- Comment surmonter les épreuves -

  Liste des articles   |   Nouveautés de la semaine   |   Recherche   |   Contactez Pasteur Yvan Rheault   
________________

Parabole de l'employé d'une ambassade


On pourrait comparer la vie de Job à la parabole de l'employé travaillant dans une ambassade d'un pays idyllique, mais située dans un pays hostile dirigé par un cruel despote.

Les employés de l'ambassade sont précieux et importants aux yeux de leurs supérieurs, mais on doit reconnaître que les intérêts du pays et du roi pour qui ils sont ambassadeurs le sont plus encore. Alors il peut arriver que des employés de l'ambassade aient à se sacrifier pour leur pays quand il est injustement et pernicieusement attaqué.

Ce qui est arrivé à Job, on peut apparenter son cas à un employé qui travaille pour une ambassade dans un milieu hostile mais qui a joui pendant des décennies de la présence de gardes du corps assurant sa sécurité et son succès. Un jour, pour des raisons qui n'avaient rien à voir avec cet employé, le grand patron de l'ambassade où il travaille a dû demander à ses gardes du corps de se retirer et le laisser sans protection. Le président du pays qui jalousait cet homme en a alors profité pour envoyer ses sbires lui faire un mauvais parti. Tous les témoins de cet événement en ont été horrifiés, même ses confrères qui travaillaient aussi avec lui à cette ambassade. Ils se sont dits que cet employé avait dû décevoir leur patron d'une grave manière quelconque pour que ce dernier agisse ainsi à son égard, ne sachant pas qu'au contraire, leur patron le considérait comme son meilleur employé, intègre et droit, des qualificatifs qui ne laissent aucun accès à la critique.

On peut de questionner sur l'acharnement des confrères de cet employé à vouloir prouver qu'il méritait ce qui lui arrivait. Cela peut avoir trait en bonne partie à leur compréhension des règles du royaume disant que celui qui agit bien sera récompensé alors que celui qui agit mal sera puni. Mais on ne peut passer par dessus le fait que si les autres employés avaient reconnu combien cet employé était exemplaire, ils auraient eu très peur pour eux-mêmes qui étaient moins intègres et droits que lui et seraient mis à trembler en pensant comment leur patron allait les traiter eux-mêmes. Donner raison à cet employé aurait été trop diffile à supporter intellectuellement et émotionnellement, il valait mieux à leurs yeux de persister à attaquer son intégrité sans ménagement, que sa femme n'avait pas réussi à ébranler.

Alors ses confrères de travail qui l'avaient tant respectés, étaient maintenant déterminés à trouver des fautes en lui, coûte que coûte, quitte à les inventer de toute pièce, devant le refus de cet employé de confesser quoi que ce soit de mauvais qu'il aurait fait en cachette et qui aurait pu justifier de telles calamités survenant sur sa vie.

Cet employé était désolé de constater le manque total de compassion dans les propos de ceux qui avaient été ses bons amis, n'avaient-ils pas demeuré silencieux dans le jeûne à ses côtés pendant sept jours et ses nuits ? Il ne s'attendait pas du tout à un tel sort et ne comprenait pas pourquoi son patron l'avait ainsi abandonné sans explication. Il aspirait à le rencontrer pour savoir où il avait bien pu fauter pour mériter pareil traitement. En se remémorant sa vie passé, il ne pouvait rien se reprocher de particulier sauf de très anciennes erreurs de jeunesse.

Ce que l'employé ne savait pas, c'est que le président en personne du pays hostile où l'ambassade de son patron était venue s'installer avec des vues expansionnistes tout comme son patron. Le président despotique était venu attaquer sournoisement le grand patron plus puissant que lui en le narguant. Il avait dit que si cet employé lui était aussi loyal, c'est parce qu'il le comblait de privilèges, mais que s'il lui retirait ses avantages sociaux de toute sorte, il était certain que cet employé allait le maudire et abandonner son ambassade pour devenir réfugié dans son pays et y être achevé par ceux qui l'avaient jalousé.

Son patron avait confiance en son employé, il savait qu'il allait demeurer loyal malgré son incompréhension des raisons qui avaient concouru à un tel sort. Il a donc ordonné à ses gardes du corps de retirer leur couverture de la famille et des biens de cet employé. Voyant que l'employé demeurait ferme dans son allégeance au grand patron, le despote est retourné à l'ambassade pour obtenir la permission de s'attaquer à sa santé et il l'a obtenue. Le grand patron connaissait l'avenir et il savait ce que son meilleur employé était capable d'endurer. Après un certain temps, le grand patron est donc venu en personne voir son employé modèle sans lui donner d'explication, faisant comprendre à son employé qu'il devait se fier à son jugement car il avait des capacités intellectuelles bien plus grandes que lui.

Humblement, l'employé a reconnu ses torts parce que, suite à ces attaques injustifiables, il avait dit des choses irréfléchies en parlant de ce qui le dépassait, mettant en doute les décisions de son patron.

Alors son patron l'a reconduit à une position deux fois plus bonifiée que la précédente alors qu'il avait occupé déjà le plus haut grade dans cette ambassade. Tous les employés de l'ambassade qui l'avaient fui de dégoût se sont alors regroupés autour de lui pour le plaindre et regagner sa faveur dont ils allaient tant bénéficier à nouveau, comme dans le passé. Au final, cet employé aura passé plus de 99% de son mandat dans les meilleures conditions disponibles à son époque, ce qui est quand même très bien comme traitement.

Quant au président despotique de ce pays hostile, il a eu le bec cloué, prouvé calomniateur et menteur. Il a dû s'éclipser dans la confusion et la honte devant la haute direction de l'ambassade. Il est allé chercher d'autres opportunités de revenir à la charge, ce qui n'allait pas manquer de se produire. voir pour narguer voir pour narguer



Compteur installé le 16 mai 2020

Nombre de visites - 69





Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









email Croixsens Net sur

Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner

 
   
 



Nous sommes lundi 01 juin 2020



NOUVEAUTÉS de la semaine
  1. Divergence de position parmi les apôtres concernant l'observation de la loi de Moïse

  2. Toujours se réjouir dans le Seigneur

  3. Personnes crédibles qui méritent notre confiance

  4. Attends ton tour !

  5. Le bon Dieu a une patience qui a des limites

  6. L'application des lois spirituelles dans la vie de Job

  7. Les heures mentionnés dans la Bible ont de l’importance

Partage apporté un dimanche matin à l'Église de la Victoire

VIDÉO du mois - message apporté lors de la nuit de prière

Faire un don
Devenez partenaire
de Croixsens.net
Cliquez ci-dessous
pour faire un don
avec PAYPAL

ou cliquez ici
pour faire un chèque.