Puissance sous l'autorité
Il est de la plus haute importance de comprendre comment vient la puissance de l'Esprit. On sait tous qu'elle vient par la baptême du Saint-Esprit. Ce fut le cas pour Jésus aussi quand il a été baptisé.

Matthieu 3 :16 Dès que Jésus eut été baptisé, il sortit de l’eau. Et voici, les cieux s’ouvrirent, et il vit l’Esprit de Dieu descendre comme une colombe et venir sur lui.

Luc 4 :14 Jésus, revêtu de la puissance de l’Esprit, retourna en Galilée, et sa renommée se répandit dans tout le pays d’alentour.

Actes 10 :38 vous savez comment Dieu a oint du Saint-Esprit et de force Jésus de Nazareth, qui allait de lieu en lieu faisant du bien et guérissant tous ceux qui étaient sous l’empire du diable, car Dieu était avec lui.

Il n'a pas suffit que le Saint-Esprit descende sur Jésus pour qu'il manifeste la puissance de Dieu. Jésus devait aussi se placer sous l'autorité divine pour être un canal de sa puissance.

Ac.1 :7 Il leur répondit : Ce n’est pas à vous de connaître les temps ou les moments que le Père a fixés de sa propre autorité. 8 Mais vous recevrez une puissance, le Saint-Esprit survenant sur vous, et vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée, dans la Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre.

Avez-vous déjà remarqué que «autorité» et «puissance» sont associées dans ce passage? Dieu a toute autorité, personne ne lui dit quoi faire. Comme Job disait :

Job 9:12 S’il enlève, qui s’y opposera ? Qui lui dira : Que fais-tu ?

Quand on veut souligner quelque chose de la plus grande importance, on dit que c'est une question de vie ou de mort. Eh bien, en ce qui concerne la connaissance de Jésus, c'est encore plus grave car c'est non seulement une question de vie ou de mort mais de vie éternelle, de vie qui ne finit jamais !

Jn.17:3 Or, la vie éternelle, c’est qu’ils te connaissent, toi, le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus-Christ.

Nous allons maintenant le décortiquer ensemble. Qui est le seul vrai Dieu dont parle Jésus? A quatre reprises dans ce passage, le singulier est employé par Jésus :
  1. qu’ils TE connaissent
  2. TOI
  3. le SEUL
  4. que TU as envoyé
Tous ces termes au singulier ne désigne qu'une seule personne, l'usage de la deuxième personnage du singulier exclut d'office la personne qui parle, d'autant plus que Jésus se nomme explicitement dans ce passage en association avec cette personne. Cette personne dont il parle, cette personne dont il dit qu'il est le seul vrai Dieu, c'est son Père, bien entendu. Jésus parle de celui qu'il appelle son Dieu depuis toujours, avant (Hé.10:5-7), pendant (Jn.20:17) et après son incarnation (Ap.3:12).

Hé.10:5 C’est pourquoi Christ, entrant dans le monde, dit : Tu n’as voulu ni sacrifice ni offrande, Mais tu m’as formé un corps ; 6 Tu n’as agréé ni holocaustes ni sacrifices pour le péché. 7 Alors j’ai dit : Voici, je viens Dans le rouleau du livre il est question de moi Pour faire, ô Dieu, ta volonté.

Jean 20:17 Jésus lui dit : Ne me touche pas ; car je ne suis pas encore monté vers mon Père. Mais va trouver mes frères, et dis-leur que je monte vers mon Père et votre Père, vers mon Dieu et votre Dieu.

Apocalypse 3:12 Celui qui vaincra, je ferai de lui une colonne dans le temple de mon Dieu, et il n’en sortira plus ; j’écrirai sur lui le nom de mon Dieu, et le nom de la ville de mon Dieu, de la nouvelle Jérusalem qui descend du ciel d’auprès de mon Dieu, et mon nom nouveau.

Parce que le Père est le seul vrai Dieu (Jn.17:3), il a autorité sur toutes choses, toute sa puissance peut se manifester à son plein potentiel et il l'a déployée d'une manière éclatante en créant l'immensité de l'univers, le cosmos, mot grec soulignant que tout est arrangé, ordonné; les étoiles qui représentent les anges dans la Bible, sont toutes à leur place.

Dans les épîtres, nous lisons que le Père est le Dieu de notre Seigneur Jésus-Christ (Ep.1:17), qu'il est le chef de Christ (1Co.11:3) et que Christ lui est soumis (1Co.15:27-28).

Ep.1 :17 afin que le Dieu de notre Seigneur Jésus-Christ, le Père de gloire, vous donne un esprit de sagesse et de révélation,

1Co.11:3 Je veux cependant que vous sachiez que Christ est le chef de tout homme, que l’homme est le chef de la femme, et que Dieu est le chef de Christ.

1Co.15 :27 Dieu, en effet, a tout mis sous ses pieds. Mais lorsqu’il dit que tout lui a été soumis, il est évident que celui qui lui a soumis toutes choses est excepté. 28 Et lorsque toutes choses lui auront été soumises, alors le Fils lui-même sera soumis à celui qui lui a soumis toutes choses, afin que Dieu soit tout en tous.

Jésus dit aussi qu'il ne fait rien sans l'assentiment de son père, il lui est totalement soumis c'est pourquoi Dieu lui a donné toute autorité en l'établissant Seigneur de l'univers afin que tout genou fléchisse devant lui.

Romains 14 :11 Car il est écrit : Je suis vivant, dit le Seigneur, tout genou fléchira devant moi, et toute langue donnera gloire à Dieu.

