Destinés à la vie éternelle

Ac.13:14-52

Tassw

L'étude biblique que je vous apporte ici est un peu technique, mais je n'ai pas le choix pour bien établir le sens du verbe "destiner" (tassô en grec) qui a fortement influencé la doctrine de l'élection dans les églises protestantes suivant la pensée du théologien Jean Calvin.

Ac.13:48 Les païens se réjouissaient en entendant cela, ils glorifiaient la parole du Seigneur, et tous ceux qui étaient destinés (tassô en grec) à la vie éternelle crurent. - Louis Segond

Un commentaire tiré de la Bible de Jérusalem révele ce qui suit :

«la vie éternelle»: n'y parviendront que ceux dont les noms Luc 10:20 dans le livre de vie Ph.4:3, Ap.20:12.

destinés à la vie éternelle: expression courante chez les rabbins. Dans la doctrine chrétienne, cette prédestination à la gloire implique d'abord la foi au Christ

Ac.13:48 Les goîm l'entendent et sont dans le chérissement. Ils glorifient la parole de l'Adôn. Tous ceux qui sont fixés pour la vie en pérennité adhèrent. - Bible de Chouraqui

Ac.13:48 En entendant cela, ceux des nations se réjouissaient et glorifiaient la parole de Jéhovah, et tous ceux qui étaient dans la disposition voulue pour la vie éternelle devinrent croyants. - Traduction du Monde nouveau

Actes 13:48 est utilisé pour appuyer la doctrine de l'élection sélective. Ceux qui croient à cette doctrine - Segond et cie - ont naturellement traduit ce verset pour appuyer ce qu'ils avancent.

3 faits cependant semblent conduire à une conclusion différente:

1° Le sens du verbe tassô (traduit par destinés - LSG) dans la LXX

2° L'emploi de la conjonction "hosoi" (tous ceux - LSG)

3° Le contexte

1° Le sens de tassô dans la LXX. Dans la LXX le verbe tassô est utilisé communément pour «shom» ou «shim» en hébreu

Il veut dire: I ACTIF

a) ordonner, prohiber Da.6:13

b) appointer quelqu'un à quelque chose 1R.22:7, 3Macc.5:14 twn ep'exousiaV tetagmenwn = de ceux placés en position d'autorité, évidemment par Dieu

c) placer, délimiter Jé.5:22

d) disposer, déployer des troupes 2Macc.15:20, des idoles Jé.11:13

II MOYEN

a) commander Ex.29:43 (Dieu est le sujet) donner ses dernières recommandations avant de mourrir Es.38:1

b) Les particularités dues à la traduction de l'hébreu n'ont pas besoin d'être toutes apportées ici; exemple: "de tourner" son regard sur quelque chose 4Bas.12:18

(cp. Lu.9:51 Jésus prit la résolution d'aller à Jérusalem autoV to proswpon esthrisen tou poreuesqai eiV Ierousalhm) fixer le coeur sur quelque chose Ez.44:17, fixer vos coeurs sur vos voies: taxate dh kardiaV umwn eiV taV odouV umwn Ag.1:5, taxon eiV thn kardian sou kai ide toiV oftalmoiV sou: fixe ton coeur, vois de tes yeux Ez.44:5, Faire; ils ont fait de la terre élue une désolation: etaxan ghn eklekthn eiV afanismon Za.7:14, Os.2:5, Za.10:3

Selon Ac.13:48 episteusan osoi hsan tetagmenoi eiV zwhn aiwnion l'homme qui est un chrétien est ordonné à la vie éternelle. L'idée que la volonté de Dieu de sauver est accomplie dans les chrétiens avec leur conversion n'est évidemment pas connectée avec la pensée de la prédestination, mais plutôt avec l'idée de leur conférer un statut cp. 13:46 ouk axioV - Delling dans Kittel

tetagmenoi (tassw) Le sens de ce mot doit être déterminé par le contexte. Les juifs se sont jugés eux-mêmes indignes de la vie éternelle; les gentils, autant qu'il y en avait qui étaient disposés à la vie éternelle, ont cru. Par qui ont-ils été disposés, il n'est pas dit ici: le mot n'a pas non plus le besoin à cet endroit d'être plus défini. Nous savons, que c'est Dieu qui produit en nous la volonté de croire, et que la préparation du coeur vient de lui; mais de trouver dans ce texte une pré-ordination à la vie, c'est de forcer et le mot et le contexte pour obtenir un sens qu'il ne contient pas.

