N’est-ce pas de la volonté du Très-Haut
que viennent les maux et les biens ?


La.3:37 Qui dira qu’une chose arrive, sans que le Seigneur l’ait ordonnée ?
38 N’est-ce pas de la volonté du Très-Haut que viennent les maux et les biens ?

Si la bénédiction est pour le juste, la malédiction attend le rebelle. C'est très lourd de conséquences ce que Jérémie avance ici, dans l'hébreu "les maux" traduisent le mot "ra'" qui est employé pour signifier tout ce qu'il peut y avoir de malheur, de terrible, de mauvais, de méchant et de mal. C'est vraiment laid !

Par exemple, quand Lot a été averti de sortir de Sodome, il a évoqué la destruction de la ville ordonnée par Dieu comme étant un désastre (ra' en hébreu)

Genèse 19:19 Voici, j’ai trouvé grâce à tes yeux, et tu as montré la grandeur de ta miséricorde à mon égard, en me conservant la vie ; mais je ne puis me sauver à la montagne, avant que le désastre m’atteigne, et je périrai.

Le désastre, le malheur n'est pas pour les enfants de Dieu, Dieu n'envoie jamais de malheur sur ses enfants, cf Es.54:15:

Esaïe 54:14 Tu seras affermie par la justice ; bannis l’inquiétude, car tu n’as rien à craindre, et la frayeur, car elle n’approchera pas de toi.
15 Si l’on forme des complots, cela ne viendra pas de moi ; quiconque se liguera contre toi tombera sous ton pouvoir.

Le désastre, le malheur, c'est pour les pécheurs endurcis, c'est pourquoi Dieu a dit à Lot de sortir de la ville. Donc Dieu qui est riche en miséricorde et en bonté, attend avec beaucoup de patience la repentance des rebelles (2Pi.3:9), quand il détermine qu'il n'y a plus d'espoir qu'elle se produise, il finit par ordonner "les maux" dans la vie des rebelles, comme ce fut le cas avec le déluge qui survint parce que les hommes étaient devenus très méchants sur la terre, à part Noé et sa famille.

Genèse 6:5 L’Eternel vit que la méchanceté (ra' en hébreu) des hommes était grande sur la terre, et que toutes les pensées de leur cœur se portaient chaque jour uniquement vers le mal (ra' en hébreu).
6 L’Eternel se repentit d’avoir fait l’homme sur la terre, et il fut affligé en son cœur.
7 Et l’Eternel dit : J’exterminerai de la face de la terre l’homme que j’ai créé, depuis l’homme jusqu’au bétail, aux reptiles, et aux oiseaux du ciel ; car je me repens de les avoir faits.
8 Mais Noé trouva grâce aux yeux de l’Eternel.
9 Voici la postérité de Noé. Noé était un homme juste et intègre dans son temps ; Noé marchait avec Dieu.
10 Noé engendra trois fils : Sem, Cham et Japhet.
11 La terre était corrompue devant Dieu, la terre était pleine de violence. 12 Dieu regarda la terre, et voici, elle était corrompue ; car toute chair avait corrompu sa voie sur la terre.
13 Alors Dieu dit à Noé : La fin de toute chair est arrêtée par devers moi ; car ils ont rempli la terre de violence ; voici, je vais les détruire avec la terre.

Quand on lit le contexte de La.3:38, on remarque le même état de choses prévalant avant le déluge ; les juifs rebelles violaient la justice et faisaient du tort aux autres, alors Dieu a ordonné un grand malheur, il a fait venir le roi de Babylone et lui a mis à coeur de déporter les juifs, les amenant captis à Babylone. Le jugement de Dieu a finalement atteint Israel après plusieurs centaines d'années marquées par des rébellions successives.

La.3:34 Quand on foule aux pieds tous les captifs du pays,
35 Quand on viole la justice humaine à la face du Très-Haut,
36 Quand on fait tort à autrui dans sa cause, le Seigneur ne le voit-il pas ?
37 Qui dira qu’une chose arrive, sans que le Seigneur l’ait ordonnée ?
38 N’est-ce pas de la volonté du Très-Haut que viennent les maux et les biens ?
39 Pourquoi l’homme vivant se plaindrait-il ? Que chacun se plaigne de ses propres péchés.
40 Recherchons nos voies et sondons, et retournons à l’Eternel ;
41 Elevons nos cœurs et nos mains vers Dieu qui est au ciel:
42 Nous avons péché, nous avons été rebelles ! Tu n’as point pardonné !
43 Tu t’es caché dans ta colère, et tu nous as poursuivis ; tu as tué sans miséricorde ;

Dieu avait averti Moïse que le comportement du peuple allait apporter soit la bénédiction, soit la malédiction (Deutéronome 28).