Philippiens 2 :5 Ayez en vous les sentiments qui étaient en Jésus-Christ,6 lequel, existant en forme de Dieu, n’a point regardé comme une proie à arracher d’être égal avec Dieu,7 mais s’est dépouillé lui-même, en prenant une forme de serviteur, en devenant semblable aux hommes ; 8 et ayant paru comme un simple homme, il s’est humilié lui-même, se rendant obéissant jusqu’à la mort, même jusqu’à la mort de la croix. 9 C’est pourquoi aussi Dieu l’a souverainement élevé, et lui a donné le nom qui est au-dessus de tout nom 10 afin qu’au nom de Jésus tout genou fléchisse dans les cieux, sur la terre et sous la terre, 11 et que toute langue confesse que Jésus-Christ est Seigneur, à la gloire de Dieu le Père.

On reviendra sur ce passage très important pour confirmer la divinité de Jésus quand Paul disait que Jésus existait en forme de Dieu mais pour l'instant c'est la soumission de Jésus à son Dieu et Père que je veux faire ressortir présentement dans ce texte, regardez les termes « serviteur (le terme grec est encore plus puissant : esclave), humilité, obéissance ». Si Jésus n'avait pas été assez humble pour se soumettre à Dieu et lui obéir en tout point comme le ferait un esclave, il ne serait pas devenu le Seigneur de l'univers devant qui tout genou fléchira. C'est ce que Paul dit :

Ph.2 :9 C’est pourquoi aussi Dieu l’a souverainement élevé, et lui a donné le nom qui est au-dessus de tout nom 10 afin qu’au nom de Jésus tout genou fléchisse

Le seul vrai Dieu est l'autorité suprême, il est le Dieu de Jésus, le chef de Christ qui lui est totalement soumis. Par sa soumission à l'autorité divine, le Seigneur Jésus-Christ manifeste toute l'autorité et la puissance de Dieu dans sa vie. Rappelons-nous que Jésus est notre exemple et que nous sommes appelés à faire comme lui. C'est là, la seule bonne théologie! Remarquez au verset 5 que le but même de cet exposé de Paul sur Jésus c'est que nous ayons les mêmes sentiments que Jésus, son but n'était pas de faire un traité de théologie même s'il y est allé de l'affirmation la plus forte prouvant la divinité de Jésus quand il parlait de lui comme ayant le forme de Dieu ! Paul compare la forme de l'homme avec la forme de Dieu dans ce passage. Alors nier que Jésus était Dieu revient aussi à nier qu'il est devenu homme puisque c'est le même mot « forme » qui revient dans les deux cas; forme de Dieu v.5 et forme de serviteur v.7.

Maintenant que Jésus qui avait la forme divine a fait la jonction en prenant aussi la forme humaine, le Saint-Esprit peut venir former en nous Jésus, regardez bien encore le mot « formé » dans le verset suivant !

Galates 4:19 Mes enfants, pour qui j’éprouve de nouveau les douleurs de l’enfantement, jusqu’à ce que Christ soit formé en vous,

Dans un contexte où les chrétiens se faisaient persécuter injustement, l'apôtre Pierre y est allé de cette injonction ahurissante à nos oreilles contemporaines :

1 Pierre 2:17 Honorez tout le monde ; aimez les frères ; craignez Dieu ; honorez le roi.

Si on ne peut pas aimer notre frère qu'on voit, on ne peut pas dire qu'on aime Dieu qu'on ne voit pas. De même, si on ne peut pas respecter les autorités qu'on voit, comme il est de bon ton de faire dans nos sociétés dites modernes, on ne peut pas dire qu'on respecte Dieu qui a mis en place ces autorités, cf. Ro.13:1-4. Si on ne respecte pas Dieu, comment peut-on s'attendre à ce que la puissance du Saint-Esprit se manifeste dans nos vies ?

Revenons un instant encore sur Ph.2 où Jésus s'est humilié pour être ensuite exalté. Ce qui s'est produit pour Jésus nous sert toujours d'exemple. Jésus s'est soumis à Dieu, il a manifesté la puissance de Dieu. Donc quand nous choisissons de nous soumettre à l'autorité divine et aux autorités qu'il a lui-même instituées, nous nous connectons à la puissance divine qui nous permet d'exercer l'autorité au nom de Jésus déjà reconnue dans le monde invisible. Au retour du Seigneur Jésus-Christ, le monde entier reconnaîtra aussi son autorité. Présentement nous avons le privilège par la foi de plier le genou volontairement devant lui. Quand Jésus reviendra, tout genou pliera par la puissance de son nom, le Seigneur Jésus-Christ, notre modèle qui nous transforme à son image.

Quand nous reconnaissons l'autorité de Jésus sur notre vie comme Jésus a reconnu l'autorité de Dieu dans sa propre vie alors nous devenons des canaux pour manifester la puissance de Dieu dans notre vie. Si notre vie manque de puissance c'est que nous ne sommes pas sous l'autorité supérieure. C'est ainsi que Satan a réussi à déposséder l'homme de sa puissance et le soumettre à sa volonté, en lui faisait désobéir à l'autorité supérieure sur sa vie, en lui faisait désobéir à l'autorité divine sur sa vie. C'est ainsi que la chaos s'est installé sur la terre et on le constate dans toutes les sphères d'autorité; que ce soit religieuses, civiles, patronales, familiales.

Quand nous venons à Christ, nous sommes transférés de royaume (Col.1:13), Christ, l'oint par Dieu, est maintenant notre roi, sous son autorité, nous sommes maintenant ses ambassadeurs avec l'autorité de parler en son nom comme si c'était lui qui était présent.

2Co.5:20 Nous faisons donc les fonctions d’ambassadeurs pour Christ, comme si Dieu exhortait par nous ; nous vous en supplions au nom de Christ : Soyez réconciliés avec Dieu !

