6- L'orgueil, se prendre pour Dieu


Ce soir, nous allons amplifier ce que Lou a apporté sur l'orgueil hier soir, concernant les raisons pour lesquelles nous devons faire face à notre orgueil avant même de commencer à prier. Ce sujet est si important que nous estimons devoir lui consacrer au moins deux soirées. C'est la base de ce qui va faire une différence dans notre expérience spirituelle. Ce soir, je veux discuter plus profondeur concernant l'esprit d'orgueil, en quoi consiste l'esprit d'orgueil.

Certains diront «Je n'ai rien pour m'enorgueillir, je ne vis pas dans un château, mon compte en banque n'est pas une source d'orgueil, je conduis une automobile bien ordinaire.» Nous avons tendance à concevoir ainsi l'esprit d'orgueil, mais ce soir nous verrons que c'est bien plus vaste que cette conception réductionniste.

L'esprit d'orgueil est fondamentalement un complexe de Dieu (Ge.3:5). Qu'est-ce que cela veut dire en réalité ? L'orgueil nous consume si nous ne lui faisons pas face. L'esprit d'orgueil est si naturel que l'homme y est retourné directement juste après que Dieu ait détruit le monde par le déluge à cause de ce péché. L'esprit d'orgueil est si puissant que quand il est traité, il relâche une force qui nous rend capables de composer avec toutes les autres déficiences de nos vies à cause de lui.

Genèse 3:3 Mais quant au fruit de l'arbre qui est au milieu du jardin, Dieu a dit: Vous n'en mangerez point et vous n'y toucherez point, de peur que vous ne mouriez. 4 Alors le serpent dit à la femme: Vous ne mourrez point; 5 mais Dieu sait que, le jour où vous en mangerez, vos yeux s'ouvriront, et que vous serez comme des dieux, connaissant le bien et le mal.



C'est le plus gros mensonge par le plus grand menteur. Au contraire, c'était la première fois dans leur existence que les yeux d'Adam et Eve étaient fermés, ils ne pouvaient plus voir clairement le plan de Dieu à cause de leur désobéissance. Il est vrai qu'ils seraient comme Dieu, mais s'ils avaient seulement compris que pour la première fois dans leur existence, ils n'avaient aucune conception juste de ce qui était bien ou mal. Les deux tiers de ce verset sont mensongers.

Exode 20:3 Tu n'auras pas d'autres dieux devant ma face. 4 Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre. 5 Tu ne te prosterneras point devant elles, et tu ne les serviras point; car moi, l'Eternel, ton Dieu, je suis un Dieu jaloux

Matthieu 4:8 Le diable le transporta encore sur une montagne très élevée, lui montra tous les royaumes du monde et leur gloire, 9 et lui dit: Je te donnerai toutes ces choses, si tu te prosternes et m'adores. 10 Jésus lui dit: Retire-toi, Satan! Car il est écrit: Tu adoreras le Seigneur, ton Dieu, et tu le serviras lui seul.

Quels sont les trois facettes du péché dans la société ?

1° Humaniser Dieu

Ramener Dieu à l'échelle humaine

2° Déifier l'homme

Ce faisant, puisque nous sommes idolâtres, nous devons adorer quelque chose ou quelqu'un, alors nous élevons des hommes au statut de Dieu. Alors si nous détrônons le Dieu de l'univers, nous devons nous élever nous-mêmes. L'homme devient son propre dieu. Quand cela arrive, le résultat naturel est que nous minimisons alors le péché. Ainsi, il n'y a plus d'absolu, chacun décide ce qui est bien à ses propres yeux.

Pourquoi Dieu a-t-il tant le péché d'orgueil en aversion ? Parce que c'est un péché, un affront, contre le caractère même de Dieu. C'est ce qui produit tous les autres péchés dans notre vie.

Maintenant, quels attributs divins l'homme s'attribue-t-il ?

1° La perfection

Dieu seul est parfait. Connaissez-vous quelqu'un comme cela: «J'ai toujours raison», êtes-vous comme cela ? Vous ne laissez jamais paraître une imperfection parce que vous avez toujours raison ? Êtes-vous comme cela ?

