La puissante joie dans Seigneur !


DIEU

Bienvenue dans la présence de Dieu, c'est lui qui compte le plus. Il est toujours fidèle au rendez-vous, alleluia ! Un jour en sa présence vaut mieux que mille ailleurs. Voilà, je viens de vous montrer une excellente manière de racheter le temps, aller à l'église !

Mais avant d'entrer dans le vif du sujet de ce soir, je tiens à honorer le Roi des rois et le Seigneur des seigneurs par un mot de prière. À tout seigneur, tout honneur !

PRIÈRE

Père céleste, je te remercie pour nous avoir fait connaître ton fils, le Seigneur des seigneurs, Jésus-Christ. Il a pleinement mérité ce titre que tu lui as donné, il a offert le plus grand sacrifice pour notre plus grande joie ! Seigneur Jésus-Christ, tu as tout mon respect.

Je te remercie aussi, Père céleste, parce que tout ce que tu demandes de faire, tu fournis la capacité de le faire. Tu as dit que quiconque croit en toi ne sera pas confus, alors ce sera la part de chacun de nous ce soir qui croyons en toi. Nous ne serons pas confus en sortant d’ici parce que ton Saint-Esprit va avoir filtré tout ce que je vais enseigner et il va faire que tes enfants ici présents en retiendront que ce qui est bon, agréable et parfait, en accord avec ta Parole.

Père céleste, j'ai une requête, je te prie pour une fraîche effusion du Saint-Esprit sur nous tous. Je fais appel à ton Saint-Esprit pour qu'il parle à nos cœurs au-delà des mots qui vont sortir de ma bouche et que vont entrer dans les oreilles. Je te demande que tu nous donnes à tous un esprit de sagesse et de révélation qui nous permettra de connaître de mieux en mieux la richesse de notre glorieux héritage en Jésus-Christ pour qu'on puisse apprécier encore plus profondément les raisons de te célébrer en ce mois qui t'est consacré à cet effet. Au nom de Jésus, amen !

La prière, c'est toujours le moment que je trouve le plus important dans une réunion, parce que sans la prière la parole n'aura pas le même effet. C'est pour cela qu'on lit dans Actes 6:4 que les apôtres se consacraient d'abord à la prière, puis à la parole.

Bon, on est dans le mois de la célébration à l'Église de la Victoire (septembre 2018).

- Quel sentiment doit nous habiter pour qu’on soit motivé à célébrer, pour qu’on ait le goût de le faire, pour que ce soit sincère, sans hypocrisie, pour pas que ce soit juste pour bien paraître ?

Ça prend de la joie. C’est le thème central de mon message ce soir, tout va tourner autour de la joie sur trois axes principaux.

Je vais vous donner plusieurs sujets de joie.
Je vais aussi vous parler aussi des niveaux de joie.
Je vais enfin vous parler de la joie malgré la persécution, la crainte et de la tristesse
Et s'il reste du temps, j'aurai encore d'autres choses à vous dire sur la joie !

Selon les passages bibliques qu'on va étudier, il arrivera qu'on touche à plus d'un des trois thèmes en même temps.

Tout d'abord, qu'est-ce que ça prend pour ressentir la joie qui donne le goût de célébrer ?

Ça prend quelque chose de spécial pour susciter en nous de la joie. La joie, ça ne vient pas de même, ça n’arrive pas sans raison. Il ne suffit pas juste de citer la Bible à quelqu’un en disant «c’est écrit dans 1Thessaloniciens 5 Sois toujours joyeux, car c’est la volonté de Dieu » et il va le devenir instantanément !

Quand c'est comme d'habitude, on est serein, oui, mais pas exubérant plus qu'il faut. On est cool. On va célébrer oui, mais disons avec modération. Vous savez que ça ne passe pas bien ici, la louange modérée avec notre conducteur de louange, le révérend Gwen Dressaire. Quand on est triste, on en parle même pas, on a encore moins le goût de célébrer !

Quand le monde regarde un événement sportif et que le jeu se déroule normalement, le monde mange du maïs soufflé tranquillement et boit leur boisson gazeuse, mais quand il y a un but de compté, il y a une raison de célébrer, le maïs revole dans les airs et le monde crie de joie, sauf ceux qui sont éclaboussés, un peu moins peut-être !

Ça prend TOUJOURS des raisons pour célébrer avec joie. C'est comme ça. C'est normal. On ne se réjouit pas d'aller chercher le courrier à la poste ... pub, pub, pub, facture, pub, pub...

Sujet de joie - L'héritage



Tout à coup, vous tombez sur une lettre dans votre courrier différente des autres, elle pique votre curiosité, elle vient d'une tante éloignée dont vous ne gardez aucun souvenir particulier. C'est une lettre de tante Bertha ! (c'est comme ça que tu l'appelles, pasteur Joël?), son notaire vous annonce qu'elle est décédée sans enfants, et qu'elle vous a laissé un gros héritage… Il va y avoir de la joie dans l'air ! Si c'est moi, je vais faire un sprint pour aller l'annoncer à ma femme et lui partager ma joie !