Calvin trouve dans ce passage d'Actes 13:48 la prédestination dans son sens le plus fort. De son côté, le théologien anglican Henry Alford y va du commentaire suivant:

Il peut valoir la peine de protester contre toute tentative de joindre "episteusan" (ont cru) à "eis ton aiônion" (à la vie éternelle), ce que l'usage ne peut supporter. Wordsworth observe justement qu'il serait intéressant d'investiguer quelle influence la traduction de ceci dans la Vulgate a eu dans les pensées d'hommes tels Augustin et ses adeptes dans l'Église occidentale dans le traitement des grandes questions dans la liberté de la volonté, l'élection, la réprobation et la persévérance finale: et dans les pensées de certains écrivains de l'église réformée qui, quoique rejetant l'autorité de cette version, ont tout de même été emportés par elle loin du sens original ici et dans Ac.2:47. La tendance des Père orientaux, qui lisaient le grec original, était, remarque-t-il, dans une direction différente de ceux de l'école occidentale.

Ce que fait remarquer Alford est pertinent. Quand on ne connaît pas bien une langue on peut être conduit à des conclusions loufoques.

Quand Cortes a débarqué au Mexique, il a demandé à Montezuma, le chef des mayas, comment s'appelait son pays. Montezuma a répondu Yucatan. Cortes a ainsi nommé la péninsule. Mais Montezuma n'était pas en train de lui dire le nom de la péninsule, Yucatan en maya, veut dire: "Nous ne comprenons pas vos paroles" car il ne comprenait pas l'espagnol, pas plus que Cortez comprenait le maya!

Jérôme, Augustin et les théologiens occidentaux à leur suite, n'avaient plus le grec comme langue maternelle, c'était seulement pour eux une langue qu'ils avaient appris dans les livres. Forcément la nuance dans le sens de certains mots a été perdue, ce qui a encouru des interprétations étrangères à l'intention de l'auteur.

Conclusion sur l'usage de tassô par Luc dans Actes 13:48

Ce que je déduis des observations de Delling sur tassô est que Luc a possiblement suivi un des usages de tassô dans la LXX pour préciser que dans tous ceux qui s'étaient réjouis de voir que le Dieu des juifs s'intéressent aussi à eux, - un nombre de personnes indéterminé, indéfini - ont cru, ceux-là étaient qui recherchaient vraiment la vie éternelle, les autres païens, qui pensaient plus à la vie terre, ont continué leur petite affaire comme avant. Tout en tenant en ligne de compte, comme Alford le souligne, que ce n'est pas sous l'action de Dieu que l'homme peut s'intéresser à la vie éternelle. Dieu est toujours à la source de toute démarche humaine en sa direction.

2° L'emploi de la conjonction "hosoi" en grec.

"Hosoi" voudrait difficilement dire qu'un nombre spécifique a été appointée mais distinguent les convertis des autres auditeurs. - Delling dans Kittel

Ac.13:48 en contexte avec Ac.13:46 montre que ceux qui ont cru, contrairement aux juifs, se sont jugés dignes de la vie éternelle, ceux-ci, en aussi grand nombre qu'il y en aura (hosoi) = Jn.1:12, ont décidé de fixer leurs coeurs sur la vie éternelle, selon l'usage de tassô dans la LXX Aggée 1:5, Ezéchiel 44:5 et Daniel 11:7

Ceux que Dieu choisi. Jean aborde souvent le thème du choix de Dieu de ses brebis. Quelles sont les caractéristiques des brebis de Jésus?

1° Ça peut être n'importe qui, quiconque,

Jean 6:39 Or, la volonté du Père qui m’a envoyé, c’est que je ne perde aucun de tous ceux qu’il m’a donnés, mais que je les ressuscite le dernier jour. 40 En effet, la volonté de mon Père, c’est que toute personne qui voit le Fils et croit en lui ait la vie éternelle, et moi, je la ressusciterai le dernier jour.»

Jn.1:12 tous (hosoi) en aussi grand nombre que possible Jn.1:12), pas de limite,

Mt 7:12 Tout (hosoi) - peu importe le nombre de choses que vous voulez qu'on vous fasse, pas de limite,en aussi grand nombre que possible - ce que vous voulez que les hommes fassent pour vous, faites-le de même pour eux, car c'est la loi et les prophètes.

Mt 9:15 Jésus leur répondit: Les amis de l'époux peuvent-ils s'affliger pendant (hosoi): - peu importe le nombre de jours, pas de limite, en aussi grand nombre que possible - que l'époux est avec eux? Les jours viendront où l'époux leur sera enlevé, et alors ils jeûneront.