En tant qu'ambassadeurs de Jésus, nous possédons toute l'autorité de parler en son nom, d'où l'importance d'apprendre à bien connaître la pensée de Jésus-Christ pour vraiment parler en son nom. Nous avons lu que le Père est le Dieu du Seigneur Jésus-Christ, ce n'est pas une invention ni une hérésie, nous l'avons lu mot pour mot dans Ep.1:17

Ep. 1 :17 afin que le Dieu de notre Seigneur Jésus-Christ, le Père de gloire, vous donne un esprit de sagesse et de révélation, dans sa connaissance,

Dieu le Père est le Dieu de Jésus, mais cela n'empêche pas que Jésus soit en même temps notre Dieu, nous devons proclamer cette vérité bénie comme Thomas l'a fait dans Jn.20:28.

Jean 20:28 Thomas lui répondit: Mon Seigneur et mon Dieu ! 29 Jésus lui dit : Parce que tu m’as vu, tu as cru. Heureux ceux qui n’ont pas vu, et qui ont cru !

Il faut comprendre que même si Jésus est Dieu, notre Dieu à juste titre, toute sa puissance découlait de sa complète soumission à l'autorité de son Dieu et Père.

1Co.11:3 Je veux cependant que vous sachiez que Christ est le chef de tout homme, que l’homme est le chef de la femme, et que Dieu est le chef de Christ.

Dieu est le chef de Christ, Paul n'emploie pas ici les termes de relation familiale (Père et Fils), il veut faire ressortir l'aspect de l'autorité. Dieu est le Dieu au-dessus de tous, il a écrit un peu plus tôt dans sa lettre qu'il n'y a vraiment qu'un seul Dieu le Père et un seul Seigneur, Jésus :

1Co.8:4 il n’y a qu’un seul Dieu, le Père, de qui viennent toutes choses et pour qui nous sommes, et un seul Seigneur, Jésus-Christ, par qui sont toutes choses et par qui nous sommes.

Le Christ signifie qu'il est l'oint, il est celui qui a reçu l'onction royale pour régner sur tout l'univers, il est le Roi des rois, le Seigneur devant qui tout genou va fléchira (Ph.2:10-11, Ro.14:11). Ce Christ qui est le Dieu de tout ce qui vit a lui aussi un chef, Dieu le Père, son Dieu. Toute l'autorité du Christ vient du fait qu'il s'est soumis volontairement à l'autorité de Dieu, il ne fait jamais rien de lui-même mais il ne dit et fait que ce que son Dieu et Père lui a dit de dire et de faire. Il ne parle jamais en son nom mais il vient déclarer les paroles de Dieu, au point où il est la Parole de Dieu. Il est venu faire les œuvres de Dieu avec l'autorité de Dieu.

Le témoignage du centenier romain est très révélateur sur la manière que fonctionne l'autorité.

Mt.8 :8 Le centenier répondit : Seigneur, je ne suis pas digne que tu entres sous mon toit ; mais dis seulement un mot, et mon serviteur sera guéri. 9 Car, moi qui suis soumis à des supérieurs, j’ai des soldats sous mes ordres ; et je dis à l’un: Va ! et il va ; à l’autre: Viens ! et il vient ; et à mon serviteur : Fais cela ! et il le fait. 10 Après l’avoir entendu, Jésus fut dans l’étonnement, et il dit à ceux qui le suivaient : Je vous le dis en vérité, même en Israël je n’ai pas trouvé une aussi grande foi.

Le centenier avait bien compris le concept de l'autorité, il obéissait à des instances supérieures et des subalternes lui obéissaient. Le centenier avait pleine autorité sur les choses qui étaient sous sa juridiction. De même, Jésus obéit en toutes choses à son Père et il a autorité sur toute la création.

Nous devons aussi nous soumettre aux autorités instituées par Dieu en plus de nous soumettre à l'autorité de la Parole de Dieu, ainsi nous pourrons exercer l'autorité au nom de Jésus, rien ne viendra l'entraver.

Romains 13:1 Que toute personne soit soumise aux autorités supérieures ; car il n’y a point d’autorité qui ne vienne de Dieu, et les autorités qui existent ont été instituées de Dieu. 2 C’est pourquoi celui qui s’oppose à l’autorité résiste à l’ordre que Dieu a établi, et ceux qui résistent attireront une condamnation sur eux-mêmes.

Ce n'est pas populaire de parler ainsi dans une société où les gens se font une gloire de contourner le système, mais cela reflète bien la mentalité diabolique de faire à sa tête et refuser toute autorité. Jésus n'était pas ainsi et il ne veut pas que ses disciples soient rebelles aux autorités car il veut que la puissance de Dieu se manifeste dans leur vie.

Dieu est supérieur à tous, Dieu est plus grand que tous (Jn.10:29), Dieu est plus grand que son Christ (Jn.14:28) et c'est pourquoi il est celui qui commande, qui ordonne et il suffit qu'il dise qu'une chose soit pour qu'elle devienne. C'est ce qu'on lit dans le premier chapitre de la Genèse. Tout ce que Dieu disait, il le transmettait à Jésus-Christ, sa Parole et Jésus le disait ensuite (Jn.1:1-3, Col.1:16-17).

Jean 1 :1 Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu. 2 Elle était au commencement avec Dieu. 3 Toutes choses ont été faites par elle, et rien de ce qui a été fait n’a été fait sans elle.

Colossiens 1 :16 Car en lui ont été créées toutes les choses qui sont dans les cieux et sur la terre, les visibles et les invisibles, trônes, dignités, dominations, autorités. Tout a été créé par lui et pour lui. 17 Il est avant toutes choses, et toutes choses subsistent en lui.

Tout est ordonné (commandé par l'autorité supérieure) et ordonné (chaque chose en son bon ordre, chaque chose à sa place) car Dieu est un Dieu d'ordre et non de désordre. Le chaos est entré dans le monde par le péché mais le Christ va régner jusqu'à ce que sa victoire sur le péché soit totale. Admirons l'ordre des choses établies par Dieu dans le passage suivant, toujours dans la même lettre aux Corinthiens qui avait des gros problèmes avec l'autorité comme nous.

