iv>
 
   
 
L'esprit du monde
(Cassette #8 The spirit of the world)
par Dean Sherman


Je veux vous parler aujourd'hui de l'esprit du monde et j'aimerais que vous tourniez dans 1Jn.5:19. C'est juste deux petites lignes, mais deux petites lignes qui, d'après moi, si nous les comprenons, pourront changer drastiquement notre vie en majeure partie.

1Jn.5:19 «Nous savons que nous sommes de Dieu, et que le monde entier est sous la puissance du malin». C'est une affirmation intéressante: «le monde entier est sous la puissance du malin». Plusieurs d'entre nous n'ont pas compris qu'il y a quelque chose qui est totalement au contrôle du diable. Nous avons compris que le diable est défait, et c'est vrai, mais c'est quoi ce monde dont il est question ici et sur lequel le diable a le contrôle total?

- Ce n'est pas la planète car elle appartient à Dieu, avec tout ce qu'elle renferme Ps.24. Donc le diable n'a pas le contrôle de la planète.

- Ce ne peut être l'histoire, car nous savons que Dieu amène l'histoire quelque part. Il a un plan éternel, qu'il a connu d'avance et prédestiné. C'est même prédit exactement comme cela va se passer. Donc ce n'est pas le flot de l'histoire. Satan ne contrôle pas cela, c'est Dieu.

Alors quel est ce monde entier?

Le monde dont il est question ici, c'est un système invisible, c'est ce qu'on va appeler aujourd'hui "l'esprit du monde" et 1Jn.5:19 nous dit que c'est à 100% dans les mains de l'ennemi.

Premièrement disons ce que l'esprit du monde n'est pas:

Quand on parle de l'esprit du monde, on ne parle pas du péché comme tel; les meurtres, les vols, l'immoralité, toutes ces choses terribles que nous pratiquions avant d'être sauvés.

L'esprit du monde dont on parle aujourd'hui n'est pas un légalisme extérieur; des choses qu'on peut faire et des choses qu'on ne peut pas faire, des endroits où on peut aller et d'autres où on ne peut aller, les façons de s'habiller et d'avoir les styles de coiffure.

1° L'ESPRIT DU MONDE C'EST UN SYSTÈME INVISIBLE
2° L'ESPRIT DU MONDE C'EST UNE FORCE SPIRITUELLE D'ÉNERGIE
3° L'ESPRIT DU MONDE C'EST UN FAUX SYSTÈME DE VALEUR

1° L'ESPRIT DU MONDE C'EST UN SYSTÈME INVISIBLE

C'est un système invisible qui envahit la situation humaine qui a été totalement réfléchi, orchestré et planifié par les puissances des ténèbres et est totalement sous leur contrôle. Et, dans la mesure où vous, même en tant que chrétien, absorbez cet esprit du monde, dans cette mesure, l'ennemi a une influence sur votre vie, parce que ce système est entièrement dans les mains de l'ennemi.

2° L'ESPRIT DU MONDE C'EST UNE FORCE SPIRITUELLE D'ÉNERGIE

L'esprit du monde, c'est aussi une force spirituelle d'énergie (spirit energy force). Je sais que cela sonne comme la "Guerre des Étoiles", mais j'ai choisi ces mots avec attention. Je dis "Spirituelle", parce que c'est dans la sphère spirituelle à l'opposé de la sphère naturelle. Je dis "Énergie", parce que c'est une vraie dynamique, ce n'est pas juste un concept intellectuel, cela se produit. Et je dis "Force", parce qu'il y a vraiment une pression exercée, vous pouvez vraiment la ressentir et la sentir, ce n'est pas juste un concept, c'est une force spirituelle d'énergie.

