1. Avis aux prédicateurs
  2. Avis aux auditeurs


- Charles Spurgeon
Avis aux prédicateurs

Prêche la parole, insiste en toute occasion, favorable ou non, reprends, censure, exhorte, avec toute douceur et en instruisant.

- Paul dans 2 Timothée 4:2

Mes frères, qu'il n'y ait pas parmi vous un grand nombre de personnes qui se mettent à enseigner, car vous savez que nous serons jugés plus sévèrement. Nous bronchons tous de plusieurs manières. Si quelqu'un ne bronche point en paroles, c'est un homme parfait, capable de tenir tout son corps en bride.

- Jacques 3:1-2

Celui qui ne peut pas se gouverner lui-même, comment exhortera-t-il les autres ?

- Polycarpe aux Philippiens 11:2

Tout prophète qui enseigne la vérité sans conformer ses actions à ses paroles est un faux prophète.

- Didachè.

Mieux vaut se taire et être que parler sans être. Il est bon d'enseigner, si celui qui parle agit.

- Ignace aux Éphésiens 15:1

" Malheur à celui par qui mon nom est blasphémé" En quoi est-il blasphémé ? En ce que vous ne faites pas ce que je veux. Les païens, en effet, lorsqu'ils entendent de notre bouche la parole de Dieu, en admirent la beauté et l'élévation ; mais lorsque, par la suite, ils apprennent que nos oeuvres ne répondent pas à nos paroles, ils se mettent à blasphémer et à dire qu'il n'y avait là que fable et aberration. Lorsqu'ils nous entendent dire : " A aimer vos amis, vous n'avez pas de mérite, mais si vous aimez vos ennemis et ceux qui vous haïssent, alors on vous en saura gré..." (Lc 6, 32-35). Oui, lorsqu'ils écoutent ces paroles, ils sont pleins d'admiration pour cette extrême bonté. Mais lorsqu'ils voient que nous n'aimons pas ceux qui nous haïssent, et pis encore, que nous n'aimons pas même nos amis, ils se moquent de nous et le nom de Dieu est blasphémé.

Le premier sermon conservé par l'Église, auteur inconnu au 2e siècle ap. J.C.

Lire ce sermon au complet

Prédicateurs sans puissance

Le but du commandement, c'est une charité venant d'un coeur pur, d'une bonne conscience, et d'une foi sincère. Quelques-uns, s'étant détournés de ces choses, se sont égarés dans de vains discours; ils veulent être docteurs de la loi, et ils ne comprennent ni ce qu'ils disent, ni ce qu'ils affirment. 1Ti.1:5-7

Une autre chose qui gêne le peuple de Dieu c'est la dureté du coeur causée par l'écoute d'hommes sans l'Esprit prêchant constamment à propos du Saint-Esprit. Il n'existe aucune doctrine plus froide que la doctrine de l'Esprit quand elle est présentée avec une froideur passive et une incrédulité personnelle. Les auditeurs se détourneront avec une apathie terne d'une exhortation à être remplis de l'Esprit à moins que l'Esprit lui-même soit celui qui apporte l'exhortation par l'entremise du prédicateur. Il est possible d'apprendre cette vérité et la prêcher fidèlement, et être encore totalement dénué de puissance. Les auditeurs ressentent ce manquement et s'en vont le coeur engourdi. Ils ne sont pas opposés à la vérité, mais il s'agit plutôt d'une réaction inconsciente face à une réalité non vécue. Cependant, rares sont les auditeurs qui pourront cibler où se trouve le problème ; c'est comme s'ils avaient entendu un echo et non la voix elle-même, ou comme s'ils avaient vu un reflet et non la lumière elle-même.

- A.W. Tozer Les chemins vers la puissance, 55.

On n'a pas besoin d'être spirituel pour prêcher, c'est-à-dire pour préparer et prononcer un sermon parfait dans son homilitique et exact dans son exégèse. Par un mélange de mémoire, de connaissances, d'ambition, de personnalité, le tout doublé d'une bibliothèque bien garnie, d'une bonne mesure de confiance en soi et d'un esprit de réussite, frère, la chaire vous est ouverte presque partout à l'heure actuelle. Une prédication de ce style touche les hommes ; la prière touche Dieu. La prédication affecte le temps ; la prière affecte l'éternité. (...) La tragédie de cette heure tardive réside dans le fait que trop d'hommes morts occupent nos chaires, annoncent trop de prédications mortes à trop de gens morts. Oh ! Quelle horreur! j'ai vu une chose étrange «sous le soleil», même dans les milieux fondamentalistes ; j'ai vu prêcher sans onction. Qu'est-ce que l'onction ? Je ne sais pas exactement, mais je sais ce qu'elle n'est pas (ou du moins, je sais quand elle ne repose pas sur mon âme). Prêcher sans onction tue au lieu de donner la vie. Le prédicateur sans onction est une odeur de mort donnant la mort. La Parole ne peut vivre si l'onction ne se trouve pas sur le prédicateur. Prédicateur, «avec tout ce que tu possèdes acquiers l'onction».

