Témoignages de chrétiens

2 Timothée 2:2 Et ce que tu as entendu de moi en présence de beaucoup de témoins, confie-le à des hommes fidèles, qui soient capables de l’enseigner aussi à d’autres.

Le mot "témoin" traduit le mot grec "martyr". Dans les premiers temps de l'Église, ceux qui témoignaient de leur foi en Jésus prononçaient alors souvent leurs dernières paroles avant d'être brutalement assassinés. L'usage du mot "martyr" qui nous est parvenu du grec via le latin a donc pris le sens de quelqu'un qui est mis à mort à cause de sa foi alors qu'à l'origine, il avait seulement le sens de témoin.

De nos jours, il existe encore des endroits où parler de Jésus signifie signer son arrêt de mort, comme en Corée du Nord, dans certains pays islamistes et hindouistes. En occident, devant les inconvertis, on s'expose tout au plus à un sourire narquois ou des moqueries.

Depuis le début de l'église, les chrétiens ont été poussés par le Saint-Esprit a donné leur témoignage. Le Saint-Esprit n'est pas timide, il est fort, plein d'amour et de sagesse, comme Paul le rappelle à Timothée dans un célèbre passage (2Ti.1:7). Les Actes des Apôtres nous rapportent trois occasions où Paul a présenté son témoignage et il l'a évidemment fait à de nombreuses autres reprises.

Quand nous sommes remplis du Saint-Esprit, il en résulte que nous parlons avec assurance et persuasion de ce que Dieu a fait dans nos vies.

Actes 4:13 Lorsqu’ils virent l’assurance de Pierre et de Jean, ils furent étonnés, sachant que c’étaient des hommes du peuple sans instruction ; et ils les reconnurent pour avoir été avec Jésus. 14 Mais comme ils voyaient là près d’eux l’homme qui avait été guéri, ils n’avaient rien à répliquer. 15 Ils leur ordonnèrent de sortir du sanhédrin, et ils délibérèrent entre eux, 16 disant : Que ferons-nous à ces hommes ? (4-16) Car il est manifeste pour tous les habitants de Jérusalem qu’un miracle signalé a été accompli par eux, et nous ne pouvons pas le nier. 17 Mais, afin que la chose ne se répande pas davantage parmi le peuple, défendons-leur avec menaces de parler désormais à qui que ce soit en ce nom-là. 18 Et les ayant appelés, ils leur défendirent absolument de parler et d’enseigner au nom de Jésus. 19 Pierre et Jean leur répondirent : Jugez s’il est juste, devant Dieu, de vous obéir plutôt qu’à Dieu ; 20 car nous ne pouvons pas ne pas parler de ce que nous avons vu et entendu. 21 Ils leur firent de nouvelles menaces, et les relâchèrent, ne sachant comment les punir, à cause du peuple, parce que tous glorifiaient Dieu de ce qui était arrivé. 22 Car l’homme qui avait été l’objet de cette guérison miraculeuse était âgé de plus de quarante ans. 23 Après avoir été relâchés, ils allèrent vers les leurs, et racontèrent tout ce que les principaux sacrificateurs et les anciens leur avaient dit. 24 Lorsqu’ils l’eurent entendu, ils élevèrent à Dieu la voix tous ensemble, et dirent : Seigneur, toi qui as fait le ciel, la terre, la mer, et tout ce qui s’y trouve, 25 c’est toi qui as dit par le Saint-Esprit, par la bouche de notre père, ton serviteur David : Pourquoi ce tumulte parmi les nations, Et ces vaines pensées parmi les peuples ? 26 Les rois de la terre se sont soulevés, Et les princes se sont ligués Contre le Seigneur et contre son Oint. 27 En effet, contre ton saint serviteur Jésus, que tu as oint, Hérode et Ponce Pilate se sont ligués dans cette ville avec les nations et avec les peuples d’Israël, 28 pour faire tout ce que ta main et ton conseil avaient arrêté d’avance. 29 Et maintenant, Seigneur, vois leurs menaces, et donne à tes serviteurs d’annoncer ta parole avec une pleine assurance, 30 en étendant ta main, pour qu’il se fasse des guérisons, des miracles et des prodiges, par le nom de ton saint serviteur Jésus. 31 Quand ils eurent prié, le lieu où ils étaient assemblés trembla ; ils furent tous remplis du Saint-Esprit, et ils annonçaient la parole de Dieu avec assurance. 32 La multitude de ceux qui avaient cru n’était qu’un cœur et qu’une âme. Nul ne disait que ses biens lui appartinssent en propre, mais tout était commun entre eux. 33 Les apôtres rendaient avec beaucoup de force témoignage de la résurrection du Seigneur Jésus. Et une grande grâce reposait sur eux tous.

Les témoignages font passer la Bonne Nouvelle de la théorie à la pratique.

La Bible nous révèle combien Dieu est bon et les témoignages nous révèlent que Dieu n'a pas changé et qu'il est toujours aussi bon, aussi puissant, aussi compatissant envers nous. C'est une chose de savoir que Dieu a fait ceci ou cela il y a des milliers d'années à des milliers de kilomètres mais c'en est une autre quand quelqu'un te partage comment Dieu est intervenu dans sa vie d'une manière extraordinaire. C'est donc un puissant encouragement à tenir ferme dans les épreuves sachant qu'elles ne sont pas un signe que Dieu nous a abandonnés, bien au contraire. Dieu permet les épreuves afin de manifester sa gloire dans nos vies en volant à notre secours alors que nous n'avons plus aucun recours.

De plus, le témoignage est une excellente façon d'évangéliser ; les gens vont remettre en question nos idées mais ils seront à court d'arguments devant notre conversion et nos expériences de la bonté divine, ils ne peuvent nier l'évidence quand Dieu nous a manifestés sa délivrance par une guérison ou une provision miraculeuse. Certains peuvent nous traiter de fou comme c'était arrivé à Paul mais plusieurs aussi seront touchés par nos témoignages.

Actes 24:24 Comme il parlait ainsi pour sa justification, Festus dit à haute voix : Tu es fou, Paul ! Ton grand savoir te fait déraisonner. 25 Je ne suis point fou, très excellent Festus, répliqua Paul ; ce sont, au contraire, des paroles de vérité et de bon sens que je prononce. 26 Le roi est instruit de ces choses, et je lui en parle librement ; car je suis persuadé qu’il n’en ignore aucune, puisque ce n’est pas en cachette qu’elles se sont passées. 27 Crois-tu aux prophètes, roi Agrippa ? …  Je sais que tu y crois. 28 Et Agrippa dit à Paul : Tu vas bientôt me persuader de devenir chrétien ! 29 Paul répondit : Que ce soit bientôt ou que ce soit tard, plaise à Dieu que non seulement toi, mais encore tous ceux qui m’écoutent aujourd’hui, vous deveniez tels que je suis, à l’exception de ces liens !

Faisons confiance au Saint-Esprit qui nous inspirera comment présenter notre témoignage d'une manière qui touchera le coeur des gens, soit pour la conversion en les amenant au salut, soit pour l'édification en fortifiant leur foi.

Luc 12:11 Quand on vous mènera devant les synagogues, les magistrats et les autorités, ne vous inquiétez pas de la manière dont vous vous défendrez ni de ce que vous direz ; 12 car le Saint-Esprit vous enseignera à l’heure même ce qu’il faudra dire.

- Le webmestre









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes le samedi 22 novembre 2014