Bien, j'ai une bonne nouvelle pour vous. Alleluia, vous n'avez même pas besoin de passer à la poste, j'ai la joie de vous annoncer que vous avez reçu un gros héritage à la mort de celui qui vous a tant aimé. L'héritage de tante Bertha va se dépenser assez vite, mais l'héritage du Seigneur Jésus-Christ va vous durer toute l'éternité, vous ne pourrez jamais passer à travers de cet héritage. C'est une bonne raison de célébrer encore plus.

Tournez avec moi dans 1Pierre 1:3-9

1Pierre 1 :3 Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus–Christ, qui, selon sa grande miséricorde, nous a régénérés, pour une espérance vivante, par la résurrection de Jésus–Christ d’entre les morts, 4 pour un héritage qui ne se peut ni corrompre, ni souiller, ni flétrir, lequel vous est réservé dans les cieux, 5 à vous qui, par la puissance de Dieu, êtes gardés par la foi pour le salut prêt à être révélé dans les derniers temps ! 6 C’est là ce qui fait votre joie, quoique maintenant, puisqu’il le faut, vous soyez attristés pour un peu de temps par diverses épreuves, 7 afin que l’épreuve de votre foi, plus précieuse que l’or périssable qui cependant est éprouvé par le feu, ait pour résultat la louange, la gloire et l’honneur, lorsque Jésus–Christ apparaîtra, 8 lui que vous aimez sans l’avoir vu, en qui vous croyez sans le voir encore, vous réjouissant d’une joie ineffable et glorieuse, 9 parce que vous obtiendrez le salut de vos âmes pour prix de votre foi.

Hébreux 10:36 Car vous avez besoin de persévérance, afin qu’après avoir accompli la volonté de Dieu, vous obteniez ce qui vous est promis.

Le mot clé pour jouir de la promesse de l'héritage, c’est la persévérance.

On vient de lire dans 1Pierre que la joie est intimement liée à la foi

Sujet de joie – La conversion



Cela ressort particulièrement à la conversion

Actes 13 :52 Quant aux disciples, ils étaient remplis de joie et du Saint-Esprit.

Dans le contexte de cette citation, ces gens venaient de se convertir au Seigneur. La conversion nous remplit de joie, cela fait partie du fruit du Saint-Esprit dans Ga.5:22. Alors si tu penses que tu es spirituel en prenant un air de boeuf, tu es dans le champ ..., en train de ruminer !

MA CONVERSION



Je me rappelle encore très bien du 17 novembre 1977, cette journée m’a marqué à jamais. J’étais revenu à mon appartement après avoir eu encore une autre discussion avec un pasteur qui venait évangéliser au Cegep. Le pasteur me demandait souvent : « Yvan, es-tu sauvé ? » Je lui répondais « Sauvé, sauvé de quoi ? » Je savais que j’étais un peu confus, je ne savais pas pourquoi je vivais, mais je ne réalisais pas que j’étais perdu. J’avais toujours plein de questions à lui poser, mais cette journée-là, je lui ai posé une question dont la réponse a changé ma vie.

Je venais de lire l’évangile de Luc et Jésus m’avait impressionné par sa compassion et sa sagesse pour éviter les pièges des religieux envieux. J’étais convaincu que Jésus était dans la vérité et ses détracteurs dans l’erreur. J’avais développé de l’estime pour Jésus.

Voici donc la question en question ! J’ai demandé au pasteur si Jésus croyait que Adam et Eve avait vraiment existé. Je savais que la Genèse en parlait mais j’avais besoin de savoir ce que Jésus en pensait pour savoir si je devais y croire moi-même. A l'école, on nous enseigne la théorie de l'évolution, on apprend que si ça va mal dans le monde, c'est parce que les gens ne sont pas assez évolués encore.

Le pasteur a ouvert sa Bible dans Matthieu 19:4 et il m’a fait lire : Jésus répondit :

N’avez–vous pas lu que le créateur, au commencement, fit l’homme et la femme.

C'était au commencement, pas après des milliards d'années et des évolutions à en plus finir.

Ça m’avait surpris que Jésus considère vraie l’histoire d’Adam et Eve, je ne m’attendais pas à cela. J’étais reparti à mon appartement songeur.

- Si Adam et Eve ont vraiment existé, alors l’homme a vraiment chuté et c’est l’explication pourquoi l’homme est séparé d’avec Dieu et qu’il a besoin d’être réconcilié avec lui et c’est pourquoi Dieu a envoyé Jésus prendre nos péchés sur la croix. J’ai compris que Jésus était venu me sauver. Au moment où je l’ai compris, tout seul dans ma chambre, j’ai tout de suite mis ma foi dans son sacrifice pour moi. Je me suis mis à ressentir une joie profonde, merci Jésus, merci, merci, merci Jésus ! Quand j’ai revu le pasteur la fois suivante, il m’a posé pour une dernière fois la question « Yvan, es-tu sauvé ? », parce que ma réponse avait changé !