2°Omnipotence

Dieu est le seul tout-puissant. Connaissez-vous quelqu'un comme cela ? Vivez-vous comme cela ? ; assez fort pour être capable de manipuler les autres pour faire votre volonté. Ou bien, vous dites-vous «je suis assez fort, j'ai assez d'intelligence pour être capable de m'en sortir tout seul, je n'ai pas besoin de personne»

3° Omniprésence

Dieu seul est présent partout en même temps. Je peux m'arranger tout seul, par mes propres forces, tous les autres écoutent mes ordres, je suis celui qui est au contrôle. Connaissez-vous quelqu'un comme cela, êtes-vous comme cela ? «Si ça doit se faire, ça va passer par moi, ma présence et mon opinion font la différence, je dois être dans le coup. Ça ne marchera pas si je ne suis pas là.» Connaissez-vous quelqu'un comme cela ? Avez-vous cette attitude ? C'est un attribut qui appartient à Dieu seul, il est le seul à être partout à la fois. Ne soyez pas comme le coq qui pensait que le soleil se levait juste pour l'entendre chanter.

Se penser très important, c'est un affront au caractère du Dieu tout-puissant.

4° Onmiscience

Dieu seul sait tout. Connaissez-vous quelqu'un à qui vous ne pouvez pas rien enseigner ? Êtes-vous comme cela ? Le pasteur Charles Swindoll a dit: «Chaque être humain sait quelque chose que j'ignore, par conséquent tout être humain est mon professeur.»

Un type avait répondu à quelqu'un: «tu devrais avoir une conversation avec toi-même, après tout, tu as toutes les réponses !»

Celui qui ne sait pas qu'il ne sait pas, n'est pas seulement un fou mais il est aussi dangereux pour les autres autour de lui.

Certains viennent aux conférences du réveil en se disant qu'ils ont déjà tout vu, qu'ils connaissent tout ce qui en ressort, qu'ils n'ont pas besoin d'une nouvelle onction du Seigneur.

5° Indépendance

Connaissez-vous quelqu'un qui a un esprit d'indépendance ? Il n'a pas besoin d'aide extérieure. Les gens orgueilleux, indépendants sont rapidement en désaccord avec Dieu. Quand nous servons Dieu selon nos termes, à ce moment nous substituons notre volonté à la sienne. Quand Dieu nous révèle sa volonté, nous prenons un temps à l'écart pour décider si oui ou non nous allons l'accomplir, voilà un esprit indépendant. Un esprit réveillé dira plutôt: «Oui, Seigneur !»

Cet esprit d'indépendance se manifeste de bien des manières dans notre vie, c'est un esprit insoumis, sans prière, idolâtre

Insoumis: Je prends ce que je peux, le bon que je peux trouver, mais je ne vivrai pas sous l'autorité de Dieu, de l'église ou du pasteur, j'utilise l'église pour tout ce que j'ai besoin, mais ne vous attendez pas à ce que je vive sous l'autorité de Dieu, de la Parole de Dieu ou du pasteur. Non, non, non, c'est moi qui décide, personne ne va me dire quoi faire.

Juges 21:25 En ce temps-là, il n'y avait point de roi en Israël. Chacun faisait ce qui lui semblait bon.

Esaïe 53:6 Nous étions tous errants comme des brebis, chacun suivait sa propre voie; et l'Eternel a fait retomber sur lui l'iniquité de nous tous.

Ce n'est pas nécessairement une mauvaise voie, ce peut être une voie morale, une voie religieuse, mais c'est MA voie au lieu de la voie de Dieu dans ma vie. C'est cet esprit d'indépendance qui a cloué Jésus sur la croix.

