On peut définir la grâce comme étant la bénédiction imméritée gratuitement accordée aux hommes par Dieu.

Les juifs étaient sous la loi, motivés par les récompenses (De.28:1-12) et par la peur (De.28:13-68).

Deutéronome 28:1 Si tu obéis à la voix de l'Eternel, ton Dieu, en observant et en mettant en pratique tous ses commandements que je te prescris aujourd'hui, l'Eternel, ton Dieu, te donnera la supériorité sur toutes les nations de la terre. 2 Voici toutes les bénédictions qui se répandront sur toi et qui seront ton partage, lorsque tu obéiras à la voix de l'Eternel, ton Dieu...

Deutéronome 28:15 Mais si tu n'obéis point à la voix de l'Eternel, ton Dieu, si tu n'observes pas et ne mets pas en pratique tous ses commandements et toutes ses lois que je te prescris aujourd'hui, voici toutes les malédictions qui viendront sur toi et qui seront ton partage...

Ils étaient comme des enfants conduits par la loi pour leur faire prendre conscience de leur besoin d'un Sauveur (Ga.3:24-25, Jn.1:17) car la loi ne faisait que susciter la convoitise en eux qui les poussait à pécher encore plus. Nous savons tous qu'il suffit de nous interdire de faire quelque chose pour que nous ayons le goût de le faire, de même qu'il suffit de nous demander quelque chose pour qu'en nous monte la résistance à le faire. C'est pour cela que la Bible parle que Jésus est venu nous racheter de la malédiction de la loi (Ga.3:13).

Galates 3:24 Ainsi la loi a été comme un pédagogue pour nous conduire à Christ, afin que nous fussions justifiés par la foi.
Galates 3:25 La foi étant venue, nous ne sommes plus sous ce pédagogue.

Jean 1:17 car la loi a été donnée par Moïse, la grâce et la vérité sont venues par Jésus-Christ.

Dieu nous a faits la grâce de devenir des enfants de Dieu par la foi en Jésus-Christ. L'adoption fait de nous des fils et des filles de Dieu.

Jean 1:11 Elle est venue chez les siens, et les siens ne l'ont point reçue. 12 Mais à tous ceux qui l'ont reçue, à ceux qui croient en son nom, elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu, 13 lesquels sont nés, non du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l'homme, mais de Dieu.

Romains 8:15 Et vous n'avez point reçu un esprit de servitude, pour être encore dans la crainte; mais vous avez reçu un Esprit d'adoption, par lequel nous crions: Abba! Père! 16 L'Esprit lui-même rend témoignage à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu. 17 Or, si nous sommes enfants, nous sommes aussi héritiers: héritiers de Dieu, et cohéritiers de Christ, si toutefois nous souffrons avec lui, afin d'être glorifiés avec lui.

L'adoption dans la famille de Dieu nous confère des privilèges et des responsabilités.

Un des privilèges c'est d'avoir la grâce de Dieu constamment sur nous, indépendamment de notre performance spirituelle. La grâce est comme un filet protecteur qui nous récupère quand nous tombons. Un employé peut être renvoyé s'il n'atteint pas les standards exigés par son patron mais un fils peut être assuré de toujours avoir une autre opportunité, il n'est jamais disqualifié définitivement quand il faillit à la tâche. Dès qu'il se ressaisit et revient avec des bonnes dispositions de coeur, la grâce de Dieu son Père est toujours disponible, il est bien accueilli et peut à nouveau être utilisé par son patron qui est en plus - et surtout - son Père (voir l'histoire de l'enfant prodigue dans Luc 15).

Esaïe 49:8 Ainsi parle l'Eternel: Au temps de la grâce je t'exaucerai, et au jour du salut je te secourrai; je te garderai, et je t'établirai pour traiter alliance avec le peuple, pour relever le pays, et pour distribuer les héritages désolés;

Hébreux 4:16 Approchons-nous donc avec assurance du trône de la grâce, afin d'obtenir miséricorde et de trouver grâce, pour être secourus dans nos besoins.

Maintenant nous sommes passés au régime de la grâce. Puisqu'il a été prouvé que le régime de la peur et des récompenses ne fonctionne pas, Dieu nous a fait entrer dans une alliance meilleure, où nous sommes motivés par l'amour et la sagesse qu'on retrouve dans la Parole de Dieu pour nous amener à nous conduire de mieux en mieux. Dieu nous traite maintenant comme des adultes responsables, non plus comme des serviteurs ou des petits enfants, nous apprenons à vivre selon l'Esprit, à marcher selon sa direction pour grandir et porter du fruit, nous tenant loin de ce qui nous asservissait pour nous détruire éventuellement.

