- Israël -

  Liste des articles   |   Nouveautés de la semaine   |   Recherche   |   Contactez Pasteur Yvan Rheault   
________________



L’authenticité de l'Ancien Testament


- Arnold Fruchtenbaum

Nous devrons diviser l’AT  dans les 3 divisions telles que les Juifs l’ont fait dans sa forme Hébreu.

La loi.  La loi de Moïse contient les 5 premiers livres : Genèse, Exode, Lévitique, Nombres et Deutéronome.  La question est maintenant la suivante:  Est-ce que les 5 livres de Moïse passent le test de l’authenticité ?  Et la réponse est oui, de quatre façons.

Moïse est représenté par la loi comme étant l’auteur de la loi.  La loi elle-même nous dit que Moïse était l’auteur de cette loi.  Par exemple, il fut dit à Moïse de mettre par écrit les Paroles de la loi dans Ex. 17.14 ; 24.4 ; 34.27-28 ; Nombres 33.2 ;  Deut. 31.9 et 23-24.

De plus, des descriptions de ce qu’il a écrit nous sont données.  Dans le livre de la loi, Deut 28.58 nous dit que Moïse à écrit cette loi.  Il est dit que Moïse a écrit ce livre dans Deut 29.20 et 27 ;  qu’il a écrit la loi dans Deut. 29.21 ;  30.10 et 31.26.  Et il est dit que Moïse a écrit les Paroles de la loi dans Deut. 31.24.  Nous avons donc ici les 5 descriptions de « qu’est-ce qu’il a écrit ? » soulignant ainsi le fait que Moïse est réputé être l’auteur des Écritures.  Il lui fut dit d’écrire et ensuite nous avons la description de ce qu’il a écrit.

Deuxièmement, non seulement la loi elle-même prétend avoir été écrite par Moïse, mais 13 fois en dehors de la loi de Moïse, il est dit qu’il en est l’auteur.  Par exemple, la loi est appelée le « livre » de la loi de Moïse  dans Josué 8.31 et 23.6 et 2 Rois 14.6.

Deuxièmement, il est appelé « la loi » de Moïse 6 fois dans 1 Rois 2.3 ;  2Chroniques 23.18 ;  Esdras 3.2 ;  Josué 8.31 ;  Daniel 9.11 et 13.

Puis il est appelé « le livre de Moïse » 4 fois.  Dans 2 Chroniques 25.4 ; 35.12 ;  Esdras 6.18 et Néhémie 13.1.

Donc, 13 fois en dehors de la loi de Moïse dans l’AT,  il est dit qu’elle a été donnée par Moïse.

Dans le NT, plusieurs fois Moïse est affirmé être l’auteur de la loi.  Jésus lui-même en donnait le  crédit à Moïse.  Dans Matthieu 8.4 ; 19.7-8 ; Marc 7.10 ; 12.26 ; Luc 16.29 et 31 ; 24.44 ; Jean 5.45-46 ; 7.19, 22 et 23.  Dans les quatre Évangiles, au moins deux fois dans chaque Évangile, Jésus soutient l’auteur de la loi mosaïque.

De plus, les écrivains du NT soutiennent  l’auteur de la loi mosaïque.  Jean 1.45 ;  Luc le soutient dans Actes 3.22 ; 7.34 et 44 ;  13.39 ; 15.1 et 21 ; 21.21 ; 26.22 ; 28.23.  Puis Paul le soutient dans Rom 9.15 ; 10.5 et 19 ; 1 Cor 9.9 ; 2 Cor 3.15.  L’auteur d’Hébreux le soutient dans Héb 7.14 ; 8.5 ; 9.19 ; 10.28 ; 12.21.

Quatrièmement, l’authenticité de la loi mosaïque est soutenue par tous les Conciles Juifs.  Ils reconnaissent tous l’authenticité de la loi de Moïse, donc les 5 livres de Moïse passent certainement le test de l’authenticité.  

 Passons maintenant aux prophètes.

 La façon dont les Juifs divisent la section prophétique, il y a en tout 8 livres.