Un type a confessé qu'il avait peur de dire «que ta volonté soit faite Seigneur» parce qu'il avait peur que ce ne soit pas «Ma volonté». Quand Dieu a traité avec cet homme, il a touché sa vie si profondément qu'il a dit: «Dieu a écrasé ma famille, mais je n'avais pas encore cédé ma vie, je continuais encore à faire ma vie avec ma droiture et ma force». Quelle est l'histoire derrière cet homme ? C'était un fabricant de pièces de précision dans la ville de Détroit, un type d'homme très précis, très brillant, il était non seulement diplômé du collège séculier mais aussi du collège biblique. Il prêchait plus souvent que la plupart des pasteurs. Un homme merveilleux, mais... autosuffisant, il pouvait y arriver par lui-même, «MA volonté». Et devinez ce qui est arrivé. 4 tragédies majeures se sont produites dans sa vie durant une courte période de temps et il était encore capable de prouver qu'il pouvait s'en sortir par sa propre force. 1° Tragédie. Il avait un fils qui avait été à la guerre du Vietnam, quand il est revenu, il était sous l'emprise de la drogue. Un jour, le père reçoit un coup de téléphone de la police lui annonçant que son fils est décédé à cause de la drogue. 2° Tragédie. Le mari de sa fille qui était aussi au Vietnam, 3 jours avant de revenir à la maison, il se fait tuer durant une bataille. 3° Tragédie. Quelqu'un a tiré un coup de fusil à travers la fenêtre de sa maison et a tué sa femme. Pendant 13 jours, les journaux de la région de Pontiac annonçaient que le tueur de Pontiac était au large. Ils ont découvert ensuite que le tueur de Pontiac était leur propre fils adolescent qui avait tiré sur sa mère. Cet homme était encore à se prouver qu'il pouvait s'en sortir par lui-même, droit et fort ! 4° Tragédie. Il a conduit quelqu'un au Seigneur, il l'avait assez en estime qu'il l'a pris dans sa compagnie pour s'apercevoir qu'un an plus tard, celui-ci s'en aille avec 250,000$ de sa compagnie et devienne un traître et un compétiteur. 5° tragédie. Celle-ci était pire que les 4 premières réunies d'après lui ; les gens dans son église le pointaient du doigt en disant : «pourquoi est-ce que tout cela lui est arrivé ?».

Et devinez ce qui s'est produit ! La deuxième soirée de la conférence sur le Réveil, l'invitation est donnée, et le Dieu tout-puissant écrase l'esprit d'orgueil de cet homme et celui-ci vient à l'avant au lieu de prière derrière la plateforme et crie à Dieu : «O Dieu, je suis vraiment tanné d'être mon propre dieu» et il abandonne sa vie à Dieu. Le Seigneur l'a libéré. Il est maintenant au ciel depuis 3 ou 4 ans, mais jusqu'à ce moment, depuis le moment que Dieu a touché son coeur en 1972 jusqu'à ce qu'il le rappelle à lui, il a été un proclamateur de la vérité du réveil personnel. Il disait: «Dieu a pris un homme plein d'amertume et a fait de lui un apôtre de l'amour. Vous ne pouvez pas m'empêcher de vous aimer. J'ai un droit unilatéral de vous aimer, vous ne pouvez pas m'arrêter.» Sa vie a été transformée, délivrée de cet esprit d'indépendance qui lui faisait croire qu'il pouvait s'en sortir par ses propres forces des situations les plus difficiles. Êtes-vous comme cela ? Il disait: «j'avais l'habitude d'être grand, fort et droit, j'ai maintenant le privilège d'être faible ... et victorieux dans le Seigneur !» Avez-vous besoin de ce genre de relation avec Dieu ? L'indépendance se manifeste par un esprit dénué de prière. Eh bien, pourquoi avoir besoin de prier si vous pouvez très bien y parvenir par vous-mêmes ?

Dieu ne l'a pas facile quand il s'agit de briser les ponts de notre autosuffisance fortifiée, abattre les défenses et capturer les places fortes intérieures de notre orgueil. Ce n'est pas une chose facile, cela nous tient tellement inconsciemment.

Jonas en est un bon exemple de quelqu'un qui décide de faire à sa manière plutôt que de suivre la volonté de Dieu. Dans le ventre du poisson, Jonas s'est finalement décidé à prier. C'est à peu près temps ! Un esprit d'indépendance va nous faire par toutes sortes de torture et de douleur avant que nous admettions finalement, comme Jonas, que «le salut vient de l'Éternel» Jonas 2:9. C'est alors seulement que Dieu l'a délivré et que le grand poisson l'a vomi sur la terre ferme.