Cela est tellement sous les mains de l'ennemi, qu'on nous dit de l'éviter, 1Jn.2:15 «N'aimez pas le monde, ni ce qui est dans le monde». Et il y a beaucoup de confusion par rapport à cela. Cela veut-il dire que vous ne devez pas posséder des choses, que vous devez avoir une vieille auto pas une neuve, que vous ne devez pas écouter de musique ou quoi? «Si quelqu'un aime le monde, l'amour du Père n'est pas en lui»; la question ici, les amis, c'est qu'il y a un système mis en place par l'ennemi et la Bible dit: «ne vous affectionnez pas de ce système»; parce que dans la mesure que votre affection est dans ce système, l'amour du Père n'est pas en vous et le sérieux de ne pas avoir l'amour du Père en vous c'est que vous ne savez pas qui vous êtes. L'ennemi a mis ce système en place pour nous empêcher de savoir qui nous sommes.

Ep.6:18 «Faites en tout temps par l'Esprit toutes sortes de prières et de supplications. Veillez à cela avec une entière persévérance, et priez pour tous les saints. 19 Priez pour moi, afin qu'il me soit donné, quand j'ouvre la bouche, de faire connaître hardiment et librement le mystère de l'Évangile, 20 pour lequel je suis ambassadeur dans les chaînes, et que j'en parle avec assurance comme je dois en parler».

Ce passage est intéressant; Paul dit à l'église d'Éphèse: «Que toute prière soit faite dans l'Esprit». Toutes vos prières sont-elles faites dans l'Esprit? Vous dites: «Euh... je ne sais pas!»

Quelle différence cela fait-il que vos prières soient dans l'Esprit? Pourquoi Paul dit ici, et le St-Esprit aussi, «Que toute prière soit faite dans l'Esprit»? Pourquoi est-ce important? Dieu ne peut-il pas quand même vous entendre si vos prières ne sont pas faites dans l'Esprit?

Voyez-vous, les amis, nous ne comprenons pas la prière, si nous pensons seulement que la prière c'est: Je parle ici et Dieu répond. Si la prière c'est seulement cela, alors le jeûne et la prière c'est ridicule, la ferveur dans la prière c'est ridicule, la continuité dans la prière c'est ridicule et «que toute prière soit faite dans l'Esprit» c'est ridicule! Parce que Dieu peut quand même m'entendre si mes prières sont faites dans l'Esprit ou non, n'est-ce pas? Il lit même ma pensée sans même que je prie, que je parle. Alors pourquoi cette injonction «Que toute prière soit faite dans l'Esprit», est-ce du légalisme?

Nous ne pouvons comprendre «Que toute prière soit faite dans l'Esprit», alors que nous comprenions ce qui nous entoure et que Paul reconnaît et que chacun de nous doit reconnaître, c'est qu'il y a une atmosphère autour de nous que j'ai appelé "l'esprit du monde" et qui n'est pas juste un concept mais une vraie force spirituelle d'énergie.

Et Paul l'a reconnu, ainsi il dit aux Éphésiens, «ne priez pas, à moins que cela soit dans l'Esprit.» Parce que la prière ce n'est pas seulement: Je parle et Dieu écoute. La prière c'est de faire reculer les puissances des ténèbres. La prière dans l'Esprit pénètre à travers les puissances des ténèbres et les fait reculer. Et les amis, nous ne devons jamais prier à moins que nous comprenions qu'il y a un facteur de guerre spirituelle dans la prière.

Paul dit: «Priez pour moi, afin qu'il me soit donné, quand j'ouvre la bouche», c'est quoi le problème? Paul avait-il un défaut d'élocution? Pourquoi Paul a-t-il demandé de la prière pour l'élocution? N'est-ce pas intéressant? Je pense qu'il pouvait parler pas mal bien. La plupart d'entre nous qui parlons publiquement, comme le faisait l'apôtre Paul, pouvons le faire pas mal bien. Alors pourquoi demande-t-il pour de l'élocution?

Parce que l'élocution est une coordination surnaturelle de la pensée et de la bouche pour dire les bonnes choses de la bonne manière au bon moment. Dieu assiste notre appareil pour dire les bonnes choses de la bonne manière au bon moment; c'est ce que nous appelons normalement "l'onction".

