Le feu et les ténèbres incompatibles



Lumière et ténèbres ne peuvent exister en même temps.

Dès qu'il y a de la lumière, les ténèbres sont chassées.

La lumière est produite par le feu, il fait clair quand la boule de feu qu'est le soleil est dans notre direction.

Dieu est lumière parce que Dieu est un feu brûlant, il n'y a pas de ténèbres en lui, ni dans son royaume qui se passe de soleil.

L'enfer est décrit comme un lieu de ténèbres et un lieu de feu. Comme le feu éclaire, les deux images ne peuvent être prises littéralement, puisque si le feu est littéral, alors l'enfer est éclairé et si les ténèbres sont littérales alors il ne peut y avoir de feu. Si le feu est littéral, il ne peut y avoir de vers non plus.

Comme le Seigneur parle en image pour nous faire comprendre des réalités spirituelles, il faut discerner ce qu'il veut nous enseigner.

Le feu représente le jugement de Dieu qui sera juste en sévérité selon le comportement des rebelles. Jésus déclare que les habitants pervers de Sodome seront traités moins rigoureusement que ceux de Capernaum.

Pourquoi ? Non parce qu'ils étaient encore plus pervers que les gens de Sodome mais parce qu'ils avaient reçu une révélation bien plus grande, une démonstration bien plus éclatante des réalités spirituelles. Les gens de Capernaum ont refusé de se repentir malgré avoir eu le privilège d'entendre la bonne nouvelle de la venue du royaume de Dieu sur terre avec comme preuve toutes les guérisons et les délivrances démoniaques.

Les ténèbres montrent les conséquences du jugement, les rebelles sont séparés de la présence de Dieu qui est lumière. Ils sont liés au dehors dans possibilité de se détacher alors qu'ils purgent leur peine et en pâtissent.

Donc le feu et les ténèbres expriment deux réalités spirituelles à ne pas prendre au sens littéral qui se contredisent l'une l'autre.

Le monde entier est dans le royaume des ténèbres et y demeure tant qu'une personne ne se convertit pas au Seigneur Jésus alors elle est transportée spirituellement dans le royaume de la lumière.

Même sans feu ni ver ni noirceur, l'enfer est triste et le ciel est joyeux. Ça fait du bien de s'approcher de Dieu, on a été créé pour cela.
N'avalez pas le gros mensonge que le ciel est plate parce qu'on va y jouer de la harpe sur des nuages et que l'enfer sera jouissif parce que vos amis y seront et que vous vous êtes bien amusés avec eux sur la terre.

On ne jouera pas de harpe sur nos nuages, les justes vivront sur la terre. Les incrédules seront amèrement déçus de réaliser tout ce qu'ils ont manqué en plus de subir la peine méritée et ajustée selon leur comportement sur terre.






Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes mercredi 13 novembre 2019