Premièrement, vous avez les anciens prophètes ce qui comprend 4 livres : Josué qui est dit avoir été écrit par Josué.

Puis vous avez Juges jusqu’à Samuel et ceci fut écrit après le début de la monarchie, selon Juges 19.1 et 21.25.  Bien que le livre des Juges ait été écrit après le début la monarchie, il fut quand même écrit avant que David ne devienne roi.  Tel que nous le voyons dans Juges 1.21 et 2 Sam. 5.6-9.  Et apparemment, le livre a été écrit quand David ne régnait que dans Hébron et sur la tribu de Juda.

Le troisième livre est 1 et 2 Samuel qui sont comptés comme étant un seul livre dans la reconnaissance juive tel que dans 1 Chroniques 29.29.  Et il est dit avoir été écrit par Samuel dans 1 Sam 1-24 alors que 1 Sam 25- 2,  Sam 24 est dit avoir été écrit par les deux prophètes Nathan et Gad selon la tradition juive.

Quatrièmement, vous avez 1 et 2 Rois.  Dans la reconnaissance Juive, ces deux livres ont été écrits ensemble et par Jérémie le prophète.  Ils y a des similarités mot pour mot entre les livres des Rois et le livre de Jérémie.

Donc, en traitant avec les prophètes, dans le Judaïsme, ils divisent entre les anciens prophètes et les derniers prophètes.  Les anciens prophètes contenaient 4 livres : Josué, Juges, les livres de Samuel et les livres des Rois.

Deuxièmement, vous avez les derniers prophètes qui constituent aussi quatre livres.

 Premièrement, Ésaïe qui fut écrit par Ésaïe.  Ce fait est à nouveau soutenu dans l’AT dans 2  Chro 26.22 et chapitre 32.32.  C’est aussi réaffirmé dans Ésaïe 1.1 ; 13.1.  Aussi, Jésus soutient qu’Ésaïe a écrit le livre d’Ésaïe dans Mat 8.17 et Luc 4.17-18.

 Le deuxième livre des derniers prophètes est Jérémie qui est réputé avoir été écrit par Jérémie dans Jér. 20.1 et 51.60.

 Le troisième livre est Ézéchiel écrit par Ézéchiel selon le chapitre 24.2 et 43.11.

 Le quatrième livre est les 12 prophètes mineurs.  Du point de vue d’Israël il n’y a pas 12 livres séparés, mais un groupe de 12 livres et sont chacun écrit par les prophètes et chacun a une suscription qui nous dit le nom de chaque prophète.

 Donc, la deuxième division majeure de l’AT, la division des prophètes passe aussi le test  de l’authenticité.  Il nous est dit, d’une façon ou d’une autre, qui en sont les auteurs et ont été écrits au temps où ils se réclament avoir été écrits.  

 La troisième division de l’AT Juif, est connue en tant que « Écritures » et cette troisième section comporte onze livres qui sont subdivisés  en trois unités séparées.

La première unité est connue en tant que « littérature de Sagesse », qui comprend trois livres.  Le premier est le livre des Psaumes et il y en a un total de 150.  Cinquante de ces Psaumes sont écrits anonymement.  Cent ont une suscription nous disant qui les a écrits.  Et des cents suscriptions, nous savons que David en a écrit 73, Asaph 12, les fils de Koré 11, Salomon 2, Éthan 1 et Moïse 1.

Le deuxième livre de la littérature de Sagesse est le livre des Proverbes écrit par Salomon, appuyé par Prov. 1.1 et 25.1.

Le troisième livre de la littérature de Sagesse est le livre de Job et dans la tradition Juive, ce livre a été écrit par Moïse même si certains croient que Job lui-même a écrit le livre.

La deuxième division des Écritures est connue en tant que le « Negillot », mot Hébreu qui réfère aux « rouleaux », cinq livres en tout.

Le premier est le Cantique de Salomon qui fut écrit par Salomon selon le premier verset du livre.

Le deuxième est le livre de Ruth que l’on croit avoir été écrit par Samuel parce que c’est seulement qu’un appendice aux livres des Juges et a le même style.

