L'hédonisme; la quête du plaisir
Voici une tentation qui nous guette tous; l'hédonisme, mot calqué sur le grec et que Louis Segond dans sa traduction de la Bible traduit par passions, délices, voluptés, plaisirs. Ce mot est toujours employé au pluriel, ceci indique que cette tentation peut prendre diverses formes, mais son principe reste le même.

Hédonisme; c'est la recherche du plaisir au dessus de toutes autres valeurs. 

L'hédonisme est toujours au sens péjoratif du désir tourné vers les choses d'en bas
- marcher selon la chair - au lieu d'être tourné vers les choses d'en haut - marcher selon l'esprit.

Le mot hédonisme se résume donc dans le mot «plaisir» et son verbe correspondant «plaire». Qu'est-ce qui pousse tant l'homme vers l'hédonisme? C'est son besoin immense d'apprécier, de trouver sa satisfaction dans les choses d'en bas (le premier sens de hèdonè dans le grec classique), et le besoin tout aussi grand d'être apprécié, de se savoir estimé par ses semblables (le deuxième sens de hèdonè dans le grec classique).

L'hédonisme, habitude de vie chez le païen:

Car nous aussi, nous étions autrefois insensés, désobéissants, égarés, asservis à toute espèce de convoitises et de "voluptés", vivant dans la méchanceté et dans l'envie, dignes d'être haïs, et nous haïssant les uns les autres. (Tite 3:3)

On peut comprendre facilement que celui qui ne connaît pas Dieu est esclave de l'hédonisme, car il a été créé avec un besoin immense d'apprécier, de trouver sa satisfaction en Dieu et avec le besoin tout aussi grand d'être apprécié, de se savoir estimé par Dieu. Et comme ce sont des réalités totalement étrangères et inconnues pour lui il se rabat alors sur les choses d'en bas, les «idoles» (en grec, eidolos; littéralement: les choses que l'on voit) pour essayer sans succès à combler son besoin inné que seul Dieu peut rencontrer.

L'hédonisme résiduel chez le chrétien:

D'où viennent les luttes, et d'où viennent les querelles parmi vous? N'est-ce pas de vos "passions" qui combattent dans vos membres? (Jacques 4:1) Vous convoitez, et vous ne possédez pas; vous êtes meurtriers et envieux, et vous ne pouvez pas obtenir; vous avez des querelles et des luttes, et vous ne possédez pas, parce que vous ne demandez pas. (Jacques 4:2) Vous demandez, et vous ne recevez pas, parce que vous demandez mal, dans le but de satisfaire vos "passions". (Jacques 4:3) Adultères que vous êtes! ne savez-vous pas que l'amour du monde est inimitié contre Dieu? Celui donc qui veut être ami du monde se rend ennemi de Dieu. (Jacques 4:4)  Croyez-vous que l'Écriture parle en vain? C'est avec jalousie que Dieu chérit l'esprit qu'il a fait habiter en nous. (Jacques 4:5)

Ce qui est plus difficile à comprendre, je dirais même plus délicat, c'est, comment se fait-il que des chrétiens qui «connaissent» Dieu - comme ceux que décrit Jacques, Ja.4:1-4 - soient encore attirés vers le plaisir hédoniste, mais asservissant, que procurent les idoles, et ceci malgré le fait que ce plaisir évasif, temporaire, illusoire soit toujours de moins en moins satisfaisant à mesure que les sens s'émoussent? 

La réponse se trouve dans le fait que celui qui devient chrétien commence à peine à connaître Dieu et à apprendre à aller chercher en lui son plaisir (Ps.73:28 Pour moi, m'approcher de Dieu, c'est mon bonheur. Ps.4:7 Plusieurs disent: Qui nous fera voir le bonheur? Fais lever sur nous la lumière de ta face, ô Éternel! Tu mets dans mon coeur plus de joie qu'ils n'en ont quand abondent leur froment et leur moût. 8 Je me couche et je m'endors en paix, car toi seul, ô Éternel! tu me donnes la sécurité dans ma demeure.)

Le chrétien nouveau-né a encore les anciennes habitudes de faire pour chercher son plaisir, il doit donc être renouvelé dans sa pensée en profondeur et régulièrement car le monde continue à le bombarder de tous côtés avec ses valeurs séductrices.

