- Dons spirituels -

  Liste des articles   |   Nouveautés de la semaine   |   Recherche   |   Contactez Pasteur Yvan Rheault   
________________

Le don des guérisons


1Corinthiens 12:9 « à un autre, le don des guérisons 

Les dons de guérison n’agissaient pas continuellement et toujours de la même façon au travers d’une personne choisie par Dieu. Ce n’est pas la foi de la personne qui décide, c’est le Saint-Esprit.

A Ephèse, pendant son séjour de deux ans et 3 mois, il suffisait que quelqu’un touche à un morceau de tissu ayant été en contact avec Paul pour être guéri. Ce n’est pas Paul qui avait décidé cela.

Actes 19:8 Ensuite Paul entra dans la synagogue où il parla avec assurance. Pendant 3 mois, il discuta de ce qui concerne le royaume de Dieu et il s’efforça de persuader ceux qui l’écoutaient. 9 Cependant, quelques-uns restaient endurcis et incrédules et disaient du mal de la voie du Seigneur devant foule. Alors il les quitta, prit les disciples à part et enseigna chaque jour dans l’école d’un dénommé Tyrannus. 10 Cela dura 2 ans, si bien que tous les habitants de l’Asie, juifs et non juifs, entendirent la parole du Seigneur. 11 Dieu faisait des miracles extraordinaires par l’intermédiaire de Paul, 12 au point qu’on appliquait sur les malades des linges ou des mouchoirs qui avaient touché son corps; les maladies les quittaient et les esprits mauvais sortaient d’eux.

Quand Paul était sur l’île de Malte, il n’a pas dit au père de Publius de toucher son vêtement pour être guéri. Paul a plutôt prié d’abord, puis il lui a imposé les mains pour le guérir.

Actes 28:7 Il y avait dans les environs des terres qui appartenaient à un dénommé Publius, principale personnalité de l’île. Il nous a accueillis et nous a logés de manière très amicale pendant trois jours. 8 Le père de Publius était alors retenu au lit par la fièvre et la dysenterie. Paul s’est rendu vers lui, a prié, posé les mains sur lui et l’a guéri. 9 Là-dessus, les autres malades de l’île sont venus, et ils ont été guéris.

Quand le voyage d’Epaphrodite pour apporter des provisions à Paul l’a mis dans un tel état de faiblesse qu’il est passé près de la mort, son rétablissement a pris du temps, il ne fut pas instantané même si Paul était à ses côtés et qu’il intercédait en sa faveur. Le linge de Paul n’a eu aucun effet immédiat, ni l’imposition de ses mains.

Philippiens 2:25 J’ai cependant estimé nécessaire de vous renvoyer mon frère Epaphrodite, mon collaborateur et mon compagnon de combat, que vous aviez envoyé afin de pourvoir à mes besoins. 26 Il désirait vous revoir tous et se tourmentait parce que vous aviez appris sa maladie. 27 Il a été malade en effet, tout près de la mort, mais Dieu a eu pitié de lui, et non seulement de lui mais aussi de moi, afin que je n’aie pas tristesse sur tristesse. 28 Je m’empresse donc de le renvoyer pour que vous puissiez vous réjouir de le revoir et que je sois moi-même moins triste. 29 Accueillez-le dans le Seigneur avec une joie sans réserve et ayez de l’estime pour de tels hommes. 30 En effet, c’est pour l’oeuvre de Christ qu’il a été près de la mort; il a risqué sa vie afin de vous remplacer dans le service que vous ne pouviez pas me rendre.

Quand Timothée était aux prises avec des problèmes de digestion, c’est une parole de connaissance que le Saint-Esprit a donnée à Paul pour la guérison de Timothée, ce n’est pas une prière de guérison, ni l’imposition des mains ni le toucher de son vêtement.

1Timothée 5:23 Cesse de ne boire que de l’eau, prends un peu de vin à cause de ton estomac et de tes fréquents malaises.

Cela montre que c’est le Saint-Esprit selon les desseins établis par Dieu le Père qui distribue les dons de la manière qu’il veut et quand il veut et les dons de guérison ainsi que les paroles de connaissance et tous les autres dons en font partie.

1Corinthiens 12:11 Mais toutes ces choses, c’est un seul et même Esprit qui les accomplit, en les distribuant à chacun en particulier comme il le veut.

Cela se vérifie aussi avec les autres apôtres dont Pierre dont l’ombre suffisait parfois à guérir les gens.