Et Paul a demandé pour de la hardiesse. Pourquoi Paul a-t-il demandé de la hardiesse? Était-il faible et timide? Je ne pense pas, si vous analysez vraiment sa personnalité. Alors pourquoi a-t-il prié de la hardiesse? Était-il effrayé? Non!

Parce que l'hardiesse est une qualité du St-Esprit, si ce n'est pas le cas, nous pensons que la hardiesse est un type de personnalité, si c'est vrai, certains d'entre nous n'ont pas de chance! Mais si l'hardiesse est une qualité du St-Esprit, nous pouvons tous l'avoir. La hardiesse est un flot du St-Esprit dans votre for intérieur libéré par la foi et l'obéissance qui pénètre à travers les puissances des ténèbres et les fait reculer dans le coeur et l'esprit des gens.

La force d'énergie spirituelle fait pression sur votre pensée, vos émotions, vos relations et même partout sur votre corps physique; c'est une pression.

Maintenant, juste pour que vous compreniez que je ne monte pas juste un concept ici, laissez-moi vous parler d'un concept psychologique bien connu et étudié, appelé "la pression de groupe exercée par les pairs" (peer group pressure). Maintenant je veux vous demander: est-ce que c'est juste un concept sorti d'un livre de psychologie ou y a-t-il vraiment une pression? Combien d'entre vous avez été à l'école secondaire? Y avait-il une pression quand vous étiez à l'école que vous ne ressentiez pas quand vous étiez ailleurs? Vous rendiez-vous compte d'agir d'une certaine manière, parler d'une certaine manière, faire certaines choses? Y avait-il une pression? Une pression réelle?

À l'école secondaire c'est là que la pression est la plus vive. Pourquoi? Parce que c'est là que les gens décident de ce qui est important dans la vie, et le diable le sait. Et les amis, ce n'est pas seulement un concept psychologique, il y a vraiment une pression là. Vous sentez quelque chose faire pression sur vous pour dire ceci, pour faire cela de cette manière. C'est l'esprit du monde faisant pression sur vos choix, sur votre manière de pensée. Et c'est partout dans le monde. Cette pression ne vient pas de 6 enfants qui se rassemblent derrière un bâtiment et disent: «Hey, faisons pression sur les tous autres pour faire ceci et cela, et parler de cette façon!»

D'où vient cette pression? Y avez-vous déjà pensé? Pourquoi la retrouve-t-on en Australie? En Afrique du Sud, en Angleterre, en Californie, au Kansas? Qui a parti cette chose? Y avez-vous déjà pensé? Je vous suggère, les amis; cela a été réfléchi, cela a été mis en place, et c'est une pression par les puissances des ténèbres et c'est appelé "l'esprit du monde" et nous avons besoin de la discerner, de la reconnaître, et d'éviter son influence, parce qu'elle est vraiment là, elle a vraiment de l'énergie et elle fait vraiment pression sur notre pensée.

C'est pourquoi Paul dit: «Que toute prière soit faite dans l'Esprit». Maintenant, bien sûr, bien des gens pensent que la prière dans l'Esprit c'est seulement le parler en langues. Si cela était vrai, alors toutes les prières devraient être en langues! Parce que l'injonction est «Que toute prière soit faite dans l'Esprit». Je pense que cela inclut le parler en langues, mais cela doit inclure aussi tous les autres genres de prière.

Combien d'entre vous pensez que je suis peut-être en train de vous parler dans l'Esprit? Peut-être, nous l'espérons! Si je peux vous prêcher dans l'Esprit, je vous aussi prier dans l'Esprit dans la langue anglaise, aussi bien, évidemment, que dans la langage que l'Esprit me donnerait.

3° L'ESPRIT DU MONDE C'EST UN FAUX SYSTÈME DE VALEUR

L'esprit du monde, c'est encore un faux système de valeur pensé par l'ennemi et mis de l'avant pour définir ce qui compte, ce qui a de la valeur, ce que c'est que de réussir, être grand. Et la planète, presque dans sa totalité, a gobé ce système. Et la Bible dit que c'est totalement dans les mains de l'ennemi.