Ro.12:1 Je vous exhorte donc, frères, par les compassions de Dieu, à offrir vos corps comme un sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu, ce qui sera de votre part un culte raisonnable. 2 Ne vous conformez pas au siècle présent, mais soyez transformés par le renouvellement de l'intelligence, afin que vous discerniez quelle est la volonté de Dieu, ce qui est bon, agréable et parfait.

C'est ce bombardement en règle du monde qui fait que nous devons constamment être rappelés à l'ordre - c'est ce que Jacques fait, Ja.4:1-5 - pour rester vigilants et ne pas retomber dans les anciens pièges dont nous venions d'être dégagés.

La séduction est tellement puissante que Jacques utilise le langage aussi fort qu'il peut afin de saisir ses auditeurs et leur faire réaliser la gravité de l'hédonisme (Adultères que vous êtes! ne savez-vous pas que l'amour du monde est inimitié contre Dieu? Celui donc qui veut être ami du monde se rend ennemi de Dieu. (Jacques 4:4)

La recherche du plaisir en dehors de Dieu est comparée à la recherche du plaisir sexuel en dehors du mariage, elle est décrite comme un adultère! Pire, Dieu, le conjoint jaloux Ja.4:5 abusé devient notre ennemi, d'amoureux qu'il était auparavant.

L'hédonisme; la solution

Le monde éprouve une aspiration insatiable. Il essaie de la satisfaire en s'offrant des vacances féeriques, en montrant des prodiges de créativité, en produisant des films bouleversants, en se livrant à une sexualité débridée, en reculant les limites des exploits sportifs, en s'évadant grâce aux drogues hallucinogènes, en se réfugiant dans les rigueurs de l'ascétisme, en ne vivant que pour la réussite, etc., etc. Mais au bout du compte, l'aspirtation est toujours là. Qu'est-ce que cela signifie ? - John Piper

Je découvre en moi un désir qu'aucune expérience ici-bas ne peut combler ; il prouve sans doute que j'ai été créé pour un autre monde.

C'est lorsque j'étais le plus heureux que mon désir était le plus fort ... Le sentiment le plus doux de toute ma cie éa été le désir ... de découvrir enfin la source de toute cette beauté. - C.S. Lewis
Ja.4:6 Il accorde, au contraire, une grâce plus excellente; c'est pourquoi l'Écriture dit: Dieu résiste aux orgueilleux, mais il fait grâce aux humbles. 7 Soumettez-vous donc à Dieu; résistez au diable, et il fuira loin de vous. 8 Approchez-vous de Dieu, et il s'approchera de vous. Nettoyez vos mains, pécheurs; purifiez vos coeurs, hommes irrésolus. 9 Sentez votre misère; soyez dans le deuil et dans les larmes; que votre rire se change en deuil, et votre joie en tristesse. 10 Humiliez-vous devant le Seigneur, et il vous élèvera.

Voilà le remède biblique à l'hédonisme. Celui qui, ayant pris conscience de son hédonisme, le reconnaît humblement, celui qui sent la misère dans laquelle il s'était plongé en étant séduit et asservi par l'hédonisme, celui qui s'abaisse dans les pleurs amers de la repentance reconnaissant l'affront qu'il a fait à son conjoint céleste. À celui là Dieu accorde sa grâce; la grâce de son pardon; la grâce de trouver le plaisir tant recherché, en lui; la grâce de la communion satisfaisante rétablie; la grâce de s'approcher l'un de l'autre dans l'intimité du bonheur conjugal céleste (Approchez-vous de Dieu, et il s'approchera de vous).

En se soumettant ainsi à Dieu, le diable n'aura plus d'autre choix que de s'en aller, son arme tant efficace, l'hédonisme, n'ayant plus d'effet sur le chrétien comblé par Dieu, comblé dans son besoin du plaisir d'être apprécié et estimé (Il accorde, au contraire, une grâce plus excellente). Celui-ci n'a plus aucun désir de retourner à sa «citerne crevassée», cf. Jé.2, quand il s'abreuve aux eaux vives, quand il goûte combien le Seigneur est bon. Il en sera ainsi tant qu'il continuera à chérir et à entretenir sa relation avec Dieu.

