Pourquoi les enfants d'Israël voulaient retourner en Égypte alors qu'ils y avaient été maltraités ? Par contre, Moïse ne voulait pas retourner en Égypte alors qu'il jouissait d'une position privilégiée ? Quelle leçon à en tirer ?


Voilà une question intéressante posée par un internaute sur mon site cherpasteur.com.

Si je me fie à l'expérience humaine que je commence à avoir accumulé... quand ça va mal, quand on passe à travers des difficultés, notre chair a cette propension à se rappeler seulement les bons côtés des situations qu'on avait vécues dans le passé.

Dans le cas des Hébreux, ils se rappelaient de la nourriture qu'ils pouvaient manger en Égypte alors qu'ils étaient très limités dans leur choix pendant leur séjour dans le désert.

Nombres 11:4 Le ramassis de gens qui se trouvait au milieu d’Israël éprouva des désirs. Les Israélites eux-mêmes recommencèrent à pleurer et dirent: «Qui nous donnera de la viande à manger? 5 Nous nous souvenons des poissons que nous mangions en Egypte et qui ne nous coûtaient rien, des concombres, des melons, des poireaux, des oignons et des gousses d’ail. 6 Maintenant, notre gosier est desséché: plus rien! Nos yeux ne voient que de la manne.»

Ils avaient pour dieu leur ventre, comme dit Paul, ils ne pensaient qu'à la nourriture, oubliant tous les sévices de l'esclavage qu'ils avaient subis en Égypte et pour lesquels ils avaient crié à Dieu de les en délivrer.

Philippiens 3:19 Leur fin sera la perdition; ils ont pour dieu leur ventre, ils mettent leur gloire dans ce qui fait leur honte, ils ne pensent qu’aux choses de la terre.

Exode 3:9 Les cris des Israélites sont montés jusqu’à moi et j’ai même vu de quelle manière les Égyptiens les oppriment

Notre chair se plaît à se rappeler en soupirant des plaisirs du monde que nous avons quitter pour suivre le Seigneur, mais passe sous silence l'esclavage du péché dont nous a délivré le Seigneur Jésus en obéissant à sa parole (Jn.8:32-36, Ro.6:22). L'Esprit dit à notre âme de faire taire la chair et de l'écouter pour goûter à ce qu'il y a de meilleur. La provision vient après l'obéissance de la foi, l'incrédule n'éprouvera que disette.

Esaïe 1:19 Si vous avez de la bonne volonté et si vous êtes dociles, vous mangerez les meilleures productions du pays.

Par rapport à Moïse maintenant, je vais laisser parler les Écritures qui résument très bien pourquoi Moïse a préféré ne pas retourner en Égypte. Disons quand même que Moïse n'aurait jamais pu regagner la position privilégiée dont il avait joui après avoir ainsi tenu tête à Pharaon.

Hébreux 11:24 C’est par la foi que Moïse, devenu grand, a refusé d’être appelé fils de la fille du pharaon. 25 Il préférait être maltraité avec le peuple de Dieu plutôt que d’avoir momentanément la jouissance du péché. 26 Il considérait l’humiliation attachée au Messie comme une richesse plus grande que les trésors de l’Egypte, car il avait le regard fixé sur la récompense à venir. 27 C’est par la foi qu’il a quitté l’Egypte sans craindre la colère du roi, car il s’est montré déterminé, comme s’il voyait celui qui est invisible.

C'est donc par la foi que Moïse a refusé de retourner en Égypte alors que c'est par manque de foi que le peuple voulait y retourner.




Compteur installé le 6 juillet 2018

Nombre de visites - 73






Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes dimanche 18 novembre 2018