Exemples de parler en langues
A vingt d'années d'intervalles, je connu deux merveilleuses expériences très similaires qui me touchaient directement. Chacune de ces expériences eut lieu au cours de la réunion d'inauguration d'un temple des Assemblées de Dieu. La première se produisit en 1949, à New Ulm, dans le Minnesota. La dédicace du bâtiment érigé par Herman Hagemeister fut suivie d'une expression en langues accompagnée d'une interprétation. A l'issue de la réunion, une femme qui venait de Mankato, dans le Minnesota, m'aborda et dit: - Mon père est juif, et je suis à demi juive. Ce qui a été dit était du pur yiddish. Nous avons parfaitement compris tous les deux..
Toute de suite une pensée me traversa l'esprit: et l'interprétation? était-elle correcte? Voilà qui va l'avoir éprouvée! - mais déjà elle continuait: - ... Et ce que vous avez dit était une traduction parfaite.

Plus d'une fois, j'ai entendu des gens magnifier Dieu ou se mettre à prier en l'une des langues scandinaves que je comprends. Et c'était des amis que je connaissais comme ne parlant pas cette langue

J'étais présent lorsqu'un restaurateur grec vint, à une réunion dans mon église. Une femme parla en langues, mais il n'y eut pas d'interprétation. Le grec, qui n'était pas sauvé, devint blanc comme un linge. La femme qui s'exprimait ainsi était sa concurrente trois ou quatre portes plus bas dans la rue. Elle lui parlait du salut de son âme dans sa langue maternelle, et il savait qu'elle ne parlait ni ne comprenait le grec

G. Raymond Carlson, «Dynamique spirituelle» P.135-136


Dans nos assemblées certains parlent en langues, d'autres non. Moïse prophétisait, Balaam aussi. Jésus pouvait annoncer sa mort, Caïphe aussi. Ceci pour dire qu'il faut faut faire le départ entre le don et une spiritualité ancrée en Christ, mon passé pentecôtiste me suggère cela. Ceci dit, j'ai parlé dans des langues connues de mes auditeurs, plusieurs fois en assyrien et une fois dans un arabe légèrement différent de l'arabe classique

Cela s'est passé, généralement, dans des contextes assez critiques et souvent parmi des pentecôtistes, sauf pour le cas de l'arabe où j'ai transmis un message sur la filiation divine de Christ à un oulema musulman. J'apporte ici mon témoignage en ajoutant que je ne suis ni pentecôtiste ni charismatique, dans le sens moderne du terme. Bien sûr je crois que les charismes doivent être dans l'Eglise, mais ça c'est autre chose, et je ne voudrais pas entrer dans une controverse là-dessus

Fraternellement en Christ

- Andronicus, chrétien iranien Augustin père de l'église 354-430, discutable sur beaucoup de point écrit ceci: "Nous continuons à pratiquer ce que les apôtres accomplissaient quand ils imposaient les mains aux Samaritains et demandaient au Saint-Esprit de descendre sur eux. les nouveaux convertis devraient parler en langues"

Martin Luther 1483-1546, Dans le livre œuvres de Luther, il dit Dr Martin Luther était un prophète, un évangéliste, un homme qui parlait en langue et qui interprétait, oint des dons du Saint-Esprit. il priait pour les malades, chassait les démons.

Les huguenots à partir de 1550 jusqu'en ? (je l'ignore) en France connaissait la manifestations du don de prophétie et des manifestations des langues les enfants qui ne savaient pas encore parler, sous l'action de l'esprit annonçaient l'arrivée des soldats du roi ou autres paroles de la part de Dieu

Les Moraves 1700-1760 avec le comte Van Zinzendorf Un Morave écrit "Nous avons découvert dans ce livre la main de Dieu "Ratio disciplinae" et nous nous sommes retrouvés comme baptisés sous la nuée de nos pères, avec leur esprit.

John Welsey 1703-1791 dans son journal le mercredi 15 1750 défendit les montaniste qui manifestaient ces langues et autres prophéties
Un historien Baptiste Edward Hiscox indique que divers dons de l'esprit étaient en opération dans ces églises aux environs de l'année 1743
A Port Glassgow en Ecosse il y eut des exemples de parler en langues conduit par James et George Macdonald au 19ième siècle

En 1830 Dr Thompson, un laïc de l'église presbytérienne de Regent square à Londres parla de ces choses à son pasteur Edward Irving et alors vint dans cette église le parler en langues et la prophétie
D.L.Moody il est écrit ceci par un de ses amis le Dr Richard Boyd, "en arrivant dans les salles YMCA j'ai trouvé des réunions qui étaient en feu. Les jeunes hommes parlaient en langues et prophétisaient. quelle était la signification de ces choses ? la seule explication était que Moody leur avait parlé pendant l'après-midi"

Torrey comment lors d'une réunion Moody se leva pour lire la parole de Dieu et commença involontairement par des paroles qui n'étaient pas comprises de lui-même ni par l'assistance

Mais il faudrait encore parler de Finney qui parle de ce puissant baptême d'amour, de Spurgeon qui parle dans son livre que les jours de prophétie ne sont pas passés, ni la période des miracles..
Enfin on en finirait pas il ne faudrait oublier l'apôtre Paul qui disaient qu'il parlait en langue plus qu'eux tous !

J'ajouterai une expérience vécue au début des années 50 (il y a cinquante ou presque !) par mon frère aîné, alors pasteur stagiaire en Normandie:

Le pasteur des anciens et lui-même sont au chevet d'une sœur malade à qui l'onction d'huile vient d'être faite, chacun prie encore .... Seigneur, guéris notre soeur etc..
Un pasteur lui parle en langue curieusement c'est de l'anglais qu'il n'a jamais appris ne connaît pas et ne comprends pas!... Seul mon frère André peut comprendre; Il a prié pour la Corée, pour d'autres pays, d'autres situations, puis il pria pour la malade en vue de sa guérison par la foi puis continua à prier pour louer le Seigneur et toujours en anglais qu'il ne connaissait pas ! André alors est intervenu pour expliquer ce qu'il venait de dire, et bien sur la personne en question fut miraculeusement guéri

- Jean Weber






Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes dimanche 19 novembre 2017