Mythes concernant le don de guérison


Mythe 1 - Jésus guérissait tous les malades sur sa route

Il est vrai qu'il y a eu des moments où Jésus guérissait tous les malades (Mt.8:16, 12:15, 14:35) mais il y a eu d'autres temps où cela n'était pas le cas, comme quand il avait été à la piscine et qu'on rapporte qu'il y avait guéri un paralytique ; aucun mot sur les nombreux autres malades présents sur place qui n'avaient manifestement pas été guéris (Jn.5:1-15).

Matthieu 8:16 Le soir, on amena auprès de Jésus plusieurs démoniaques. Il chassa les esprits par sa parole, et il guérit tous les malades,

Matthieu 12:15 Mais Jésus, l’ayant su, s’éloigna de ce lieu. Une grande foule le suivit. Il guérit tous les malades,

Matthieu 14:35 Les gens de ce lieu, ayant reconnu Jésus, envoyèrent des messagers dans tous les environs, et on lui amena tous les malades. 36 Ils le prièrent de leur permettre seulement de toucher le bord de son vêtement. Et tous ceux qui le touchèrent furent guéris.

Jean 5:1 Après cela, il y eut une fête des Juifs, et Jésus monta à Jérusalem. 2 Or, à Jérusalem, près de la porte des brebis, il y a une piscine qui s’appelle en hébreu Béthesda, et qui a cinq portiques. 3 Sous ces portiques étaient couchés en grand nombre des malades, des aveugles, des boiteux, des paralytiques, qui attendaient le mouvement de l’eau ; 4 car un ange descendait de temps en temps dans la piscine, et agitait l’eau ; et celui qui y descendait le premier après que l’eau avait été agitée était guéri, quelle que fût sa maladie. 5 Là se trouvait un homme malade depuis trente-huit ans. 6 Jésus, l’ayant vu couché, et sachant qu’il était malade depuis longtemps, lui dit: Veux-tu être guéri ? 7 Le malade lui répondit : Seigneur, je n’ai personne pour me jeter dans la piscine quand l’eau est agitée, et, pendant que j’y vais, un autre descend avant moi. 8 Lève-toi, lui dit Jésus, prends ton lit, et marche. 9 Aussitôt cet homme fut guéri ; il prit son lit, et marcha. C’était un jour de sabbat. 10 Les Juifs dirent donc à celui qui avait été guéri : C’est le sabbat ; il ne t’est pas permis d’emporter ton lit. 11 Il leur répondit : Celui qui m’a guéri m’a dit : Prends ton lit, et marche. 12 Ils lui demandèrent : Qui est l’homme qui t’a dit: Prends ton lit, et marche ? 13 Mais celui qui avait été guéri ne savait pas qui c’était ; car Jésus avait disparu de la foule qui était en ce lieu. 14 Depuis, Jésus le trouva dans le temple, et lui dit : Voici, tu as été guéri ; ne pèche plus, de peur qu’il ne t’arrive quelque chose de pire. 15 Cet homme s’en alla, et annonça aux Juifs que c’était Jésus qui l’avait guéri.

Mythe 2 - Jésus guérissait tous les malades instantanément

La plupart du temps, cela semble avoir été le cas, mais encore là, il y a plusieurs exceptions ; les 10 lépreux ont été guéris sur leur chemin de retour après avoir vu Jésus. L'aveugle a dû se faire conduire au réservoir avant de voir clair. Une autre fois, Jésus a dû s'y prendre à deux occasions avant que la guérison soit complète.

Jean 9:6 Après avoir dit cela, il cracha à terre, et fit de la boue avec sa salive. Puis il appliqua cette boue sur les yeux de l’aveugle, 7 et lui dit : Va, et lave-toi au réservoir de Siloé, nom qui signifie envoyé. Il y alla, se lava, et s’en retourna voyant clair.

Marc 8:22 Ils se rendirent à Bethsaïda ; et on amena vers Jésus un aveugle, qu’on le pria de toucher. 23 Il prit l’aveugle par la main, et le conduisit hors du village ; puis il lui mit de la salive sur les yeux, lui imposa les mains, et lui demanda s’il voyait quelque chose. 24 Il regarda, et dit : J’aperçois les hommes, mais j’en vois comme des arbres, et qui marchent. 25 Jésus lui mit de nouveau les mains sur les yeux ; et, quand l’aveugle regarda fixement, il fut guéri, et vit tout distinctement.

Luc 17:11 Jésus, se rendant à Jérusalem, passait entre la Samarie et la Galilée. 12 Comme il entrait dans un village, dix lépreux vinrent à sa rencontre. Se tenant à distance, 13 ils élevèrent la voix, et dirent : Jésus, maître, aie pitié de nous ! 14 Dès qu’il les eut vus, il leur dit : Allez vous montrer aux sacrificateurs. Et, pendant qu’ils y allaient, il arriva qu’ils furent guéris. 15 L’un d’eux, se voyant guéri, revint sur ses pas, glorifiant Dieu à haute voix. 16 Il tomba sur sa face aux pieds de Jésus, et lui rendit grâces. C’était un Samaritain. 17 Jésus, prenant la parole, dit: Les dix n’ont-ils pas été guéris ? Et les neuf autres, où sont-ils ? 18 Ne s’est-il trouvé que cet étranger pour revenir et donner gloire à Dieu ? 19 Puis il lui dit : Lève-toi, va ; ta foi t’a sauvé.