Le troisième livre est Lamentations qui a été écrit comme nous le savons par Jérémie tel qu’il l’affirme lui-même.

Le quatrième est le livre de l’Ecclésiaste écrit par Salomon selon Ecc 1.1 et 16 et chapitre  2.4-11.

Le cinquième rouleau est le livre d’Esther que l’on croit avoir été écrit par Mardochée qui était le héros du livre.  

 La troisième division des Écritures est « les livres  Historiques », qui sont au nombre de trois.

 Premièrement, vous avez Daniel qui a été écrit par Daniel lui-même selon Dan. 1.1 et réaffirmé dans Matthieu 24.15.

 Puis vous avez le livre d’Esdras écrit par Esdras et Néhémie écrit par Néhémie.  Selon la reconnaissance Juive, ces deux livres sont reconnus comme étant un seul livre.

 Le troisième livre est « Chroniques ».  1 et 2 Chroniques sont aussi vus comme étant un seul livre et écrit, croit-on, par Esdras.  C’est pourquoi vous avez tant de points de forte similarité entre le livre d’Esdras et 2 Chroniques.

 Donc, les trois divisions de l’AT et les différentes subdivisions passent toutes le test de l’authenticité et par-là nous savons fondamentalement qui a écrit chacun des livres et les évidences montrent qu’ils ont été écrits par ces individus mêmes et la période qu’ils disent avoir été écrits, correspond à ce qu’ils décrivent de leur temps.  

2.  La crédibilité.  Elle met en valeur la véracité.   La crédibilité de l’AT peut être       mis en évidence de 4 façons.

Jésus lui-même acceptait les livres de l’AT comme ayant  la canonicité et l’autorité.  Il acceptait la véracité des doctrines enseignées dans l’AT, et nous voyons cela dans Mat 5.17-18 ; Luc 24.27, 44 et 45 ; Jean 10.34-36.

Jésus acceptait la véracité des événements historiques de l’AT.  Il n’acceptait pas seulement l’enseignement doctrinal comme ayant autorité, mais il acceptait l’histoire comme étant vraie et ayant autorité.  Il acceptait donc la version de l’AT sur la création de l’univers dans Marc 13.9.  Il acceptait l’enseignement de l’AT sur la création de l’homme dans Mat 19.4-5.  Il croyait au déluge du temps de Noé dans Luc 17.26-27.  Il croyait ce que la Bible disait à propos de Sodome et Gomorrhe et sa destruction dans Luc 17.28-30.  Il acceptait l’histoire de Moïse et le buisson ardent dans Marc 12.26.  Il acceptait l’histoire de la manne dans Jean 6.32.  Il acceptait le tabernacle dans Luc 6.3-4.  Et il croyait l’histoire de Jonas et du poisson dans Mat 12.39-40.

La chose à savoir est que Jésus n’acceptait pas seulement les doctrines de l’AT, il acceptait son histoire.  Il ne croyait pas seulement que l’AT était infaillible et in errant en matière de foi et de doctrine.  Il le croyait aussi infaillible et in errant en matière d’histoire.

 La deuxième évidence de la crédibilité de l’AT ou de la véracité de l’AT est la preuve à partir de l’histoire et nous voyons ceci de 4 façons.

Les premiers événements de la Genèse sont consistants avec les lois de ce temps. Tel que le code Hamorabe.  L’action de Saraï de donner sa servante à Abraham était dans la tradition de ce temps.  L’action de Rachel et les dieux plein la maison de son frère Laban est pas mal ce que nous savons de la loi du monde ancien.

La deuxième preuve de l’histoire est que les événements mosaïques sont conformes à ce que nous savons de la 18ième Dynastie d’Égypte.  Tout concorde parfaitement.  Ces choses sont disponibles dans notre série sur l’Exode.

Les noms de 41 rois mentionnés dans la Bible ont reçu une confirmation historique.  Donc, Sargon est mentionné dans Ésaïe 20.1.  Salmanasar dans 2 Rois 17.3-6.  Belschatsar dans Daniel 5, l’élévation et la rencontre dans Daniel 6 ont toutes des évidences et des documents historiques qui les mentionnent.