Dieu l'a assez estimé pour lui donner une deuxième chance, mais pas avant que Dieu le délivre de cet esprit qui lui faisait croire qu'il pouvait s'en sortir par lui-même, qu'il faisait agir à sa manière, qu'il pouvait défier le plan de Dieu et dans son indépendance qu'il n'avait pas besoin de prier.

Pouvons-nous appliquer cela à nous ? Certains ici diront: «Ah, c'est seulement la soirée de la réunion de prière, pas besoin d'y aller». Vous n'avez pas besoin d'y aller, vous êtes capables d'y arriver par vous-mêmes. Et cependant, nous ne semblons pas réaliser ni comprendre que le Dieu a mis le souffle en nous peut aussi le retirer n'importe quand d'un coup sec.

La prière est l'arme qui empêche l'orgueil. Pourquoi ? Parce que la prière démontre que nous dépendons de Dieu, elle démontre que nous avons besoin d'aide extérieure, qu'on ne peut y avoir tout seul. La prière reconnaît notre insuffisance et la suffisance de Dieu pour satisfaire nos besoins. La prière empêche littéralement l'esprit d'orgueil, c'est pourquoi le diable veut nous empêcher de nous mettre à genoux pour que l'esprit d'orgueil persiste !

Finalement, l'esprit d'indépendance est aussi un esprit idolâtre. Un esprit idolâtre pensera : «Je deviens mon propre dieu. Le Moi est mon idole, je rends un culte au Moi» ; l'humanisme chrétien, l'adoration du Moi. Qu'est-ce que ça veut dire ? L'autopréservation, comment nous faisons n'importe quoi pour nous préserver. La première loi de la vie est l'autopréservation, la première loi de la vie chrétienne est le renoncement à soi, exactement à l'opposé ! L'autopréservation n'a aucun sentiment de sacrifier son temps, son énergie. Par exemple, s'il faisait trop froid dehors, on ne vient pas à l'église.

Parlons de la retraite. Pensez seulement à la manière que Dieu a pourvue pour plusieurs d'entre nous. Après notre retraite, nous prenons notre argent et nous faisons le tour du monde, nous revenons ensuite à la maison et mourrons. Mais pensez juste à la manière que Dieu a pourvue pour plusieurs d'entre nous d'une telle manière que quand le temps de la retraite arrive, vous pouvez utiliser ces fonds comme une rampe de lancement pour la gloire de Dieu mais l'autopréservation dit : «garde tout pour toi, mets ça de côté pour tes enfants, tes petits-enfants». J'ai vu des chrétiens servir le Seigneur pendant des années fidèlement et ensuite à leur mort ils ont tout laissé leur argent à leurs enfants loin de Dieu pour le dépenser dans le monde, dans le péché. Je regarde cela et me dit, pensons-y juste une minute, cet argent aurait pu être donné pour faire avancer le royaume de Dieu et maintenant ils meurent et donnent tout leur argent à des personnes qui vont souiller leur Dieu. Je ne suggère pas que vous ne devriez pas vous en faire pour vos enfants, mais je dis que nous devrions utiliser nos ressources pendant notre vivant pour la gloire de Dieu pour que le monde sache où étaient nos priorités au lieu de l'autopréservation.

En pensant, à cause du climat économique prévalant de nos jours, ça ne donne pas grand-chose de bon de s'accrocher à notre argent... regardez ce qui est arrivé au dollar canadien (en janvier 2003, il valait 62¢ US), regardez ce qui est arrivé aussi à l'économie américaine, il y en a qui mettait leur confiance dans leur fortune, ce n'est pas surprenant que certains se soient faits sautés la cervelle !

L'autogratification maintenant ; trouvez la satisfaction dans mes propres exploits sans l'aide de Dieu. Se gratifier soi-même de toutes les manières possibles. Les autres sont là pour me servir. À son centre même, le péché c'est se gratifier soi-même. L'exemple du Seigneur est très pertinent pour moi. Il l'a déclaré clairement à ceux qui voulaient le suivre:

Matthieu 19:29 Et quiconque aura quitté, à cause de mon nom, ses frères, ou ses soeurs, ou son père, ou sa mère, ou sa femme, ou ses enfants, ou ses terres, ou ses maisons, recevra le centuple, et héritera la vie éternelle.

