- Péché -

  Liste des articles   |   Nouveautés de la semaine   |   Recherche   |   Contactez Pasteur Yvan Rheault   
________________



La langue est un petit membre,
un feu, un monde d'iniquité.

Ta langue peut causer ta chute

Psaumes 64:9 Leur langue a causé leur chute; tous ceux qui les voient hochent la tête.

Si tu ne peux pas répéter ce que tu me dis à propos de quelqu'un devant la personne concernée, tais-toi, c'est de la calomnie et ça vient du diable !

Si tu as quelque chose à redire à propos de quelqu'un, va le lui dire, tu lui donneras ainsi l'occasion de changer, mais si tu vas le dire à d'autres, tu contribues à créer un fossé entre cette personne et les autres ; tu vas ainsi contre l'oeuvre de Dieu qui nous appelle à l'unité.

Proverbes 11:12 Celui qui méprise son prochain est dépourvu de sens, Mais l’homme qui a de l’intelligence se tait. 13 Celui qui répand la calomnie dévoile les secrets, mais celui qui a l’esprit fidèle les garde.

Jacques 3:5 De même, la langue est un petit membre, et elle se vante de grandes choses. Voici, comme un petit feu peut embraser une grande forêt ! 6 La langue aussi est un feu ; c’est le monde de l’iniquité. La langue est placée parmi nos membres, souillant tout le corps, et enflammant le cours de la vie, étant elle-même enflammée par la géhenne.

Voici une méditation de Maurice Capelle à ce sujet.

Ces expressions (la langue est un petit membre, un feu, un monde d'iniquité), fortes il est vrai, mais combien justes, émanent de Dieu Lui-même et leur portée n'est nullement exagérée. Pour les justifier, il suffit de penser à tel innocent ruiné, à qui un faux témoignage a apporté le déshonneur, la mort peut être; à telle femme couverte du mépris de la société par la calomnie; à tel homme trop confiant, dupé par des mensonges; à des enfants scandalisés par des propos malsains.

Mais sans aller puiser des preuves dans ces fautes graves et en demeurant dans le cercle d'observations que nous fournit notre propre expérience, nous n'aurons que trop d'occasions de reconnaître que de nos paroles légères, de nos propos inconsidérés, de nos simples plaisanteries, de nos petites médisances peuvent sortir bien des choses affligeantes pour nos frères et leur causer bien du chagrin.

En général, on ne se fait pas une juste idée des conséquences funestes que peuvent entraîner des paroles, on ne songe guère qu'à l'effet produit au moment où elles se prononcent.

Mais suivez-les, je vous prie, dans leur rapide voyage de bouche en bouche, et vous serez effrayés des ravages qu'elles vont faire. Ce ne sera, si vous le voulez bien, qu'une simple médisance, qu'on ne fera que répéter. Mais pourquoi celui qui l'entend la cacherait-il à celui que la répétera ensuite? Et si cette parole se répercute d'écho en écho qui la redisent tout à tour, faudra-t-il beaucoup de temps, je vous le demande, pour qu'une famille, une assemblée, voire un village en soient informés? Ce fait d'abord raconté avec exactitude, sera dénaturé, grossi. Ce qui était vrai le matin se trouvera faux le soir. Répété devant des inconnus ou des indifférents, il parvient à l'oreille d'un ami, d'un protecteur, d'un maître ... quels résultats néfastes: brouilles entre voisins, reproches entre parents, perte de confiance d'un supérieur, etc ... et voilà les fruits amers d'une simple médisance.

Mais prenons un autre exemple. Suivons un jugement téméraire: on n'affirme pas que le fait soit vrai, on le suppose seulement. Trop tard, le trait est parti. Le premier a dit: "Peut être", le second ajoute "C'est probable" puis "plus que probable", et le troisième dira "C'est certain" avec un geste qui va loin ... et enfin chacun dira "On l'a vu".