Frères, nous pourrions parfaitement nous permettre d'être moins intellectuels de moitié si nous étions deux fois plus spirituels. Prêcher relève du domaine spirituel. Un sermon né dans la tête touche la tête ; un sermon né dans le coeur touche le coeur. Conduit par Dieu, un prédicateur spirituel produira des êtres spirituels. (...) On ne peut apprendre l'onction, on ne peut que l'acquérir par la prière. Par l'onction, Dieu sacre le soldat - le prédicateur qui a combattu dans la prière et remporté la victoire - chevalier. On ne remporte pas la victoire sur l'estrade par un bombardements de boulets intellectuels ou par des traits d'esprit, mais par la prière, dans le secret ; elle est remportée ou perdue avant même que le prédicateur ne pose le pied sur l'estrade.

- Leonard Ravenhill «Pour quand le Réveil ? P.11-12»

Avis aux auditeurs

Mettez en pratique la parole, et ne vous bornez pas à l'écoutez en vous trompant vous-mêmes par de faux raisonnements. Car, si quelqu'un écoute la parole et ne la met pas en pratique, il est semblable à un homme qui regarde dans un miroir son visage naturel, et qui, après s'être regardé, s'en va, et oublie aussitôt comment il était. Mais celui qui aura plongé les regards dans la loi parfaite, la loi de la liberté, et qui aura persévéré, n'étant pas un auditeur oublieux, mais se mettant à l'oeuvre, celui-là sera heureux dans son activité.

- Jacques 1:22-25

17:3 Ne nous contentons pas de sembler attentifs et croyants lorsque les presbytres nous exhortent, mais une fois retournés à la maison, souvenons-nous des commandements du Seigneur et ne nous laissons pas à nouveau entraîner par les désirs du monde ; mais, par une prière plus assidue, tâchons de progresser dans les commandements du Seigneur, afin qu'ayant les mêmes sentiments, nous soyons unis pour la vie.

- Citation tirée du plus vieux sermon conservé, écrit vers l'an 100 ap. J.C.

Alors Jésus, parlant à la foule et à ses disciples : Les scribes et les pharisiens sont assis dans la chaire de Moïse. Faites donc et observez tout ce qu'ils vous disent; mais n'agissez pas selon leurs oeuvres. Car ils disent, et ne font pas. Ils lient des fardeaux pesants, et les mettent sur les épaules des hommes, mais ils ne veulent pas les remuer du doigt. Ils font toutes leurs actions pour être vus des hommes.

- Jésus dans Matthieu 23:1-5

Les habitudes actives sont renforcées par la répétition, mais les habitudes passives sont affaiblies par la répétition. Plus un homme ressent sans agir, moins il sera capable d'agir un jour, et à long terme, moins il sera capable de ressentir.

- C.S. Lewis

Nous pouvons prouver notre foi par notre engagement envers elle, il n'y a pas d'autres façons de le faire. Toute foi qui ne commande pas celui qui la soutient n'est pas une vraie croyance; c'est une pseudo croyance seulement. Et cela pourrait en choquer profondément quelques-uns parmi nous si nous étions soudainement amenés face à face avec nos croyances et obligés à les tester dans les feux de la vie pratique.

Plusieurs d'entre nous, chrétiens, sont devenus extrêmement habiles pour arranger nos vies de manière à reconnaître la vérité du christianisme sans être embarrassés par ses implications.

Le fossé qui sépare la théorie de la pratique dans l'église est si grand qui si un étranger curieux qui jetterait un coup d'oeil aux deux s'imaginerait difficilement qu'il y ait une relation entre la théorie et la pratique. Un observateur intelligent de notre scène humaine qui entendrait le sermon du dimanche matin, et ensuite regarderait aller ceux qui l'ont entendu, conclurait qu'il a examiné deux religions distinctes et contraires.

D'habitude, les chrétiens pleurent et prient concernant une belle vérité, seulement pour se retirer de cette même vérité quand arrive le travail difficile de la mettre en pratique.

A.W. Tozer, citation du livre «The root of the righteous»

Quand nous entendons le Nouveau Testament avec un coeur ouvert, disposé, l'évangile va pénétrer notre vie et l'ouvrir en la brisant, il va fortifier nos yeux, nos oreilles, nos mains, nos pieds - chaque partie de notre être. Et quand nous permettons à l'évangile de nous fortifier, nous devenons des vases dans les mains du Seigneur, déversant nos prières, nos finances, notre réputation, notre style de vie - et en définitive notre propre vie.

K.P. Yohannan, fondateur de Gospel for Asia, citation du livre «Living in the light of eternity»










Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner




Devenez partenaire
de Croixsens.net
Cliquez ci-dessous
pour faire un don
avec PAYPAL


ou cliquez ici
pour faire un chèque.









OFFRE TOUTE SPÉCIALE
Pour ceux qui achètent dans la province de Québec



  Partager  

Nous sommes samedi 20 décembre 2014