Voyez-vous, si je vais en ville aujourd'hui et que je rencontre quelqu'un et que je lui dise: «Hey, j'ai rencontré un gars aujourd'hui qui a vraiment réussi»; cela veut immédiatement dire quelque chose dans la pensée de chacun ici présent. Mais est-ce vrai, ou est-ce l'esprit du monde? Qui a mis ce système en place disant: «Lui, a réussi» «Lui, a échoué»? Qui a mis ces comparaisons dans ce système? Qui a dit ce qui est grand?

L'INSÉCURITÉ EST LE PLUS GRAND PROBLÈME

L'issue de tout le domaine d'un faux système de valeur c'est que nous avons notre sécurité dans ce faux système de valeur. Et nous sommes insécures si nous gobons ce faux système. Je veux vous dire quel est le plus grand problème sur cette planète. Le plus grand problème du monde ce n'est pas la famine, ce n'est pas la guerre, ce n'est pas les têtes nucléaires, ce n'est pas l'immoralité malgré sa prévalence, ce ne sont pas les querelles et les luttes, ce n'est pas rien de ce que vous pensez habituellement... le plus grand problème de cette planète et dans cette pièce c'est l'insécurité. La plupart des péchés que vous avez commis ont pour source l'insécurité. La plupart des querelles auxquelles vous participez ont pour source l'insécurité. La plupart des divisions et des querelles doctrinales dans l'église, si ce n'est pas toutes, ont pour source l'insécurité. La plupart des problèmes, et ils sont nombreux, que vous avez avec votre prochain ont pour source l'insécurité.

Réalisez-vous qu'il y a des nations entières qui vivent dans l'insécurité? C'est sans contredit le plus gros problème sur la planète et dans cette pièce. Et l'esprit du monde a été conçu pour cela. Et il a eu tellement de succès qu'il a apporté un certain montant d'insécurité chez tous ceux qui écoutent ma voix. C'est pour vous montrer combien c'est une grosse affaire que l'esprit du monde. Et cela a été conçu dans ce but précis. Et si nous le voyons, alors nous pouvons nous en échapper, parce que de le voir c'est en être libéré.

Un faux système de valeur dit: «Je suis grand, lui n'est pas grand». Combien d'entre vous croyez que Billy Graham est un grand homme? O.K., combien d'entre vous pensez que je suis grand?! Combien d'entre vous pensez que vous êtes grands? Combien d'entre vous pensez que je suis aussi grand que Billy Graham? Vous n'êtes pas sûrs! (Rires dans la salle) Parce que voyez-vous, nous avons un système de grandeur, de valeur, qui dit: «Ce gars-là est grand». C'est quoi la "grandeur" dans notre société? - Avoir beaucoup de choses et un gros compte en banque c'est être grand et avoir réussi. Ce n'est pas la vérité, c'est l'esprit du monde. Cela ne veut pas dire que vous devez être pauvre, cela veut simplement dire que vous devez comprendre que votre identité ne vient pas de votre compte en banque; parce que dans la mesure qu'elle en dépend, dans cette mesure vous êtes dans l'esprit du monde.

La question n'est pas d'avoir beaucoup, la question est: «En avez-vous besoin pour être quelqu'un?» Parce que dans la mesure que vous en avez besoin pour être quelqu'un, dans cette mesure vous êtes dans un faux système qui ne peut que conduire dans l'insécurité.

Qu'est-ce que cela signifie: «Être arrivé»? J'essaie d'y parvenir, j'essaie d'être la personne que j'ai besoin d'être.

Par exemple, l'éducation. Voyez-vous? Si un homme a un doctorat, nous disons: «Ce matin, le Dr. Jones viendra nous parler.» En d'autres mots, ce n'est pas juste n'importe qui que vous allez écouter, oint de l'Esprit, connaissant les Écritures, c'est un monsieur».

