iv>
 
   
 
.: Les sentiments de Jésus :.


L'étonnement

Jésus et les nazaréens incrédules

Jésus est étonné de voir l'incrédulité des gens avec lesquels il avait grandi

Mc.6:6 1 Jésus partit de là, et se rendit dans sa patrie. Ses disciples le suivirent. 2 Quand le sabbat fut venu, il se mit à enseigner dans la synagogue. Beaucoup de gens qui l'entendirent étaient étonnés ("ekplèssô" en grec = Mt.13:54) et disaient: D'où lui viennent ces choses? Quelle est cette sagesse qui lui a été donnée, et comment de tels miracles se font-ils par ses mains? 3 N'est-ce pas le charpentier, le fils de Marie, le frère de Jacques, de Joses, de Jude et de Simon? et ses soeurs ne sont-elles pas ici parmi nous? Et il était pour eux une occasion de chute ("skandalizô" en grec) 4 Mais Jésus leur dit: Un prophète n'est méprisé "atimos" que dans sa patrie, parmi ses parents, et dans sa maison. 5 Il ne put faire là aucun miracle, si ce n'est qu'il imposa les mains à quelques malades et les guérit. 6 Et il s'étonnait ("thaumazô" en grec) de leur incrédulité. Jésus parcourait les villages d'alentour, en enseignant.

Jésus avait beau savoir ce qui était dans le coeur de l'homme Jn.2:23-24 et qui était ceux qui croiraient Jn.6:64 il ne pouvait s'empêcher de s'étonner (Matthieu passe sous silence l'état d'âme de Jésus) devant l'incrédulité des gens qui l'avaient vu grandir; même sa famille ne croyait pas en lui Jn.7:5 et pensait qu'il était devenu fou Mc.3:21 (existèmi; «hors de sens» contraire de sôphrôneô; «bon sens» 2Co.5:13): «on connaît encore ses frères et ses soeurs mais ce n'est plus le Jésus qu'on connaisait, il doit être tombé sur la tête! Le soleil lui a trop tapé sur la tête!» Ses proches n'avaient plus aucune estime ("atimos" en grec) pour lui v.4, comment auraient-ils pu croire en lui? v.6, la population a même voulu le pousser en bas d'une falaise, rapporte Luc,) d'après Scofield, il ne s'agit pas de la même visite). C'est la dernière visite que les évangélistes rapportent de Jésus à Nazareth.

Jésus est également étonné de voir un païen avec une foi plus grande que n'importe quel juif, ses apôtres inclus Mt.8:5-13 Lu.7:1-10

Mt 8:10 Après l'avoir entendu, Jésus fut dans l'étonnement, "thaumazô" et il dit à ceux qui le suivaient: Je vous le dis en vérité, même en Israël je n'ai pas trouvé une aussi grande foi.

A l'inverse, Jésus est aussi étonné de voir qu'un païen pouvait avoir autant confiance en lui alors que les membres de sa propre famille étaient incrédules Jn.7:5, Mc.3:21

Il y a de quoi rendre perplexe l'omission de Marc (sa source, Pierre, avait été, presque assurément, témoin) de cette rencontre de Jésus avec le centurion champion de la foi, lui qui écrivait pour des auditeurs romains, il aurait pu être cité comme un excellent modèle, mais peut-être a-t-il justement voulu éviter que les romains en fassent leur «vedette»??? et détournent les yeux de sur Jésus.

Pareillement, Marc est celui qui est le plus dur avec Marie la mère de Jésus; était-ce un pressentiment du traitement «royal» que les romains allaient lui faire subir?

Peut-être aussi que les romains en auraient profité pour agacer les juifs en leur mettant sous le nez que celui qui a eu le plus de foi en Jésus était un de leurs, un «chien» de païen!

Peut-être n'est-ce qu'aussi qu'un adon que Marc n'ait pas retenu cet épisode parmi les maintes que lui ait rapporté Pierre. En tout cas, Luc et Matthieu le rapportent, même si Luc prend soin d'éviter de mentionner que le centurion «impur» soit venu en personne voir Jésus.

En recevant les envoyés du centurion c'était comme si Jésus recevait le enturion lui-même; «celui qui me reçoit reçoit celui qui m'a envoyé» Mc.9:37, celui explique probablement le fait que Matthieu dise que c'est le centurion qui est venu voir Jésus, alors que ce sont ses émissaires qui sont venus en son nom.

Aimerais-tu cela étonner Jésus-Christ? Fais comme le centenier Mt.8:10, Lu.7:9, fais lui totalement confiance; même si tu ne le vois pas Jn.20:29 heureux ceux qui ont cru sans avoir vu. 1Pi.1:8 lui que vous aimez sans l'avoir vu, en qui vous croyez sans le voir encore, vous réjouissant d'une joie ineffable et glorieuse, 9 parce que vous obtiendrez le salut de vos âmes pour prix de votre foi.

Nous ne sommes pas dignes non plus que Jésus vienne nous voir en personne Lu.7:7; le sang latin du centurion païen coule aussi dans nos veines. Oh! que l'essence de sa foi puisse aussi couler dans notre esprit!

Dis seulement un mot, une parole, Seigneur Logos; Parole pleine de grâce et de vérité, vivante et efficace, dis au St-Esprit: Va!, et il viendra... il viendra nous convaincre de péché, il viendra nous humilier, puis nous consoler, nous guérir, nous sanctifier, nous fortifier.

Comme Bartimée nous reconnaissons humblement notre aveuglement, nous te supplions de venir illuminer les yeux de notre entendement, aie pitié de nous Fils de David!








Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes dimanche 17 décembre 2017