 La quatrième évidence est que c’est fiable chronologiquement.  Les choses qui se sont produites chronologiquement sont dépeintes par les Écritures.

Cassette #3 face B

 Maintenant, la troisième évidence pour la crédibilité et la véracité de l’AT est la preuve venant de l’acuité topographique et géographique.  Et une chose que la géographie historique a prouvée est que, ce que la Bible dit à propos de la topographie et de la géographie a été absolument vérifié.

 La quatrième évidence de la crédibilité de l’AT est la preuve de l’archéologie. Il y a plusieurs preuves, mais en voici 6 exemples parmi tant d’autres.

La morale Babylonienne de la création qui se rapproche d’assez près du compte rendu de la Genèse.  Ce qui vous montre au moins qu’ils avaient les même sources, avec la Genèse étant exacte et la Babylonienne étant la corrompue.

 La morale Gilgamesh qui parle aussi d’un déluge mondial comme Noé l’avait imaginé.

Les Rois de Genèse 14 ont tous des noms nationaux de l’endroit où il est dit qu’ils proviennent.

Les tablettes Nuzi qui expliquent grandement plusieurs des actes de Sarah et Rachel.

Les archéologues ont confirmé l’existence des Hittites qui était à un certain moment « la » question  bien que la Bible l’avait dit.

Le récit parmi les « Aliters » (en anglais) qui confirme le rapport du livre de Josué.

Donc, toutes ces évidences montrent que l’AT a :  crédibilité et véracité.  

La canonicité de l’AT

La canonicité met en valeur l’autorité.  Pour ce qui est de la canonicité de l’AT, nous allons parler de quatre choses.

Les livres de l’AT ont été écrits avec l’idée arrêtée d’être tenus comme sacrés et d’être d’autorité divine.  Encore une fois, je souligne fortement que ce n’est pas un quelconque Concile Juif ou d’Église qui a donné à l’AT sa canonicité ou son autorité.

Il y a une reconnaissance immédiate de la loi mosaïque comme ayant autorité et nous voyons cela dans :  Deut 18.18-19 ; 31.11 et 24-26 ; Josué 1.7 ; Josué 24.26 ; 1 Rois 2.3 et Malachie 4.4.

Un autre exemple est, qu’il y avait une reconnaissance immédiate des prophètes eux-mêmes à mesure qu’ils écrivaient la Parole de Dieu.  Nous voyons ceci comme exemple dans Juges 1.1 et chapitre 2.8 et 1 Samuel 10.35, Ésaïe 8.16 et Jérémie 36. 1-2 et 6.

De plus, il y avait une reconnaissance immédiate  des prophètes par d’autres prophètes.  Par exemple, dans Jérémie 26.17-18 qui reconnaît Michée comme étant prophète et Zacharie 1.4 qui reconnaît les anciens prophètes.  Vous avez aussi Michée 4.2-3 qui reconnaissent Ésaïe 2.2-4 comme étant «  Écriture Sainte » et Jérémie 49.9 et la suite comparée à Abdias versets  et 5 et la suite et dans le chapitre 9.2 du livre de Daniel, ce passage montre que Daniel a vérifié les livres dont celui de  Jérémie.

Il y avait aussi une reconnaissance immédiate par les « écrits » dans la troisième section de l’AT.  Nous voyons cela dans Daniel 9.2 ; Néhémie 6.5 ; 1 Rois 4.22 ; 1 Chroniques 29.29 et 2 Chroniques 9.29.

De plus, les Rabbins faisaient la distinction entre les livres qui souillaient les mains et les livres qui ne souillaient pas les mains et ceci était une distinction entre les livres canoniques et les livres non canoniques.  Et il y avait une reconnaissance générale à l’effet que, quand les prophètes ont cessé, ils ont vraiment cessé et qu’il n’y avait plus de Parole venant de Dieu.  Si nous regardons les livres apocryphes par exemple, ils témoignent eux-mêmes du fait que les prophéties avaient cessé.