1Co.15 :22 Et comme tous meurent en Adam, de même aussi tous revivront en Christ, 23 mais chacun en son rang. Christ comme prémices, puis ceux qui appartiennent à Christ, lors de son avènement. 24 Ensuite viendra la fin, quand il remettra le royaume à celui qui est Dieu et Père, après avoir détruit toute domination, toute autorité et toute puissance. 25 Car il faut qu’il règne jusqu’à ce qu’il ait mis tous les ennemis sous ses pieds. 26 Le dernier ennemi qui sera détruit, c’est la mort. 27 Dieu, en effet, a tout mis sous ses pieds. Mais lorsqu’il dit que tout lui a été soumis, il est évident que celui qui lui a soumis toutes choses est excepté. 28 Et lorsque toutes choses lui auront été soumises, alors le Fils lui-même sera soumis à celui qui lui a soumis toutes choses, afin que Dieu soit tout en tous.

La divinité de Jésus n'est pas diminuée ou dévalorisée par sa soumission à l'autorité supérieure de Dieu le Père. Au contraire, toute sa puissance se manifeste dans sa vie justement parce qu'il a été obéissant en toutes choses à la volonté de son Père. Par exemple, si l'homme est le chef de la femme, la femme est autant humaine que l'homme, de même Christ ayant Dieu comme chef est autant divin que son Dieu. Dans Ph.2, il est clairement écrit que Jésus avait la forme divine quand il a décidé de prendre la forme humaine. Puisqu'il est vraiment devenu humain, avec la nature humaine (Jn.1:14) c'est qu'il était alors aussi vraiment divin, avec la nature divine.

Hé.10 :5 C’est pourquoi Christ, entrant dans le monde, dit : Tu n’as voulu ni sacrifice ni offrande, Mais tu m’as formé un corps ; 6 Tu n’as agréé ni holocaustes ni sacrifices pour le péché. 7 Alors j’ai dit : Voici, je viens Dans le rouleau du livre il est question de moi Pour faire, ô Dieu, ta volonté.

Hé.5 :8 (Jésus) a appris, bien qu’il fût Fils, l’obéissance par les choses qu’il a souffertes,

C'est pourquoi Dieu l'a souverainement élevé et lui a donné le nom au-dessus de tout nom, Seigneur. Jésus le Christ est le Seigneur Jésus-Christ, le Seigneur de tout l'univers et seul Dieu est au-dessus de lui afin que Dieu soit tout en tous.

Alors que nous nous soumettons à l'autorité de Christ et de Dieu nous sommes aussi en mesure de parler en son nom avec toute l'autorité de sa puissance car ce n'est pas nous qui parlons mais Jésus qui parle à travers nous comme c'était Dieu qui parlait à travers Jésus. Moïse l'avait prophétisé des siècles auparavant :

Deutéronome 18:18 Je leur susciterai du milieu de leurs frères un prophète comme toi, je mettrai mes paroles dans sa bouche, et il leur dira tout ce que je lui commanderai. 19 Et si quelqu’un n’écoute pas mes paroles qu’il dira en mon nom, c’est moi qui lui en demanderai compte. 20 Mais le prophète qui aura l’audace de dire en mon nom une parole que je ne lui aurai point commandé de dire, ou qui parlera au nom d’autres dieux, ce prophète-là sera puni de mort.

Écoutez ce que Jésus dit à ce sujet :

Jean 4:34 Jésus leur dit : Ma nourriture est de faire la volonté de celui qui m’a envoyé, et d’accomplir son œuvre. Jean 5:24 En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui écoute ma parole, et qui croit à celui qui m’a envoyé, a la vie éternelle et ne vient point en jugement, mais il est passé de la mort à la vie.

Jean 5:30 Je ne puis rien faire de moi-même : selon que j’entends, je juge ; et mon jugement est juste, parce que je ne cherche pas ma volonté, mais la volonté de celui qui m’a envoyé.

Comprenez maintenant l'implication dans nos propres vies quand nous écoutons la Parole de Jésus et nous soumettons complètement à l'autorité de notre Seigneur et notre Dieu Jésus-Christ.

Matthieu 10:40 Celui qui vous reçoit me reçoit, et celui qui me reçoit, reçoit celui qui m’a envoyé.

Luc 10:16 Celui qui vous écoute m’écoute, et celui qui vous rejette me rejette ; et celui qui me rejette rejette celui qui m’a envoyé.

Quand nous parlons au nom de Jésus, toute autorité invisible et spirituelle nous sont soumises, tout genou doit fléchir et obéir aux paroles dite au nom de Jésus qui sortent de notre bouche. Nous avons la pleine autorité de chasser les démons et faire fuir le diable loin de nous.

Nous avons la pleine autorité de chasser les démons et faire fuir le diable loin de nous car Jésus est au milieu de nous quand nous parlons en son nom :

Matthieu 18:18 Je vous le dis en vérité, tout ce que vous lierez sur la terre sera lié dans le ciel, et tout ce que vous délierez sur la terre sera délié dans le ciel. 19 Je vous dis encore que, si deux d’entre vous s’accordent sur la terre pour demander une chose quelconque, elle leur sera accordée par mon Père qui est dans les cieux. 20 Car là où deux ou trois sont assemblés en mon nom, je suis au milieu d’eux.

Quand le moment d'un départ approche, c'est le temps de répéter les directives les plus importantes, celles qu'on veut qu'elles restent dans la mémoire. Quand on part en voyage, on s'assure que les gens qui s'occuperont de notre maison ont bien compris ce qu'ils ont à faire, on répète tant qu'on en sent le besoin. Dans ce dernier discours avant Gethsemané, Jésus répète 5 fois de demander en son nom.