Sujet de joie – Le pardon

Quand j'ai réalisé que tous mes péchés étaient pardonnés et qu'il n'y a plus aucune condamnation pesant sur moi parce que Jésus l'a subi à ma place, cela m'a procuré une grande joie. J’étais rempli de joie et du Saint-Esprit.

Psaumes 32:1 Heureux celui à qui la transgression est remise, à qui le péché est pardonné! 2 Heureux l'homme à qui l'Éternel n'impute pas d'iniquité, et dans l'esprit duquel il n'y a point de fraude!

Sujet de joie - Aller à l’église

Voici encore une autre raison d’être dans la joie. C’est d’être ici !

Psaumes 122 :1 Psaume De David. Je suis dans la joie quand on me dit : Allons à la maison de l’Eternel !

Quand on vient à l’église, on obéit à Dieu et le Saint-Esprit est content, et comme c’est le Saint-Esprit qui nous remplit quand on se met à louer (Ép.5:18-19)… J’ai de la joie de pouvoir aller à l’église tous les jours, je rends grâce à Dieu de pouvoir me le permettre, ce n’est pas possible pour tout le monde, c'est un privilège. J’aime être dans la présence de Dieu, lui ouvrir des prières d’un commun accord et expérimenter les dons spirituels. J’ai de la joie en voyant les frères et les sœurs prendre confiance et grandir dans le Seigneur. Merci Seigneur pour ce local, en attendant notre bâtiment.

Sujet de joie : Avoir la foi sans avoir vu Jésus

En voici une autre raison que Jésus donne lui-même à Thomas dans Jean 20:29

Heureux ceux qui ont cru sans avoir vu

1 Pierre: 1: 8 Vous l’aimez sans l’avoir vu, vous croyez en lui sans le voir encore et vous vous réjouissez d’une joie indescriptible et glorieuse (Segond21)

Sujet de joie : La beauté de la création

Se promener dans la nature et contempler la beauté dans la diversité des paysages, de la végétation, des animaux, cela procure une grande joie.

Imaginez le plaisir d'Adam à rencontrer tous les animaux, apprendre à les connaître et les nommer. Imaginez le plaisir éprouvé par Adam et Ève à se promener dans le jardin.

Je ne me lasse pas d'aller contempler la nature et d'être émerveillé par l'imagination créative débordante de Dieu. Je suis certain que le trinité a eu beaucoup de joie en créant l'univers et tout ce qu'il contient jusque dans le détail des atomes.

Dieu a le sens de l'humour. Ça me fait sourire en regardant certains animaux, oiseaux ou poissons, des fois en me regardant dans le miroir aussi ! On le sens de l'humour, et on est faits a son image nous sommes de sa race, lit-on dans Actes 17.

Le diable n'aime pas l'humour, il n’aime rien de tout ce qui rend joyeux, c’est une triste sire. Ça va être plate à mort en enfer… ! Le diable va tolérer l’humour et la joie si cela est un divertissement qui nous détourne de Dieu. il n'aime pas nous voir dans la joie à cause de notre foi. Vous voulez faire fuir les démons et attirer les anges ? Soyez dans la joie en pensant à Dieu pour ce qu'il est, pour ce qu’il a fait et fait encore.

La joie dans la célébration stimule l'armée des anges et affaiblit celle des démons. parce que la guerre se gagne dans le ciel avant de se gagner sur la terre. On connaît tous 2Chroniques 20:20-22, où l'armée d'Israël a vaincu l'ennemi en louant et célébrant Dieu.

Sujet de joie : Réjouissez-vous avec ceux qui se réjouissent

Quand ton équipe favorite, compte un but, tu vas être dans la joie une minute et après ça redevient relaxe, puis une heure plus tard tu peux être triste parce que ton équipe a perdu. Mais quand tu décides de faire partie de l'équipe des plus que vainqueurs, c'est une éternité de joie qui t'attend ! Quand c’est Jésus qui compte dans ta vie, tu ne peux pas perdre et tu ne peux pas te perdre, parce que Jésus a gagné à ta place. Il a reçu la couronne de vie et il la partage à tous ceux qui ont foi en lui. Comme le capitaine d’une équipe championne au hockey qui fait le tour de la glace en partageant la coupe avec ses coéquipiers.

Quand quelqu'un se convertit à Jésus, on se réjouit aussi avec lui, n'est-ce pas ? Réjouissez-vous avec ceux qui se réjouissent, dit Paul dans Romains 12:15. Il n’y a pas juste les chrétiens qui se réjouissent, les anges aussi !

Luc 15:10 De même, je vous le déclare, il y a de la joie parmi les anges de Dieu pour un seul pécheur qui change de vie.

Il n’y a pas juste les anges, Dieu aussi.

Luc 15:7 De même, je vous le dis, il y aura plus de joie dans le ciel pour un seul pécheur qui se repent, que pour quatre-vingt-dix-neuf justes qui n'ont pas besoin de repentance.

Dieu le Père est dans le ciel. On est d’accord là-dessus ?