Des exemples se trouvent dans 1 Maccabées 4.46 ;  9.27 ; 14.41 et le livre apocryphe de Asarïa  15.  Ces livres apocryphes que certains veulent garder sacrés, clament eux-mêmes ne pas être sacrés et reconnaissent que, en leur temps, les voix prophétiques avaient cessé.

Un autre exemple que l’AT avait été écrit avec l’idée immédiate d’être tenu sacré est la découverte des rouleaux de la Mer Morte.  Tous les rouleaux de la Mer Morte furent mis ensemble des siècles après que le canon de l’AT fut déjà complété et nous avons au moins un fragment de chaque livre de l’AT excepté un qui est le livre d’Esther.  Donc, les Juifs qui constituaient la population de la Mer Morte les considéraient comme étant « Écritures Saintes».

Et finalement, le fait que les livres de l’AT furent écrits avec l’idée immédiate qu’ils soient tenus sacrés et d’autorité divine peut être vu dans le fait que tous les  livres de l’AT sont cités dans le NT à l’exception de 6.  Ce sont Juges, Ecclésiaste, Cantique de Salomon, Esdras, Néhémie et Esther, alors que tous les autres livres sont cités.

Une deuxième façon montrant la canonicité et l’autorité de l’AT est que la division en trois parties est basée sur les positions officielles ou les statuts de chaque auteur.  Cette division en trois parties était même reconnue par Jésus dans Luc 24.44, où il souligne les trois parties, la loi, les prophètes et les Psaumes des Écritures.  Certains enseignements que la division était sur la base que certaines parties étaient plus canoniques que les autres.  En réalité, elles n’étaient pas basées sur plus d’autorité ou de canonicité, mais sur les positions et les statuts des auteurs.  La loi mosaïque est loi par elle-même parce qu’elle a été donnée par un dispensateur de loi.  Les prophètes sont groupés ensemble parce qu’ils avaient et l’office et le don de prophétie.  Et les Écritures sont classées ensemble parce qu’elles avaient le don de prophétie mais n’avaient pas l’office des prophètes.  C’était là la base de la distinction, de la division en trois parties et non sur la base de  « plus ou moins » de canonicité. Une troisième chose à propos de canonicité : ces trois parties remontent aux temps anciens.  Par exemple, Josephus  qui écrivit environ 100 A.D., mentionne les trois parties dans son travail contre Apion et dans Apion 1.8, Josephus dit : « il n’y a pas d’Écriture canonique depuis Malachie ».  Et quand il parle des Écritures, il parle seulement des trois parties de la division : la loi, les prophètes et les Écritures.

Deuxièmement, nous avons le témoignage de Philo qui écrivit environ 40 A.D.  Il mentionne aussi cette division en trois parties.  Même le NT les enseigne et nous voyons cela en comparant Mat.23.34, Luc 11.49 et Luc 24.44.

Le 2ième livre des Maccabées qui fut écrit environ 100 B.C., dans le chapitre 2.13 mentionne les livres des Rois qui sont connus comme les anciens prophètes. Il mentionne les « prophètes » qui est maintenant connu comme les « derniers prophètes », il mentionne les livres de David et ceci inclus le poétique et le néguilot et inclus ce qui est appelé « les épîtres des Rois » concernant les dons Saints, et ce sont les livres de Esdras, Néhémie et Esther.

Une cinquième évidence des antiquités est l’œuvre apocryphe connue comme étant le prologue à l’Écclésiaste, écrit par Jésus Ben Sirach environ 130 B.C.  Il mentionne la loi, les prophètes et les autres qui suivirent après eux, les autres livres des Pères qui est la 3ième division des Écritures.

Une sixième évidence est la Septante,  la traduction grecque de l’AT qui fut faite environ 200 B.C. et qui inclut cette division tripartite.

Nous pouvons donc conclure que cette division en trois parties fut faite pas plus tard que 300 ans B.C. selon ces points d’évidence.  À partire de 300 ans B.C., le canon de l’AT était terminé et divisé en trois parties, la loi, les prophètes et les Écritures.

La quatrième chose à propos de la canonicité est la collection du canon. Comment furent collectés les 39 livres du canon de l’AT ?