Actes 5:15 Beaucoup de signes miraculeux et de prodiges se faisaient au milieu du peuple par l’intermédiaire des apôtres. Ils se tenaient tous d’un commun accord au portique de Salomon. 13 Personne d’autre n’osait se joindre à eux, mais le peuple les tenait en grande estime. 14 Le nombre de ceux qui croyaient au Seigneur, hommes et femmes, augmentait de plus en plus. 15 On en venait à sortir les malades dans les rues et à les placer sur des civières et des brancards afin que, lorsque Pierre passerait, son ombre au moins couvre l’un d’eux. 16 Une foule de gens accouraient aussi des villes voisines vers Jérusalem; ils amenaient des malades et des personnes tourmentées par des esprits impurs, et tous étaient guéris.

A cause d'un passage du genre, certains en ont conclu que c'était seulement les apôtres qui faisaient des miracles. Cependant ce n'est pas ce que Luc veut communiquer comme idée. Plus loin, il raconte dans Actes 6 comment le diacre Étienne accomplissait beaucoup de miracles, puis il raconte comment Ananias dans Actes 9 qui ne portait aucun titre a prié pour que Paul retrouvé la vue.

Ce que cela veut dire c'est que même si tu n'es pas apôtre, pasteur et n'occupe aucune fonction particulière dans l'église, tu peux être l'instrument choisi par le Saint-Esprit pour guérir quelqu'un. Amen, alléluia !

D'ailleurs ce n’est pas particulièrement l'hyper-foi de Pierre qui avait permis une telle manifestation de guérison glorieuse. En d’autres occasions, Pierre a fait des déclarations pour que des infirmes soient guéris, son ombre ne suffisait pas.

Actes 3:1 Il était trois heures de l’après-midi, l’heure de la prière. Pierre et Jean montaient ensemble au temple. 2 Or, on amenait un homme boiteux de naissance, qu’on installait tous les jours à la porte du temple appelée la Belle pour qu’il demande l’aumône à ceux qui entraient dans le temple. 3 Voyant Pierre et Jean sur le point d’y entrer, cet homme leur demanda l’aumône. 4 Pierre, accompagné de Jean, fixa les yeux sur lui et dit: «Regarde-nous!» 5 Il les regardait attentivement, s’attendant à recevoir d’eux quelque chose. 6 Alors Pierre lui dit: «Je n’ai ni argent ni or, mais ce que j’ai, je te le donne: au nom de Jésus-Christ de Nazareth, lève-toi et marche!» 7 Puis il le prit par la main droite et le fit lever. Ses pieds et ses chevilles s’affermirent immédiatement; 8 d’un bond il fut debout et se mit à marcher. Il entra avec eux dans le temple, marchant, sautant et adressant des louanges à Dieu.

Actes 9:32 Comme Pierre parcourait tout le pays, il descendit aussi rendre visite aux saints qui habitaient à Lydde. 33 Il y trouva un homme appelé Enée, qui était couché sur un lit depuis 8 ans parce qu’il était paralysé. 34 Pierre lui dit: «Enée, Jésus-Christ te guérit. Lève-toi et fais toi-même ton lit!» Aussitôt il se leva. 35 Tous les habitants de Lydde et du Saron le virent et se convertirent au Seigneur.

Parfois il est mentionné qu’il a prié auparavant, comme dans le cas de la résurrection de Dorcas.

Actes 9:36 Il y avait à Jaffa, parmi les disciples, une femme appelée Tabitha, ce qui signifie «gazelle». Elle faisait beaucoup de bien et donnait de son argent aux autres. 37 Elle tomba malade à cette époque-là et mourut. Après l’avoir lavée, on la déposa dans une chambre à l’étage. 38 Or Lydde est près de Jaffa et les disciples avaient appris que Pierre s’y trouvait; ils envoyèrent donc deux hommes vers lui pour le supplier de venir jusque chez eux sans tarder. 39 Pierre se leva et partit avec eux. A son arrivée, on le conduisit dans la chambre à l’étage. Toutes les veuves l’entourèrent en pleurant et lui montrèrent toutes les robes et les manteaux que faisait Tabitha quand elle était avec elles. 40 Pierre fit sortir tout le monde, se mit à genoux et pria. Puis il se tourna vers le corps et dit: «Tabitha, lève-toi!» Elle ouvrit les yeux et, quand elle vit Pierre, elle s’assit. 41 Il lui donna la main et la fit lever. Il appela ensuite les saints et les veuves et la leur présenta vivante.

Même si la prière n'est pas mentionnée chaque fois, Pierre avait compris avec les autres apôtres qu'il devait se consacrer à la prière avant la parole. C'est la prière qui permet de parler avec autorité, une fois la volonté spécifique de Dieu discernée.

Actes 6:4 Quant à nous, nous continuerons à nous consacrer à la prière et au ministère de la parole.»