Mythe 3 - Celui qui a le don de guérison miraculeuse l'exerce quand il veut

Si quelqu'un à qui le Saint-Esprit a octroyé le don de guérison c'est bien Paul (Ac.14:8-10, 19:11-12, 28:8-9), il accompagnait son ministère d'évangélisation avec des résultats spectaculaires et pourtant Paul ne guérissait pas à tout coup et d'une façon immédiate, les gens selon son désir, quand c'était des chrétiens qui avaient besoin de guérison, à tout le moins (Ph.2:25-28, 2Ti.4:20).

Actes 14:8 A Lystre, se tenait assis un homme impotent des pieds, boiteux de naissance, et qui n’avait jamais marché. 9 Il écoutait parler Paul. Et Paul, fixant les regards sur lui et voyant qu’il avait la foi pour être guéri, 10 dit d’une voix forte : Lève-toi droit sur tes pieds. Et il se leva d’un bond et marcha.

Actes 19:11 Et Dieu faisait des miracles extraordinaires par les mains de Paul, 12 au point qu’on appliquait sur les malades des linges ou des mouchoirs qui avaient touché son corps, et les maladies les quittaient, et les esprits malins sortaient.

Actes 28:8 Le père de Publius était alors au lit, malade de la fièvre et de la dysenterie ; Paul, s’étant rendu vers lui, pria, lui imposa les mains, et le guérit. 9 Là-dessus, vinrent les autres malades de l’île, et ils furent guéris.

2 Timothée 4:20 Eraste est resté à Corinthe, et j’ai laissé Trophime malade à Milet.

Philippiens 2:25 J’ai estimé nécessaire de vous envoyer mon frère Epaphrodite, mon compagnon d’œuvre et de combat, par qui vous m’avez fait parvenir de quoi pourvoir à mes besoins. 26 Car il désirait vous voir tous, et il était fort en peine de ce que vous aviez appris sa maladie. 27 Il a été malade, en effet, et tout près de la mort ; mais Dieu a eu pitié de lui, et non seulement de lui, mais aussi de moi, afin que je n’eusse pas tristesse sur tristesse. 28 Je l’ai donc envoyé avec d’autant plus d’empressement, afin que vous vous réjouissiez de le revoir, et que je sois moi-même moins triste.

De nos jours, nous retrouvons le même patron, parfois, en certains endroits, il y a profusion de guérisons pour un temps pour appuyer le message de l'évangile. Pourquoi cela ne se produit-il pas à chaque fois ? Jésus a pourtant pris toutes nos maladies en même temps que tous nos péchés sur la croix, (Esaïe 53:4-6). Cela fait partie des choses cachées à Dieu (De.29:29). Certains avancent que les chrétiens ne seraient pas prêts spirituellement à composer avec une telle manifestation glorieuse. Mais pourquoi alors Paul l'expérimentait que sporadiquement dans son ministère ?

Est-ce dû à un manque de foi ? Peut-être que cela peut être le cas parfois (Mt.9:29, 17:14-21, Marc 6:4-6) mais ce n'est certainement pas vrai à tout coup car il y a des gens animés d'une grande foi en la guérison qui l'attendent avec une grande patience alors qu'au temps de Jésus elle se produisait immédiatement ou seulement après un court délai, Jésus n'a jamais dû enseigner à personne qu'il devait croire qu'il a reçu sa guérison mais qu'elle allait prendre des jours, des mois ou des années à se manifester !

Matthieu 9:27 Etant parti de là, Jésus fut suivi par deux aveugles, qui criaient : Aie pitié de nous, Fils de David ! 28 Lorsqu’il fut arrivé à la maison, les aveugles s’approchèrent de lui, et Jésus leur dit : Croyez-vous que je puisse faire cela ? Oui, Seigneur, lui répondirent-ils. 29 Alors il leur toucha les yeux, en disant : Qu’il vous soit fait selon votre foi. 30 Et leurs yeux s’ouvrirent. Jésus leur fit cette recommandation sévère : Prenez garde que personne ne le sache.

Marc 6:4 Mais Jésus leur dit : Un prophète n’est méprisé que dans sa patrie, parmi ses parents, et dans sa maison. 5 Il ne put faire là aucun miracle, si ce n’est qu’il imposa les mains à quelques malades et les guérit. 6 Et il s’étonnait de leur incrédulité. Jésus parcourait les villages d’alentour, en enseignant.