Éh bien, la collection commença avec Esdras et la Grande Synagogue.  Ils assemblèrent les livres de l’AT au cinquième siècle B.C.  Esdras était particulièrement concerné par les livres sacrés.  Ils convoqua alors les scribes dans Néhémie 8.1, 4, 9, 13 et chapitre 12.26 et 36.  Il était décrit comme un scribe de la loi de Moïse dans Esdras 7.6.

Donc, un : la collection du canon de l’AT fut commencée par Esdras et continuée par les scribes et les hommes de la Grande Synagogue dans le 5ième  siècle B.C.

Et il fut clairement reconnu par le NT dans Luc 24.44.

Et finalement, il fut établi exactement comme ça par le Concile Juif de Yavneh en l’an 90 A.D.

Donc, ces choses sont des évidences claires de la canonicité de l’AT.






Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









email Croixsens Net sur

Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner

 
   
 



Nous sommes samedi 18 mai 2024



À partir de la dernière publication

Courtes vidéos d'enseignement de moins d'une minute

Méditations et enseignements écrits



  1. Les conséquences du péché : Goûter à sa médecine

  2. À qui Dieu a-t-il donné son Fils unique ?

  3. Les perdus verront-ils Dieu au jugement dernier avant de recevoir leur condamnation ?

  4. Message pour les couples en difficulté

  5. Le glorieux plan de Dieu pour l’humanité

  6. Satan s'était grandement limité dans son activité quand il était entré en Juda

  7. Tu ne tenteras point le Seigneur, ton Dieu

  8. Le Fils de l'homme est venu chercher et sauver ce qui était perdu

  9. Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi

  10. Honorer son père et son mère, c'est différent de ce qu'on pense habituellement

  11. Ceux qui me disent: Seigneur, Seigneur! n'entreront pas tous dans le royaume des cieux

  12. Vous recevrez une puissance lorsque le Saint-Esprit viendra sur vous

  13. Cette femme a fait ce qu'elle pouvait

  14. La première parole prononcée par Jésus après son incarnation

  15. Femme, qu’y a-t-il entre moi et toi ? Mon heure n’est pas encore venue.

  16. Un temps est fixé par Dieu pour rétablir le royaume en Israel avec Jésus comme roi

  17. Quelques réflexions apportant des précisions sur l'apotolat, entre autres

  18. Le biais de confirmation peut nous causer de graves problèmes !

  19. Le lac de feu, allégorique ou réel ?

  20. Quelle est la plus grande manifestation de l’amour ?

  21. Le lac de feu, allégorique ou réel ?

  22. Il ne suffit pas d'appeler Jésus "Seigneur"

  23. 5 secrets des personnes qui font la différence

  24. Le Nouveau Testament ne débute pas où on le place dans la Bible

  25. La chute de l'apôtre Judas n'était pas irrémédiable

  26. De qui vient la maladie?

  27. Se réjouir du malheur des autres ne restera pas impuni

  28. La compassion pousse à l'action

  29. Tous les chrétiens qui se suicident vont-ils en enfer?

  30. Le jeûne est un temps de préparation et d'édification

  31. La nouvelle prêtrise

  32. Jésus donne le bon exemple de leadership

  33. Le pardon disponible pour TOUTES nos fautes

  34. Dieu ne change pas, la manière d'obtenir son pardon non plus

  35. L'omnipresence de Dieu

  36. L'omniscience de Dieu

  37. Crois que la grâce du pardon et du rétablissement est encore disponible pour toi

  38. Les lévites, application dans la nouvelle alliance

  39. La Bible enseigne-t-elle qu'on devrait être pardonné et guéri à notre conversion ?

  40. Dieu crée les humains entièrement dès leur conception

  41. Sermon apporté à des funérailles d'une personne chrétienne

  42. Possède des biens mais ne les laisse pas te posséder !

  43. Que faire quand ton enfant est victime d'intimidation à l'école ?

  44. Le pardon n'efface pas les conséquences des mauvais choix