Cela devait donc être la coutume de de prier pour Pierre afin de recevoir les intentions du Saint-Esprit pour chaque situation précise. Il a prié et il a ressuscité Dorcas, mais pas Etienne ou Jacques pour lesquels il avait probablement prié aussi s'il a agi selon ses habitudes. Il était passé souvent devant le boiteux au temple qu’on venait déposer à la porte tous les jours avant d’avoir l’inspiration que le jour de sa guérison était arrivé. Le dessein de Dieu était que sa guérison amène des milliers de personnes à se convertir.

Notre part, se décline en trois sections.

1• C’est d’être dans la foi que les dons de guérison se manifestent encore aujourd’hui.
2• C’est aussi de se rendre disponibles pour être un canal de leur manifestation.
3• C’est enfin de prier comme Paul et Pierre pour recevoir l’inspiration du Saint-Esprit et savoir ce qu’il veut faire dans chaque cas particulier quand la guérison ne s’opère pas sans notre intervention.

On croit jusqu’au bout, cela est agréable à Dieu (Hébreux 11:6)

On ne comprend pas tout mais on croit tout! 

La différence de nos jours, c’est que les gens prient et sans avoir eu d’indication précise du Saint-Esprit décident de proclamer le nom de Jésus avec foi sur des malades et des infirmes en espérant les voir guéris miraculeusement. C’est pourquoi les résultats ne font pas toujours concluants. Le temps de Dieu est important aussi. Le boiteux à la porte du temple ne devait pas être guéri avant le jour désigné par Dieu parce qu’il devait servir de témoignage à la nation. Il était connu de tous car tous devait passer devant lui pour entrer dans le temple.

Comme le sage Salomon avait fait remarquer, il y a un temps pour tout sous le soleil, même un temps pour guérir (Ecclésiaste 3:1-3).

Cela explique pourquoi on reçoit des orateurs dans nos églises qui viennent nous raconter comment Dieu a opéré de nombreuses guérisons lors de campagnes d’évangélisation mais qu’il arrive qu’il ne se produise aucune guérison instantanée en leur présence même s’ils prient et imposent les mains aux gens.

Ce n’est pas par un manque de foi de leur part ou des gens qui les ont entendu, tous sont stimulés par les récits glorieux et s’attendent au miracle qui ne vient pas nécessairement à ce moment. C’est le Saint-Esprit qui a le dernier mot, pas Croyons que la provision de guérison est disponible parce que Jésus a accompli la prophétie (Matthieu 8:16-17) et qu’il vit en nous maintenant et il n’a pas changé (Galates 2:20, Hébreux 13:8). La promesse divine c’est que nous possédons déjà ce que nous avons demandé et qu’on verra s’accomplir la guérison demandée, mais il n’est pas dit quand ni comment elle s’accomplira.

1Jean 5:14 Nous avons auprès de lui cette assurance: si nous demandons quelque chose conformément à sa volonté, il nous écoute. 15 Et si nous savons qu’il nous écoute, quelle que soit notre demande, nous savons que nous possédons ce que nous lui avons demandé.

Marc 11:24 C’est pourquoi je vous le dis: tout ce que vous demanderez en priant, croyez que vous l’avez reçu et cela vous sera accordé.



Quand le Saint-Esprit ne donne pas d’indication précise pour une guérison instantanée, c’est l’attitude de foi à adopter.

Jésus a dit aux deux aveugles qu’il serait fait selon leur foi.

Matthieu 9:27 Quand Jésus partit de là, il fut suivi par deux aveugles qui criaient: «Aie pitié de nous, Fils de David!» 28 Lorsqu’il fut arrivé à la maison, les aveugles s’approchèrent de lui et Jésus leur dit: «Croyez-vous que je puisse faire cela?» «Oui, Seigneur», lui répondirent-ils. 29 Alors il toucha leurs yeux en disant: «Soyez traités conformément à votre foi», 30 et leurs yeux s’ouvrirent.

À quatre reprises, Jésus dit dans Luc que ta foi t’a sauvée (Luc 7:50, 8:48, 17:19, 18:42). La foi est un portrail invitant la gloire de Dieu à se manifester, comme Jésus le faisait remarquer à Marthe  dans Jean 11 que si elle avait la foi, elle verrait la gloire de Dieu au travers la résurrection de son frère Lazare.

On lit aussi que Paul avait remarqué que le boiteux avait la foi pour être guéri.

Actes 14:9 Il écoutait parler Paul. Et Paul, fixant les regards sur lui et voyant qu’il avait la foi pour être guéri, 10 dit d’une voix forte: Lève-toi droit sur tes pieds. Et il se leva d’un bond et marcha.

