait un défi: le Saint Esprit l'invitait à demander avec foi la conversion de plusieurs centaines de familles lissous. Il reçut alors la certitude de son exaucement. Dieu ne lui accorda pas la foi d'en demander mille, mais une conviction inébranlable qu'il fallait un minimum de plusieurs centaines de familles sauvées.

Le temps d'exercice fut long et intense, car il dut persévérer dans l'évangélisation des tribus pendant dix ans sans voir aucune véritable réponse à ses prières.

Finalement pendant l'année 1915, le Saint Esprit lui lança un second défi: celui de demander à Dieu d'en fixer le moment. Et si la réponse ne venait pas cette année- là, il partirait travailler ailleurs en attendant que Dieu intervienne d'une autre façon.

Et le jour même où il commençait sa "dernière tournée" des villages, l'Esprit de Dieu tombait sur la région, avec les mêmes soudaineté et intensité qu'il était "tombé" sur tous ceux qui avaient entendu la parole selon les récits d'Actes 10 et 11. Et non seulement famille après famille, mais village après village se tournèrent vers le Dieu vivant. Et en cette même année J.O. Fraser constata une moisson d'environ six cent familles, soit un total de trois mille personnes.

4 - C'est encore le temps d'intercéder

Lecteur chrétien, peut-être es-tu enfermé dans des schémas que tu as construits dans ton esprit, ramenant la puissance de Dieu à ta propre mesure? Mais la puissance de l'intercession de la foi dans le sanctuaire céleste, fondée sur la valeur et l'efficace du sang de Jésus en réconciliation et en pardon, fait bouger le bras divin! Et cette puissance pour briser les consciences et toucher les coeurs est à la mesure du Dieu qui n'a pas de mesure, puisqu'Il est infini.

Quand nous voyons ce qu'un homme seul a pu faire en priant par le Saint Esprit (Jude 20), imaginons un seul instant ce que pourraient faire, ne serait-ce que deux ou trois chrétiens, priant et plaidant avec Dieu dans une fervente intercession pour le salut des âmes qui entendent l'Evangile de Dieu!

Jude exhorte les croyants à prier par le Saint Esprit. Si seulement chaque chrétien prenait conscience de sa qualité de sacrificateur! Et de la base sur laquelle est fondée son intercession! Et le service d'amour que Dieu est en droit d'attendre en retour de son grand amour!

"Priant par toutes sortes de prières et de supplications, en tout temps, par l'Esprit, et veillant à cela avec toute persévérance" (Ephésiens 6, 18).

"J'exhorte donc, avant toutes choses, à faire des supplications, des prières, des intercessions... pour tous les hommes." (1 Timothée 2, 1)

Peu de personnes sont peut-être appelées à offrir leur corps en sacrifice vivant avec autant d'intensité que J.O. FRASER et à partir au loin; mais tous sont exhortés à intercéder pour tous les hommes...il n'y a pas de limite à cette intercession. Aux derniers temps il n'y a qu'une manière: c'est par le Saint Esprit (Ephésiens 6, 18 ; Jude 20).

Christ a ouvert le chemin des lieux saints, approchons-nous donc, entrons dans ce lieu de la présence immédiate de Dieu, avec la hardiesse de la foi!

Ce qui manque peut-être c'est le témoignage intérieur du Saint Esprit, ce témoignage qui n'est pas le produit d'efforts humains, ni le fruit d'études, mais qui est accordé à ceux qui sont humbles de coeur. Ce même Esprit, Lui-même, ne demande qu'à nous faire comprendre ce que c'est que d'entrer librement dans le sanctuaire pour pouvoir adorer, prier, intercéder.

Chaque chrétien est invité expressément non seulement à s'approcher, à entrer, mais à vivre dans le sanctuaire comme sacrificateur.

Cher lecteur, ne te laisse pas arrêter en pensant à ta faiblesse ou à ton infirmité. Regarde au sang de Christ. Dieu l'a pour toujours devant ses yeux comme le fruit et la preuve infiniment satisfaisante de l'obéissance de son Fils. Dieu le désigne à ton regard et te demande de croire que ce sang Lui a donné pleine satisfaction, qu'il est tout puissant et que son efficacité est éternelle, puisque, en vertu de la puissance du sang, Dieu peut accomplir tous ses conseils éternels. Il peut sauver et bénir des millions d'hommes et de femmes - et qu'observe-t'on aujourd'hui, sur la terre, en particulier en Extrême Orient, en Chine, en Inde, en Corée, au Vietnam, etc, les témoignages de milliers, de millions de conversions parmi ceux qui étaient plongés dans le paganisme, l'occultisme, l'idolâtrie. Dieu continue à tirer un peuple pour son nom, toutes ces âmes qui sont ajoutées à l'Eglise de Jésus Christ.

Lecteur chrétien, tu es un sacrificateur, quelle grâce merveilleuse! Agis comme tel! Use de ton droit de sacrificateur. Remplis ta mission d'intercesseur. Le temps est court et compté.






Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes mardi 24 Octobre 2017