Jean 14:13 et tout ce que vous demanderez en mon nom, je le ferai, afin que le Père soit glorifié dans le Fils. 14 Si vous demandez quelque chose en mon nom, je le ferai.

Jean 15:16 Ce n’est pas vous qui m’avez choisi ; mais moi, je vous ai choisis, et je vous ai établis, afin que vous alliez, et que vous portiez du fruit, et que votre fruit demeure, afin que ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous le donne.

Jean 15:26 En ce jour, vous demanderez en mon nom, et je ne vous dis pas que je prierai le Père pour vous ; 27 car le Père lui-même vous aime, parce que vous m’avez aimé, et que vous avez cru que je suis sorti de Dieu.

Jean 16:23 En ce jour-là, vous ne m’interrogerez plus sur rien. En vérité, en vérité, je vous le dis, ce que vous demanderez au Père, il vous le donnera en mon nom. 24 Jusqu’à présent vous n’avez rien demandé en mon nom. Demandez, et vous recevrez, afin que votre joie soit parfaite.

Demander au nom de Jésus a au moins six effets bénéfiques
  1. Demander au nom de Jésus en groupe produit un puissant impact dans le monde spirituel (Mt.18:16-18)
  2. Demander au nom de Jésus permet à Dieu de se glorifier en exauçant nos requêtes (Jn.14:13)
  3. Demander au nom de Jésus nous permet de porter des fruits durables (Jn.15:16)
  4. Demander au nom de Jésus nous permet d'être exaucés et expérimenter la joie parfaite (Jn.16:24)
  5. Demander au nom de Jésus garantit l'écoute de Dieu car Dieu aime Jésus et il nous aime aussi (Jn.15:27)
  6. Demander au nom de Jésus nous procure une assurance paisible dans l'attente de l'exaucement (1Jn.5:14)
Quand nous demandons quelque chose qui repose dans le cœur de Jésus lui-même, c'est comme si c'était Jésus qui le demandait à Dieu à notre place. Dieu ne refuse jamais rien à Jésus, il manifeste alors sa puissance en accordant à Jésus ce que nous lui avons demandé en son nom et il en reçoit toute la gloire pour la provision.

1Jean 5 :14 Nous avons auprès de lui cette assurance, que si nous demandons quelque chose selon sa volonté, il nous écoute. 15 Et si nous savons qu’il nous écoute, quelque chose que nous demandions, nous savons que nous possédons la chose que nous lui avons demandée.

On voit ici toute l'importance de connaître Jésus, ce qu'il désire, afin de pouvoir prier selon sa volonté et être exaucé. Quand nous sommes en accord avec la volonté de Dieu, Dieu intervient, voici ce que Jésus avait prédit à ses disciples avant de les quitter pour rejoindre Dieu dans le ciel.

Marc 16:17 Voici les miracles qui accompagneront ceux qui auront cru : en mon nom, ils chasseront les démons ; ils parleront de nouvelles langues ; 18 ils saisiront des serpents ; s’ils boivent quelque breuvage mortel, il ne leur fera point de mal ; ils imposeront les mains aux malades, et les malades, seront guéris.

  1. Au nom de Jésus – nous avons l'autorité de chasser les démons, les influences démoniaques sont chassées de nos pensées

    Actes 16:18 Elle fit cela pendant plusieurs jours. Paul fatigué se retourna, et dit à l’esprit : Je t’ordonne, au nom de Jésus-Christ, de sortir d’elle. Et il sortit à l’heure même.

  2. Au nom de Jésus – nous avons l'autorité de parler des nouvelles langues qui n'existaient pas avant

    1Co.14:2 En effet, celui qui parle en langue ne parle pas aux hommes, mais à Dieu, car personne ne le comprend, et c’est en esprit qu’il dit des mystères.

  3. Au nom de Jésus – nous avons l'autorité de sur ce qui nous blesserait normalement dans ce monde

    Actes 28:3 Paul ayant ramassé un tas de broussailles et l’ayant mis au feu, une vipère en sortit par l’effet de la chaleur et s’attacha à sa main.4 Quand les barbares virent l’animal suspendu à sa main, ils se dirent les uns aux autres : Assurément cet homme est un meurtrier, puisque la Justice n’a pas voulu le laisser vivre, après qu’il a été sauvé de la mer. 5 Paul secoua l’animal dans le feu, et ne ressentit aucun mal. 6 Ces gens s’attendaient à le voir enfler ou tomber mort subitement ; mais, après avoir longtemps attendu, voyant qu’il ne lui arrivait aucun mal, ils changèrent d’avis et dirent que c’était un dieu.

  4. Au nom de Jésus – nous avons l'autorité de renverser les effets du péché et guérir les malades

    Actes 3:6 Alors Pierre lui dit : Je n’ai ni argent, ni or ; mais ce que j’ai, je te le donne : au nom de Jésus-Christ de Nazareth, lève-toi et marche.

    Actes 4:10 sachez-le tous, et que tout le peuple d’Israël le sache ! C’est par le nom de Jésus-Christ de Nazareth, que vous avez crucifié, et que Dieu a ressuscité des morts, c’est par lui que cet homme se présente en pleine santé devant vous.

Comme Jésus vit en nous et habite en nous par la foi quand nous parlons en son nom, nous parlons selon la réalité qui est reconnue dans tout le monde spirituel, invisible. C'est donc par l'autorité au nom de Jésus que nous pouvons mettre en déroute tous nos ennemis spirituels. Nos vrais ennemis sont invisibles, nous ne les verrons pas s'enfuir avec nos yeux de chair, mais par la foi dans ce que déclare la Bible car ils ne peuvent pas tolérer la vérité. Quand nous comprenons bien cela, nous cessons de nous battre contre des gens, nous allons plutôt renverser les forteresses sataniques dans les raisonnements humains, cf. 2Co.10:5

Ep.6 :10 Au reste, fortifiez-vous dans le Seigneur, et par sa force toute-puissante. 11 Revêtez-vous de toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir tenir ferme contre les ruses du diable. 12 Car nous n’avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes. 13 C’est pourquoi, prenez toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir résister dans le mauvais jour, et tenir ferme après avoir tout surmonté. 14 Tenez donc ferme … 17 prenez ... l’épée de l’Esprit, qui est la parole de Dieu.