Si une seule personne qui se repent provoque la joie dans le ciel, imaginez l'ambiance céleste quand 3000 personnes se sont convertis la même journée après la prédication de Pierre ! Imaginez la joie dans le ciel après que Reinhard Bonnke eut prêché devant 1 million et demie de personne au Nigéria et que des multitudes se soient convertis au Seigneur Jésus !

Imaginez la joie qu'on va avoir quand le réveil va se manifester avec des guérisons et des miracles qui vont impacter la région comme au temps de la pentecôte. Fini le compte-goutte, bonjour les écluses ouvertes !

Imaginez si un jour, ça prendrait un écran géant dehors pour permettre à la foule immense de pouvoir suivre le culte !

On a déjà le privilège de vivre à une époque tout à fait unique que les générations passées n'auraient jamais pu imaginer. Dieu nous a donné de l'imagination pour qu'on s'en serve. Il y a eu des gens qui ont imaginé des choses et elles se sont réalisées. Comme Dieu qui s'était imaginé toute la création avant de le faire. Avant même la fondation du monde, il avait imaginé le plan du salut avant d'en avoir besoin d'un.

Alors, imaginons-nous des choses qui vont nous réjouir, des conversions et des guérisons en masse et comme ça, on va pouvoir commencer à se réjouir avant de les voir. Ça prend de l’imagination pour avoir de la foi ! C'est ça la foi qui suscite la joie. Ça va arriver, les chrétiens québécois ont le même Dieu qu'ailleurs !

Quand j'étais jeune chrétien, je n'aurais jamais imaginé être en contact avec des gens de partout sur la planète et pouvoir leur parler de Jésus à tous les jours. Wow! Ça me réjouit au max. Profitons-en, au siècle passé, c'était impensable pour la plupart car il aurait fallu être programmeur et de toute façon l’internet commençait à peine. Maintenant on a juste à ouvrir un blogue ou un compte sur un réseau social et publier du contenu chrétien, c'est à la portée de la majorité des gens.

Alléluia ! Qu'est-ce que cela va être dans quelques années ? La connaissance va continuer à augmenter comme l'avait prophétisé Daniel dans Daniel 12:4. Alors on a pas fini d'être épatés.

Dans les 20 premières années de ma vie chrétienne, j’atteignais quelque centaines de personnes par année avec mes enseignements, depuis une vingtaine d’années, ce sont des millions de personnes qui ont été atteintes avec mes sites chrétiens.

C’est bien peu à comparer avec EMCI qui atteint maintenant des millions de personnes par mois, et pas juste eux, il y a plusieurs autres sites en français et en plusieurs autres langues qui peuvent atteindre des milliards de personnes chaque jour, il y a autour de 4 milliards de personnes qui ont accès à internet sur la planète ! Imaginez ça un peu, l'évangile n'a jamais su cours de l'histoire été prêchée a autant de monde, parce qu'il n'y a eu jamais autant de monde sur la planète et autant de moyen de communication.

Ce qui fait qu’il n'y a jamais eu autant de chrétiens sur la planète que maintenant. Savez-vous qu'il y a plus de 100 millions de chrétiens en Chine ? C'est plus de 3 fois la population de tout le Canada !

En pensant juste à la propagation de l'évangile présentement, ça donne un sujet de célébration sans fin. On peut s'en réjouir sans cesse dans le Seigneur et appliquer ainsi Ph.4:4 Réjouissez-vous toujours dans le Seigneur !

Alleluia !

Sujet de joie : l'obéissance

Je veux revenir à ces tout nouveaux disciples remplis de joie et de Saint-Esprit dans Actes 13:52 parce que les circonstances de leur conversion méritent d’être soulignées.

Paul et Barnabas étaient allés prêcher l'évangile dans la ville d’Antioche de Pisidie et ceux qui avaient décidé de devenir des disciples se distinguaient par leur joie.



Quand tu obéis, le Saint-Esprit est content, et comme son fruit c'est la joie ...

Des disciples, ce sont des gens qui se sont décidés à suivre les instructions d'un maître. Ils le font avec cœur, avec joie, on n'a pas besoin de les forcer, au contraire. Ils s'empressent d'obéir avec joie parce qu'ils sont convaincus que c'est bénéfique pour eux de le faire.

Psaumes 119:14 J'ai autant de joie à suivre tes instructions que si je possédais tous les trésors.

Luc ne s'est pas rappelé de ces disciples qu'ils étaient remplis du Saint-Esprit et de paix, ou remplis du Saint-Esprit et d'amour – c'était assurément vrai aussi – mais ce qui l'avait le plus frappé, c'était leur joie. Pourquoi ? Peut-être parce qu’elle contrastait avec un contexte de persécution.

Joie malgré la persécution

Les juifs avaient gagné les gens en pouvoir dans la région d’Antioche à leur cause et avaient réussi à faire chasser Paul et Barnabas de leur territoire. Au lieu de se lamenter de cette situation, les tout nouveaux chrétiens étaient remplis de joie, c'est vraiment un signe distinctif de la plénitude du Saint-Esprit. Il faut vraiment être rempli du Saint-Esprit pour être en mesure de se réjouir dans l'adversité. Et ce n'est pas qu'on est devenus masochistes, c'est parce que dans les difficultés, le Saint-Esprit nous fait réaliser la grâce non seulement de croire pour Jésus mais de souffrir aussi pour lui.