Puis, pour tout réparer, mais plutôt pour tout gâter, un ami officieux rapporte à l'accusé ce que l'on a dit de lui. Alors, la cible de toute cette médisance, le point de mire des flèches acérées, celui autour de qui gravite ce tourbillon de méchanceté, s'indigne que l'on scrute ses intentions, s'irrite, recherche, remonte à la source du bruit, se plaint et se justifie. Ceux qui ont dit et répété ne veulent pas avoir tort, de là, explications, disputes, vengeance, et chacun se retire en emportant dans le coeur une blessure qui saignera toute la vie.

Mais un autre exemple encore. C'est une autre plaisanterie, faite non pas aux dépens d'un absent, mais sur un homme présent qui s'efforce de le prendre en riant. S'il est vif d'esprit, il renvoie la flèche, et, de réponse en réponse, on arrive à des paroles acerbes, amères, ironiques, et chacun veut sortir en vainqueur de la joute oratoire. Si la victime est timide, elle est d'autant plus douloureusement blessée qu'elle ne peut arracher le trait de son coeur pour le renvoyer à son adversaire ...

Mais quelle peine, quelle colère contenue, quelle haine peut être fermente dans ce coeur outragé ... alors que l'amour n'agit pas avec inconvenance, ne fait pas de mal à son prochain. Dans la bouche de l'Homme parfait, point de fraude, dit le prophète, mais des paroles de grâce.

Je sais que toutes les médisances, tous les jugements téméraires, toutes les railleries n'auront pas des conséquences aussi graves, mais faut-il, à la guerre, que vingt balles portent pour tuer un homme? Faut-il vingt traits pour faire saigner un coeur? Ne reste-t-il pas, dans la vie de celui qui ne sait pas veiller sur sa langue, assez de médisance, de raillerie, de paroles vaines et déplacées, de méchanceté peut être, pour souiller bien des réputations, brouiller bien des amis.

Qui pourra jamais dire le mal accompli de cette manière? Personne, parce que la voie souterraine et sombre qu'il emprunte échappe à l'observateur le plus attentif. Il est pratiquement impossible de suivre, de bouche en bouche, une parole prononcée et répétée. Il est surtout impossible d'apprécier le trouble qu'elle apporte dans les esprits, mais chacun peut connaître l'effet que produit sur son coeur une parole nuisible proféré en sa présence. Et, malgré soi, il retient dans sa mémoire une prévention, une certaine répugnance que la bonne conduite de celui qui l'accuse ne réussit pas toujours à détruire.

Si, de chaque trait lancé, de chaque flèche décochée il reste quelques traces douloureuses, quelle sera la somme de mal produite pour une langue qui, durant une vie entière, aura semé médisances, propos inconsidérés, railleries, etc ...? Et dois-je le dire, les enfants témoins de ces propos prêtent une oreille attentive et y sont bien plus intéressés qu'à la lecture d'un chapitre de la Bible.

Encore, on ne croit pas faire un mauvais usage, on parle d'un absent, on ne dit pas de mal, on raconte simplement son histoire. Tout est vrai, rien n'est omis, on l'a vu soi-même. D'ailleurs, tout le monde le sait; le répéter n'apprend rien à personne ... mais il ne fait pas que cela s'oublie! Du reste, on reconnaît à l'absent de bonnes qualités, on les cite, on les énumère, on en relève le prix ... mais, ajoute-t-on avec un aire de fausse commisération, c'est bien dommage qu'à côté de cela il y ait telle ou telle chose ... à part cela, i lest bien brave ... enfin, qui n'a pas ses défauts?

Voyez, c'est comme tel autre qui ne lui ressemble pas à cet égard, mais qui, d'un autre côté, tombe dans des excès contraires; je l'ai d'ailleurs remarqué, ainsi un jour ... ici recommence une nouvelle histoire, encore véritable, citée en exemple. Avec cela, dit-on, je ne lui en veux nullement, je lui rendrais volontiers service ... Cela s'est pour l'avenir. Pour le présent, on le déchire innocemment, on l'égratigne, on le blesse ...