Maintenant, il n'y a rien de mal avec les diplômes. Dieu n'a rien contre l'éducation, Dieu n'a rien contre les diplômes, en fait Dieu sait toutes choses, alors vous ne menacez pas Dieu parce vous obtenez des diplômes et devenez instruits. Et Dieu ne s'en fait pas si vous avez des doctorats, il s'en fait si vous avez besoin d'avoir un doctorat pour être quelqu'un. Parce que dans la mesure que vous avez besoin d'avoir un diplôme pour être quelqu'un, dans cette mesure vous gobez l'esprit du monde et vous serez insécures parce que toute la patente a été dessinée afin que vous n'y parveniez jamais et que vous ne sentirez pas que vous êtes arrivés.

Un gars a dit: «On a tellement de docteurs en chaire aujourd'hui qu'on dirait que Dieu est malade!»

Vous passez devant une église et c'est écrit: «Le très révérend John R. Jones D.D.T., ministre.»

Dieu ne s'en fait pas avec cela si vous êtes un révérend ou un très révérend. Les gens viennent me voir tout le temps pour me dire: «Êtes-vous un révérend?» Et ma réponse est: «Je n'essaie pas d'être intelligent, je ne sais pas vraiment. Tout ce que je fais, c'est ce que je fais présentement. Je prêche, je sers, j'étudie la Parole de Dieu, je sers dans le nom de Jésus, j'espère que j'ai un effet quelconque, mais je ne peux pas vous dire si je suis un révérend ou pas.» Cela ne veut pas dire que je me moque de ceux qui utilise le terme "révérend", mais nous devons comprendre, les amis, que si nous avons besoin d'être un révérend pour être quelqu'un... Ce n'est pas une question à savoir si nous utilisons le terme ou pas, mais si nous en avons besoin ou pas.

Dieu ne s'en fait pas au sujet du quartier de la ville dans lequel vous habitez, ni de la surface de plancher sur laquelle vous devez passer la balayeuse. Là n'est pas la question. Dieu s'en fait si la grandeur de la surface de plancher fait de vous plus quelqu'un. Parce que dans la mesure que c'est le cas, vous gobez une chose qui n'est pas vraie et qu'on appelle l'esprit du monde. Et cela ne veut pas dire que nous devrions tous aller vendre notre maison et en acheter une plus petite. Là n'est pas la question. La question est: «En avez-vous besoin pour être quelqu'un?».

Dieu ne s'en fait pas avec la marque de voiture que vous conduisez. Je crois vraiment que cela ne le dérange pas du tout. Ce qui le concerne c'est si vous avez besoin de ce genre de voiture pour être quelqu'un. Parce que les amis, si un Mercedes, ou une Cadillac ou une Porsche ou une Ferrari, vous fait sentir que vous êtes plus quelqu'un, vous gobez le système de l'esprit du monde.

Ou à l'autre extrême, il y a beaucoup de gens qui ne se feraient même pas attraper morts dans quoique ce soit de richesse matérielle! Ils vont s'assurer d'avoir des choses matérielles petites, usées et laides, car ils sont tellement contre cela et ils façonnent leur identité du fait de n'avoir rien du tout; voilà toute la génération hippie. Et les amis, cela n'est pas le royaume de Dieu, et ce n'est pas la vérité non plus, c'est l'esprit du monde. Parce que nous avons une identité maintenant en ayant rien et en étant contre ceux qui ont beaucoup.

Ce n'est pas chrétien, ce n'est pas spirituel de dire: «Je ne vis pas dans une grande maison, je ne me promène pas en auto mais en bicyclette». Ce n'est pas spirituel si c'est de cela que vous tirez votre identité. La question ici c'est une fausse base de ce qui est grand, une fausse base de ce qui est important, c'est l'esprit du monde, ce n'est pas le royaume de Dieu.

On m'a déjà introduit comme étant le Dr. Sherman! On ment souvent à mon sujet quand on m'introduit. Ils ne mentent pas intentionnellement, mais ils disent des choses comme: «Ce soir, venant vous parler, est une personne qui a fait, qui a été, et qui est ceci, et qui est, et qui n'était pas et qui ne sera pas!» Et, régulièrement, il y a des choses qui sont dites qui ne sont même pas vraies!