Philippiens 1:28-29 (dans la Bible Français courant) Ne vous laissez effrayer en rien par vos adversaires: ce sera pour eux le signe qu’ils vont à leur perte et que vous êtes sur la voie du salut; et cela vient de Dieu. 29 Car Dieu vous a accordé la faveur de servir le Christ, non seulement en croyant en lui, mais encore en souffrant pour lui.

Actes 5:40 Ils rappelèrent les apôtres, les firent battre et leur ordonnèrent de ne plus parler au nom de Jésus, puis ils les relâchèrent. 41 Les apôtres se retirèrent de devant le sanhédrin, joyeux d’avoir été jugés dignes de subir des outrages pour le nom de Jésus.

La persécution n'avait pas réussi à diminuer leur joie, au contraire, même ! Quand c'est le Saint-Esprit qui te remplit de joie, rien au monde ne peut te la faire partir. Quand ton bonheur est en Dieu, rien ni personne ne peut ravir ta joie, parce que personne ne peut te ravir de la main de Dieu, et la joie de Dieu est parfaite, alleluia !

Comme Audrey Mack enseignait, quelqu'un qui est sous l'influence ne sent rien quand on le frappe.

Proverbes 23:35 On m’a frappé,… je n’ai point de mal!… On m’a battu,… je ne sens rien!…

Ma femme Caroline venait de faire une fausse couche, vous savez combien elle désire être maman et le dimanche suivant, elle dansait de joie devant, ça c'est le fruit du Saint-Esprit ! Elle a compris que la victoire s'obtient dans la joie et la louange, pas dans les plaintes et les pleurs. Quand rev. Annabelle a vu cela, elle l'a invité à faire 5 émissions sur la joie dans son « Parole de femmes » !

Paul mentionne aussi un autre aspect dans ses épîtres qu'il doit avoir aussi enseigné aux disciples d'Antioche.

Romains 8:18 J'estime que les souffrances du moment présent ne sont pas dignes d’être comparées à la gloire qui va être révélée pour nous.

2Corinthiens 4:17 En effet, nos légères difficultés du moment présent produisent pour nous, au-delà de toute mesure, un poids éternel de gloire.

Ce dernier verset a été une révélation pour moi dernièrement, le mot « produisent » en particulier. Ce mot nous révèle la relation entre les difficultés et la gloire. C’est comme si une livre de difficultés produisait mille livres de gloire. C’est un principe d’agriculture, un grain de maïs suffit pour produire un épi de maïs. Je vous laisse le travail de compter les grains dans un épi !

Pour que Paul et Silas soient capables de chanter des cantiques dans une prison en pleine nuit avec leur dos lacéré au lieu de se lamenter et pleurer toutes les larmes de leur corps, il fallait évidemment qu'ils soient remplis du Saint-Esprit. Ils avaient compris aussi que leurs souffrances présentes correspondaient à un grain de maïs mis en terre qui allait produire un glorieux épi à la résurrection.

Paul et Silas louaient Dieu parce qu'ils étaient réveillés, leurs blessures les empêchaient de dormir. Après le tremblement de terre, Paul et Silas, au lieu de détester leur bourreau, de s'enfuir et le laisser se suicider, ont eu assez d'amour pour lui prêcher l'évangile. Celui-ci s'est converti ainsi que tous ceux qui habitaient chez lui. Le geôlier s'est empressé ensuite de les soigner. Imaginez comment il devait se sentir en soignant les 39 blessures profondes qu'il avait causé à chacun. Le Saint-Esprit consolateur est venu sur lui et l'a rempli de joie !

Actes 16:33 Le gardien les emmena à cette heure même de la nuit pour laver leurs blessures. Il fut aussitôt baptisé, ainsi que tous les siens. (le cours sur le baptême s'est fait vite!) 34 Il fit monter Paul et Silas chez lui et leur offrit à manger. Cet homme, avec toute sa famille, fut rempli de joie d’avoir cru en Dieu.

En faisant monter Paul et Silas chez lui, cela démontre que le geôlier habitait au dessus de la prison. On voit encore ici que la foi en Dieu, remplit de joie. La joie d’avoir cru en Jésus était plus forte que la tristesse de voir leur maison détruite, plus forte que le fait de perdre sa job de geôlier parce que la prison ne pouvait plus être utilisée. De toute façon, il n'avait plus le goût de blesser les gens, il désirait les soigner maintenant ! Ça prenait de la foi aussi pour entrer dans une maison dont les fondations ont été ébranlées par un tremblement de terre ! Le gêolier avait mis sa foi en Jésus, il ne pensait plus au suicide pour échapper aux difficultés. Il savait maintenant que Jésus allait l’aider à toutes les surmonter avec gloire.

