Transfert d'autorité et plénitude d'Esprit par l'imposition des mains

No.27:18 L'Éternel dit à Moïse: Prends Josué, fils de Noun, homme en qui (se trouve) l'Esprit; et tu poseras ta main sur lui.
19 Tu le placeras devant le sacrificateur Éléazar et devant toute la communauté, et tu lui donneras des ordres sous leurs yeux.

La préparation au leadership pour Josué se complète avec la mort de Moïse. Il avait déjà l'Esprit en lui (No.27:18), quand Moïse lui a imposé les mains, il a été rempli d'un Esprit de sagesse (De.34:9), mais pas autant que Moïse en avait eu, lui qui avait une plus grande capacité. Voici une analogie pour vous aider à comprendre, Moïse avait un «contenant de 100 litres» d'Esprit et Josué avait un «contenant de 50 litres d'Esprit» ; ils étaient tous les deux pleins d'Esprit mais n'aviaent pas la même mesure. Il en est de même pour Jésus et nous.

De.34:9 Josué, fils de Noun, était rempli d'un esprit de sagesse, car Moïse avait posé ses mains sur lui. Les Israélites lui obéirent et se conformèrent aux ordres que l'Éternel avait donnés à Moïse.
10 Il ne s'est plus levé en Israël de prophète comme Moïse, que l'Éternel connaissait face à face;
11 Il est incomparable pour tous les signes et prodiges que l'Éternel l'envoya faire au pays d'Égypte contre le Pharaon, contre ses serviteurs et contre tout son pays,
12 et pour les actes très redoutables que Moïse accomplit à main forte sous les yeux de tout Israël.

Le signe extérieur est étroitement lié à la réalité intérieure et il doit en être la manifestation. Pour l'appel de Dieu au ministère d'apostolat, il y a un aspect abstrait, invisible et spirituel dans lequel c'est le Saint-Esprit qui met l'homme à part par la bouche d'un prophète, Ac.13:1 et il y a un aspect physique, concret, matériel qui est l'imposition des mains qui est la confirmation, la manifestation extérieure de la réalité intérieure déjà opérée par Dieu.

L'ordre est donc normalement le suivant; la réalité intérieure, abstraite et spirituelle précède la réalité extérieure, concrète et matérieure, sinon cette dernière perd sa signification, mais elle demeure tout aussi importante aux yeux de Dieu et des hommes.

- Le webmestre




Manifestement Moïse transféra à Josué par l’imposition des mains une partie de la sagesse spirituelle dont il était doté.

Dans l’Ancien Testament, quelque chose de tangible était transféré d’une personne à l’autre par l’imposition des mains. Qu’il s’agisse de la sagesse, de l’autorité, ou des perfections du bouc offert en sacrifice, un transfert se produisait entre la personne qui imposait les mains et ceux qui recevaient le transfert.
- Caroline McMahon




Moïse a été le plus grand leader, plus grand que Josué, mais la transition s'est quand même bien passée parce que c'est Dieu qui était derrière eux. Dieu n'avait pas besoin plus de Moïse que de Josué ou que de ... nous ! Personne n'est indispensable, tous les leaders doivent s'en souvenir. C'est une grâce qu'Il nous fait quand Il daigne se servir de nous. Prenons donc ce privilège au sérieux.
- R.Kent Hughes




Transmettre la puissance et de l'autorité de Dieu est le signe qui donne sa continuité au corps de Christ. Cela crée la continuité entre l'ancien et le jeune ministre de Christ. Cela crée la continuité entre une génération et la suivante. La fonction essentielle de ce ministère de l'imposition des mains est de permettre la continuité au sein du corps de Christ. Dans certaines traditions, les gens revendiquent d'avoir assuré cette continuité depuis l'apôtre Pierre jusqu'à aujourd'hui. Je ne vais pas m'étendre sur le fond même de cette revendication, mais je soulignerai que le raisonnement qui la sous-tend est logique. Nous avons besoin d'un relai qui passe de génération en génération, d'un ministère à un autre et cette façon de faire a été laissée dans les Écritures par cette ordonnance que j'appelerais l'imposition des mains. Ce qui est intéressant, c'est que nous la trouvons dans le premier livre de la Bible et qu'elle s'étend à partir de là à travers toute l'histoire du peuple de Dieu. C'est un élément essentiel de l'histoire du peuple de Dieu.