  45. Pourquoi le Saint-Esprit devait descendre sur Jésus alors qu'il avait déjà le Saint-Esprit ?

  46. Le messager intercesseur qui interprète la parole de Dieu en faveur des hommes

  47. Dieu est sensible aux larmes de ses enfants qui crient à lui avec foi

  48. Que celui qui ne veut pas travailler qu'il ne mange pas !

  49. L'intercession dans la pensée grecque biblique

  50. Voir les choses du bon côté, c'est meilleur pour le moral !

  51. L'humilité impressionnante de Jésus

  52. Docile et béni !

  53. Qu'est-ce qui nous distingue des démons ?

  54. Les anges transportent les âmes vers leur destinée éternelle

  55. Est-ce que Jésus décrit la grande tribulation dans Matthieu 24 ?

  56. Persévérer dans la foi pour expérimenter des signes, des miracles et des prodiges

  57. Comment faire des exploits dans le repos et triompher durant toute l'année

  58. Le repos bien mérité après le travail efficace

  59. Dieu peut-il demander à quelqu'un qui est déjà en manque de donner ?

  60. Vous êtes le fournisseur de votre foi !

  61. Que signifie l'expression d'entrer pleinement dans le royaume de Dieu ?

  62. Voir la face de Dieu

  63. Si le parler en langue est disponible pour tous, qu'est-ce qui bloque chez ceux qui veulent le pratiquer ?

  64. Ton point fort n'est pas infaillible

  65. Parler en langue, c'est bénir Dieu !

  66. Comment Jean peut-il utiliser le serpent comme analogie en parlant de Jésus ?

  67. On peut avoir tort sur toute la ligne tout en ayant raison !

  68. Que signifie lier et délier dans le langage biblique ?

  69. La victoire sur le péché par la plénitude du Saint-Esprit

  70. Démétrius, le bon et la brute qui était méchante !

  71. Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné ?

  72. Que signifie porter du fruit pour le Seigneur ?

  73. Bénissez afin d’hériter de la bénédiction

  74. Que signifie «Sanctifiez dans vos coeurs Christ le Seigneur» ?

  75. Qu'est-ce qu'un marchepied et quels sont ses significations allégoriques ?

  76. Dieu a apprécié l’offrande de Abel, mais pas de Cain, pourquoi ?

  77. Est-ce la coupe de la colère de Dieu que Jésus était appelé à boire ?

  78. L’araméen est la langue originelle du peuple de Dieu et non l’hébreu

  79. La Réforme a commencé à la croix, bien avant Martin Luther

  80. Message à l’Afrique et aux pays émergents dans le monde

  81. Les plus braves peuvent avoir des peurs

  82. L'intelligence va te mener au succès

  83. Est-ce que Jésus a eu besoin d'être élevé jusqu'à la perfection ?

  84. Pourquoi Eve n’a-t-elle pas trouvé bizarre qu’un serpent discute avec elle ?

  85. La valeur précieuse accordée au travail bien fait

  86. Qu’est-ce qui donne de la valeur à une chose ?

  87. Un seul écart du roi David ?

  88. En quoi consiste le mystère de la piété ?

  89. Suis-moi et laisse à ceux qui sont morts le soin d'enterrer leurs morts - Une parole de Jésus perçue comme dure

  90. Dieu a promis une vie bénie, pas une vie facile !

  91. Le premier miracle de Jésus a été de rendre un pauvre riche !

  92. La façon que Dieu considère la mort elle est différente de la perception humaine

  93. La manifestation de la guérison

  94. Qu’est-ce que Jésus fait au ciel présentement?

  95. Pourquoi l'apôtre Paul parle de faire reproche devant tous à ceux qui pèchent dans (1Timothée 5:20) pendant que Jésus Lui-même dans (Matthieu 18:15-17) parle d'un processus qui doit commencer d'abord de un à un ?

  96. La réussite du chrétien

  97. Un chrétien charnel peut-il hériter du royaume de Dieu ?

  98. Pourquoi appelle-t-on aussi frères ou soeurs les personnes qui vivent en concubinage?

  99. Dans l'Ancien Testament, le Saint-Esprit habitait-il dans tous les croyants qui vivaient à l'époque ou sur seulement quelques-uns ?