Nous n'avons pas besoin de connaître toutes les références des versets par cœur même si c'est pratique pour retrouver les passages. La numérotation des versets ne fait pas partie de l'inspiration divine, ce n'est qu'une aide humaine pour nous aider à nous retrouver dans la Bible, mais nous devons méditer les Écritures et nous imprégner de la Parole de Dieu afin que celle-ci nous vienne promptement à l'esprit quand des défis se présentent devant nous. Cela nous permet alors d'invoquer avec autorité le nom de Jésus pour recevoir la puissance qui nous fera marcher toujours dans la victoire et glorifier notre Dieu Jésus et son Dieu qui est aussi le nôtre (Jn.20:17, 28, Ap.3:12, Ep.1:17), le seul vrai Dieu, Dieu le Père.

Le but de connaître Jésus c'est d'avoir les mêmes sentiments que lui, c'est ainsi que nous devenons semblables à lui. Dans le passage de Ph.2, ces sentiments sont empreints d'humilité qui a fait que Jésus s'est soumis à l'autorité de Dieu et Dieu l'a élevé ensuite. Il en sera de même pour nous.

Luc 14:11 Car quiconque s’élève sera abaissé, et quiconque s’abaisse sera élevé.

En nous soumettant à l'autorité de Christ présentement, cela nous permet de régner avec lui sur son trône, car nous sommes déjà assis avec lui sur son trône dans les lieux célestes (Ep.2:5) mais pour que la puissance de son autorité se manifeste pleinement dans nos vies, nous devons veiller à demeurer constamment dans sa volonté pour nos vies, c'est là notre défi car l'ennemi de nos âmes cherche par tous les moyens de nous faire sortir de sous le parapluie de son autorité qui est le bouclier de l'obéissance de la foi. Tant que nous demeurons fermes dans la foi et la soumission aux autorités instituées par Dieu (Ro.13:1-8), le diable et ses démons n'ont aucun pouvoir sur nous, ils n'ont pas d'autres choix que de fuir car ils ne peuvent supporter l'autorité plus que les cafards peuvent supporter la lumière.

Dieu le Père est le Dieu de Jésus, Jésus lui obéit en toutes choses. A cause de cela, Dieu lui a donné autorité sur tout ce qui vit. Parce qu'il est totalement soumis à Dieu, la puissance de Dieu se manifeste librement dans sa vie.

Jn.5:19 Tout ce que le Père fait, le Fils aussi le fait pareillement.

Dans Es.9:5 Jésus est appelé Dieu puissant ('EL GIBBOR). Certains répondent à cela qu'il n'est pas le Dieu tout-puissant, mais si tout ce que le Père fait, le Fils aussi le fait pareillement, c'est qu'il est tout-puissant aussi. D'ailleurs dans Es.10:21 « Dieu puissant » est un titre attribué à Dieu le Père et qui oserait dire que le Père n'est pas tout-puissant parce qu'il est appelé puissant ailleurs !

Ésaïe 9:5 Car un enfant nous est né, un fils nous est donné, Et la domination reposera sur son épaule ; On l’appellera Admirable, Conseiller, Dieu puissant, Père éternel, Prince de la paix.

Esaïe 10 :21 Le reste reviendra, le reste de Jacob, au Dieu puissant.

Comme le Père est le Dieu de Jésus, Jésus est notre Dieu, en nous soumettant à sa volonté, nous pouvons parler avec l'autorité associée à son nom et nous devenons un canal de sa puissance quand nous parlons en son nom.

Nous croyons tous qu'il y a un seul vrai Dieu (Jn.17:3), le Dieu de notre Seigneur Jésus-Christ (Ep.1:17). Voici encore un autre verset qui le confirme :

Romains 15:6 afin que tous ensemble, d’une seule bouche, vous glorifiiez le Dieu et Père de notre Seigneur Jésus-Christ.

Comprenons que le Père est le seul vrai Dieu non pas dans le sens qu'il est le seul à être divin mais dans le sens qu'il est le seul à ne pas avoir personne au-dessus de lui. Personne n'est plus grand que Dieu le Père, il n'a pas de compte à rendre à personne, il n'a pas à se soumettre à personne, il est en haut de la liste. Nous avons d'ailleurs vu plusieurs versets à ce sujet. Jésus dit que le Père est plus grand que lui, certains affirment que Jésus a confessé cela parce qu'il s'était abaissé à la condition humaine, celle du serviteur, cf. Ph.2:5-7.

Jésus soumis à Dieu PENDANT l'incarnation

Jean 10:29 Mon Père, qui me les a données, est plus grand que tous; et personne ne peut les ravir de la main de mon Père.

Jean 14:28 Vous avez entendu que je vous ai dit: Je m'en vais, et je reviens vers vous. Si vous m'aimiez, vous vous réjouiriez de ce que je vais au Père; car le Père est plus grand que moi.

Jésus dit que le Père est plus grand que lui, certains affirment que Jésus a confessé cela parce qu'il s'était abaissé à la condition humaine, celle du serviteur, cf. Ph.2:5-7. On pourrait aussi citer Hé.2:7 en appui :

Hé.2 :7 Tu l’as abaissé pour un peu de temps au-dessous des anges, tu l’as couronné de gloire et d’honneur,

Mais cette explication a ses faiblesses et je vais vous montrer pourquoi. Jésus affirme aussi que le Père est plus grand que tous, ce qui implique qu'il est non seulement plus grand que Jésus mais aussi plus grand que le Saint-Esprit aussi celui-ci est autant une personne que Jésus, étant l'autre Consolateur venu remplacer Jésus. Dans le cas du Saint-Esprit, on ne peut évidemment pas se servir du prétexte de l'incarnation pour tenter d'expliquer que le Père est plus grand que le Saint-Esprit!