Luc 9:57 Pendant qu'ils étaient en chemin, un homme lui dit: Seigneur, je te suivrai partout où tu iras. 58 Jésus lui répondit: Les renards ont des tanières, et les oiseaux du ciel ont des nids: mais le Fils de l'homme n'a pas un lieu où il puisse reposer sa tête. 59 Il dit à un autre: Suis-moi. Et il répondit: Seigneur, permets-moi d'aller d'abord ensevelir mon père. 60 Mais Jésus lui dit: Laisse les morts ensevelir leurs morts; et toi, va annoncer le royaume de Dieu. 61 Un autre dit: Je te suivrai, Seigneur, mais permets-moi d'aller d'abord prendre congé de ceux de ma maison. 62 Jésus lui répondit: Quiconque met la main à la charrue, et regarde en arrière, n'est pas propre au royaume de Dieu.

Marc 8:34 Puis, ayant appelé la foule avec ses disciples, il leur dit: Si quelqu'un veut venir après moi, qu'il renonce à lui-même, qu'il se charge de sa croix, et qu'il me suive. 35 Car celui qui voudra sauver sa vie la perdra, mais celui qui perdra sa vie à cause de moi et de la bonne nouvelle la sauvera. 36 Et que sert-il à un homme de gagner tout le monde, s'il perd son âme?

L'autogratification dit: «vis pour toi-même». L'idolâtrie, le péché par excellence de l'église ; mettre sa confiance ou partager ses affections avec quelque chose ou quelqu'un d'autre que Dieu. L'idolâtrie c'est rendre un culte devant un autel, l'autel de l'autogratification, des possessions matérielles, du plaisir, de l'amusement, du sport, toutes ces choses qui sont des manifestations claires d'affections partagées. Je ne suggère pas que nous ne pouvons pas jouir de ces choses. Quand elles deviennent nos idoles, quand elles deviennent nos dieux, c'est alors que Dieu hait ces choses.

Avoir le complexe de Dieu, c'est se considérer soi-même comme étant un roi. Un roi a des sujets qui lui sont loyaux, qui l'aident à atteindre SES objectifs. Un roi n'est pas sujet à aucune autorité. A qui a-t-il des comptes à rendre ?, il est roi ! Êtes-vous comme cela ? Un roi a un royaume, il règne sur son royaume et il est jaloux. C'est son propre royaume, il est roi. Un exemple pratique ; pendant qu'un homme sort avec une femme, il parle et la femme écoute. Après le mariage, la femme parle et l'homme l'écoute. Un an plus tard, les deux parlent et les voisins écoutent. L'homme dit à sa femme: «Qui penses-tu est le patron dans ce foyer ? Je suis à la tête de ce foyer, je suis à la tête de ce mariage. Tu fais ce que je dis ou bien...» Tout d'un coup, elle devient une partie de son royaume sur lequel il va régner au lieu de comprendre le concept biblique de soumission mutuelle dans la crainte de Dieu les uns aux autres.

Un autre exemple, un homme n'est plus retenu pour être surintendant de l'école du dimanche. Alors, il se dit: «eh bien, ils n'ont pas voté pour moi pour ce poste, alors je vais asseoir et ne rien faire jusqu'à ce qu'ils réalisent que je suis celui qui devrait occuper cette position. C'est mon royaume. Alors, il ne sert plus à rien.

Oh, qu'est-ce qui pourrait se produire si Dieu écrasait tous ces royaumes, et que Dieu pourrait être au contrôle.

