La foi du coeur


Je me suis levé un matin avec un passage en tête et une couple de réflexions que je vous partage maintenant. 

Ps.19:8 La loi de l'Eternel est parfaite, elle restaure l'âme; le témoignage de l'Eternel est véritable, il rend sage l'ignorant. 
9 Les ordonnances de l'Eternel sont droites, elles réjouissent le coeur; les commandements de l'Eternel sont purs, ils éclairent les yeux. 
10 La crainte de l'Eternel est pure, elle subsiste à toujours; les jugements de l'Eternel sont vrais, ils sont tous justes. 
11 Ils sont plus précieux que l'or, que beaucoup d'or fin; ils sont plus doux que le miel, que celui qui coule des rayons. 
12 Ton serviteur aussi en reçoit instruction; pour qui les observe la récompense est grande. 

Je me suis demandé; est-ce que je crois réellement que la Parole de Dieu est parfaite, vraie, pure, juste, précieuse, que si je lui obéis entièrement elle restaure mon âme et me réjouit le coeur, me rend sage et m'éclaire? 

Bien sûr que oui je voudrais répondre haut et fort, mais en regardant certaines de mes actions passées où j'ai choisi de faire à ma tête au lieu d'obéir à ce que je savais je dois bien me rendre à l'évidence que dans la pratique je n'y ai pas toujours cru. 

Il y a quotidiennement des occasions où nous sommes devant des choix d'obéir ou non à la Parole de Dieu, choix de prier et faire confiance à Dieu au lieu de s'inquiéter et se stresser, choix de se satisfaire de ce qu'on a au lieu de convoiter, choix de laisser à Dieu le soin de nous défendre au lieu de se venger... rajoutez-en. Des choix qui révèlent ce qu'on croit dans notre coeur au-delà de ce qu'on affirme croire dans notre tête. 

Ma prière pour nous tous c'est qu'il n'y ait pas de disparité entre ce qu'on affirme croire par nos paroles et nos actions. Dans l'humilité et avec la grâce de Dieu c'est possible.

Je poursuis un peu plus loin ma réflexion. 

Comment se fait-il que, connaissant la volonté de Dieu il m'arrive parfois tout de même de faire la mienne ? Comment expliquer une telle aberration ? 

La volonté de Dieu a beau être bonne, agréable et parfaite, cf. Ro.12:2, il n'en reste pas moins qu'elle nous amène à l'occasion sur le chemin du désert où nous sommes tentés dans notre privation de ce que nous estimons important sinon essentiel à notre bien-être. Je réalise que parfois, plus ou moins inconsciemment, j'ai refusé la souffrance et fuit comme les disciples dans le jardin de Gethsémané, je n'ai pas toujours su dire dans les larmes et la douleur "Que ta volonté soit faite et non la mienne". Mais quand je refuse la souffrance, je refuse de grandir.

Dans sa bonté, le Seigneur me donne et nous donne à tous des occasions de se reprendre, car en bon pédagogue il va s'arranger pour qu'on repasse les mêmes tests jusqu'à ce qu'on les réussisse et devenions des hommes faits à la mesure de la stature de Jésus, notre maître et modèle. 

Plongeons les regards dans notre manuel et assimilons bien la matière, communiquons régulièrement avec le chargé de cours céleste, les examens ne manqueront pas...

- Le Webmestre






Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes dimanche 22 Octobre 2017