Le suicide n’est pas la solution à tes problèmes, la foi en Jésus est TA solution et elle va t’amener toi aussi à expérimenter une joie qui te feront paraître tes difficultés comme des légères afflictions. En passant, savez-vous ce que Paul considérait comme légères difficultés dans 2Corinthiens 4 :17 ?, il ne parlait pas de s’être cassé un ongle en plantant un piquet de tente… il les décrit un peu plus loin dans la même lettre.

2Corinthiens 11:23 les travaux, les coups, les emprisonnements. Souvent en danger de mort, 24 cinq fois j’ai reçu des Juifs quarante coups moins un, 25 trois fois j’ai été battu de verges, une fois j’ai été lapidé, trois fois j’ai fait naufrage, j’ai passé un jour et une nuit dans l’abîme. 26 Fréquemment en voyage, j’ai été en péril sur les fleuves, en péril de la part des brigands, en péril de la part de ceux de ma nation, en péril de la part des païens, en péril dans les villes, en péril dans les déserts, en péril sur la mer, en péril parmi les faux frères. 27 J’ai été dans le travail et dans la peine, exposé à de nombreuses veilles, à la faim et à la soif, à des jeûnes multipliés, au froid et à la nudité. 28 Et, sans parler d’autres choses, je suis assiégé chaque jour par les soucis que me donnent toutes les Eglises.

C'est bien léger tout cela … en comparaison avec la gloire à venir qu'il avait vu au troisième ciel.

Si c'est cela des LÉGÈRES afflictions, il va falloir trouver un autre nom pour appeler nos défis personnels qui sont bien moindres que ceux auxquels Paul avait fait face !

TÉMOIGNAGE PERSONNEL

Pendant le temps que les démarches ont duré après notre mariage en novembre 2011 jusqu’à ce que ma femme puisse me rejoindre au Canada, en mai 2013 nous étions dans la joie, parce que nous avions la foi, la conviction profonde que peu importe les difficultés engendrées par les embûches et les retards, elle allait éventuellement finir par venir me rejoindre pour qu’on vive ensemble ici. La foi nous a permis d’être dans la joie pendant ces 15 mois plutôt que dans les pleurs, les doutes, les murmures, la frustration, la découragement et la dépression. La foi nous a permis d’éviter cette dégradation, cette spirale infernale, la foi a fait plutôt grandir notre joie, parce qu’on réalisait que plus cela allait difficile pour elle de venir, plus sa venue allait être glorieuse. On a eu raison de penser ainsi, n’est-ce pas ?

Il y a divers niveaux de joie dans la vie

L’équipe qui gagne un match se réjouit, mais c’est un autre niveau de joie quand la victoire lui assure le championnat après une longue route parsemée de luttes !

J’aurais été bien content que ma femme revienne avec moi en novembre 2011, mais ma joie a été bien plus grande après l’avoir attendu tout ce temps ! On avait atteint un niveau de joie supérieur.

Le niveau de joie atteint un niveau supérieur quand on voit les gens guéris.

L’apôtre Paul nous donne une voie à suivre pour expérimenter la joie de voir les gens guéris.

1Corinthiens 14:1 recherchez l’amour et aspirez aux dons spirituels

Pensez à un aspirateur, ça exerce une succion, ça siphonne. Les dons spirituels sont là pour nous, il nous faut maintenant les aspirer en nous sinon on les expérimentera pas – exemple Élisée avec Élie

Élisée était déterminé à aspirer le don spirituel d’Élie et même de le voir doubler en puissance. Quand vous avez l’opportunité de côtoyer des personnes que Dieu utilise pour manifester les dons auxquels vous aspirez, profitez-en !

Voici un autre niveau de joie atteint – le boiteux guéri au temple

Je vous ramène dans le temps, près de 2000 ans en arrière. Dans le temple, où se trouve une grande foule, il y a un homme qui se démarque. Tournez avec moi dans Actes 3:8-9 pour savoir de qui il s'agit. Vous pouvez aussi attendre que je vous le dise pour le savoir... (on va voir qui sont comme les juifs de Bérée !)

Actes 3:8 Il entra avec les apôtres dans le temple, en marchant, sautant et louant Dieu. 9 Toute la foule le vit marcher et louer Dieu.

Parmi toute la foule dans le temple, beaucoup marchaient et il y en avait certainement aussi qui louaient Dieu, mais il y en avait un seul qui sautait en marchant et qui louait Dieu.

C'était déjà assez spécial de voir quelqu'un marcher en sautant et louant Dieu, mais c'était encore bien plus spécial que ce soit quelqu'un qui n'avait jamais marcher de sa vie et qu'on voyait demander l'aumône toutes les fois qu'on entrait dans le temple, c'est ce qu'on lit au verset 2. Cet homme n'avait pas l'habitude de louer Dieu, il avait l'habitude de demander l'aumône, il avait l'habitude de demander quelque chose. Il faisait pitié franchement et les gens avaient pitié de lui et lui donnaient un peu d'argent.