Parlons maintenant de cette femme dont le mari construisait des maisons. Il bâtissait des belles maisons et les vendait aussi rapidement avant que sa femme ait pu en profiter. Un jour, il lui a dit d'être patiente et lui a promis de lui bâtir la maison de ses rêves qui sera à toi pour toujours. Ce jour est arrivé et il lui a bâti la maison de ses rêves. La dame était si heureuse d'avoir son château. Elle dit aux femmes de son église: «si vous voulez voir ma maison, venez maison avant que nous mettions les tapis. Car une fois les tapis posés et les meubles entrés, personne ne sera admis, c'est MON château!» C'est ainsi que ça s'est passé. Les tapis furent posés, personne d'autre n'avait le droit d'entrer et les rencontres sur le Réveil ont débuté à son église. Un soir, Dieu a commencé à parler à cette femme concernant son royaume, à propos de ce qu'elle contrôlait. Et Dieu a brisé son coeur, et elle a vu que ce château était à elle au lieu d'appartenir à Dieu. Dieu a traité si profondément avec son âme qu'elle a invité pour le lendemain soir à sa maison toutes sortes de personnes parce que le château n'était plus à elle, il appartenait maintenant à Dieu.

Elle est partie s'acheter un livre d'or pour que les invités le signent. Elle n'en avait pas besoin avant. Lou et moi avons été les premiers à le signer. Ce soir-là nous étions une trentaine de personnes et nous étions partout sur le tapis ! Nous étions là, chantant et priant ensemble, et ce soir-là, à 2hr.30 du matin, nous avons eu la joie de prier avec son beau-frère et sa belle-soeur qui se mettaient en règle avec Dieu, pleurant sur le tapis ! Et à 2hr.30 du matin, heure de Vancouver, ils ont appelé leurs parents à Morton au Manitoba (où il était 4hr.30), ils ont réveillé leurs vieux grands-parents pour leur annoncer que leurs derniers petits-enfants sont rentrés au bercail. Et quand Lou et moi sommes allés à Morton au Manitoba une couple d'années plus tard, la première soirée des rencontres, un vieux couple s'avance vers nous rapidement et nous disent: «vous ne nous connaissez pas, mais on vous connaît ! C'est à cause de vous que nous nous sommes faits réveillés en plein milieu de la nuit !» Regardez-moi ça !, quand le château fut détruit en tant que royaume, le Dieu tout-puissant est alors entré le premier soir dans ce foyer.

Une autre histoire sur les pasteurs, cette fois-ci. Lou et moi sommes débarqués de l'avion à Seattle, nous avions à faire un trajet d'environ 45 minutes pour se rendre où nous allions prêcher. 2 pasteurs sont venus à notre rencontre à l'aéroport. Ils étaient assis à l'avant, Lou et moi étions assis à l'arrière de l'automobile. Quand nous sommes arrivés dans la ville, ils se sont arrêtés devant l'une des églises où l'un des pasteurs demeurait la porte à côté. Et, j'ai dit: «A qui est cette église ?» Et l'un des pasteurs a répondu: «c'est mon église». Et Lou a dit ceci, - jamais je n'oserais dire une comme comme cela - : «Espérons que ce sera une église que Dieu ramènera dans SA bergerie avant que cette croisade soit terminée.» On avait eu assez de bons échanges avec ces hommes dans le véhicule que cette remarque ne fut pas blessante. Lors de la deuxième rencontre, lors de l'invitation est lancée. Depuis le fond de la salle, le pasteur vient au lieu de prière aussi vite qu'il le pouvait, sur ses genoux et Dieu a brisé son coeur à propos de ses propres besoins. Quand nous avons fini de prier, j'ai demandé au pasteur ce que le Seigneur a fait ce soir. Il a répondu: «Le Seigneur ne m'a pas dit une seule chose ce soir, c'est ce qu'il m'a dit depuis le siège arrière de l'automobile hier après-midi !» Il a continué en disant: «Pendant une journée et demie, tout ce que j'entendais c'était à répétition : - A qui est cette église ? - c'est mon église. - Espérons que ce sera une église que Dieu ramènera dans SA bergerie avant que cette croisade soit terminée. C'est tout ce que j'entendais. Eh bien, à soir, ce n'est plus mon église, c'est l'église de Dieu !» Dieu a détruit le royaume, et c'est à lui l'église, ce n'est plus la mienne. Oh, l'esprit d'orgueil est tellement insidieux, tellement subtil que nous mettons la main sur ce qui ne nous appartient pas et dans notre indépendance, nous pensons que c'est à nous.

L'esprit d'orgueil. Vous voyez que ça n'a rien à voir avec le montant d'argent que vous avez en banque ou n'avez pas en banque. C'est l'homme qui prend pour lui des attributs qui appartiennent à Dieu seulement. Voilà la tragédie.