Il y a des personnes qui sont au courant de ces passages et qui se blâment de ne pas avoir eu suffisamment de foi pour ne pas avoir reçu leur miracle. Le diable les accuse dans ce sens dans leur esprit, alors que ce n’est pas nécessairement la raison.

En ce qui concerne le boiteux à la porte du temple, ce n’est pas sa foi qui l’a guéri, il s’attendait à recevoir de l’argent comme d’habitude quand Pierre venait prier au temple tous les jours à l’heure de la prière. Même chose avec le père de l’enfant lunatique, dans  Marc 9:24 Aussitôt le père de l’enfant s’écria: Je crois! viens au secours de mon incrédulité!

Dans sa grâce, le Saint-Esprit en Jésus guérissait quand même parfois même s’il y avait de l’incrédulité, quoique l’incrédulité entravait la manifestation de sa puissance, c’est pourquoi Jésus avait dit à Marthe quelle devait croire et c’est pourquoi Jésus n’avait pas pu faire beaucoup de miracle dans la région où il avait grandi.

Marc 6:2 Quand le sabbat fut venu, il se mit à enseigner dans la synagogue. Beaucoup de gens qui l’entendirent étaient étonnés et disaient: D’où lui viennent ces choses? Quelle est cette sagesse qui lui a été donnée, et comment de tels miracles se font-ils par ses mains? 3 N’est-ce pas le charpentier, le fils de Marie, le frère de Jacques, de Joses, de Jude et de Simon? et ses soeurs ne sont-elles pas ici parmi nous? Et il était pour eux une occasion de chute. 4 Mais Jésus leur dit: Un prophète n’est méprisé que dans sa patrie, parmi ses parents, et dans sa maison. 5 Il ne put faire là aucun miracle, si ce n’est qu’il imposa les mains à quelques malades et les guérit. 6 Et il s’étonnait de leur incrédulité. Jésus parcourait les villages d’alentour, en enseignant.

1Corinthiens 1:18 En effet, le message de la croix est une folie pour ceux qui périssent, mais pour nous qui sommes sauvés, il est la puissance de Dieu.

L'oeuvre de Jésus accomplie sur la croix nous positionne par la foi à expérimenter la puissance de Dieu dans nos vies. La puissance de Dieu se manifeste où la puissance de l'homme se termine, sinon cela ne serait pas reconnue comme venant de Dieu.
  1. Quand l'homme est incapable de payer la dette de ses péchés, Dieu rappelle à l'homme que Jésus l'a payé à sa place, s'il se convertit à lui.
  2. Quand l'homme est incapable de soigner, Dieu guérit (la femme avec la perte de sang).
  3. Quand l'homme ne sait pas quel chemin prendre, Dieu indique la route à suivre (Abraham en route vers Canaan).
  4. Quand l'homme n'arrive plus à progresser, Dieu lui ouvre des portes insoupçonnées (la mer Rouge qui s'ouvre).
  5. Quand l'homme n'arrive pas à se débarrasser de mauvaises habitudes, Dieu lui communique la volonté et le pouvoir de le faire (la femme adutlère).
  6. Et quand l'homme est dans son tombeau, Dieu va l'en sortir ! (Lazare)




Compteur installé le 27 avril 2020

Nombre de visites - 88





Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









email Croixsens Net sur

Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner

 
   
 



Nous sommes mercredi 08 juillet 2020



NOUVEAUTÉS de la semaine
  1. La victoire par la foi !

  2. Comment comprendre Matthieu 23:8-10 où Jésus dit qu'il ne faut pas appeler personne "père" sur la terre ?

  3. La dimension dans l'esprit en dehors de l'espace/temps

  4. Dieu a à coeur le bien-être des animaux

  5. Psaumes 37 Comment réagir face à l'injustice

  6. La RÉMISSION des péchés - c'est quoi au juste ???

  7. La contrainte de l'évangile ; le lavement des pieds

  8. Comment détruire les oeuvres du diable !

  9. Ne vous mettez pas avec les infidèles sous un joug étranger

  10. Concubinage ; comment se mettre en règle avec Dieu ?

  11. Le diable est-il désarmé présentement ?

  12. Distinction entre un père spirituel et un mentor

  13. Folie de Dieu ou folie des hommes ?

  14. Comment gérer sa colère

  15. Le rôle de Satan dans le plan de Dieu

Partage apporté un dimanche matin à l'Église de la Victoire

VIDÉO du mois - message apporté lors de la nuit de prière

Faire un don
Devenez partenaire
de Croixsens.net
Cliquez ci-dessous
pour faire un don
avec PAYPAL

ou cliquez ici
pour faire un chèque.