À mon avis donc, quand Jésus affirme que le Père est plus grand que lui, il affirme une vérité éternelle, intemporelle qui n'a pas à voir avec l'abaissement de son incarnation. À plusieurs reprises, Jésus-Christ est présenté comme le serviteur de Dieu. Le célèbre passage d'Ésaïe qui annonce que le Messie portera nos péchés débute en appelant le Messie « mon serviteur », cf. Es.52:13

Dans le royaume de Dieu, il y en a qui sont plus grand que d'autres, mais ils sont tous des humains à part entière.

Luc 7:28 Je vous le dis, parmi ceux qui sont nés de femmes, il n’y en a point de plus grand que Jean. Cependant, le plus petit dans le royaume de Dieu est plus grand que lui.

Quand les disciples discutaient rondement pour déterminer qui était le plus grand parmi eux (Luc 22 :24), il ne leur est jamais venu à la pensée que certains d'entre eux étaient moins humains que d'autres! Donc que le Père soit plus grand que Jésus ne fait pas de lui obligatoirement quelqu'un de moins divin que son Père. Dieu le Père est plus grand que Dieu le Fils parce que c'est Dieu le Père qui commande et le Fils obéit, comme tout bon fils obéit à son père.

Le Père est plus grand que Jésus sans pour autant enlever la divinité à Jésus, sinon il faudrait être logique et avancer aussi que les serviteurs ne sont pas de la même nature humaine que leurs maîtres humains, ce qui serait ridicule.

À plusieurs reprises, Jésus-Christ est présenté comme le serviteur de Dieu. Le célèbre passage d'Esaïe qui annonce que le Messie portera nos péchés débute en appelant le Messie « mon serviteur », cf. Es.52:13 D'ailleurs, nous allons voir plus loin que Jésus n'a pas changé sa manière de parler de Dieu après sa résurrection. Mais tout d'abord, regardons quelques passages concernant le temps de son incarnation.

Esaïe 52:13 Voici, mon serviteur prospérera; il montera, il s'élèvera, il s'élèvera bien haut.

Matthieu 12:18 Voici mon serviteur que j'ai choisi, mon bien-aimé en qui mon âme a pris plaisir. Je mettrai mon Esprit sur lui, et il annoncera la justice aux nations.

Jean 13:16 En vérité, en vérité, je vous le dis, le serviteur n'est pas plus grand que son seigneur, ni l'apôtre plus grand que celui qui l'a envoyé.

Matthieu 27:46 Et vers la neuvième heure, Jésus s'écria d'une voix forte: Eli, Eli, lama sabachthani? c'est-à-dire: Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'as-tu abandonné?

Actes 3:13 Le Dieu d'Abraham, d'Isaac et de Jacob, le Dieu de nos pères, a glorifié son serviteur Jésus, que vous avez livré et renié devant Pilate, qui était d'avis qu'on le relâchât.
Actes 3:26 C'est à vous premièrement que Dieu, ayant suscité son serviteur , l'a envoyé pour vous bénir, en détournant chacun de vous de ses iniquités.
Actes 4:26 Les rois de la terre se sont soulevés, et les princes se sont ligués contre le Seigneur et contre son Oint.
27 En effet, contre ton saint serviteur Jésus, que tu as oint, Hérode et Ponce Pilate se sont ligués dans cette ville avec les nations et avec les peuples d'Israël,
28 pour faire tout ce que ta main et ton conseil avaient arrêté d'avance.
29 Et maintenant, Seigneur, vois leurs menaces, et donne à tes serviteurs d'annoncer ta parole avec une pleine assurance,
30 en étendant ta main, pour qu'il se fasse des guérisons, des miracles et des prodiges, par le nom de ton saint serviteur Jésus.

Pierre met en parallèle Dieu comme étant le Seigneur de son Oint, de son saint serviteur (pais en grec; a le sens aussi d'enfant) Jésus v.27 et 30 et Dieu comme étant le Seigneur des chrétiens, ses serviteurs (doulos en grec; esclaves) qui reçoivent de lui ses ordres et la capacité d'accomplir sa volonté v.29.

Hébreux 10:5 C'est pourquoi Christ, entrant dans le monde, dit: Tu n'as voulu ni sacrifice ni offrande, mais tu m'as formé un corps; 6 tu n'as agréé ni holocaustes ni sacrifices pour le péché. 7 Alors j'ai dit: Voici, je viens, dans le rouleau du livre il est question de moi, pour faire, ô Dieu, ta volonté.

Jean 6:38 car je suis descendu du ciel pour faire, non ma volonté, mais la volonté de celui qui m'a envoyé.

Jean 5:26 Car, comme le Père a la vie en lui-même, ainsi il a donné au Fils d'avoir la vie en lui-même.

Romains 6:10 Car il est mort, et c'est pour le péché qu'il est mort une fois pour toutes; il est revenu à la vie, et c'est pour Dieu qu'il vit. 11 Ainsi vous-mêmes, regardez-vous comme morts au péché, et comme vivants pour Dieu en Jésus-Christ.

Jean 5:19 Jésus reprit donc la parole, et leur dit: En vérité, en vérité, je vous le dis, le Fils ne peut rien faire de lui-même, il ne fait que ce qu'il voit faire au Père; et tout ce que le Père fait, le Fils aussi le fait pareillement.

