iv>
 
   
 
Les 12 fausses idées qui poussent les gens à l'impudicité

William Backus
Êtes-vous dominés par vos pulsions sexuelles?

Les idées fausses conduisent au désordre sexuel

1° Je ne peux pas contrôler mes pulsions sexuelles

Adoptez un nouvel état d'esprit et dites-vous: «Je suis capable de dominer mes impulsions; jamais plus je ne dirai que cela m'est impossible.»

2° Vous êtes un vrai homme si vous avez de nombreuses aventures sexuelles.

3° Les femmes libérées font l'amour quand et avec qui elles veulent, c'est un des privilèges qu'elles ont obtenus avec l'égalité des sexes.

4° Si vous n'avez pas d'aventures sexuelles régulières vous n'êtes pas normal.

Ces trois dernières idées erronées ont une racine commune: «Les aventures sexuelles prouvent quelque chose». C'est un signe de réussite, un exploit, une prouesse. Vous démontrez ainsi au monde qui vous entoure que vous êtes désirable, amusant, libéré de principes dépassés et surtout, très normal.

Il est faux de croire que l'on jugera votre valeur humaine, votre beauté ou votre intelligence d'après vos performances sexuelles. La féminité ou la virilité ne se démontrent pas ainsi. Et de fait, les psychologues estiment que les comportements sexuels immoraux sont source de souffrance psychologique, et que par contre, la pureté sexuelle est source de bonheur.

5° Les autres semblent très heureux dans leurs aventures sexuelles. Si je n'en ai pas moi aussi, je suis laissé pour compte. C'est injuste.

6° Les autres ne se sentent ni honteux ni coupables d'avoir de nombreux partenaires. Il n'est pas juste que j'éprouve ces mêmes sentiments.

Sommes-nous au coeur de la vie intime des autres pour savoir si ce dont ils se vantent est réellement juste? Non, bien sûr... Nous ne savons ce qu'ils font, ressentent ou aiment, que par nos hypothèses, nos conclusions et par les propos vantards qu'ils tiennent dans le but de susciter notre envie et de provoquer notre admiration.

7° L'acte sexuel n'est qu'un acte mécanique sans aucune implication morale; la morale n'est plus nécessaire comme du temps où la contraception n'était pas au point et où les maladies vénériennes étaient difficilement guérissables.

8° Le mariage n'est qu'une formalité administrative, un simple morceau de papier; ceux qui s'aiment n'ont nul besoin de se marier.

9° La sexualité est une affaire privée qui ne regarde personne d'autre que vous et votre partenaire.

Certes, votre sexualité ne concerne que vous. Cependant il est important de prendre conscience que tout acte sexuel a des répercussions non seulement personnelles mais également sociales. Familles monoparentales, couples séparés, pauvreté liée à la surpopulation, maladies transmises sexuellement, sont autant de raisons qui nous interdisent de dire: «Ma sexualité ne concerne que moi.»

10° Le seul moyen d'éviter qu'il nous quitte c'est d'accepter des relations sexuelles avec lui.

Les rapports sexuels en dehors du mariage intensifient rarement l'amour ou l'intérêt d'une personne, au contraire.

(Le webmestre: On peut penser à Amnon qui éprouvait une grande passion pour Tamar mais qui l'a prise en dégoût après avoir assouvi ses désirs.)

11° Il n'y a rien de mal à ce que deux adultes consentants aient des relations sexuelles.

Apparemment aucun mal en effet. Lorsque deux personnes s'unissent, leur intimité ne se restreint pas uniquement à leur couple mais s'étend à chacune des personnes ayant vécu un rapport charnel avec l'un des partenaires. Cet état de fait est devenu une question de vie ou de mort depuis que le SIDA a radicalement transformé la signification des relations sexuelles occasionnelles. Ainsi une seule relation avec un partenaire de passage suffit pour vous conduire à la mort.

(Le webmestre: L'ex-joueur de hockey Bill Goldsworthy a passé dans les médias pour témoigner des dangers des relations sexuelles inconsidérées. Il avait quitté sa femme et s'était envoyé en l'air avec un peu n'importe qui. Il a attrapé le SIDA. IL est revenu auprès de sa femme, et il est mort pas longtemps après.)

12° La chasteté est néfaste.

Si effectivement la chasteté était néfaste pour l'homme, Dieu serait un mauvais Père en nous la proposant. Nous savons qu'il n'en n'est rien. En outre les plus récentes recherches en psychologie n'ont jamais démontré que le manque d'activité sexuelle soit nuisible. Certes l'abstinence est rarement plaisante, agréable ou facile; certains la vivent parfois plus difficilement que d'autres mais soyez convaincu qu'elle ne vous fera aucun mal.

- William Backus «Changer pour mieux vivre»






Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes samedi 16 décembre 2017