iv>
 
   
 
La puissance du Saint-Esprit manifestée au travers de l'huile d'onction

«Dans l'Ancien Testament, l'huile de l'onction est une métaphore de l'onction actuelle de l'Esprit, l'huile étant un des 7 symboles de l'Esprit.

1° Tout ce qui avait été oint par l'huile en était sanctifié Ex.40:9-15. De même, l'Esprit sanctifie aujourd'hui 1Co.6:11, Ro.15:16, 2Th.2:13, 1Pi.1:2.
2° Le prophète étant sanctifié au moyen de l'huile 1R.19:16; de même Christ fut un prophète par l'Esprit Es.61:1, Lu.4:18 et le croyant est un témoin par l'Esprit Ac.1:8.
3° Le sacrificateur était aussi sanctifié par l'huile Ex.40:15, de même aussi Christ dans son sacrifice par l'Esprit Hé.9:14, et le croyant par l'Esprit Ro.12:1, 8:26, Ep.5:18-20.
4° Le roi était sanctifié par l'huile 1S.16:12,13; Christ aussi a été oint d'une huile de joie Ps.45:8. C'est par le même Esprit que règnera le croyant.
5° L'huile de l'onction était pour la guérison Lu.10:34, ce qui suggère la guérison de l'âme dans le salut, par l'Esprit.
6° L'huile faisait briller le visage, d'où l'huile de joie Ps.45:8; il fallait pour cela de l'huile fraîche, Ps.92:11. Le fruit de l'Esprit c'est la joie, Ga.5:22.
7° L'huile pour les lampes est spécifiée parmi les accessoires du tabernacle, Ex.25:6. Ici l'huile représente l'Esprit, la mèche le croyant, tel un canal, et la lumière, le Christ qui éclaire. Il faut que la mèche repose dans l'huile, ainsi le croyant doit veiller à ne pas «éteindre» l'Esprit.»

- L.S. Chafer «Les grandes doctrines de la Bible» P.78-79



Parfois, nous voulons être tellement « spirituels » que nous négligeons les moyens physiques de transmission utilisés par le Seigneur Jésus-Christ lui-même pour manifester l'oeuvre du Saint-Esprit.

Marc 6 :12 Ils partirent, et ils prêchèrent la repentance.
13 Ils chassaient beaucoup de démons, et ils oignaient d’huile beaucoup de malades et les guérissaient. `

Cette pratique d'onction d'huile pour la guérison des malades a continué dans l'église aussi, comme l'enseigne Jacques.

Jacques 5 :14 Quelqu’un parmi vous est-il malade ? Qu’il appelle les anciens de l’Eglise, et que les anciens prient pour lui, en l’oignant d’huile au nom du Seigneur ; 15 la prière de la foi sauvera le malade, et le Seigneur le relèvera ; et s’il a commis des péchés, il lui sera pardonné.

Pourquoi oindre d'huile ? Pourquoi Jésus n'a-t-il pas simplement à ses disciples d'être « spirituels» et de prier pour la guérison des malades. Qui a-t-il de si particulier dans l'huile pour que le Seigneur ordonne à ses disciples de l'utiliser ? Disons tout de suite que ce ne sont pas à causes des propriétés intrinsèques de l'huile pas plus que ce ne sont les propriétés de l'eau qui lave les péchés !

Actes 22 :16 Et maintenant, que tardes-tu ? Lève-toi, sois baptisé, et lavé de tes péchés, en invoquant le nom du Seigneur.

En étudiant l'Ancien Testament, nous apprenons toute l'importance de l'huile d'onction et nous comprenons mieux pourquoi elle est associée à la manifestation de la puissance du Saint-Esprit, ce qui était valable au temps de Jésus et les apôtres l'est encore aujourd’hui parce que Dieu ne change pas, sinon aussi bien cesser de lire la Bible !

« L'huile d'onction n'est pas un rituel, ni une baguette magique. Elle n'est pas un symbole ni un rite religieux ni une doctrine. Elle n'est pas un produit chimique ni une simple huile. C'est le Saint-Esprit mystérieusement mis en bouteille, destiné à communiquer corporellement la puissance de Dieu. C'est la puissance de Dieu dans ta main, dans la personne du Saint-Esprit. » - David Oyedepo

Nous ferons bien aussi de faire appel à l'huile d'onction. Si Jésus et les apôtres l'ont fait, qui sommes-nous pour nous en passer ? Comme l'effusion du Saint-Esprit associée à l'eau du baptême lave les péchés, la puissance du Saint-Esprit accompagne l'huile d'onction pour accomplir le ministère, elle permet, comme on a lu, la guérison mais aussi la protection divine contre les attaques de l'ennemi, cf. Esaïe 59:19. Nous sommes appelés à prendre toutes les armes de Dieu, le bouclier de la foi a besoin d'être bien huilé par le Saint-Esprit (Ephésiens 6:16, 2Samuel 1:21) !

Esaïe 59:19 On craindra le nom de l’Eternel depuis l’occident, et sa gloire depuis le soleil levant ; quand l’ennemi viendra comme un fleuve, l’Esprit de l’Eternel le mettra en fuite.