Où est le problème? Le problème est; ces gens veulent que leurs gens sachent qu'ils ne font pas qu'écouter n'importe qui ici, vous êtes en train d'écouter un "Monsieur", et ce "Monsieur" est toujours basé sur quelque chose que nous estimons valable parce qu'on nous a dit que c'était valable et que nous avons grandi dans une société qui dit: «Cette personne a plus de valeur que cette autre personne». Les gens qui font quelque chose sur le front ont plus de valeur dans nos églises que les gens qui ne peuvent le faire. Ne vous obstinez pas avec moi, les amis, et sais que c'est vrai et vous le savez aussi. Et ce n'est pas le royaume de Dieu c'est l'esprit du monde.

Est-ce que cela veut dire que je suis contre les gens qui ont du talent, qui peuvent parler et chanter? Non, et Dieu non plus. Il aime cela et il le bénit et il l'emploie. Mais, mes amis, si nous avons dans l'Église de Jésus-Christ, un système qui dit: «Ce genre de personnes a plus de valeur que cet autre genre de personnes» nous ne sommes pas du tout dans le royaume de Dieu, nous sommes dans l'esprit du monde. Parce que Dieu ne dit pas cela (Ja.2:1-9, 1Co.8:12). Et je me demande combien de gens sont en enfer aujourd'hui, qui sont venus à l'église et ont dit: «Je ne suis pas vraiment à ma place ici parce que je ne suis pas un prédicateur ou un chanteur. Et je n'entre pas vraiment dans le genre de choses qu'ils font ici. Alors je n'arriverai jamais au sommet dans cette structure, alors je serais mieux d'aller quelque part où je peux arriver au sommet» parce que nous avons donné une fausse base pour déterminer c'est quoi le sommet. Et je crois que nous avons damné des gens en conséquence de cela. Et ce n'est pas le royaume de Dieu, et ce n'est pas la vérité de Dieu, c'est l'esprit du monde; un faux système de ce qui est grand, valable, important. Et c'est dans chaque domaine de la société. Si nous sommes le vice-président, nous pensons que c'est de l'entrepreneurship de devenir le président. Si nous faisons quelque chose sous la supervision de quelqu'un, nous croyons que c'est de l'entrepreneurship de passer par-dessus quelqu'un. Parce que pour être important dans la société vous devez avoir un titre, vous devez avoir une position. La position est la chose importante que l'ennemi a mise en place. Il y a des gens qui passent toute leur vie, en colère, malades, amers, parce qu'ils n'ont pas obtenu une position.

La plupart des chrétiens que je connais ne veulent pas arriver à connaître Dieu, ils ne veulent pas servir l'humanité, ils veulent une position, ils veulent un titre, ils veulent quelque chose avant et après leur nom. Et cela, les amis, ce n'est pas le christianisme, ce n'est pas l'Esprit de la vérité et ce n'est pas le royaume de Dieu; c'est clairement l'esprit du monde qui, selon 1Jn.5:19, est totalement à 100% entre les mains de l'ennemi.

Je n'ai pas dit que vous êtes possédés, je n'ai pas dis que vous n'iriez pas au ciel si vous mourriez. Je dis que vous gobez un système qui a été conçu par l'ennemi qui vous fait courir le pot d'or au bout de l'arc-en-ciel.

Et savez-vous quoi? Les pasteurs des grosses églises sont aussi insécures que les pasteurs des petites églises. Les présidents de compagnie sont aussi insécures que quand ils faisaient quelque chose de moins important dans la compagnie. Parce que ce qu'ils font c'est courir après un faux système, conçu par l'ennemi pour ne pas être atteignable, ce qui vous fait continuer à pourchasser quelque chose qui n'est pas là et vous fait vivre votre vie 6 pouces sous l'eau.

C'est là que la panique s'installe et c'est le désespoir parce vous réalisez que vous avez atteints les buts placés par vous-mêmes et que vous êtes encore insécures. Pourquoi? Parce qu'il y a vraiment un système, et qu'il est vraiment de l'ennemi et il est vraiment en train de vous dire: «Vas-y, cela va te sécuriser.» Et vous y arrivez et vous trouvez que cela n'est pas le cas, parce que c'est l'esprit du monde, et que si quelqu'un aime ce système, il est écrit, si quelqu'un met son coeur dans ce système, l'amour du Père n'est pas en lui.

