Influence cachée derrière le divorce
Zeb Bradford Long partage comment les esprits démoniaques influençaient sa femme pour la pousser au divorce. Ceci n'est qu'un exemple sur la façon que les esprits mauvais s'y prennent pour détruire l'image de Dieu chez l'être humain, il ne faut pas généraliser.
- Zeb Bradford Long
Zeb Bradford Long :
1Pi.5:8-9, Ep.6:12. Avec ces paroles, les apôtres représentent la condition humaine comme étant une guerre contre des adversaires spirituels qui ont une grande puissance pour corrompre les gens et renverser les plans de Dieu. J'ai incorporé ce paradigme dans ma vision du monde en Corée après qu'Archer eut prié pour moi afin que je reçoive le Saint-Esprit. Les yeux de Laura et les miens se sont ouverts aux réalités spirituelles, et nous avons, comme Jésus dans le désert, commencé à expérimenter la réalité du satanique. En Corée, nos conditions de vie étaient pauvres. Durant le dur hiver de 1977, Laura et moi n'avions pas l'eau courante et avions froid la plupart du temps. De temps en temps, nous allions à Séoul dans la maison d'amis bien nantis qui vivaient dans une maison bien équipée du style occidental, pour prendre des bains chauds et jouir de d'autres conforts occidentaux. Quoique nous ayons toujours apprécié ces temps, il y avait une oppression au sujet de cette maison. Nous étions aussi conscients que le couple avait des problèmes maritaux.

Lors d'une telle visite, je suis resté debout tard, parlant avec l'épouse. Elle m'a dit qu'elle pensait sérieusement au divorce. Comme nous priions, une pensée extravagante est venue dans ma tête: La personne dont elle veut divorcer est son père, pas son mari.»

Non sans hésitation je lui ai demandé comment était sa relation avec son père. «Oh, il est mort depuis 15 ans» m'a-t-elle dit, puis elle est restée silencieuse. Alors des larmes ont commencé à couler sur son visage, elle a exprimé un triste récit sur la manière que son père l'avait rejetée. Elle exprimait des douleurs apparemment supprimées pendant des années. «Pensez-vous que vous seriez capable de lui pardonner?» ai-je enfin demandé. «Je pense que oui.» a-t-elle dit. alors que nous priions ensemble, elle l'a fait.

Manifestant une paix que je n'avais point vu en elle auparavant, elle s'est en allée à sa chambre et moi à la mienne. Son pardon et sa prière, cependant, avaient apparemment relâché des esprits démoniaques d'une emprise dans sa vie. Dans notre chambre, j'ai trouvé Laura qui ne dormait pas encore. «Quelque chose ne semble pas normal, Brad.» m'a-t-elle dit. «Il y a quelque chose dans cette maison qui nous haït.» Nous avons prié pour la protection et demandé au St-Esprit de nous guider dans la manière à composer avec cette mystérieuse hostilité.

Soudainement quelque chose comme une onde méchante, invisible, d'impureté nous a attaqués, créant en nous une panique qui causait de la nausée. Nous voulions tous les deux crier et courir, mais nous avons tenus fermes et avons fait face à la bataille. Nous étions assaillis par une onde de méchanceté après l'autre, à mesure que les noms venaient à nous - convoitise, matérialisme, cupidité, envie. Nous avons senti chaque fois des souffles d'air nauséabond, évoquant des sentiments consistants avec leur nature dépravée. À chaque assaut qui venait, nous proclamions le nom de Jésus et commandions aux esprits de partir. Après plusieurs assauts, nous étions tous les deux debout sur le lit, avec les lumières allumées, priant en langues aussi fort que possible et exaltant Jésus-Christ.

Après 20 minutes - qui semblèrent une éternité - il y eut une accalmie. La chambre était si chargée de puissance que Laura et moi avions peur que les choses commencent à voler à travers la pièce. Nous sommes descendus du lit et avons ôté les tableaux, les vases et les autres objets de nos tiroirs et les avons placés sur le sol.

Alors il est venu une autre série d'attaques plus faibles que la première. Après chaque accalmie, nous priions que les autres démons sont découverts. Après une heure de ceci, les attaques ont arrêté. Laura a eu une vision d'un fort ange transportant avec lui une épée à travers chaque pièce de la maison. Finalement, exténués, nous sommes allés au lit et sommes tombés paisiblement endormis. Le matin suivant cette étrange incursion de minuit dans le surnaturel, Laura et moi avons noté un changement subtil mais défini dans l'atmosphère de la maison. Nos amis semblaient plus posés. Nous ne leur avons jamais parlé de cette bataille et ne savons pas s'ils ont entendu ou suspecté quoi que ce soit.

En ce qui me concernait, je me suis senti impur pendant des semaines. Alors, à une conférence, un prêtre catholique m'a confirmé ce sentiment. «Oh bien sûr, a-t-il dit, chaque fois que je chasse des démons, je me sens impur, moi aussi». Alors nous avons prié à cet instant même, et j'ai été purifié. Incidemment, le couple ne s'est pas divorcé.

Cette expérience a façonné ma vision du monde profondément. Cela m'a convaincu que les paradigmes bibliques au sujet des puissances des ténèbres sont exacts.

De telles expériences peuvent être si puissantes qu'elles peuvent pousser quelqu'un à adopter une vision du monde trop surnaturelle en voyant des démons partout. J'ai eu à composer avec ce manque d'équilibre après mon expérience dans la maison de nos amis en Corée.

C.S. Lewis définit les deux extrêmes à être évités en composant avec les mauvais esprits: «L'un est de ne pas croire en leur existence. L'autre est de croire et de ressentir à leur sujet un intérêt excessif et malsain. Ils sont eux-mêmes également contents par les deux erreurs et saluent un matérialiste ou un magicien avec le même plaisir.»

- Zeb Bradford Long et Douglas McMurry «Collapsing the brass heaven»





Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes samedi 21 Octobre 2017