Ephésiens 6:16 prenez par-dessus tout cela le bouclier de la foi, avec lequel vous pourrez éteindre tous les traits enflammés du malin ;

2Samuel 1:21 Car là ont été jetés les boucliers des héros, le bouclier de Saül ; l’huile a cessé de les oindre.

On pourrait parler aussi de relation spirituelle réelle mais dépassant notre entendement entre le pain et le vin avec le corps et le sang de Christ, mais c'est un autre sujet. L'idée est que le Seigneur a décidé que certaines matières serviraient de médium pour transmettre sa grâce même si nous sommes des gens très spirituels... Étudions maintenant l'Ancien Testament à propos de l'onction d'huile. Examinons d'abord attentivement ce que dit le roi David.

Psaume 23:5 tu oins d'huile ma tête et ma coupe déborde.

Oins ; le verbe dashen en hébreu, ce verbe est employé ailleurs pour indiquer une couverture, une abondance qui rassasie.

Proverbes 15:30 Ce qui plaît aux yeux réjouit le cœur ; une bonne nouvelle fortifie (dashen) les membres.

Proverbes 28:25 L’orgueilleux excite les querelles, mais celui qui se confie en l’Eternel est rassasié (dashen).

David nous révèle que l'huile déversée en abondance sur sa tête le couvre, le rassasie et fait déborder sa coupe. Il y a évidemment une application spirituelle à faire ici, ce n'est pas simplement une question d'huile d'olive. L'onction d'huile a servi de médium pour que la plénitude du Saint-Esprit soit répandue sur David afin qu'il accomplisse avec puissance l'oeuvre de Dieu comme roi de son peuple, voir aussi Saul (1Samuel 10:1) et Salomon (1Rois 1:39).

1 Samuel 16:13 Samuel prit la corne d'huile (shemen), et l'oignit (mashash) au milieu de ses frères. L'Esprit de l'Éternel saisit David, à partir de ce jour et dans la suite.

Le verbe mashash est employé dans la consécration des rois et des prêtres, car l'onction d'huile consacrait aussi la prêtrise (Exode 29:7) dans l'Ancien Testament. Messie, maschiah en hébreu, est la forme nominale du verbe mashash. Cette huile sainte instituée par Dieu via Moïse servira pour toutes les générations, Ex.30:31.

Exode 29:7 tu prendras l'huile (shemen) d'onction, tu en répandras sur sa tête, et tu l'oindras (mashash).

Exode 30:31 tu parleras aux enfants d'israël, et tu diras : ce sera pour moi l'huile (shemen) de l'onction sainte, parmi vos descendants.

Toutes les bénédictions ont leur accomplissement en Christ (l'oint, le Messie), cf. Galates 3:14 et Éphésiens 1:3, en Jésus nous avons tout pleinement, (Colossiens 2:10) nous avons accès à tout ce qui a été promis dans l'Ancien Testament en rapport à l'onction. Jésus a fait de nous des rois et des prêtres pour Dieu son père en répandant abondamment sur nous l'huile puissante du Saint-Esprit, cf. Apocalypse 1:6, 1Pierre 2:9. Pourquoi le prophète Jean-Baptiste n'a-t-il pas oint d'huile Jésus comme le prophète Samuel l'avait fait avec Saul et David même si Jésus reconnaissait être le roi des Juifs ? Nul ne sait, Dieu a choisi de faire descendre le Saint-Esprit sur lui autrement que par l'onction d'huile. Jésus a manifesté son royaume par la puissance du Saint-Esprit. Tout de même, Jésus doit s'être aussi servi de l'huile d'onction même si cela n'est pas rapporté dans les évangiles car il s'est assuré que les douze avaient leur provision d'huile pour guérir les malades quand il les a envoyés en mission. Jésus donnait toujours l'exemple, cf. Jean 13:15, s'il a demandé à ses disciples de le faire c'est qu'il le faisait aussi lui-même.

Jean 13:15 car je vous ai donné un exemple, afin que vous fassiez comme je vous ai fait.

Puisque les apôtres avaient avec eux leur provision d'huile consacrée, nous devrions aussi en avoir toujours avec nous pour oindre les malades sur notre route et leur apporter la guérison au nom de Jésus, c'est une puissante confirmation appuyant la Bonne Nouvelle, elle a fait ses preuves dans les Actes des apôtres et encore de nos jours les gens sont touchés dans leur coeur quand ils voient Dieu toucher leur corps.

« L'huile ointe est la force tangible de Dieu qui révolutionne les vies et établit les destinées » - David Oyedepo

Mon ancien pasteur Claude Laverdière a déjà dit dans un de ses sermons:

« L'onction du Saint-Esprit est comme un doux parfum. On aime ça être avec du monde qui sent bon, c'est doux. »

2Corinthiens 2:14 Grâces soient rendues à Dieu, qui nous fait toujours triompher en Christ, et qui répand par nous en tout lieu l’odeur de sa connaissance !
15 Nous sommes, en effet, pour Dieu la bonne odeur de Christ, parmi ceux qui sont sauvés et parmi ceux qui périssent: 16 aux uns, une odeur de mort, donnant la mort ; aux autres, une odeur de vie, donnant la vie.






Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes dimanche 17 décembre 2017