En fin de compte, Dieu nous ne demande de supprimer nos désirs, c'est lui qui les a placés en nous, il nous ordonne plutôt de délaisser l'hédonisme d'en bas ; la recherche des plaisirs sensuels qui perd son attrait graduellement pour l'hédonisme d'en haut ; la recherche du plaisir spirituel qui augmente son attrait graduellement dans le coeur régénéré.

J'ai constaté que l'Évangile nous rendait heureux et répondait à nos besoins, qu'il procurait du plaisir et de la satisfaction. Mais est-ce exact ?... Oui, je le pense... Le chrétien ne pratique pas l'hédonisme dans son sens habituel. Il ne fait pas du plaisir sensuel un dieu. Mais il jouit profondément de Dieu et de ses dons, et ce plaisir est plus intense que tous les autres.
- C.H. Pinnock, "Reason Enough", 1980 P.54
Alors quand la Parole de Dieu nous encourage à "l'hédonisme" d'en haut (Col.3:1-2), c'est un appel à désirer ce qu'il y a de meilleur, c'est loin d'être un sacrifice qui nous rendrait piteux parce qu'on est privé, mais une joie immense parce qu'on échange des plaisirs insatisfaisants pour des plaisirs éternels grandissants que rien ne peut éteindre. On échange la convoitise pour l'amour, l'envie qui fait la guerre à notre âme pour la paix, l'insatisfaction pour le contentement, l'amertume pour la joie, la cupidité pour la bonté, la débauche pour la maîtrise de soi, etc.

Col.3:1 Si donc vous êtes ressuscités avec Christ, cherchez les choses d'en haut, où Christ est assis à la droite de Dieu. 2 Affectionnez-vous aux choses d'en haut, et non à celles qui sont sur la terre.

Je pourrais terminer ici, mais la réalité de la vie me pousse à faire une mise en garde ; ce n'est pas parce que vous avez goûté à l'hédonisme d'en haut que vous ne serez plus jamais tenté de revenir à l'hédonisme d'en bas même s'il s'agit d'échanger un steak contre un hot-dog. Le diable a le tour de présenter un hot-dog comme si c'était un filet mignon ! C'est cela la séduction ; faire passer quelque chose pour ce qu'il n'est pas. Comme la chair est facilement séduite, le chrétien doit donc constamment se tenir sur ses gardes car il peut être sûr que le diable va tôt ou tard revenir à la charge pour essayer subtilement encore une fois de l'entraîner vers l'hédonisme d'en bas. Que celui qui est debout prenne donc garde de tomber.

Je suis toujours abasourdi devant des gens qui me disent croire en Dieu, mais qui vivent comme si le bonheur pouvait s'obtenir en lui consacrant 2% de leur attention. La fin des temps révèlera l'absurdité de ce raisonnement. - John Piper

L'avertissement est grave, la plus grande vigilance est de mise, il nous faut constamment nourrir notre âme du plaisir trouvé en Dieu, de ses délices (Ps.37:4), puisque notre mémoire est une faculté qui oublie c'est la seule manière que l'hédonisme d'en bas n'aura pas d'emprise sur nous.

Tous ceux qui reçoivent le message de l'évangile ne se dégagent malheureusement pas tous de l'hédonisme d'en bas. Cet hédonisme mal dirigé quand il est entretenu est considéré comme une hérésie, une apostasie, le chrétien devient un apostat.

L'hédonisme d'en bas entretenu conduit à l'apostasie

Ce qui est tombé parmi les épines, ce sont ceux qui, ayant entendu la parole, s'en vont, et la laissent étouffer par les soucis, les richesses et les "plaisirs" de la vie, et ils ne portent point de fruits qui viennent à maturité. (Luc 8:14)

C'est qui est triste et même apeurant, c'est que certains, même après avoir entendu parler de Dieu, du Dieu seul qui peut les satisfaire vraiment, ont continué à rechercher la satisfaction en dehors de Dieu dans les plaisirs (hèdonè) de la vie, c'est Jésus lui-même qui nous le dit Lu.8:13.