Jean 5:30 Je ne puis rien faire de moi-même: selon que j'entends, je juge; et mon jugement est juste, parce que je ne cherche pas ma volonté, mais la volonté de celui qui m'a envoyé.

Jésus soumis à Dieu APRÈS sa résurrection

Même après sa résurrection, Jésus continue à parler de son Père comme étant son Dieu auquel il demeurera soumis dans le royaume éternel, comme le mentionne Paul aux Corinthiens.

Jean 20:17 Jésus lui dit: Ne me touche pas; car je ne suis pas encore monté vers mon Père. Mais va trouver mes frères, et dis-leur que je monte vers mon Père et votre Père, vers mon Dieu et votre Dieu.

Apocalypse 3:2 Sois vigilant, et affermis le reste qui est près de mourir; car je n'ai pas trouvé tes oeuvres parfaites devant mon Dieu.

Apocalypse 3:12 Celui qui vaincra, je ferai de lui une colonne dans le temple de mon Dieu, et il n'en sortira plus; j'écrirai sur lui le nom de mon Dieu, et le nom de la ville de mon Dieu, de la nouvelle Jérusalem qui descend du ciel d'auprès de mon Dieu, et mon nom nouveau.

Dans la pensée de Paul, le titre de Dieu est au-dessus du titre de Seigneur, car le Père demeure le Dieu du Fils, affirmation confirmée par Jésus et rapportée par Jean :

1Corinthiens 11:3 Je veux cependant que vous sachiez que Christ est le chef de tout homme, que l'homme est le chef de la femme, et que Dieu est le chef de Christ.

Éphésiens 1:16 je ne cesse de rendre grâces pour vous, faisant mention de vous dans mes prières, 17 afin que le Dieu de notre Seigneur Jésus-Christ, le Père de gloire, vous donne un esprit de sagesse et de révélation,

Philippiens 2:9 C'est pourquoi aussi Dieu l'a souverainement élevé, et lui a donné le nom qui est au-dessus de tout nom, 10 afin qu'au nom de Jésus tout genou fléchisse dans les cieux, sur la terre et sous la terre, 11 et que toute langue confesse que Jésus-Christ est Seigneur, à la gloire de Dieu le Père.

1Corinthiens 15:24 Ensuite viendra la fin, quand il remettra le royaume à celui qui est Dieu et Père, après avoir détruit toute domination, toute autorité et toute puissance. 25 Car il faut qu'il règne jusqu'à ce qu'il ait mis tous les ennemis sous ses pieds. 26 Le dernier ennemi qui sera détruit, c'est la mort. 27 Dieu, en effet, a tout mis sous ses pieds. Mais lorsqu'il dit que tout lui a été soumis, il est évident que celui qui lui a soumis toutes choses est excepté. 28 Et lorsque toutes choses lui auront été soumises, alors le Fils lui-même sera soumis à celui qui lui a soumis toutes choses, afin que Dieu soit tout en tous.

Éphésiens 4:6 un seul Dieu et Père de tous, qui est au-dessus de tous

Si Dieu le Père est au-dessus de tous, cela signifie que le Fils et l'Esprit sont en dessous de lui, ce qui est en harmonie avec le fait que Jésus se présente aux hommes comme leur Seigneur mais aussi comme le serviteur dévoué de son Dieu, le Fils obéissant à son Père, cette dernière image illustrant à la fois la même nature, partagée par Jésus et Dieu le Père et la soumission du Fils au Père comme dans la sphère humaine :

Ephésiens 6:1 Enfants, obéissez à vos parents, selon le Seigneur, car cela est juste.

Irénée de Lyon qui fut disciple de Polycarpe, lui-même disciple de l'apôtre Jean, a écrit ce qui suit dans son livre «La prédication des apôtres et ses preuves» :
51. Le Fils se dit lui-même serviteur du Père, à cause de son obéissance à son Père; car tout enfant est serviteur de son père, même chez les hommes.
L'enfant n'en est pas moins humain parce qu'il est subordonné, soumis à son père terrestre, de même Jésus n'en est pas moins divin parce qu'il restera soumis éternellement à son Père, 1Co.15:27-28. La subordination n'est pas forcée mais volontaire, elle est aussi essentielle pour qu'il y ait unité d'esprit et communion. Si l'enfant se rebelle et résiste à la volonté de son père, il brise la relation avec lui. Cela, bien que cela fut potentiellement possible sinon il n'aurait pas été tenté, n'est bien sûr jamais arrivé à Jésus:

Jean 8:29 Celui qui m'a envoyé est avec moi; il ne m'a pas laissé seul, parce que je fais toujours ce qui lui est agréable.

L'erreur d'Arius au IIIe siècle ap. J.C. et de plusieurs autres par la suite fut de conclure que la subordination de fonction entraînait nécessairement aussi une subordination de nature, ce qui est à l'encontre de l'analogie de la famille humaine créée à l'image de Dieu, à l'encontre aussi des Écritures, à ce sujet, consultez

Dans la soumission à Jésus-Christ, nous prenons pleinement notre place d'enfant de Dieu dans la famille de Dieu, nous accédons à la communion divine que Jésus jouit avec son Dieu et Père en lui étant soumis aussi.

Jean 17:20 Ce n'est pas pour eux seulement que je prie, mais encore pour ceux qui croiront en moi par leur parole,
21 afin que tous soient un, comme toi, Père, tu es en moi, et comme je suis en toi, afin qu'eux aussi soient un en nous, pour que le monde croie que tu m'as envoyé.
22 Je leur ai donné la gloire que tu m'as donnée, afin qu'ils soient un comme nous sommes un, -
23 moi en eux, et toi en moi, -afin qu'ils soient parfaitement un, et que le monde connaisse que tu m'as envoyé et que tu les as aimés comme tu m'as aimé.



- Le webmestre





Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes dimanche 22 Octobre 2017