Les querelles conjugales

« L'homme et la femme ne sont plus deux, mais une seule chair. Donc que, l'homme ne sépare pas ce que Dieu a uni.» (Matthieu 19:6)

Que de dissertations sur le mariage et sur le célibat dorment dans les bibliothèques ! Vu d'en-haut, le problème est cependant bien simple. Notre grande affaire, ici-bas, est d'apprendre la bonté. L'apprendrai-je mieux en me mariant ou en ne me mariant pas ? La réponse reste personnelle.

La vie conjugale devrait être l'école de l'Amour vrai. Elle seule fournit à mes aspirations les épreuves nécessaires de la réalité quotidienne; elle seule me préserve des expériences dangereuses et des capitulations indignes. Elle seule perce à jour la fantasmagorie des rêves de jeunesse, les débarrasse de leurs brouillards troubles et en fait des lumières vivantes et constantes.

Il n'y a pas de grand homme pour son valet de chambre, a-t-on dit. Aussi rares sont les vieux époux qui conservent l'un pour l'autre la ferveur admirative du temps des fiançailles. Quels soins ne faut-il pas à la femme comme au mari pour demeurer dignes l'un et l'autre de leur élection mutuelle; quel chef d'oeuvre qu'un mariage qui conserve jusqu'à la mort la beauté de ses premiers mois ! Toute l'intelligence, toute la délicatesse, toute la volonté trouvent ici leur emploi.

La vie conjugale seule apprend le service mutuel et l'abnégation dans ces très petites choses qui servent de piédestal aux grandes. Les époux travaillent à un chef d'oeuvre qui vaut plus, pour eux et pour les autres, que n'importe quel effort exceptionnel; aucun dissentiment, aucune dissonance ne devrait empêcher l'union; les fautes graves mêmes, du mari ou de la femme, ne devraient servir qu'à la rendre plus indestructible. Seul le mariage fournit tous les prétextes à la patience, à la tendresse, à cette inaltérable sérénité, à cette douceur pleine de grâces, à ces pardons si riches d'infini, qui forment les étapes de la route du Ciel.

OBSERVANCE : Que chaque époux s'applique, en tout ce qui n'est pas du Mal, à donner du bonheur à l'autre.

- Auteur inconnu






Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes mardi 17 Octobre 2017