Mt 13:44 Le royaume des cieux est encore semblable à un trésor caché dans un champ. L'homme qui l'a trouvé le cache; et, dans sa joie, il va vendre tout (hosoi) - peu importe le nombre de choses qu'il possède, pas de limite, en aussi grand nombre que possible

Manifestement le jeune riche n'avait pas trouvé le trésor dans le champ, sinon il aurait joyeusement abandonné toutes ses possessions, aurait-il même possédé l'univers entier)

Mt 13:44 il va vendre tout ce qu'il a, et achète ce champ.

Mt 14:36 Ils le prièrent de leur permettre seulement de toucher le bord de son vêtement. Et tous ceux (hosoi) - peu importe le nombre de personnes qui pouvaient le toucher, pas de limite, en aussi grand nombre que possible - qui le touchèrent furent guéris.

Mt 17:12 Mais je vous dis qu'Élie est déjà venu, qu'ils ne l'ont pas reconnu, et qu'ils l'ont traité comme (hosoi) - peu importe le nombre de choses qu'il lui ont fait, pas de limite, en aussi grand nombre que possible - ils ont voulu. De même le Fils de l'homme souffrira de leur part.

Mt 18:18 Je vous le dis en vérité, tout (hosoi) - peu importe le nombre de choses que vous lierez sur la terre par la prière, pas de limite, en aussi grand nombre que possible - ce que vous lierez sur la terre sera lié dans le ciel, et tout ce que vous délierez sur la terre sera délié dans le ciel.

Pas de limite, pas de limite, pas de limite, donc hosoi doit nécessairement vouloir dire dans Jn.1:12 et dans Ac.13:48 comme dans Mt.14:36.

Jean 1:12 et à tous (hosoi) - peu importe le nombre de personnes qui pouvaient le toucher, pas de limite, en aussi grand nombre que possible - ceux qui l'ont reçu, il a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu

Pas de limite pour le nombre de sauvés, aucun nombre de déterminé d'avance, aucune personne de déterminé d'avance sinon que dans la prescience de Dieu, car le sens même de hosoi défend un tel concept.

3° Le contexte

Paul vient de faire un sermon 13:16-41 dans la synagogue 13:14 d'Antioche de Pisidie à presque toute la ville, composée de juifs et de grecs. 13:44-45. Il dit que Dieu a choisi les juifs v.17, à l'encontre de ce que les juifs pensaient, il ne dit pas que cette élection leur vaut le salut. A partir du v.17 jusqu'à 40 Paul énumère plutôt quels ont été les avantages de l'élection pour les juifs. Il leur annonce le pardon des péchés 13:38 par Jésus ressuscité 13:33. Quiconque croit en lui est justifié 13:39 et il avertit les juifs de ne pas s'endurcir 13:40-41

2 réactions de la part des juifs

a) beaucoup de juifs et de prosélytes pieux suivent Paul et sont exhortés à rester attachés à la grâce de Dieu 13:43

b) les autres juifs, remplis de jalousie 13:45 ont rejeté la grâce de Dieu, ils se sont jugés eux-mêmes indignes de la vie éternelle 13:46

Conséquences:

Paul se tourne vers les païens et leur annoncent le même évangile v.46 en obéissance au Seigneur v.47

2 réactions de la part des païens:

a) tous se réjouissent de voir que le Dieu des juifs s'intéressent aussi à eux

b) ceux d'entre eux, qui recherchaient vraiment la vie éternelle ont cru, les autres qui pensaient plus à la vie terre ont continué leur petite affaire comme avant.