Mais là, ce n'était plus pareil, il ne demandait plus rien, au contraire, il donnait, il donnait libre cours à sa joie en sautant partout, il donnait gloire à Dieu, alléluia !

Vous voyez que le niveau de joie augmente avec la grandeur de la délivrance. L'impact sur les gens aussi. Imaginez si ce type s'était foulé une cheville la veille en faisant son jogging sans que personne ne soit au courant et imaginez ensuite Pierre l'avait guéri au nom de Jésus le lendemain en entrant dans le temple, on s'entend que l'impact n'aurait pas été pareil. Les gens auraient mis en doute le fait qu'il ait eu vraiment de la misère à se tenir debout. Des témoins se seraient manifestés pour dire qu'ils l'ont vu courir dans la ville. On aurait crié à la supercherie. Mais dans Actes 4:22, on lit que cet homme avait plus de 40 ans et qu'il n'avait jamais marché, tout le monde savait cela, même les chefs religieux qui cherchaient à dénigrer Jésus. Ça faisait longtemps que toute la ville le connaissait, les gens n'avaient pas le choix de passer devant lui pour entrer dans le temple. Il était encore plus connu que Barabbas dans la passion ! Les chefs religieux avaient été exaspérés de voir Jésus guérir des gens de son vivant, au moins, Jésus n’avait pas guéri le paralytique le plus connu en ville quand il allait au temple. Maintenant qu'ils pensaient avoir enfin réussi à se débarrasser de Jésus, voilà que c'était reparti, ils sont pognés avec quelqu'un qui se fait guérir au nom de Jésus et en plus c’est le paralytique archi-connu qu’on plaçait tous les jours à la porte du temple !

Alleluia ! Les incrédules sont encore pognés avec Jésus aujourd'hui, parce qu'il y a encore des personnes qui sont guéries au nom de Jésus et ils ne savent pas comment réagir à cela. Ces choses sont cachées aux sages et aux intelligents, mais Dieu fait grâce aux humbles et Jésus s'en ai réjoui.

Voilà donc une autre occasion pour nous de se réjouir dans le Seigneur ! Luc 10:21 A ce moment même, Jésus fut rempli de joie par le Saint-Esprit et s’écria: O Père, Seigneur du ciel et de la terre, je te remercie d’avoir révélé aux petits ce que tu as caché aux sages et aux gens instruits. Oui, Père, tu as bien voulu qu’il en soit ainsi. 22 Mon Père m’a remis toutes choses. Personne ne sait qui est le Fils si ce n’est le Père, et personne ne sait qui est le Père si ce n’est le Fils et ceux à qui le Fils veut bien le révéler.

Nos yeux physiques nous donnent des raisons de se réjouir, et quand nos yeux spirituels s'activent par la foi, ça nous en donne encore beaucoup de sujets à se réjouir.

Merci Seigneur d’avoir ouvert nos yeux spirituels pour qu’on se réjouisse déjà par la foi, convaincus qu’on recevra tout ce que tu nous as promis, tout ce qui est compris dans ton héritage, et merci aussi de nous permettre de profiter dès à présent d’un acompte qui nous prouve qu’on a raison d’espérer en toi.

Quand la connaissance augmente, on peut certainement appliquer cela aussi à notre connaissance de Dieu qui va augmenter, quand notre compréhension de qui il est s'élargit, cela nous procure une grande joie et nous donne le goût de célébrer.

On peut passer à un niveau de joie supérieur quand notre connaissance de Dieu augmente.

Pensons à David quand il a dansé devant l'arche de Dieu.

Quand il est allé chercher l'arche la première fois, il se réjouissait en jouant de la musique avec tout le peuple – 2Samuel 6:5. La deuxième fois il s'est réjoui en dansant.

Que s'est-il passé entre ces deux fois ? Sa connaissance de Dieu avait augmenté.

Plus tu apprends à connaître Dieu
Plus tu vas avoir la crainte de Dieu
Plus tu vas être heureux

David a atteint ce niveau de joie supérieur en surmontant ses peurs. Il n'avait pas eu peur de Goliath, mais Dieu lui avait fait très peur.

Joie malgré la crainte

En voyant Uzza mourir parce qu’il avait osé toucher à l’arche, David avait plus compris la sainteté de Dieu et l’immense privilège de se tenir en sa présence et bénéficier de sa grâce, sa joie est devenue d’autant plus grande et jouer de la musique ne suffisait plus pour l’exprimer, il avait besoin de se mettre à l’aise en enlevant du linge pour ne garder que le bas et pouvoir danser au maximum de sa capacité. Et que dit David dans 2Samuel 6:21 

C’est devant l’Eternel que j’ai manifesté ma joie

Une révélation pour moi dans cet épisode de David fut de réaliser que la crainte de Dieu n’est pas un empêchement d’éprouver de la joie dans le Seigneur.

Ce n’est pas facile à suivre et je vous comprends. A prime abord la joie et la crainte ne vont bien pas ensemble, on ne les retrouve pas souvent dans une même phrase. En fait, ça arrive juste une fois et je peux vous dire où, si vous voulez le savoir…

Matthieu 28.8 Elles s'éloignèrent promptement du sépulcre, avec crainte et avec une grande joie, et elles coururent porter la nouvelle aux disciples.