Il existe aujourd'hui un évangile apostat qui enseigne qu'il n'y a rien de trop beau pour le croyant, qu'il mérite ce qu'il y a de meilleur, que Jésus s'est privé non pas pour nous servir d'exemple mais pour faire de nous des riches. Dieu a en horreur l'évangile de la prospérité et certains d'entre ceux qui le prêchaient sont déjà tombés sous le jugement de Dieu, ils sont tombés en bas de leur piédestal, l'un d'eux avait violé une jeune adepte (elle était bien trop belle, bien trop tentante pour un gars qui ne s'était jamais rien refusé, qui ne connaissait pas la privation) et il s'est retrouvé en prison pour fraude fiscale et sa femme l'a ensuite divorcé. Les hédonistes d'en bas n'auront qu'une jouissance passagère :

Am. 6:3 Vous croyez éloigné le jour du malheur, et vous faites approcher le règne de la violence. 4 Ils reposent sur des lits d'ivoire, ils sont mollement étendus sur leurs couches; ils mangent les agneaux du troupeau, les veaux mis à l'engrais. 5 Ils extravaguent au son du luth, ils se croient habiles comme David sur les instruments de musique. 6 Ils boivent le vin dans de larges coupes, ils s'oignent avec la meilleure huile, et ils ne s'attristent pas sur la ruine de Joseph! 7 C'est pourquoi ils seront emmenés à la tête des captifs; et les cris de joie de ces voluptueux cesseront. 8 Le Seigneur, l'Éternel, l'a juré par lui-même; l'Éternel, le Dieu des armées, a dit: J'ai en horreur l'orgueil de Jacob, et je hais ses palais; Je livrerai la ville et tout ce qu'elle renferme. 9 Et s'il reste dix hommes dans une maison, ils mourront.

Mais eux, semblables à des brutes qui s'abandonnent à leurs penchants naturels et qui sont nées pour être prises et détruites, ils parlent d'une manière injurieuse de ce qu'ils ignorent, et ils périront par leur propre corruption, (2 Pierre 2:12) recevant ainsi le salaire de leur iniquité. Ils trouvent leurs "délices" (hédonisme en grec) à se livrer au plaisir en plein jour; hommes tarés et souillés, ils se délectent dans leurs tromperies, en faisant bonne chère avec vous. (2 Pierre 2:13) Ils ont les yeux pleins d'adultère et insatiables de péché; ils amorcent les âmes mal affermies; ils ont le coeur exercé à la cupidité; ce sont des enfants de malédiction. (2 Pierre 2:14) Après avoir quitté le droit chemin, ils se sont égarés en suivant la voie de Balaam, fils de Bosor, qui aima le salaire de l'iniquité, (2 Pierre 2:15) mais qui fut repris pour sa transgression: une ânesse muette, faisant entendre une voix d'homme, arrêta la démence du prophète. (2 Pierre 2:16) Ces gens-là sont des fontaines sans eau, des nuées que chasse un tourbillon: l'obscurité des ténèbres leur est réservée. (2 Pierre 2:17)

Pierre nous décrit les hédonistes d'en bas plus en détail: ils continuent à fréquenter les chrétiens (en faisant bonne chère avec vous) mais ils ont quitté le droit chemin, ils se sont égarés par amour du plaisir des sens, ils prennent plaisir aussi à tromper les chrétiens (ils se délectent dans leurs tromperies), en se faisant passer pour meilleurs qu'il ne le sont en réalité.

Ils sont tellement descendus profondément dans leur «démence» que Dieu doit parfois choisir des moyens extraordinaires pour les arrêter dans leur chute (mais qui fut repris pour sa transgression: une ânesse muette, faisant entendre une voix d'homme, arrêta la démence du prophète). La Parole de Dieu, les circonstances de la vie - leur vie en faillite - et le gros bon sens ne suffisant pas à les faire prendre conscience de leur folie de rechercher le plaisir en dehors de celui pour lequel ils ont été créés.

Et si malgré tous ces avertissements, ils persistent dans leur égarement, la conséquence logique, finale et éternelle et qu'ils passeront l'éternité en dehors de la présence de celui dont ils n'ont pas reconnu qu'il était le seul à pouvoir vraiment les satisfaire. Quelle tragédie! Ces gens-là sont des fontaines sans eau, des nuées que chasse un tourbillon: l'obscurité des ténèbres leur est réservée.