D'autres fois encore on ne croit pas faire un mauvais usage de sa langue, on donne simplement son avis: soyez prudent avec lui, c'est la thèse générale. Mais bientôt, sous un fallacieux prétexte, sans même peut être s'en apercevoir, on passe au particulier, alors on ajoute: "Ne faites rien sans prendre vos mesures avec cet homme.", il pourrait vous tromper, ou se tromper lui-même ... enfin, je ne puis rien vous dire de formel, je ne le connais pas suffisamment, vous le connaissez sans doute mieux que moi. Mais enfin, je puis vous donner le conseil de prendre toutes vos précautions. Je parle dans votre intérêt, etc ...

Alors quel est le résultat le plus clair de ces paroles sans fondement? L'auditeur intéressé écoute avec attention, ses soupçons sont éveillés, sa confiance est détruite pour toujours; il gardera par devers lui une fausse opinion de celui qui était l'objet de l'entretien, et les conséquences néfastes de cet avis ne sauront jamais être appréciées à leurs valeurs.

Quelles raisons donner à de tels conseils? Une seule: le plaisir de se faire écouter, de se donner une importance capitale dans les relations entre amis.

Un autre écoute seulement, approuve d'un sourire. Par complaisance, il ajoute un mot à la conversation (il faut bien répondre à qui l'interroge), puis y abonde aussi en citant son trait.

Celui-là commence par faire une éloge pour être mieux cru quand il fera la critique, et ainsi il pourra s'attribuer le mérite de l'impartialité. Quelqu'un citera un tort. Mais ce sera pour l'excuser. Quelqu'un d'autre parlera de ses propres défauts afin de pouvoir, en toute liberté, énumérer ceux des autres.

Il faudrait des pages pour commenter tout le mal que la langue peut faire. Pour passer le temps (alors que Dieu dit de la racheter) quelqu'un plaisante; un second approuve, retient la plaisanterie pour pouvoir, le cas échéant, la replacer avec autant de succès. Les manifestations de ce mal sont innombrables. Sans remords, on prend un secret plaisir à répandre le venin de la calomnie sur ses frères. Ce n'est pas que l'on ignore qu'il est injuste d'attaquer un absent ...Si quelqu'un pense être religieux et qu'il ne tienne pas sa langue en bride, le service religieux de cet homme est vain (Jacques 1:26).

On peut mettre le mors aux chevaux pour les faire obéir. Toute espèce de bêtes sauvages a été domptée par l'homme, mais pour la langue, personne n'est parvenu à la dompter ni à l'asservir.

Remontons à la source. La Parole de Dieu, toujours pénétrante, nous livre les origines secrètes de ce vice. Elle déclare: "De l'abondance du coeur, la bouche parle."

Méditons ces quelques mots de la Bible, et souvenons-nous que: "de toute paroles oiseuses que les hommes auront prononcées, ils devront rendre compte au jour du jugement". Quels sont les remèdes? La crainte de Dieu, sa Parole, son Esprit, son Amour dans nos coeurs.

La crainte de déplaire au Dieu qui nous a sauvés, nous a rachetés, nous a données une telle part et une telle espérance. Sa Parole qui nous donne de si puissants correctifs quand elle trouve l'écho dans nos coeurs: "Tu n'iras pas çà et là, médisant parmi ton peule" (Lévitique 19). Son Esprit qui nous conduit dans toute la vérité. Son amour qui nous porte à donner notre vie pour nos frères.

Je rappellerai ci un trait connu de l'histoire d'Esope, fabuliste grec. Son maître Xanthus lui ayant donné l'ordre d'acheter au marché ce qu'il y avait de meilleur et rien autre chose, Esope acheta des langues qu'il fit accommoder à toutes les sauces. Les convives ne tardèrent pas à s'en dégoûter. "Hé, qui a-t-il de meilleur que la langue? C'est le lien de la vie civile, la clé des sciences, l'organe de la vérité et de la raison."

