Psaume 117 - Nations, louez toutes le Seigneur


«Nations, louez toutes le Seigneur, peuples, louez-Le tous.» (v. 1) Parce que sa Miséricorde a été puissamment affermie sur nous, et que la Vérité du Seigneur demeure éternellement.» (Ibid. 2)

Il est évident pour tous que ce psaume est une prophétie de l'établissement de l'Église chrétienne et de la prédication de l'Évangile, qui s'est étendue à toute la terre. En effet, ce n'est pas seulement une, deux ou trois nations, c'est la terre tout entière, c'est la mer que le psalmiste invite à louer Dieu. Cette prophétie s'est accomplie lorsque l'Avènement du Christ vint répandre sur le monde les plus vives lumières. Il indique ensuite la cause de notre salut; ce ne sont pas nos bonnes oeuvres, la sainteté de notre vie, notre confiance, c'est la Miséricorde de Dieu seule qui nous a sauvés. «Sa Miséricorde s'est puissamment affermie sur nous.» C'est-à-dire elle s'est enracinée, elle s'est fortifiée, elle est devenue plus solide que la pierre. Car tous les jours elle reçoit de nouveaux accroissements. «Et sa Vérité demeure éternellement.» C'est alors en effet que la Vérité a brillé de tout son éclat. Si le Roi-prophète s'exprime de la sorte, c'est parce que tous les événements de l'ancienne loi étaient des symboles et des figures, au témoignage de l'évangéliste : «La loi a été donnée par Moïse, mais la Grâce et la Vérité ont été faites par Jésus Christ.» (Jn 1, 17).


- Jean Chrysostome






Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes lundi 23 Octobre 2017