Conclusion

Notre rôle est double; nous devons d'abord nous examiner nous-mêmes pour voir si nous sommes tombés dans le piège subtil de l'hédonisme d'en bas, par la prière, par la réflexion sur nos comportements, par la lecture de la Parole et par l'écoute de ce que les autres voient en nous.

Nous devons aussi, nous avons la responsabilité d'avertir nos frères, comme Jacques l'a fait lui-même, des dangers de l'hédonisme qui n'a pas Dieu pour objet (Ps.37:4) et de ses conséquences tragiques, sans toutefois leur poser une étiquette d'apostat ou de païen.

Ja.5:16 Confessez donc vos péchés les uns aux autres, et priez les uns pour les autres, afin que vous soyez guéris. La prière fervente du juste a une grande efficacité. 19 Mes frères, si quelqu'un parmi vous s'est égaré loin de la vérité, et qu'un autre l'y ramène, 20 qu'il sache que celui qui ramènera un pécheur de la voie où il s'était égaré sauvera une âme de la mort et couvrira une multitude de péchés.

En reconnaissant ouvertement nos propres combats avec l'hédonisme d'en bas, nous allons encourager les autres frères à s'ouvrir aussi, cela va nous amener à la prière mutuelle. Celui qui aura été ramené de son égarement, de son apostasie sauvera son âme de la mort et couvrira par le sang de Jésus la multitude de ses péchés commis dans l'esclavage de l'hédonisme.

Ses péchés couverts, disparus, il pourra recommencer en nouveauté de vie, comme s'il ne s'était jamais éloigné. Telle est la grâce que Dieu fait aux humbles. Il nous fait à goûter l'hédonisme d'en haut, car c'est la volonté de Dieu de faire goûter au plaisir en Lui ; Fais de l'Éternel tes délices et il te donnera ce que ton coeur désire Ps.37:4

Chanson pour conclure:

Mon Jésus, je t'aime, je te sais à moi.
Oh quel charme extrême me retient à toi
Les plaisirs du monde ne m'attirent plus
Ton amour m'inonde, Je t'aime O Jésus.

- Le Webmestre


   Classement par thèmes

   Sexe avant le mariage

   La tentation
   La maîtrise de soi
   Raisons de s'abstenir du sexe avant le mariage
   Les 12 fausses idées qui poussent les gens à l'impudicité
   La chasteté (Jean Chrysostome)
   Jusqu'où pouvons aller ?
   Toujours vierge à 36 ans
   Fréquenter une inconvertie et alors???
   Les fréquentations
   Choisir la virginité

   Sexe dans le mariage

   Les frustrations sexuelles des nouveaux mariés
   L'amour renouvelé dans le mariage
   Le rôle du sexe dans le mariage

   Sexe en dehors du mariage

   12 étapes qui conduisent à une aventure
   L'adultère; la prévention (+ Sous menu)
   L'adultère en poésie et chanson
   L'adultère; Citations
   L'adultère en présence de Jésus
   L'adultère mis en lumière
   Aimer le plaisir plus que Dieu
   12 idées fausses qui conduisent au désordre sexuel
   L'amour passionnel
   Quand le sexe devient une dépendance
   La convoitise, comment la surmonter
   Le désir
   Gérer les pulsions sexuelles
   L'hédonisme
   L'intoxication sexuelle
   La beauté
   La prostitution

   Pratiques sexuelles


   La maîtrise de soi
   BDSM
   L'impuissance
   La fellation
   La masturbation
    Un homosexuel se convertit à Jésus (Andrew Comiskey)
   L'homosexuel et ses besoins spirituels (Leanne Payne)
   Le changement de sexe
   La polygamie
   La pornographie
   Ex-vedette de la porno se convertit au Seigneur
   Le cybersexe
   L'abus sexuel
   La forteresse du sexe

   Divers

   La raison pour laquelle Dieu a créé le sexe
   L'amour
   Les seins
   La beauté; un leurre
   La beauté passagère
   La nudité
   L'avortement
   La contraception
   La frigidité
   La chair
   La vraie repentance










Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes le mardi 30 septembre 2014