>
Les deux oliviers de Ap.11; types de Moïse et Élie

A propos des 2 témoins de Ap.11, cela me rappelle Moïse et Élie discutant avec Jésus lors de sa Transfiguration. Lu.9:31 précise qu'ils parlaient du départ de Jésus depuis Jérusalem, un départ qui rappelle celui des deux oliviers.

Je trouve que cette rencontre de Jésus avec Moïse et Élie est intrigante car Jésus n'avait pas encore descendu dans le séjour des morts pour y ramener les captifs croyants de l'ancienne alliance, si je comprends bien Ep.4:8-10. Il semblerait que Moïse et Élie ne se comportaient pas tellement comme des "captifs" du séjour des morts. Peut-être a-t-il une autre manière de comprendre Ep.4:8-10???

Cela pose encore plus de interrogations puisque Salomon dit que les morts ne savent rien de ce qui se passe sur la terre et n'y prendront plus aucune part Ec.9:4-6 (cité plus bas), ce que Moïse et Élie ont infirmé, à moins bien sûr qu'on les considère comme n'ayant jamais été morts. Je m'imagine mal cependant les anges se battre pour le corps de Moïse si son âme avait été encore en lui! (Jude 9) D'ailleurs Dieu dit expressément que Moïse va mourir, De.31:14 et il est bien mort, De.34:5.

De.31:14 L'Éternel dit à Moïse: Voici,le moment approche où tu vas mourir. Appelle Josué, et présentez-vous dans la tente d'assignation. Je lui donnerai mes ordres. Moïse et Josué allèrent se présenter dans la tente d'assignation.

De.34:5 Moïse, serviteur de l'Éternel, mourut là, dans le pays de Moab, selon l'ordre de l'Éternel. 6 Et l'Éternel l'enterra dans la vallée, au pays de Moab, vis-à-vis de Beth-Peor. Personne n'a connu son sépulcre jusqu'à ce jour. 7 Moïse était âgé de cent vingt ans lorsqu'il mourut; sa vue n'était point affaiblie, et sa vigueur n'était point passée.

Ec.9:4 Pour tous ceux qui vivent il y a de l'espérance; et même un chien vivant vaut mieux qu'un lion mort. 5 Les vivants, en effet, savent qu'ils mourront; mais les morts ne savent rien, et il n'y a pour eux plus de salaire, puisque leur mémoire est oubliée. 6 Et leur amour, et leur haine, et leur envie, ont déjà péri; et ils n'auront plus jamais aucune part à tout ce qui se fait sous le soleil.

Je vois même un certain parallèle entre cette rencontre sur le mont de la Transfiguration et celle de Samuel après sa mort avec Saul 1S.28:7-20. Comme les morts physiques Moïse et Élie discutaient avec Jésus à propos de sa mort imminente, le mort physique Samuel mais vivant spirituellement, car Dieu n'est pas le Dieu des morts mais des vivants, en avait fait de même avec Saul en lui révélant comment il allait mourir le jour suivant.

La grande différence entre les deux rencontres c'est que Saul est sorti de la volonté de Dieu en provoquant lui-même cette rencontre avec Samuel alors que Jésus n'a rien exigé autant que le texte nous le révèle, c'est plutôt Dieu qui lui a envoyé Moïse et Élie pour discuter avec lui et l'encourager.

Dans l'histoire de l'Église, on rapporte plusieurs cas de saints qui seraient apparus à des chrétiens pour les encourager et les soutenir comme Moïse et Élie l'avaient fait avec Jésus. Disons que je pense pas que ce n'est pas une perspective très populaire parmi les évangéliques!!!

Le principe qui ressort c'est que nous n'avons pas à rechercher le conseil des chrétiens morts mais plutôt se confier en Dieu, sauf qu'il reste que cela pourrait être une éventualité, si Dieu a permis à Moïse de parler à Jésus, pourquoi ne l'enverrait-il pas, par exemple, aussi parler à un autre chrétien ailleurs?

Et à propos d'Élie, ce n'est pas parce qu'il est monté au ciel dans un char de feu qu'il n'a jamais connu la mort physique, en altitude l'air est rare!

2R.2:11 Comme ils continuaient à marcher en parlant,voici, un char de feu et des chevaux de feu les séparèrentl'un de l'autre, et Élie monta au ciel dans un tourbillon.

Comme il est permis aux hommes de mourir une seule foisaprès quoi vient le jugement, Hé.9:27

Hé.9:27, c'est le verset qui m'avait convaincu que la réincarnation n'existait pas! - Moïse ne sera certainement pas un des deux oliviers puisqu'il est déjà mort une fois et je doute très fortement que Élie soit l'un des deux autres de même que je m'imagine très mal Énoch revenir sur terre à une époque encore pire que celle où Dieu l'avait enlevé prématurément - au milieu de sa vie, 365 ans... - comme récompense pour avoir marché avec lui.

Ge.5:22 Hénoc, après la naissance de Metuschélah, marcha avec Dieu trois cents ans; et il engendra des fils et des filles. 23 Tous les jours d'Hénoc furent de trois cent soixante-cinq ans. 24 Hénoc marcha avec Dieu; puis il ne fut plus, parce que Dieu le prit.

Je serais plutôt porté à penser que les deux oliviers de Ap.11 seront deux hommes dont la personnalité et le ministère auront l'impact de Moïse et Élie qui ont vécu aussi à une époque rebelle grandement incrédule, rappelons-nous que Élie se pensait tout fin seul à servir Dieu et que Dieu était prêt à se débarrasser de tout le peuple d'Israel pour recommencer une nouvelle lignée à partir de Moïse comme il l'avait fait avec Noé alors que la corruption avait atteint son paroxysme. De même juste avant le retour de Jésus l'iniquité sera à son comble au point que Jésus s'était posé la question à savoir s'il trouverait de la foi à son retour sur terre, les chrétiens ayant été pas mal tous martyrisés d'après ce qu'on lit dans Ap.7:14. Peut-être même que les deux oliviers auront été les deux derniers chrétiens à avoir vécu sur la terre!!!

Ça fait bien des "peut-être" dans cette étude, j'en conviens, mais je ne suis pas du style à dogmatiser sur des thèmes apocalyptiques!






Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes samedi 18 novembre 2017