Je commencerais en disant qu'elle englobe certains objectifs spirituels. Tout d'abord, notez que de poser ses mains sur quelqu'un est une réaction naturelle, humaine. Quand une maman a un bébé fièvreux, presqu'automatiquement, elle posera sa main sur le front de l'enfant. Ou encore, deux hommes qui se retrouvent après de longues années sans se voir, ils finiront d'une façon ou d'une autre par poser leurs mains sur les épaules de l'autre ou ils se serreront les mains, mais ils auront un contact avec leurs mains. Les mains sont un moyen privilégié humain par lequel les hommes entrent en contact les uns avec les autres.

Dans le contexte spirituel, plusieurs buts sont poursuivis. Tout d'abord, transmettre. Dans la Bible, nous trouvons des exemples où l'imposition des mains est utilisée pour transmettre les bénédictions, l'autorité, la sagesse, le Saint-Esprit, un don spirituel ou un ministère.

Ensuite c'est utilisé pour donner le pouvoir à quelqu'un. C'est la façon biblique de déléguer l'autorité à quelqu'un pour un service particulier dans le corps de Christ. Et en tant que tel, c'est une reconnaissance du choix de Dieu. Vous avez besoin de comprendre que les choses dans l'Église ne se font pas à travers un vote. Dieu ne veut pas être soumis au vote. Beaucoup d'églises votent pour désigner leurs diacres, leur pasteur ou qui que ce soit. Ce n'est vraiment pas biblique. C'est Dieu qui choisit. Jésus a dit à ses apôtres: «vous ne m'avez choisi, c'est moi qui vous ai choisi». Je crois fermement que c'est le cas pour toute fonction effective, tout ministère, toute nominamtion au sein de l'Église. Ce n'est pas l'homme qui choisit, mais Dieu, car Jésus-Christ est la tête de tout ce qui est dans l'église qui est son corps. Je ne crois pas que les choix qui sont faits sans l'autorité de Jésus soient valides. Je crois que le fait de désigner quelqu'un n'est pas de faire de cette personne quelque chose mais de reconnaître ce que Dieu a décidé de faire avec cette personne. Selon moi, si vous êtes dans une réunion afin de choisir un diacre, votre but ne devrait de choisir qui vous voulez comme diacre mais de déterminer qui Dieu a choisi comme diacre. C'est très différent comme attitude. Nous sommes un peu déformés par le système démocratique qui a très peu de place dans la Bible ou l'église. Je ne déveloperai pas ce point car il prête à la controverse et je n'ai pas assez de temps pour entrer dans la polémique.

Résumons, premièrement, la fonction qui consiste à imposer les mains pour donner le pouvoir à quelqu'un pour reconnaître, mais non choisir les personnes que Dieu a choisies. Deuxièmement, en plus de la reconnaissance, l'imposition des mains est utilisée pour mettre à part pour une certaine tâche ou pour un ministère.

Troisièmement, elle est utilisée pour endosser ou pour conférer une autorité.

Et quatrièmement, elle sert à équiper, c'est-à-dire pour transmettre le don spirituel ou l'autorité spirituelle ou quoi que ce soit dont a besoin une personne pour réaliser la tâche que Dieu lui a fixée.

Maintenant, regardons quelques exemples, tout d'abord dans l'Ancien Testament. Nous allons lire :

Ge.48:8 Israël regarda les fils de Joseph, et dit: Qui sont ceux-ci? 9 Joseph répondit à son père: Ce sont mes fils, que Dieu m'a donnés ici. Israël dit: Fais-les, je te prie, approcher de moi, pour que je les bénisse. 10 Les yeux d'Israël étaient appesantis par la vieillesse; il ne pouvait plus voir. Joseph les fit approcher de lui; et Israël leur donna un baiser, et les embrassa. 11 Israël dit à Joseph: Je ne pensais pas revoir ton visage, et voici que Dieu me fait voir même ta postérité. 12 Joseph les retira des genoux de son père, et il se prosterna en terre devant lui. 13 Puis Joseph les prit tous deux, Ephraïm de sa main droite à la gauche d'Israël, et Manassé de sa main gauche à la droite d'Israël, et il les fit approcher de lui. 14 Israël étendit sa main droite et la posa sur la tête d'Ephraïm qui était le plus jeune, et il posa sa main gauche sur la tête de Manassé: ce fut avec intention qu'il posa ses mains ainsi, car Manassé était le premier-né. 15 Il bénit Joseph, et dit: Que le Dieu en présence duquel ont marché mes pères, Abraham et Isaac, que le Dieu qui m'a conduit depuis que j'existe jusqu'à ce jour, 16 que l'ange qui m'a délivré de tout mal, bénisse ces enfants! Qu'ils soient appelés de mon nom et du nom de mes pères, Abraham et Isaac, et qu'ils multiplient en abondance au milieu du pays! 17 Joseph vit avec déplaisir que son père posait sa main droite sur la tête d'Ephraïm; il saisit la main de son père, pour la détourner de dessus la tête d'Ephraïm, et la diriger sur celle de Manassé. 18 Et Joseph dit à son père: Pas ainsi, mon père, car celui-ci est le premier-né; pose ta main droite sur sa tête. 19 Son père refusa, et dit: Je le sais, mon fils, je le sais; lui aussi deviendra un peuple, lui aussi sera grand; mais son frère cadet sera plus grand que lui, et sa postérité deviendra une multitude de nations.