Et bien, reprit Xanthus, qui prétendait l'embarrasser, achète-moi demain ce qu'il y a de pire.

Le lendemain, Esope, ne fit encore servir que des langues disant que la langue est la pire des choses qui soit au monde. "C'est la mère de tous les débats, la nourrice de tous les procès, la source des divisions et des guerres. Si elle est l'organe de la vérité, elle est aussi celui de l'erreur, et pire de la calomnie".

Ces paroles prononcées 500 ans avant Jésus Christ sont toujours d'application.

Mais qui ce sujet de la médisance, et considérons ensemble le bien immense qu'a fait et que peut faire ce petit membre. La bénignité (indulgence, douceur, condescendance affectueuse) de la langue est un arbre de vie (Proverbes 15:4).

L'épître de Jacques au chapitre 3 place trois choses devant nous. D'abord le très petit gouvernail d'un navire, ensuite un petit feu qui allume une grande forêt et enfin une fontaine qui fait jaillir par la même ouverture le doux et l'amer.

Le petit gouvernail amène au port la navire et sa cargaison si précieuse, et ce malgré les éléments contraires. C'est l'image du bien que la langue peut faire lorsqu'elle est bridée et que nous sommes rendus capables de gouverner notre manière de parler par les principes de la nouvelle nature en Christ. Par elle, nous bénissons le Seigneur et Père (et nous savons que la louange est bienséante, chose agréable à Dieu et qui est appelée bonne - Psaume 147). Par elle aussi, ceux qui craignent l'Eternel durant un temps particulièrement mauvais, relaté dans le livre de Malachie, parlent l'un à l'autre et captivent ainsi l'attention du Grand Dieu qui a fait les cieux et la terre, de telle sorte que l'Ecriture dit: "Il a été attentif".

Par la langue encore, nous nous consolons l'un l'autre (1 Thessaloniciens) en nous occupant du glorieux retour du Seigneur Jésus Christ. Par elle, nous nous édifions l'un l'autre sur notre sainte foi. Et ainsi, encouragés, nous poursuivons la route qui est devant nous. Par elle, nous pouvons faire connaître l'oeuvre merveilleuse de notre Sauveur, nous pouvons nous exciter l'un l'autre à l'amour et aux bonnes oeuvres, remuer les coeurs de telle sorte que la Personne de Christ nous devienne toujours plus sensible. Ainsi, nous pouvons acquérir un titre que l'on ne rencontre pas souvent dans les Saintes Ecritures: "fils de consolation".

Par elle, nous pouvons ramener un égaré dans le bon chemin, sauver une âme de la mort et couvrir une multitude de péchés. Par elle, nous pouvons aussi consoler la veuve et l'orphelin; nous pouvons dire des choses si précieuses de la Personne de Jésus quand notre langue est comme le style d'un écrivain habile.

Par elle, nous pouvons parler de Celui qui a été crucifié, amener une âme à la connaissance de ce si grand salut et permette au Ciel de se réjouir. Nous pouvons également bénir ceux qui nous persécutent et, service si précieux, nous prions.

L'éternité livrera tous les secrets résultats de ce travail de la prière, de l'intercession et de la supplication.

L'Ecclésiaste dit: "Les paroles de la bouche du sage sont pleines de grâce" ... ou, en quelque sorte, sèment la salut.

La langue peut être bien employée pour chanter les louanges du Seigneur et ainsi permettre à la joie selon Dieu de s'extérioriser; "Si quelqu'un est joyeux qu'il chante des cantiques".

Ecoutons la voix de la sagesse. Le psalmiste peut dire: "Toutes les paroles de sa bouche sont selon sa justice et en elle rien de pervers ni de tortueux" et David ajoute, comme un prend garde solennel: "La parole n'est pas encore sur ma langue que voilà, ô Eternel, tu la connais toute entière".

