Soyez prudents comme les serpents

Matthieu 10:16 Voici, je vous envoie comme des brebis au milieu des loups. Soyez donc prudents (phronimos en grec) comme les serpents, et simples comme les colombes.

Vu l'association satanique faite par la Parole de Dieu (Ge.3:1-15, Ap.12:9, 20:2), il peut sembler étonnant que Jésus cite les serpents en bon exemple. S'il y a un animal réputé pour sa prudence c'est bien le serpent, il évalue rapidement les situations quand on s'approche de lui. S'il se sent de taille, il se dresse aux aguets, prêt à frapper comme l'éclair, sinon il s'empresse de prendre la fuite. Maintenant que Jésus habite en nous par la foi, Satan sait qu'il n'est plus de taille et s'il nous voit nous soumettre à Dieu, il sait que ses ruses (ses trait enflammés - la morsure du serpent est comme un feu brûlant) n'auront aucun effet sur notre foi nous servant de bouclier, cf. Ep.6:16, il fuira alors loin de nous.

Jacques 4:7 Soumettez-vous donc à Dieu ; résistez au diable, et il fuira loin de vous.

Ce n'est pas parce que Dieu nous protège que nous puissions nous laisser aller pour autant dans l'insouciance (cette ruse satanique fut tentée avec Jésus), ce serait tenter Dieu comme si on se lançait en bas du temple pour qu'il ordonne à ses anges de nous porter, cf. Mt.4:5-6. Jésus lui a résisté avec le bouclier de sa foi, Mt.4:7. Dans Mt.10:16, Jésus rappelle que nous sommes entourés de loups. Comme Plaute l'avait dit avant lui : "l'homme est un loup pour l'homme". Jésus a pris les serpents en exemple dans le contexte particulier de l'évangélisation. Jésus nous avertit d'user de discernement quand il s'agit de parler des choses spirituelles aux inconvertis car certains peuvent avoir des réactions très violentes.

«Il y a ... un temps pour se taire, et un temps pour parler» Ec.3:7.

Matthieu 7:6 Ne donnez pas les choses saintes aux chiens, et ne jetez pas vos perles devant les pourceaux, de peur qu’ils ne les foulent aux pieds, ne se retournent et ne vous déchirent.

Dans le même optique, on pourrait aussi faire un rapprochement avec ce que Salomon, l'homme le plus sage, fait remarquer dans ses Proverbes.

Pr.12:23 L’homme prudent cache sa connaissance, mais le cœur des hommes stupides proclame la folie.

Ce verset ne s'applique pas à la connaissance de la Parole de Dieu exposée dans l'église car il est écrit d'insister en toute occasion, favorable ou non.

2Ti.4:1 Je t’en conjure devant Dieu et devant Jésus-Christ, qui doit juger les vivants et les morts, et au nom de son apparition et de son royaume,
2 prêche la parole, insiste en toute occasion, favorable ou non, reprends, censure, exhorte, avec toute douceur et en instruisant.

Je me suis mis à réfléchir à d'autres domaines qui pourraient inspirer la prudence dans l'exposition de sa connaissance. Je pense au secret au niveau professionnel, par exemple, quelqu'un ayant développé un procédé lui donnant un avantage sur ses compétiteurs ; la prudence veut qu'il garde sa connaissance pour lui pour continuer à avoir du succès dans ses entreprises.

Jésus parle aussi de prudence chez ceux qui prévoient les coups durs, comme l'économe infidèle, Luc 16:8. Dans l'Ancien Testament, Joseph avait fait preuve d'une grande prudence en amassant pendant 7 ans des provisions pour la sécheresse qui s'en venait. Dans Mt.25, Les vierges sages (phronimos) se sont assurés d'avoir assez d'huile dans leur lampe, à l'inverse, les vierges folles furent insouciantes et le regrettèrent amèrement.

Donc la prudence évoquée par Jésus peut aussi s'appliquer dans d'autres domaines, par exemple à la prévoyance de coups durs éventuels en se faisant des réserves. On peut prévenir aussi en se trouvant d'autres moyens de subsistance au cas où il faudrait changer de travail par la force des choses, mais dans le contexte de Mt.10:16 c'est spécialement en rapport à notre façon d'aborder les inconvertis avec l'évangile.

- Le webmestre

Mt.10:5 Tels sont les douze que Jésus envoya, après leur avoir donné les instructions suivantes : N’allez pas vers les païens, et n’entrez pas dans les villes des Samaritains ; 6 allez plutôt vers les brebis perdues de la maison d’Israël. 7 Allez, prêchez, et dites: Le royaume des cieux est proche. 8 Guérissez les malades, ressuscitez les morts, purifiez les lépreux, chassez les démons. Vous avez reçu gratuitement, donnez gratuitement. 9 Ne prenez ni or, ni argent, ni monnaie, dans vos ceintures ; 10 ni sac pour le voyage, ni deux tuniques, ni souliers, ni bâton ; car l’ouvrier mérite sa nourriture. 11 Dans quelque ville ou village que vous entriez, informez-vous s’il s’y trouve quelque homme digne de vous recevoir ; et demeurez chez lui jusqu’à ce que vous partiez. 12 En entrant dans la maison, saluez-la ; 13 et, si la maison en est digne, que votre paix vienne sur elle ; mais si elle n’en est pas digne, que votre paix retourne à vous. 14 Lorsqu’on ne vous recevra pas et qu’on n’écoutera pas vos paroles, sortez de cette maison ou de cette ville et secouez la poussière de vos pieds. 15 Je vous le dis en vérité : au jour du jugement, le pays de Sodome et de Gomorrhe sera traité moins rigoureusement que cette ville-là. 16 Voici, je vous envoie comme des brebis au milieu des loups. Soyez donc prudents comme les serpents, et simples comme les colombes. 17 Mettez-vous en garde contre les hommes ; car ils vous livreront aux tribunaux, et ils vous battront de verges dans leurs synagogues ; 18 vous serez menés, à cause de moi, devant des gouverneurs et devant des rois, pour servir de témoignage à eux et aux païens. 19 Mais, quand on vous livrera, ne vous inquiétez ni de la manière dont vous parlerez ni de ce que vous direz : ce que vous aurez à dire vous sera donné à l’heure même ; 20 car ce n’est pas vous qui parlerez, c’est l’Esprit de votre Père qui parlera en vous.










Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes le vendredi 29 août 2014