iv>
 
   
 
Le combat contre le suicide


Ma compréhension est que le suicide renvoie au sens même de la vie - si la vie n'est qu'un hasard sans aucun sens comme le prétendait Camus, c'est facile de comprendre que certains en viennent à poser le même acte que lui quand ils ne retirent plus de plaisir à la vie. Ce n'est qu'une suite logique du mort qui se donne la mort ! C'est bousculant de parler ainsi mais pourquoi les gens vivent-ils si c'est pour mourir quelques années plus tard de toute façon ? Aussi bien mourir tout de suite s'il n'y a rien après la vie. Évidemment, je pense autrement parce que je fais confiance à Jésus, mais je veux juste montrer la suite logique du raisonnement de la vie sans but.

Le corps humain est précieux aux yeux de Dieu, d'autant plus précieux quand Il en a fait sa demeure quand quelqu'un se convertit. La Parole de Dieu met en garde celui qui dans la colère ou le découragement tuerait un chrétien ou se tuerait lui-même. C'est un affront que Dieu ne laissera pas passer.

1Co.3:16 Ne savez-vous pas que vous êtes le temple de Dieu, et que l'Esprit de Dieu habite en vous? 17 Si quelqu'un détruit le temple de Dieu, Dieu le détruira; car le temple de Dieu est saint, et c'est ce que vous êtes.

Pour ceux qui trouvent cette parole trop dure ou ridicule, le texte continue en disant :

18 Que nul ne s'abuse lui-même: si quelqu'un parmi vous pense être sage selon ce siècle, qu'il devienne fou, afin de devenir sage. 19 Car la sagesse de ce monde est une folie devant Dieu. Aussi est-il écrit: Il prend les sages dans leur ruse. 20 Et encore: Le Seigneur connaît les pensées des sages, Il sait qu'elles sont vaines.

Les intégristes musulmans qui se font sauter en tuant les autres s'abusent eux-mêmes en pensant plaire à Dieu ainsi. Au contraire, Dieu dit que c'est de la folie au v.20 !

Le court texte ci-dessous est tiré du livre "La guerre des saints". Il n'a pas la prétention de faire tout le tour de la question du suicide mais seulement de souligner la perspective spirituelle au suicide.

Christ tient maintenant les clés du séjour des morts Ap.1:18 et celui qui a la puissance de la mort, le diable Hé.2:14 ne peut exercer sa puissance sans permission.

Le dernier ennemi à être détruit c'est la mort. La mort est par conséquent un ennemi à être reconnu et résisté comme tel. Le croyant peut désirer justement partir et être avec Christ Ph.1:23 mais ne jamais désirer la mort simplement comme étant une fin aux troubles, ou de permettre au désir juste d'être avec Christ de le faire céder à la mort quand on a besoin de lui pour le service de l'Église de Dieu. Ph.1:24-25

Le désir du croyant de vouloir la mort physique donne à l'Adversaire la puissance de mort sur celui-ci et aucun croyant ne devrait céder au désir de mourir jusqu'à ce qu'il sache hors de tout doute que Dieu l'a libéré de tout service subséquent pour Son peuple. C'est vraiment peu de chose pour un croyant que d'être prêt à mourir; il doit être prêt à vivre, jusqu'à ce qu'il soit sûr que sa vie de travail est terminée. Dieu ne récolte pas son maïs avant qu'il soit mûr.

C'est Satan le meurtrier qui donne des visions de gloire, des désirs de mourir aux ouvriers de valeur pour l'Église de Dieu, afin qu'ils cèdent à la mort, même dans les jours de service actif, et qu'ils laissent leur service lentement dépérir.

Les croyants qui auront la victoire sur Satan dans chaque domaine, doivent résister à son attaque sur le corps, aussi bien que sur l'esprit et sur la pensée.

- Extraits de
la Guerre des Saints


Quelques sites séculiers démontrant l'importance de ce phénomène dans nos sociétés :

France :

Belgique :

Prévention du suicide

Ressources chrétiennes pour personnes en difficultés:

Relation d'aide






Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes dimanche 17 décembre 2017