Approximate english Translation with BABELFISH or with
- translation in other languages is also available on those two sites


 Une vie riche de possibilités


webmestre au mont Orford en 2007


Élargissez aussi votre coeur ! 2Co.6:13

La loi de la croissance est un principe fondamental qui régit toute la nature. En effet, ce qui cesse de croître commence à mourir. La stagnation engendre la corruption. (...) Le grand plan de la rédemption est une progression constante, et il en sera toujours ainsi.

L'âme humaine doit, elle aussi, expérimenter la croissance. Il est vrai que cette croissance exige un point de départ, car il ne nous est pas possible de devenir chrétien par la croissance naturelle. Nous devons d'abord naître d'en haut et puis croître.

(...) C'est ici que «l'élargissement» dont il est question dans notre référence biblique entre en ligne de compte. C'est seulement le chrétien véritablement consacré qui grandit. L'autre tourne en rond dans le cercle sans fin du désert. Le chrétien sanctifié a traversé le Jourdain et a entrepris la conquête du pays.

(...) Élargir veut dire que nous avons besoin d'une vision plus étendue. Tout grand mouvement doit son origine à de grandes idées. Il n'y a pas de progrès possible, sans l'embryon d'une pensée nouvelle. Pendant 3000 ans, la Chine est restée la même parce que ses habitants n'ont pas accepté d'idées nouvelles. Pendant 30 siècles, son maître a été Confucius, et pendant cette période, il n'y a presque pas eu de changement. On ne peut s'empêcher de se demander quelles choses remarquables auraient pu se produire si le peuple avait accepté la vérité chrétienne.

Ainsi donc, le premier pas à faire dans notre marche, c'est d'acquérir une conception nouvelle de la vérité telle qu'elle se trouve en Jésus, et une vue plus large de sa Parole et de sa volonté pour nous. Ce qu'il nous faut, ce sont des yeux neufs pour lire notre Bible, et une lumière plus vive pour éclairer ses pages au contenu si profond et si riche. Nous avons besoin de voir plus qu'une simple méthode d'exégèse ou plus qu'une méthode exposition et de critique biblique. Il nous faut plus qu'une ample connaissance de la lettre et de sa merveilleuse structure dans les domaines de l'histoire, de la géographie, du monde antique et des langues anciennes. Nous avons besoin d'une conception spirituelle vivante de ce que Dieu nous dit; en d'autres mots, nous avons besoin de savoir ce qui signifie pour chacun de nous sa pensée dans la Parole.

Nous voulons accueillir ses paroles comme étant le message du ciel adressé à notre génération; bien plus ! comme étant la voix vivante du Fils de Dieu s'adressant à nous en cette heure. Nous voulons y voir ce qu'il a en vue pour notre vie et notre travail. Nous devons comprendre ses promesses telles qu'il nous les révèle, pour que nous les fassions nôtres; nous devons recevoir les commandements comme il veut que nous y obéissions, et les espérances du futur comme il les déploie devant nos yeux, pour que nous nous en réjouissions !

Combien peu avons-nous saisi la longueur, la largeur, la profondeur et la hauteur de ce message céleste ! Combien peu avons-nous pris conscience de son autorité et du fait qu'il s'adresse directement et personnellement à nous !

Ps.119:18 Ouvre mes yeux, pour que je contemple les merveilles de ta loi!

Ep.1:16 je ne cesse de rendre grâces pour vous, faisant mention de vous dans mes prières, 17 afin que le Dieu de notre Seigneur Jésus-Christ, le Père de gloire, vous donne un esprit de sagesse et de révélation, dans sa connaissance, 18 et qu'il illumine les yeux de votre coeur, pour que vous sachiez quelle est l'espérance qui s'attache à son appel, quelle est la richesse de la gloire de son héritage qu'il réserve aux saints, 19 et quelle est envers nous qui croyons l'infinie grandeur de sa puissance, se manifestant avec efficacité par la vertu de sa force.

(...) Afin de pouvoir connaître cette vie riche de possibilités, nous devons passer par-dessus nos vieilles conceptions, idées et expériences, et en être délivrés. En un mot, nous devons être libérés de notre passé. Les choses anciennes doivent passer, avant que toutes choses puissent devenir nouvelles. Nous devons mourir à notre moi religieux, aussi bien qu'à notre moi pécheur. Ce n'est que quand Paul avait déjà fait un long bout de chemin dans la vie spirituelle qu'il a pu exprimer cette sublime aspiration : «oubliant ce qui est en arrière et me portant vers ce qui est en avant, je cours vers le but, pour remporter le prix de la vocation céleste de Dieu en Jésus-Christ».