2 Corinthiens 3:5 Ce n'est pas à dire que nous soyons par nous-mêmes capables de concevoir quelque chose comme venant de nous-mêmes. Notre capacité, au contraire, vient de Dieu. 6 Il nous a aussi rendus capables d'être ministres d'une nouvelle alliance, non de la lettre, mais de l'esprit; car la lettre tue, mais l'esprit vivifie.

Si quelqu'un en déduit qu'il peut vivre dans le péché parce qu'il est sous la grâce (Ro.6:1-2), on peut sérieusement questionner son salut, car il a été sauvé de quoi, en effet ? Jésus n'est pas juste venu nous pardonner nos péchés (Ac.13:38), il est venu aussi nous sauver de nos péchés (Mt.1:21). L'adoption nous donne la responsabilité de se comporter comme des fils et des filles de Dieu, la grâce de Dieu n'est pas une permission de vivre comme les fils du diable.

Matthieu 1:21 elle enfantera un fils, et tu lui donneras le nom de Jésus; c'est lui qui sauvera son peuple de ses péchés.

Romains 6:1 Que dirons-nous donc? Demeurerions-nous dans le péché, afin que la grâce abonde? 2 Loin de là! Nous qui sommes morts au péché, comment vivrions-nous encore dans le péché?

Tite 2:11 Car la grâce de Dieu, source de salut pour tous les hommes, a été manifestée. 12 Elle nous enseigne à renoncer à l'impiété et aux convoitises mondaines, et à vivre dans le siècle présent selon la sagesse, la justice et la piété,

Philippiens 2:13 car c'est Dieu qui produit en vous le vouloir et le faire, selon son bon plaisir.

Voilà l'apport de la grâce de Dieu dans nos vies, maintenant place à des citations sur la grâce.


Personne excepté Dieu ne peut produire la grâce, puisque la grâce n'est rien de moins qu'une participation à la nature divine.
- B.L. Conway
Il paraît clairement que l'homme, par la grâce est rendu comme semblable à Dieu et participant de sa divinité, et que sans la grâce il est comme semblable aux bêtes brutes.
- Blaise Pascal
L'apôtre Paul, poussé par sa vision céleste, a envahi le monde grec avec son message bouleversant de la grâce de Dieu. Mais que voulait-il dire par «la grâce»?

Charis signifiait à l'origine: «La beauté»; ce qui est gracieux, qui plaît, qui apporte la joie.» Pour les Grecs, si «amourachés» de beauté, la véritable source de la joie était la beauté. Ainsi, charis vient de la même racine que chara (joie) et chairô (se réjouir).

(Le webmestre: Par exemple: Pr.3:22, Elles seront la vie de ton âme et l'ornement (hen en hébreu: grâce, charis en grec: grâce, beauté) de ton cou.)

Au cours des générations, le mot charis a acquis une deuxième signification et c'est dans ce sens-là surtout qu'il est employé dans le N.T.. Lorsque, dans ce monde païen si cruel, un homme épargnait son ennemi (Le webmestre: Par exemple: Ge.33:8: Jacob voulant trouver grâce auprès d'Ésaü) ou libérait son esclave, les Grecs trouvaient ce geste si extraordinaire qu'ils l'appelaient charis: c'était la beauté même. Ce mot servait alors à exprimer l'idée de la générosité et surtout d'une générosité qui surprenait.

Le message de Paul

Je vous annonce, disait Paul, un Dieu auquel vous n'auriez jamais cru: la crucifixion de son Fils est pour nous l'expression ultime de sa charis, une générosité inouïe, un amour qui a enfin trouvé le moyen de nous réconcilier avec lui. Voilà le portrait du vrai Dieu. Comment refuser une telle beauté, une telle générosité?

- Ralph Shallis, citation tirée du livre «Explosion de vie» P.119
Ceux qui supposent que la doctrine de la grâce de Dieu tend à encourager le laxisme moral ("le salut final est certain de toute façon, peu importe ce qu'on fait; par conséquent notre conduite n'a pas d'importance"), ceux-là montrent seulement que, dans le sens le plus littéral, ils ne savent pas de quoi ils parlent quand ils parlent de la grâce de Dieu. Car l'amour éveille l'amour en retour; et l'amour, une fois éveillé, désire plaire; et la volonté révélée de Dieu est que ceux qui reçoivent la grâce devraient par conséquent se donner eux-même aux bonnes oeuvres, Ep.2:10, Ti.2:11; et la gratitude poussera tout homme qui a vraiment reçu la grâce à faire ce que Dieu requiert.

Proclames-tu connaître l'amour et la grâce de Dieu dans ta vie ? Prouve ton affirmation, alors, en allant et en priant de même.

- J.I. Packer, citation tirée du livre «Knowing God»









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner

Nous sommes le jeudi 24 avril 2014