Quand Marie-Madeleine et l’autre Marie ont vu l’ange avec l’aspect d’un éclair et habillé de linge blanc comme neige devant le tombeau vide, elles ont eu peur et c’est normal, c'était pas mal impressionnant comme spectacle ! Ensuite, en apprenant la bonne nouvelle de la résurrection de Jésus, de toutes tristes, elles sont devenues toute joyeuses et elle sont parties à la course l'annoncer aux apôtres.

Quand la joie est grande, marcher, ça ne va pas assez vite !

Il y a d'abondantes joies dans la présence de Dieu, alors ceux qui reçoivent une touche de Dieu en éprouvent toujours une grande joie.

Ésaïe 29:19 Les humbles trouveront de plus en plus leur joie en l'Éternel (Segond 21)

On s'entend que de voir Jésus et avoir des visions célestes, ce n'est pas toujours le lot de notre quotidien. Quand on le verra face à face, notre niveau de joie atteindra des niveaux stratosphériques !

On a vu qu’on peut avoir de la joie et de la crainte en même temps.

Joie malgré la tristesse

Maintenant, est-ce que c’est possible d’avoir de la joie et de la tristesse en même temps ?

Est-ce que cela vous arrive d’avoir de la joie et de la tristesse en même temps ? J’espère bien que oui, sinon vous n’êtes pas normal.

L’Apôtre Paul se réjouissait sans cesse dans le Seigneur (Ph.4:4) et il avait aussi dans le coeur un chagrin continuel.

Romains 9:1 Je dis la vérité en Christ, je ne mens pas, ma conscience m'en rend témoignage par le Saint-Esprit : 2 j'éprouve une grande tristesse et j'ai dans le cœur un chagrin continuel.

La joie et la tristesse ne sont pas incompatibles. Nous avons toujours des sujets de joie et des sujets de tristesse. Le sujet de joie de Paul, c’était sa relation avec le Seigneur Jésus, il se réjouissait toujours dans le Seigneur pour l’intimité qu’il jouissait avec lui, il se réjouissait de voir l’évangile prêché (Ph.1 :18). En même temps, il avait une grande tristesse continuelle dans le coeur. Lisez au verset 3.

Romains 9:3 Oui, je voudrais être moi-même maudit et séparé de Christ pour mes frères, mes propres compatriotes,

Cela faisait de la peine à Paul de voir l’incrédulité de ses parents avec qui il a grandi, de ses amis pharisiens avec qui il est allé à l’école de Gamaliel, de ses compatriotes qu’il a côtoyé à Tarse et à Jérusalem toutes ces années. Il les comprenait, il était comme eux, lui aussi ne s’était pas laissé convaincre par la parole et par tous les miracles et les guérisons, il avait mis cela aussi pendant des années sur le dos du diable pour séduire et égarer le peuple, jusqu’à ce que Jésus lui apparaisse sur le chemin de Damas.

Malgré ce chagrin continuel dans le cœur, Paul réussissait à se réjouir toujours DANS LE SEIGNEUR. La clé c'est dans le Seigneur qu'on trouve une joie débordante qui surpasse tous ces chagrins incontournables, car il y aura toujours des perdus autour de nous. Nous avons la solution pour eux, mais elle ne les intéresse pas.

Jésus devait être aussi triste que le jeune homme de le voir partir, parce qu'il l'aimait (Marc 10:21). Quand on aime quelqu'un, ça nous fait toujours de la peine de le voir partir. Jésus pleura en s'approchant de Jérusalem parce que ses habitants allaient refuser en majorité de voir en lui leur Messie et que la ville serait dévastée à cause de ce rejet (Luc 19:41). Et pourtant, Jésus parle que sa joie était parfaite.

Jean 15:11 Je vous ai dit ces choses, afin que ma joie soit en vous, et que votre joie soit parfaite.

En résumé
  1. Je vous ai donné plusieurs sujets de joie dans le Seigneur : l'héritage, la conversion, le pardon, l'obéissance, l'église, la foi sans avoir vu Jésus, (j'aurais pu vous parler aussi de la contemplation de sa nature et de se réjouir avec ceux qui se réjouissent, ça va être sur mon site internet).
  2. Je vais aussi vous parler aussi des niveaux de joie qui augmente avec la gravité de la difficulté rencontrée et avec la profondeur de la connaissance de Dieu.
  3. Je vais enfin vous parler de la joie comme sentiment dominant malgré la persécution, la crainte et de la tristesse

Celui qui trouve la vie chrétienne ennuyante,
c'est parce qu'il ne l'a pas trouvée encore !

Cherchez et vous la trouverez !

Romains 15:13 Que le Dieu de l'espérance vous remplisse de toute joie et de toute paix dans la foi, pour que vous abondiez en espérance, par la puissance du Saint-Esprit!

Message apporté le 12 septembre 2018






Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes mardi 23 juillet 2019