iv>
 
   
 
L'eau du roc

"Ils n'auront pas soif dans les déserts où Il les conduira: Il fera jaillir pour eux l'eau du rocher, Il fendra le rocher, et l'eau coulera. Esaïe 48:21

Ceux qui marchent dans le désert sont en route pour la gloire; le désert ne durera pas toujours, il est le chemin du pays promis. Mais ne confondons pas les choses :

Certains chrétiens parlent de leur vie "ici-bas, dans le désert du monde", de telle façon qu'on pourrait croire qu'ils aiment leur désert de faiblesses, de désobéissances et de néant spirituel!

Le prophète parle de tout autre chose. Il décrit l'expérience des rachetés qui ont compris la vocation chrétienne et qui en remplissent les conditions: ils veulent suivre leur Seigneur en portant leur croix et en renonçant à eux-mêmes. Ils connaissent alors les difficultés et les situations qui caractérisent le pèlerinage à travers le désert.

Leur Seigneur les conduit; aussi n'ont-ils pas soif; ils ne sont pas mécontents; ils ne désirent aucune chose mauvaise et n'ont pas de pensées étrangères. Malgré les circonstances extérieures, ils éprouvent plein repos et pleine satisfaction en Lui. Ils sont dans SA présence et celà leur suffit amplement.

Il fait couler l'eau du rocher. Ce qui, au premier abord, a pu leur paraître très dur, contenait, ils l'ont découvert ensuite, une bénédiction... de l'eau pure et rafraîchissante. Rien n'est plus dur et sec qu'un rocher, et cependant, quand il s'en trouve sur le chemin où notre Seigneur nous précède, l'eau coule de ces "rochers"; c'est Lui qui les fend et en fait jaillir les eaux. Même si le désert, comme ce fut le cas pour le peuple errant, la conséquence de leur désobéissance, leur incrédulité et leur murmure.

Cet obstacle, ce "roc" qui nous barre la route, cette difficulté incompréhensible, cette surprise pénible que nous avons de la peine à accepter, Il veut en faire jaillir de l'eau. Quand cette difficulté sera surmontée, nous serons reconnaissants d'en avoir été victorieux. Cette expérience, loin d'être une perte, aura été un enrichissement. Elle sera transformée en une bénédiction qui aura vivifié tout notre être.

"Ils n'auront pas soif dans les déserts où Il les conduira: Il fera jaillir pour eux l'eau du rocher, Il fendra le rocher, et l'eau coulera."

Et du rocher Golgotha coule le fleuve de l'Amour de Dieu.

Oui à Golgotha, Dieu S'est frappé Lui-même pour nous abreuver de Sa Présence ! SA PRESENCE, SA PRESENCE, SA PRESENCE...

- Pierre-Antoine Eldin





Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes mardi 21 novembre 2017