Ac.13:14 De Perge ils poursuivirent leur route, et arrivèrent à Antioche de Pisidie. Étant entrés dans la synagogue le jour du sabbat, ils s'assirent. 15 Après la lecture de la loi et des prophètes, les chefs de la synagogue leur envoyèrent dire: Hommes frères, si vous avez quelque exhortation à adresser au peuple, parlez. 16 Paul se leva, et, ayant fait signe de la main, il dit: Hommes Israélites, et vous qui craignez Dieu, écoutez! 17 Le Dieu de ce peuple d'Israël a choisi nos pères. Il mit ce peuple en honneur pendant son séjour au pays d'Égypte, et il l'en fit sortir par son bras puissant 18 Il les nourrit près de quarante ans dans le désert; 19 et, ayant détruit sept nations au pays de Canaan, il leur en accorda le territoire comme propriété. 20 Après cela, durant quatre cent cinquante ans environ, il leur donna des juges, jusqu'au prophète Samuel. 21 Ils demandèrent alors un roi. Et Dieu leur donna, pendant quarante ans, Saül, fils de Kis, de la tribu de Benjamin; 22 puis, l'ayant rejeté, il leur suscita pour roi David, auquel il a rendu ce témoignage: J'ai trouvé David, fils d'Isaï, homme selon mon coeur, qui accomplira toutes mes volontés 23 C'est de la postérité de David que Dieu, selon sa promesse, a suscité à Israël un Sauveur, qui est Jésus. 24 Avant sa venue, Jean avait prêché le baptême de repentance à tout le peuple d'Israël. 25 Et lorsque Jean achevait sa course, il disait: Pour qui me prenez-vous? Je ne suis pas; mais voici, après moi vient celui des pieds duquel je ne suis pas digne v.46 de délier les souliers. 26 Hommes frères, fils de la race d'Abraham, et vous qui craignez Dieu, c'est à vous que cette parole de salut a été envoyée. 27 Car les habitants de Jérusalem et leurs chefs ont méconnu Jésus, et, en le condamnant, ils ont accompli les paroles des prophètes qui se lisent chaque sabbat. 28 Quoiqu'ils ne trouvassent en lui rien qui fût digne de mort, ils ont demandé à Pilate de le faire mourir. 29 Et, après qu'ils eurent accompli tout ce qui est écrit de lui, ils le descendirent de la croix et le déposèrent dans un sépulcre. 30 Mais Dieu l'a ressuscité des morts. 31 Il est apparu pendant plusieurs jours à ceux qui étaient montés avec lui de la Galilée à Jérusalem, et qui sont maintenant ses témoins auprès du peuple. 32 Et nous, nous vous annonçons cette bonne nouvelle que la promesse faite à nos pères, 33 Dieu l'a accomplie pour nous leurs enfants, en ressuscitant Jésus, selon ce qui est écrit dans le Psaume deuxième: Tu es mon Fils, Je t'ai engendré aujourd'hui. 34 Qu'il l'ait ressuscité des morts, de telle sorte qu'il ne retournera pas à la corruption, c'est ce qu'il a déclaré, en disant: Je vous donnerai Les grâces saintes promises à David, ces grâces qui sont assurées. 35 C'est pourquoi il dit encore ailleurs: Tu ne permettras pas que ton Saint voie la corruption. 36 Or, David, après avoir en son temps servi au dessein de Dieu, est mort,a été réuni à ses pères, et a vu la corruption. 37 Mais celui que Dieu a ressuscité n'a pas vu la corruption. 38 Sachez donc, hommes frères, que c'est par lui que le pardon des péchés vous est annoncé, 39 et que quiconque croit est justifié par lui de toutes les choses dont vous ne pouviez être justifiés par la loi de Moïse. 40 Ainsi, prenez garde qu'il ne vous arrive ce qui est dit dans les prophètes: 41 Voyez, contempteurs, Soyez étonnés et disparaissez; Car je vais faire en vos jours une oeuvre, Une oeuvre que vous ne croiriez pas si on vous la racontait. 42 Lorsqu'ils sortirent, on les pria de parler le sabbat suivant sur les mêmes choses; 43 et, à l'issue de l'assemblée, beaucoup de Juifs et de prosélytes pieux suivirent Paul et Barnabas, qui s'entretinrent avec eux, et les exhortèrent à rester attachés à la grâce de Dieu. 44 Le sabbat suivant, presque toute la ville se rassembla pour entendre la parole de Dieu. 45 Les Juifs, voyant la foule, furent remplis de jalousie, et ils s'opposaient à ce que disait Paul, en le contredisant et en l'injuriant. 46 Paul et Barnabas leur dirent avec assurance: C'est à vous premièrement que la parole de Dieu devait être annoncée; mais, puisque vous la repoussez, et que vous vous jugez vous-mêmes indignes v.25 de la vie éternelle. Voici, nous nous tournons vers les païens. 47 Car ainsi nous l'a ordonné le Seigneur: Je t'ai établi pour être la lumière des nations, Pour porter le salut jusqu'aux extrémités de la terre. 48 Les païens se réjouissaient en entendant cela, ils glorifiaient la parole du Seigneur, et tous ceux qui étaient destinés à la vie éternelle crurent.

On pourrait aussi traduire: et crurent, tous ceux, sans nombre délimité, osoi, qui avaient fait de la vie éternelle leur but.

49 La parole du Seigneur se répandait dans tout le pays. 50 Mais les Juifs excitèrent les femmes dévotes de distinction et les principaux de la ville; ils provoquèrent une persécution contre Paul et Barnabas, et ils les chassèrent de leur territoire. 51 Paul et Barnabas secouèrent contre eux la poussière de leurs pieds, et allèrent à Icone, 52 tandis que les disciples étaient remplis de joie et du Saint-Esprit.






Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes mercredi 21 novembre 2018