De.28:1 Si tu obéis à la voix de l’Eternel, ton Dieu, en observant et en mettant en pratique tous ses commandements que je te prescris aujourd’hui, l’Eternel, ton Dieu, te donnera la supériorité sur toutes les nations de la terre.
2 Voici toutes les bénédictions qui se répandront sur toi et qui seront ton partage, lorsque tu obéiras à la voix de l’Eternel, ton Dieu:
3 Tu seras béni dans la ville, et tu seras béni dans les champs...

15 Mais si tu n’obéis point à la voix de l’Eternel, ton Dieu, si tu n’observes pas et ne mets pas en pratique tous ses commandements et toutes ses lois que je te prescris aujourd’hui, voici toutes les malédictions qui viendront sur toi et qui seront ton partage:
16 Tu seras maudit dans la ville, et tu seras maudit dans les champs.

Ce sont les rebelles qui héritent de sa colère. Voilà pourquoi Dieu a fait venir le malheur sur le peuple juif au temps de Jérémie. C'est dans ce contexte qu'il faut comprendre La.3:37-38. C'est inapproprié d'employer les versets 37-38 à toutes les sauces pour expliquer les malheurs dans nos vies. Quand le malheur atteint le juste, ce n'est pas Dieu qui l'envoie, Dieu envoie seulement les bénédictions sur les justes. C'est Satan qui envoie le malheur sur les justes. Dieu vient délivrer les justes du malheur, alors il ne peut être celui qui enverrait aussi le malheur sur les justes, cela n'aurait aucun sens !

Psaume 34:19 Le malheur atteint souvent le juste, mais l’Eternel l’en délivre toujours.

Dans la nouvelle alliance, Dieu n'ordonne jamais non plus de malheur dans la vie de ses enfants parce que Jésus a pris sur lui la malédiction (Ga.3:13)!

Romains 5:8 Mais Dieu prouve son amour envers nous, en ce que, lorsque nous étions encore des pécheurs, Christ est mort pour nous.
9 A plus forte raison donc, maintenant que nous sommes justifiés par son sang, serons-nous sauvés par lui de la colère.
10 Car si, lorsque nous étions ennemis, nous avons été réconciliés avec Dieu par la mort de son Fils, à plus forte raison, étant réconciliés, serons-nous sauvés par sa vie.

Jean 3:36 Celui qui croit au Fils a la vie éternelle ; celui qui ne croit pas au Fils ne verra point la vie, mais la colère de Dieu demeure sur lui.

Tous ces malheurs survenant sur l'humanité sont ordonnés par Dieu pour exercer un jugement sur les rebelles, ils préfigurent la colère à venir dans les derniers temps où Dieu jugera la terre avant le retour du Seigneur Jésus-Christ. Mais, comme le furent Noé et Lot avant eux, les enfants de Dieu seront préservés lors de la colère à venir, Jésus lui-même l'a promis :

Apocalyse 3:10 Parce que tu as gardé la parole de la persévérance en moi, je te garderai aussi à l’heure de la tentation qui va venir sur le monde entier, pour éprouver les habitants de la terre.

Vous pouvez lire une étude détaillée sur ce passage en cliquant ici

Donc, en résumé, c'est vrai que Dieu ordonne les maux et les biens ; les maux pour les rebelles endurcis et les biens pour ses justes qui marchent par la foi, mais ce n'est jamais lui qui ordonne le malheur dans la vie de ses enfants, jamais. Jamais nous ne ferions cela à nos enfants que nous aimons et Dieu nous aime encore bien plus que nous pourrons jamais parvenir à aimer.

(lire la méditation suivante à ce sujet)




Genèse 6:5 L’Eternel vit que la méchanceté (ra') des hommes était grande sur la terre, et que toutes les pensées de leur cœur se portaient chaque jour uniquement vers le mal (ra')>.

C'est tout à l'opposé du terme hébreu traduisant "les biens" "towb"

Genèse 1:31 Dieu vit tout ce qu’il avait fait et voici, cela était très bon (towb). Psaumes 4:6 Plusieurs disent : Qui nous fera voir le bonheur (towb) ? Fais lever sur nous la lumière de ta face, ô Eternel !






Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes lundi 23 juillet 2018