Dieu est l'auditeur attentif de toutes nos conversations. Qu'Il nous donne la grâce d'y songer davantage. Et si nous le réalisons, la chose est certaine, Il nous bénira. "Celui qui garde sa langue garde son âme de détresse" et encore "Le rapporteur divise les intimes amis".

- Maurice Capelle






Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









email Croixsens Net sur

Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner

 
   
 



Nous sommes lundi 22 avril 2024



À partir de la dernière publication

Courtes vidéos d'enseignement de moins d'une minute

Méditations et enseignements écrits



  1. Les conséquences du péché : Goûter à sa médecine

  2. À qui Dieu a-t-il donné son Fils unique ?

  3. Les perdus verront-ils Dieu au jugement dernier avant de recevoir leur condamnation ?

  4. Message pour les couples en difficulté

  5. Le glorieux plan de Dieu pour l’humanité

  6. Satan s'était grandement limité dans son activité quand il était entré en Juda

  7. Tu ne tenteras point le Seigneur, ton Dieu

  8. Le Fils de l'homme est venu chercher et sauver ce qui était perdu

  9. Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi

  10. Honorer son père et son mère, c'est différent de ce qu'on pense habituellement

  11. Ceux qui me disent: Seigneur, Seigneur! n'entreront pas tous dans le royaume des cieux

  12. Vous recevrez une puissance lorsque le Saint-Esprit viendra sur vous

  13. Cette femme a fait ce qu'elle pouvait

  14. La première parole prononcée par Jésus après son incarnation

  15. Femme, qu’y a-t-il entre moi et toi ? Mon heure n’est pas encore venue.

  16. Un temps est fixé par Dieu pour rétablir le royaume en Israel avec Jésus comme roi

  17. Quelques réflexions apportant des précisions sur l'apotolat, entre autres

  18. Le biais de confirmation peut nous causer de graves problèmes !

  19. Le lac de feu, allégorique ou réel ?

  20. Quelle est la plus grande manifestation de l’amour ?

  21. Le lac de feu, allégorique ou réel ?

  22. Il ne suffit pas d'appeler Jésus "Seigneur"

  23. 5 secrets des personnes qui font la différence

  24. Le Nouveau Testament ne débute pas où on le place dans la Bible

  25. La chute de l'apôtre Judas n'était pas irrémédiable

  26. De qui vient la maladie?

  27. Se réjouir du malheur des autres ne restera pas impuni

  28. La compassion pousse à l'action

  29. Tous les chrétiens qui se suicident vont-ils en enfer?

  30. Le jeûne est un temps de préparation et d'édification

  31. La nouvelle prêtrise

  32. Jésus donne le bon exemple de leadership

  33. Le pardon disponible pour TOUTES nos fautes

  34. Dieu ne change pas, la manière d'obtenir son pardon non plus

  35. L'omnipresence de Dieu

  36. L'omniscience de Dieu

  37. Crois que la grâce du pardon et du rétablissement est encore disponible pour toi

  38. Les lévites, application dans la nouvelle alliance

  39. La Bible enseigne-t-elle qu'on devrait être pardonné et guéri à notre conversion ?

  40. Dieu crée les humains entièrement dès leur conception

  41. Sermon apporté à des funérailles d'une personne chrétienne

  42. Possède des biens mais ne les laisse pas te posséder !

  43. Que faire quand ton enfant est victime d'intimidation à l'école ?

  44. Le pardon n'efface pas les conséquences des mauvais choix

  45. Pourquoi le Saint-Esprit devait descendre sur Jésus alors qu'il avait déjà le Saint-Esprit ?

  46. Le messager intercesseur qui interprète la parole de Dieu en faveur des hommes

  47. Dieu est sensible aux larmes de ses enfants qui crient à lui avec foi