  100. Qu'est-ce qu'on mérite ?

  101. Comment se comporter avec un pasteur qui a commis l'adultère mais qui s'est repenti ensuite de son péché ?

  102. Comment définir l'héritage du royaume de Dieu ?

  103. La fausse science contredit la règle de la vérité

  104. L'effort béni

  105. Revêtir le Seigneur Jésus-Christ comme costume de super héros

  106. Pourquoi Dieu a-t-il permis le mal ?

  107. Comment reconnaître l'action du Saint-Esprit en nous? Comment savoir si nous sommes remplis du Saint-Esprit?

  108. Priscille, une enseignante qui collaborait avec Paul

  109. Choisir entre marcher par la vue ou marcher par la foi

  110. La VALEUR est déterminée par le prix payé

  111. Les anges ne sont pas omniscients ni omniprésents

  112. Pardon vis-à-vis Dieu et vis-à-vis les hommes

  113. Besoin de gens remplis de compassion

  114. Venez avec moi, dans un endroit isolé et vous prendrez un peu de repos

  115. Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu

  116. 4 choses qui étouffent la parole de Dieu et l'empêchent de porter du fruit

  117. Distinction entre la louange et l'adoration

  118. Mourir à soi-même au quotidien ?

  119. Crime grave et pardonnable

  120. Le pouvoir transformateur du sel

  121. Sans résurrection, nous sommes les plus malheureux des hommes

  122. Jugement sévère pour ceux qui prennent le repas du Seigneur indignement

  123. L'interprétation des langues ne signifie pas nécessairement la traduction des langues

  124. Dieu et Mamon peuvent rendre prospères mais sont incompatibles

  125. Un chrétien peut-il s'armer pour se défendre en allant à l'église ?

  126. Le Seigneur Jésus est pour le corps

  127. Comment gérer nos fautes que nous rappelle notre conscience ?

  128. Le mal atteint-il le juste ou pas ?

  129. Progression grâce à la Parole et l'unité sous l'autorité établie par Dieu

  130. J'aime la définition théologique de Paul

  131. La mort c’est la séparation, la vie c’est la communion

  132. Nous sommes tous des influenceurs, on nous regarde !

  133. Peut-on expérimenter le surnaturel sans parler en langue ?

  134. Savais-tu que tu peux te sauver toi-même et les autres ?

  135. La foi du paresseux

  136. L'appel de Paul par Jésus pour le ministère apostolique

  137. Dans quel sens doit-on comprendre que Jésus est le Fils unique de Dieu ?

  138. Se marier ou pas avec un prétendant qui ne maîtrise pas sa colère ?

  139. Développement du don de guérison dans la vie de Pierre

  140. La direction donnée au leader

  141. Le séjour des morts en trois parties

  142. La vision donnée au leader, l'unité d'esprit aux collaborateurs

  143. Hommes de Dieu qui se mettent à genoux pour prier

  144. Dans sa souffrance, Job ne subissait pas la colère de Dieu, Jésus non plus

  145. Est-ce que Simon le magicien s'est repenti suite à la réprimande de l'apôtre Pierre ?

  146. Consécration d'Aaron à la prêtrise

  147. Un couple marié peut-il avoir des relations sexuelles pendant un temps de jeûne et prière ?

  148. La peine de mort exigée pour les kidnappeurs dans la loi de Moïse

  149. Une mort PRÉMÉDITÉE traitée différemment d’une mort ACCIDENTELLE selon la loi de Moïse

  150. Faux témoignage versus mensonge

  151. Parlez en bien et non en vain du nom de Dieu le Père

  152. Il n'y a pas de comptabilité dans l'amour

  153. La plus grave erreur de David déboucha sur la manifestation d'une grâce extrême

  154. Trois raisons de veiller et prier

  155. Vent contraire

Plus de 2000 autres textes sont disponibles en cliquant sur les thèmes dans la colonne à votre gauche vers le haut de cette page.

VIDÉO du mois - message apporté lors de la nuit de prière

Faire un don
Devenez partenaire
de Croixsens.net
Cliquez ci-dessous
pour faire un don
avec PAYPAL

ou cliquez ici
pour faire un chèque.