(...) Il arrive un moment où nous prenons conscience du fait que l'expérience ancienne ne peut pas nous satisfaire. (...) Faisons mourir les choses anciennes. Elles en sont que l'assise de quelque chose de mieux. (...) Rien ne nous empêche plus d'avancer que les ornières creusées par nos propres roues, et dans lesquelles nous roulons avec une invariable monotonie. Les courants de la vie nous emportent dans la même vieille direction, jusqu'à ce que la loi des habitudes rende presque impossible toute nouvelle initiative. Le vrai remède à cette situation est de prendre un nouveau départ chaque jour et ce, à partir de rien. Faites de Christ à nouveau l'Alpha et l'Oméga de toutes vos expériences. Attendez même la révélation de sa pensée, de son désir et de sa prière, ayant comme seule crainte que votre pensée la plus élevée ne soit inférieure à son grand plan de sagesse et d'amour.

Cherchez-vous à revivre une expérience ancienne ? Si vous y arrivez, vous seriez seulement au même point où vous étiez un jour. Si vous ne faites qu'aller où vous étiez, alors vous avez rejeté la loi de la progression et vous êtes engagé sur la pente de la rétrogradation. Dieu lui-même a défraîchi la fleur et éventé le parfum de vos joies antérieures, afin de pouvoir vous conduire dans quelque chose de mieux ! Laissez aller votre ancienne expérience, et remplacez-la par le Christ vivant et éternel. Soyez disposé à vivre une expérience plus grande, selon sa pensée, et il fera infiniment au-delà de tout de que vous avez pu demander ou penser.

L'idéal divin de Dieu

Si nous voulons connaître une vie plus riche selon la pensée de Dieu, nous devons être libérés de toutes les normes, opinions et modèles humains, et n'accepter rien de moins que l'idéal divin de Dieu lui-même. Des multitudes de gens sont paralysés dans leur marche spirituelle par des systèmes doctrinaux rigides qui ont réglé une fois pour toutes la question à savoir que la sainteté n'est pas possible dans cette vie. De telles personnes déclarent qu'aucun homme, depuis la chute, n'est capable de garder les comandements de Dieu sans les briser journellement en paroles, en pensées et en actions. Elles font ensuite défiler sous nos yeux une série d'exemples humains, pour prouver l'impossibilité de la sanctification et pour démontrer la réalité de l'influence qui nous porte à végéter dans une satisfaction béate et à nous cantonner dans l'humilité de l'imperfection humaine. Ces personnes ont décidé d'avance qu'elles ne peuvent jamais avoir la plénitude de Jésus au-delà de certaines limites étroites, et, bien sûr, elles ne peuvent aller au-delà des normes qu'elles ont elles-mêmes fixées !

Nous sommes d'accord avec l'idée qu'un simple homme ne peut ête saint ni irréprochable, mais le Seigneur Jésus n'est pas un simple homme. Lorsqu'il possède et garde un coeur, il le fait avec sa sainteté et sous sa divine garde. Nous affirmons que ce que le commun des mortels ne peut faire, le Christ vivant le peut et le fait pour ceux qui demeurent en lui ! Approprions-nous donc la norme divine, quoique puissent en penser ou dire les hommes. (...)

Nous n'atteindrons jamais la stature du Seigneur à moins de considérer sa Parole et son caractère comme étant la norme et l'idéal. Nous devons fonder notre attitude sur le fait sûr et inébranlable que celui qui est saint nous commande d'être saints. Celui qui nous promet sa propre grâce et ses propres ressources pour nous rendre capables de satisfaire à ses exigences ne nous excusera pas si nous échouons. Il s'est offert lui-même à nous comme étant la vie et la puissance qui nous rend capables d'être obéissants et saints ; et rien de moins que son propre exemple parfait ne devrait satisfaire notre sainte ambition ! En regardant à lui, en nous tenant de plus en plus près de lui et en marchant dans ses empreintes, nous serons transformés en la même image, de gloire en gloire, avançant ainsi d'un niveau de puissance vers un autre.

- A. B. Simpson










Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes le jeudi 28 août 2014