Voici le problème ; nous venons à Dieu comme des petits dieux, alors comment pouvons-nous être en communion avec le vrai Dieu qui ne partagera pas sa gloire avec un autre ? Comment pouvons-nous avoir une communion authentique avec le vrai Dieu quand nous sommes des petits dieux nous-mêmes ? Et on se demande comment il se fait que nous ne puissions pas jouir d'une authentique communion avec Dieu ! Les églises sont pleines de petits dieux. Ce n'est pas surprenant que la puissance de Dieu ne puisse se manifester en notre présence. Des petits dieux défiant les droits de Dieu.

Voici le problème ; quoi que ce soit avec 2 têtes est toujours une monstruosité. Avez-vous déjà vu 2 enfants essayant de s'asseoir sur la même chaise en même temps ? Dieu veut être le roi suprême et me voici en train de le défier en essayant d'être dieu ; «vous serez comme des dieux» ; le péché de l'univers, l'esprit d'orgueil. Quoi que ce soit ou quiconque reçoit la gloire dans ma vie, c'est lui le Seigneur. Si Jésus n'est pas le Seigneur alors cette gloire va s'en aller à un autre place.

Voici le problème ; nous tournons littéralement les attributs de Dieu à l'envers et nous les utilisons contre Dieu en défiant son droit de nous contrôler. Quel travesti, quelle tragédie ! L'orgueil est la couronne portée par le Moi. Ce n'est pas surprenant pourquoi C.S. Lewis a dit que l'orgueil c'est l'état d'esprit complètement anti-dieu.

Voici le problème ; tant que nous n'avons pas réglé cet esprit d'orgueil, nous pouvons régler toutes sortes d'autres problèmes et être encore dans l'esclavage de cet esprit ; être son propre dieu, contrôler sa propre vie, construire son propre royaume. Cela nous concerne maintenant, parce que déjà au cours de cette croisade, certains d'entre nous ont réglé toutes sortes de problèmes. Et nous pouvons agir comme si nous avons été ravivés parce que nous avons réglé ceci et cela et cela encore. Néanmoins, si l'esprit d'orgueil est au contrôle, si le Moi est au contrôle, si nous ne sommes pas morts à cet esprit d'orgueil, à ce Moi, nous pouvons même avoir la victoire dans certains domaines de notre vie et cependant être toujours au contrôle de notre vie et bâtir notre propre royaume. Tragédie. Ce genre de réveil ne durera pas.

Nous avons besoin de reconnaître que l'esprit d'orgueil est le centre même du péché. Quand nous réglons ce péché d'orgueil qui déifie l'homme, alors nous pouvons avoir une vraie communion avec Jésus-Christ parce qu'il n'y a plus aucun autre dieu pour le défier. Alors comment venons-nous à lui ? Orgueilleux, autosuffisant, cherchant son propre intérêt, se justifiant soi-même ou reconnaissant qu'il n'y a qu'une seule espérance, que nous ne pouvons pas y arriver par nous-mêmes, venant au Sauveur pour être libéré, Ro.6:11.

1 Pierre 5:5 Et tous, dans vos rapports mutuels, revêtez-vous d'humilité; car Dieu résiste aux orgueilleux , mais il fait grâce aux humbles.

Esaïe 57:15 Car ainsi parle le Très-Haut, dont la demeure est éternelle et dont le nom est saint: j'habite dans les lieux élevés et dans la sainteté; mais je suis avec l'homme contrit et humilié, afin de ranimer les esprits humiliés, afin de ranimer les coeurs contrits.

Seigneur, nous te prions que tu nous amènes au bout de notre autosuffisance, de notre esprit d'indépendance, de notre attitude de «je-sais-tout», de notre manque de prière. Dieu tout-puissant, montre-nous quels sont les royaumes qui ont besoin d'être détrônés afin que tu puisses être en plein contrôle. Que ta volonté soit faite.

Extrait adapté de la sixième prédication, par Ralph Sutera mardi soir lors du Réveil à Granby au Québec en janvier 2003










Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes le mercredi 23 juillet 2014