Quand je lis Pascal, il me semble que je me relis.
Je crois que c'est celui de tous les écrivains à qui je ressemble le plus par l'âme.

- Stendhal

Quelques échantillons

Réfléchissant à la fragilité de l'homme, Pascal a écrit: «Il ne faut pas que l'univers s'arme pour l'écraser: une vapeur, une seule goutte d'eau suffit pour le tuer.» Il a aussi comparé l'homme à un «roseau pensant».

Les maladies gâtent le sens et le jugement.
L'amour est toujours naissant, il n'a pas d'âge.

La beauté est une relation harmonieuse entre quelque chose dans notre nature et la qualité de l'objet qui nous ravit.

J'ai peur que la nature elle-même ne soit qu'une somme d'habitude, et que l'habitude ne soit qu'un seconde nature.

Jésus-Christ est le centre de tout, et le but vers lequel toutes choses tendent.

Se moquer de la philosophie, c'est vraiment philosopher.

Il était d'autant plus fourbe qu'il ne l'était pas toujours.

Il faut de l'agréable et du réel,
mais il faut que l'agréable soit pris du réel.

Une graine jetée en bonne terre produit.
Un principe jetée dans un bon esprit produit.

Les hommes sont dans les ténèbres et dans l'éloignement de Dieu, il s'est caché à leur connaissance, que c'est le même nom qu'il se donne dans les Écritures.









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes le dimanche 23 novembre 2014