  48. Que celui qui ne veut pas travailler qu'il ne mange pas !

  49. L'intercession dans la pensée grecque biblique

  50. Voir les choses du bon côté, c'est meilleur pour le moral !

  51. L'humilité impressionnante de Jésus

  52. Docile et béni !

  53. Qu'est-ce qui nous distingue des démons ?

  54. Les anges transportent les âmes vers leur destinée éternelle

  55. Est-ce que Jésus décrit la grande tribulation dans Matthieu 24 ?

  56. Persévérer dans la foi pour expérimenter des signes, des miracles et des prodiges

  57. Comment faire des exploits dans le repos et triompher durant toute l'année

  58. Le repos bien mérité après le travail efficace

  59. Dieu peut-il demander à quelqu'un qui est déjà en manque de donner ?

  60. Vous êtes le fournisseur de votre foi !

  61. Que signifie l'expression d'entrer pleinement dans le royaume de Dieu ?

  62. Voir la face de Dieu

  63. Si le parler en langue est disponible pour tous, qu'est-ce qui bloque chez ceux qui veulent le pratiquer ?

  64. Ton point fort n'est pas infaillible

  65. Parler en langue, c'est bénir Dieu !

  66. Comment Jean peut-il utiliser le serpent comme analogie en parlant de Jésus ?

  67. On peut avoir tort sur toute la ligne tout en ayant raison !

  68. Que signifie lier et délier dans le langage biblique ?

  69. La victoire sur le péché par la plénitude du Saint-Esprit

  70. Démétrius, le bon et la brute qui était méchante !

  71. Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné ?

  72. Que signifie porter du fruit pour le Seigneur ?

  73. Bénissez afin d’hériter de la bénédiction

  74. Que signifie «Sanctifiez dans vos coeurs Christ le Seigneur» ?

  75. Qu'est-ce qu'un marchepied et quels sont ses significations allégoriques ?

  76. Dieu a apprécié l’offrande de Abel, mais pas de Cain, pourquoi ?

  77. Est-ce la coupe de la colère de Dieu que Jésus était appelé à boire ?

  78. L’araméen est la langue originelle du peuple de Dieu et non l’hébreu

  79. La Réforme a commencé à la croix, bien avant Martin Luther

  80. Message à l’Afrique et aux pays émergents dans le monde

  81. Les plus braves peuvent avoir des peurs

  82. L'intelligence va te mener au succès

  83. Est-ce que Jésus a eu besoin d'être élevé jusqu'à la perfection ?

  84. Pourquoi Eve n’a-t-elle pas trouvé bizarre qu’un serpent discute avec elle ?

  85. La valeur précieuse accordée au travail bien fait

  86. Qu’est-ce qui donne de la valeur à une chose ?

  87. Un seul écart du roi David ?

  88. En quoi consiste le mystère de la piété ?

  89. Suis-moi et laisse à ceux qui sont morts le soin d'enterrer leurs morts - Une parole de Jésus perçue comme dure

  90. Dieu a promis une vie bénie, pas une vie facile !

  91. Le premier miracle de Jésus a été de rendre un pauvre riche !

  92. La façon que Dieu considère la mort elle est différente de la perception humaine

  93. La manifestation de la guérison

  94. Qu’est-ce que Jésus fait au ciel présentement?

  95. Pourquoi l'apôtre Paul parle de faire reproche devant tous à ceux qui pèchent dans (1Timothée 5:20) pendant que Jésus Lui-même dans (Matthieu 18:15-17) parle d'un processus qui doit commencer d'abord de un à un ?

  96. La réussite du chrétien

  97. Un chrétien charnel peut-il hériter du royaume de Dieu ?

  98. Pourquoi appelle-t-on aussi frères ou soeurs les personnes qui vivent en concubinage?

  99. Dans l'Ancien Testament, le Saint-Esprit habitait-il dans tous les croyants qui vivaient à l'époque ou sur seulement quelques-uns ?