Matthieu 17:14 Lorsqu’ils furent arrivés près de la foule, un homme vint se jeter à genoux devant Jésus, et dit: 15 Seigneur, aie pitié de mon fils, qui est lunatique, et qui souffre cruellement ; il tombe souvent dans le feu, et souvent dans l’eau. 16 Je l’ai amené à tes disciples, et ils n’ont pas pu le guérir. 17 Race incrédule et perverse, répondit Jésus, jusques à quand serai-je avec vous ? jusques à quand vous supporterai-je ? Amenez-le-moi ici. 18 Jésus parla sévèrement au démon, qui sortit de lui, et l’enfant fut guéri à l’heure même. 19 Alors les disciples s’approchèrent de Jésus, et lui dirent en particulier : Pourquoi n’avons-nous pu chasser ce démon ? 20 C’est à cause de votre incrédulité, leur dit Jésus. Je vous le dis en vérité, si vous aviez de la foi comme un grain de sénevé, vous diriez à cette montagne : Transporte-toi d’ici là, et elle se transporterait ; rien ne vous serait impossible. 21 Mais cette sorte de démon ne sort que par la prière et par le jeûne.

Il y a beaucoup de guérison lors du séjour terrestre de Jésus car cela annonçait la venue du royaume de Dieu et son roi-messie sur terre (Luc 4:18, Mt.8:16-17, Mt.11:3-5).

Lu 4:18 L’Esprit du Seigneur est sur moi, Parce qu’il m’a oint pour annoncer une bonne nouvelle aux pauvres ; Il m’a envoyé pour guérir ceux qui ont le cœur brisé, Pour proclamer aux captifs la délivrance, Et aux aveugles le recouvrement de la vue, Pour renvoyer libres les opprimés,

Matthieu 8:16 Le soir, on amena auprès de Jésus plusieurs démoniaques. Il chassa les esprits par sa parole, et il guérit tous les malades, 17 afin que s’accomplît ce qui avait été annoncé par Esaïe, le prophète : Il a pris nos infirmités, et il s’est chargé de nos maladies.

Matthieu 11:2 Jean, ayant entendu parler dans sa prison des œuvres du Christ, lui fit dire par ses disciples: 3 Es-tu celui qui doit venir, ou devons-nous en attendre un autre ? 4 Jésus leur répondit : Allez rapporter à Jean ce que vous entendez et ce que vous voyez: 5 les aveugles voient, les boiteux marchent, les lépreux sont purifiés, les sourds entendent, les morts ressuscitent, et la bonne nouvelle est annoncée aux pauvres.

Est-ce qu'il y a moins de guérison maintenant parce que Jésus n'est plus sur la terre mais qu'il est retourné au ciel ? Beaucoup le pensent mais cela ne résiste pas à l'examen des Écritures. En lisant les Actes des apôtres, on lit qu'au moins en deux occasions (avec Pierre Ac.5:14-15, avec Paul Ac.19:11-12), les miracles se sont multipliés encore plus que dans le temps de Jésus, alors le fait que Jésus soit retourné au ciel n'explique rien, c'est plutôt le contraire car Jésus avait promis dans Jean 14:12 à ses disciples qu'ils feraient des choses encore plus grandes que les siennes !

Actes 5:14 Le nombre de ceux qui croyaient au Seigneur, hommes et femmes, s’augmentait de plus en plus ; 15 en sorte qu’on apportait les malades dans les rues et qu’on les plaçait sur des lits et des couchettes, afin que, lorsque Pierre passerait, son ombre au moins couvrît quelqu’un d’eux.

Jean 14:12 En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui croit en moi fera aussi les œuvres que je fais, et il en fera de plus grandes, parce que je m’en vais au Père ;

Tenons compte aussi de la souveraineté du Saint-Esprit qui distribue ses dons spirituels À QUI il veut, COMME il veut et QUAND il veut.

1Corinthiens 12:11 Un seul et même Esprit opère toutes ces choses, les distribuant à chacun en particulier comme il veut.

Ça peut sembler capricieux mais les pensées de Dieu sont bien au-delà des nôtres, il n'a pas la même perspective que nous et nous devons respecter sa manière de faire et croire que c'est la meilleure dans les circonstances.

J'en conclus que l'ère des miracles et des guérisons ne s'est jamais terminée, oui, il y a des périodes où on note plus de guérisons probablement pour diverses raisons, mais nous sommes en droit de prier et de nous attendre encore à des miracles et des guérisons selon le bon vouloir de Dieu qui fait toute bonne chose en son temps, car il n'y avait pas de temps limite à la promesse suivante !

Marc 16:17 Voici les miracles qui accompagneront ceux qui auront cru : en mon nom, ils chasseront les démons ; ils parleront de nouvelles langues ; 18 ils saisiront des serpents ; s’ils boivent quelque breuvage mortel, il ne leur fera point de mal ; ils imposeront les mains aux malades, et les malades, seront guéris.

Pierre-Antoine Eldin : «Pour avoir prié pour des malades depuis bientôt 40 ans et avoir vu des guérisons parfois instantanées, et d'autres fois aucune guérison, je dis que Marc 16:17 est toujours d'actualité. Je dis aussi que c'est le Saint-Esprit seul qui accorde le don au moment qu'il décide selon Sa seule volonté. »

- Le webmestre









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes le mardi 02 septembre 2014