iv>
 
   
 
.: Les sentiments de Jésus :.


Le gémissement

Jésus et les païens suppliants Mc.7:31-37

Mc.7:31 Jésus quitta le territoire de Tyr, et revint par Sidon vers la mer de Galilée, en traversant le pays de la Décapole. 32 On lui amena un sourd, qui avait de la difficulté à parler, et on le pria de lui imposer les mains (l'ex-démoniaque, entre autres, avait déjà évangélisé la région Mc.5:20). 33 Il le prit à part loin de la foule, lui mit les doigts dans les oreilles, et lui toucha la langue avec sa propre salive; 34 puis, levant les yeux au ciel, il soupira "stenazô", et dit: Éphphatha, c'est-à-dire, ouvre-toi. 35 Aussitôt ses oreilles s'ouvrirent, sa langue se délia, et il parla très bien. 36 Jésus leur recommanda "diastellô" (décreter, déterminer, enjoindre) de n'en parler à personne; mais plus il le leur recommanda, plus ils le publièrent. 37 Ils étaient dans le plus grand étonnement, et disaient: Il fait tout à merveille; même il fait entendre les sourds, et parler les muets.

Si, au début de son ministère, Jésus a encouragé l'ex-démoniaque de publier sa guérison dans la Décapole Mc.5:20, ce n'est plus le cas par après, Jésus pouvait se passer de cette publicité, TOUT le monde dans la Décapole païenne savait que Dieu guérissait encore aujourd'hui par Jésus Mc.7:36.

Jésus soupira "stenazô", Jésus soupire, gémit, grogne intérieurement en son esprit.

Cause du gémissement de Jésus:

- Peut-être en voyant les dégats causé par le péché chez ce sourd-muet? cp. Jn.11:36-42 voir Chrysostome dans Alford. Peut-être comme un signe de sympathie ou de détresse devant la souffrance humaine - Wycliffe Bible Commentary

En suivant le mouvement des lèvres de Christ, quand il gémissait sous le poids du fardeau qu'il venait déloger, le souffrant devait être dans l'expectative - Edersheim

- Peut-être, mais c'est peu vraisemblable, que le gémissement exprime ici une contrariété, une impatience: ex. l'homme qui doit vivre dans un corps faible et qui vit dans l'attente d'un corps glorifié 2Co.5:2-4, Ro.8:23, les pasteurs qui, comme le souverain pasteur, doivent endurer les faiblesses de leurs brebis Hé.13:17, les frères qui doivent s'endurer Ja.5:9; cela demande de la patience tout cela, beaucoup de patience! Jésus semble ici manifester une certaine lassitude, une nostalgie céleste (v.34 levant les yeux au ciel) peut-être: (cp. jusqu'à quand demeurerais-je encore sur la terre! Mt.17:17). «Même en sortant d'Israel je me fais encore solliciter! (cp. l'épisode de la syro-phénicienne) le Père ne m'a pourtant envoyé que vers les brebis perdues d'Israel Mt.15:24 et c'est pour prendre une petite vacance que je sors du pays une fois de temps en temps Mc.7:24, j'ai besoin de me reposer moi aussi», le burn out le guettait. Malgré cela Jésus était toujours prêt à faire un deuxième mille, il n'a jamais mis dehors celui qui venait à lui Jn.6:37, même s'il a essayé parfois de se cacher! Mc.7:24, Mc.6:31-32, Mt.14:23, 17:1, Jn.6:15.






Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes mardi 12 décembre 2017