  100. Qu'est-ce qu'on mérite ?

  101. Comment se comporter avec un pasteur qui a commis l'adultère mais qui s'est repenti ensuite de son péché ?

  102. Comment définir l'héritage du royaume de Dieu ?

  103. La fausse science contredit la règle de la vérité

  104. L'effort béni

  105. Revêtir le Seigneur Jésus-Christ comme costume de super héros

  106. Pourquoi Dieu a-t-il permis le mal ?

  107. Comment reconnaître l'action du Saint-Esprit en nous? Comment savoir si nous sommes remplis du Saint-Esprit?

  108. Priscille, une enseignante qui collaborait avec Paul

  109. Choisir entre marcher par la vue ou marcher par la foi

  110. La VALEUR est déterminée par le prix payé

  111. Les anges ne sont pas omniscients ni omniprésents

  112. Pardon vis-à-vis Dieu et vis-à-vis les hommes

  113. Besoin de gens remplis de compassion

  114. Venez avec moi, dans un endroit isolé et vous prendrez un peu de repos

  115. Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu

  116. 4 choses qui étouffent la parole de Dieu et l'empêchent de porter du fruit

  117. Distinction entre la louange et l'adoration

  118. Mourir à soi-même au quotidien ?

  119. Crime grave et pardonnable

  120. Le pouvoir transformateur du sel

  121. Sans résurrection, nous sommes les plus malheureux des hommes

  122. Jugement sévère pour ceux qui prennent le repas du Seigneur indignement

  123. L'interprétation des langues ne signifie pas nécessairement la traduction des langues

  124. Dieu et Mamon peuvent rendre prospères mais sont incompatibles

  125. Un chrétien peut-il s'armer pour se défendre en allant à l'église ?

  126. Le Seigneur Jésus est pour le corps

  127. Comment gérer nos fautes que nous rappelle notre conscience ?

  128. Le mal atteint-il le juste ou pas ?

  129. Progression grâce à la Parole et l'unité sous l'autorité établie par Dieu

  130. J'aime la définition théologique de Paul

  131. La mort c’est la séparation, la vie c’est la communion

  132. Nous sommes tous des influenceurs, on nous regarde !

  133. Peut-on expérimenter le surnaturel sans parler en langue ?

  134. Savais-tu que tu peux te sauver toi-même et les autres ?

  135. La foi du paresseux

  136. L'appel de Paul par Jésus pour le ministère apostolique

  137. Dans quel sens doit-on comprendre que Jésus est le Fils unique de Dieu ?

  138. Se marier ou pas avec un prétendant qui ne maîtrise pas sa colère ?

  139. Développement du don de guérison dans la vie de Pierre

  140. La direction donnée au leader

  141. Le séjour des morts en trois parties

  142. La vision donnée au leader, l'unité d'esprit aux collaborateurs

  143. Hommes de Dieu qui se mettent à genoux pour prier

  144. Dans sa souffrance, Job ne subissait pas la colère de Dieu, Jésus non plus

  145. Est-ce que Simon le magicien s'est repenti suite à la réprimande de l'apôtre Pierre ?

  146. Consécration d'Aaron à la prêtrise

  147. Un couple marié peut-il avoir des relations sexuelles pendant un temps de jeûne et prière ?

  148. La peine de mort exigée pour les kidnappeurs dans la loi de Moïse

  149. Une mort PRÉMÉDITÉE traitée différemment d’une mort ACCIDENTELLE selon la loi de Moïse

  150. Faux témoignage versus mensonge

  151. Parlez en bien et non en vain du nom de Dieu le Père

  152. Il n'y a pas de comptabilité dans l'amour

  153. La plus grave erreur de David déboucha sur la manifestation d'une grâce extrême

  154. Trois raisons de veiller et prier

  155. Vent contraire

Plus de 2000 autres textes sont disponibles en cliquant sur les thèmes dans la colonne à votre gauche vers le haut de cette page.

VIDÉO du mois - message apporté lors de la nuit de prière

Faire un don
Devenez partenaire
de Croixsens.net
Cliquez ci-dessous
pour faire un don
avec PAYPAL

ou cliquez ici
pour faire un chèque.