Je dois dire qu'à part la bénédiction de Dieu lui-même, je pense que la bénédiction qu'on recherche le plus c'est celle d'un père ou d'un grand-père. Je le dis spécialement à tout le monde, jeunes gens, par tous le smoyens, demandez la bénédiction de votre père dans tout ce que vous faites. C'est très, très important, elle vient juste après la bénédiction de Dieu lui-même. Vous verrez que dans la Bible, une grande importance était attachée ;a la bénéfdiction du père.

Ge.48:12 Joseph les retira des genoux de son père, et il se prosterna en terre devant lui.

Notez bien le respect que les gens de la Bible portaient à l'égard de leurs parents ou des anciens.

Ge.48:13 Puis Joseph les prit tous deux, Ephraïm de sa main droite à la gauche d'Israël, et Manassé de sa main gauche à la droite d'Israël, et il les fit approcher de lui. 14 Israël étendit sa main droite et la posa sur la tête d'Ephraïm qui était le plus jeune, et il posa sa main gauche sur la tête de Manassé: ce fut avec intention qu'il posa ses mains ainsi, car Manassé était le premier-né.

Normalement, le premier-né recevait la bénédiction la plus importante qui devait se transmettre par la main droite. Et Joseph s'arrangea pour que Manassé se trouve en face de la main droite de Jacob, mais Jacob, poussé par le Saint-Esprit, croisa ses mains et posa sa main droite sur Ehpraïm et sa main gauche sur Manassé.

Ge.48:15 Il bénit Joseph, et dit: Que le Dieu en présence duquel ont marché mes pères, Abraham et Isaac, que le Dieu qui m'a conduit depuis que j'existe jusqu'à ce jour, 16 que l'ange qui m'a délivré de tout mal, bénisse ces enfants! Qu'ils soient appelés de mon nom et du nom de mes pères, Abraham et Isaac, et qu'ils multiplient en abondance au milieu du pays!

Voyez-vous également à quel point c'est important de transmettre un nom ? La plupart de ces choses sont devenues démodées de nos jours mais pour Dieu , elles ne se sont jamais passés de mode.

Ge.48:18 Et Joseph dit à son père: Pas ainsi, mon père, car celui-ci est le premier-né; pose ta main droite sur sa tête. 19 Son père refusa, et dit: Je le sais, mon fils, je le sais; lui aussi deviendra un peuple, lui aussi sera grand; mais son frère cadet sera plus grand que lui, et sa postérité deviendra une multitude de nations. 20 Il les bénit ce jour-là, et dit: C'est par toi qu'Israël bénira, en disant: Que Dieu te traite comme Ephraïm et comme Manassé! Et il mit Ephraïm avant Manassé.

Il était convenu que la bénédiction la plus importance viendrait de la main droite du père, mais c'était si réel qu'il y a eu réellement une transmission de quelque chose. Ce n'était pas juste une formalité. Ce n'était pas simplement une cérémonie. C'était une transmission vitale dans la vie de deux jeunes hommes, dans la vie d'Éphraïm et Manassé. Cela a vraiment déterminé leur destinée depuis lors. Alors ne sous-estimons pas jamais la signification et le rôle de l'imposition des mains quand c'est fait dans le Saint-Esprit. - Derek Prince

http://topchretien.jesus.net/toptv/view/1011/derek-prince_derek-prince-transmettre-la-puissance-de-dieu-12.html

J'ai aussi une autre méditation où Derek Prince enseigne sur le même sujet, vous pouvez les lire en cliquant ici





Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes dimanche 22 Octobre 2017