Les icônes - images pieuses




La controverses des images en Orient 

Depuis Constantin, c'était un usage général parmi les chrétiens, de vénérer les images - tableaux ou statues - qui représentaient Notre-Seigneur, la Sainte Vierge et les Saints. Cependant ce culte eut toujours de nombreux adversaires: les juifs, les Musulmans et plus d'un chrétien s'en scandalisaient. 

Bien des chrétiens, choqués des excès du culte, des pratiques superstitieuses dont il était objet, le regardait comme une véritable idolâtrie, comme un retour au paganisme. Il y avait donc, au début du VIIIe siècle, un courant d'hostilité contre les images, surtout en Asie. 

 - L'abbé Boulenger




Les icônes ne me posent pas de problèmes pesonnellement, - en tant qu'artiste j'ai fait aussi des dessins religieux qui m'ont inspiré - pas plus que les statues d'ailleurs, à Dieu non plus; n'a-t-il pas conseillé de faire un serpent d'airain et des chérubins ailés? Le problème est quand on en vient à les adorer alors c'est mieux de faire comme les juifs qui avaient mis le serpent en pièces quand cela s'est produit.

Une image vaut mille mots, pour les illetrés c'est beaucoup et jusqu'à une certaine époque ils étaient la majorité et il y en a beaucoup encore. Pour enseigner mes jeunes enfants je n'ai pas eu de réticence à employer des livres montrant des images de Jésus et des autres personnages bibliques. Je peux voir une image chrétienne d'un bantou et être édifié tandis que si je le lis ou l'entend cela ne m'apportera rien du tout. L'image est universelle et en même temps elle signifie quelque chose de particulier pour chacun. Elle n'est pas vitale à la foi, pas plus que la musique mais elle sait nous stimuler spirituellement, toute la création est une image du plus grand des artistes et raconte la gloire de Dieu, alors est-ce si grave que cela que les hommes à son image aient aussi le désir d'exprimer leur art tant qu'on ne prend pas la création pour le créateur?

Iconophile, oui mais pas iconodule ni iconoclaste
(amateur d'image - serviteur d'images - briseur d'images)

Bien sûr c'est ma perception qui m'est propre, elle sera différente pour quelqu'un qui avait l'habitude d'adorer les images et les statues. Dans ce cas il ferait mieux de s'en débarrasser pour ne pas qu'elles deviennent pour lui une occasion de chute. C'est comme pour un ex-alcoolique, son ancienne relation avec la bouteille fait qu'il est mieux de ne pas avoir d'alcool à la maison tandis que pour dans mon cas je peux garder quelques bouteilles de vin et de bière à la maison puisque je peux être des mois sans en boire et quand j'en bois je ne me saoûle pas selon qu'il est écrit:

«Ne vous enivrez pas de vin mais au contraire soyez remplis de l'Esprit» Ep.5:18

Comme Paul disait aussi ailleurs, veillons à ce que notre connaisance ne devienne pas une occasion de chute pour celui qui n'est pas rendu au même point que nous:

1Co.8:1 Pour ce qui concerne les viandes sacrifiées aux idoles, nous savons que nous avons tous la connaissance. -La connaissance enfle, mais la charité édifie.
2  Si quelqu'un croit savoir quelque chose, il n'a pas encore connu comme il faut connaître.
3  Mais si quelqu'un aime Dieu, celui-là est connu de lui. -
4 Pour ce qui est donc de manger des viandes sacrifiées aux idoles, nous savons qu'il n'y a point d'idole dans le monde, et qu'il n'y a qu'un seul Dieu.
5  Car, s'il est des êtres qui sont appelés dieux, soit dans le ciel, soit sur la terre, comme il existe réellement plusieurs dieux et plusieurs seigneurs,
6  néanmoins pour nous il n'y a qu'un seul Dieu, le Père, de qui viennent toutes choses et pour qui nous sommes, et un seul Seigneur, Jésus-Christ, par qui sont toutes choses et par qui nous sommes.
7 Mais cette connaissance n'est pas chez tous. Quelques-uns, d'après la manière dont ils envisagent encore l'idole, mangent de ces viandes comme étant sacrifiées aux idoles, et leur conscience, qui est faible, en est souillée.

 - Le Webmestre










Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes le mardi 29 juillet 2014