Et il est dit ensuite dans 1Jn.2:16 «tout ce qui est dans le monde, la convoitise de la chair, la convoitise des yeux, l'orgueil de la vie, ne vient pas du Père»; vous ne pouvez en tirer votre identité parce que cela ne vient pas du Père! Et vous ne vous sentirez jamais quelqu'un, peu importe l'argent que vous avez, la manière que vous chantez ou le nombre de titres que vous avez, parce que cela ne vient pas du Père, ce n'est pas mal, ce n'est pas péché, Dieu s'en fout que vous soyez un révérend, un docteur, un millionnaire, ou la marque d'auto que vous conduisez, cela ne vient pas du Père, ce n'est pas là que vous allez trouver votre identité, si c'est là que vous cherchez votre identité, vous allez être dérangés, regardez le v.17 «parce que la figure du monde passe (passes away) et sa convoitise aussi» 1Jn.2:17. N'est-ce pas ce qu'on dit aux funérailles? «Nous sommes ici aujourd'hui parce qu'un tel a trépassé (passed away)».

Amis, si votre coeur est dans le système, alors vous êtes toujours à des funérailles. Parce que le monde passe, passe, passe... Les chansons qui marchaient l'an passé ne marchent plus... Ce vieux système dessiné par l'ennemi est toujours en train de mourir, toujours. Alors si votre coeur y est, si vous couriez après une identité dans ce système, alors vous êtes toujours à des funérailles, émotionnellement, vous n'en savez jamais assez, vous n'êtes jamais assez efficace. La plus grande surprise qui pourrait vous arriver c'est de voir des gens qui, à votre avis, ont réussi, qui passent à la télévision, qui font des choses sur le front, qui font des miracles pour Jésus, et vous apprenez à les connaître et vous trouvez, dans plusieurs cas, qu'ils sont extrêmement insécures et vous ne pouvez le croire : «ils ont tout pour eux, ils sont beaux, ils sont bons, articulés...»

Pourquoi?, parce que nous avons gobé un système qui nous dit que nous sommes quelqu'un selon la position que nous occupons dans la société. Et ce n'est pas vrai, ce n'est pas satisfaisant, c'est quelque chose de réfléchi, orchestré par les puissances des ténèbres afin que vous soyez toujours 6 pouces sous l'eau. C'est un faux système de valeur.

Billy Graham est grand, pensons-nous, parce qu'il a une large influence et qu'il est bien connu. Ce n'est pas la vérité. S'il est grand, il est grand seulement parce que a) il obéit à Dieu et b) il sert les gens. Et si ce n'est pas le cas, il n'est pas grand!

Voyez-vous, Billy Graham est probablement un grand homme, mais il ne l'est probablement pas pour les raisons que nous pensons qu'il est un grand homme. Nous pensons qu'il est un grand homme parce qu'il a une grande influence, parce qu'il est bien connu. Charles Manson est bien connu, Hitler avait de l'influence, c'est l'esprit du monde, les amis. Et cependant nous pourchassons cette fable (tale), et le diable nous fait courir après notre queue (tail; jeu de mot en anglais) en essayant d'arriver quelque part qui n'existe pas, en essayant d'obtenir quelque chose qui n'est pas là; un faux système de ce qui est important, de ce qui a de la valeur.

Si j'arrive quelque part et je commence à crier des affaires tout autour, vous diriez: «C'est qui lui? Pour qui se prend-il? Cette grande gueule qui vient ici, qui c'est ça. Y a-t-il quelqu'un qui sait qui c'est?» Et que quelqu'un d'autre vous dise: «Eh bien, je ne sais pas qui c'est, mais il est arrivé en Rolls Royce». Le ton étonné vous diriez: «Qui c'est ça!!!! Qui est-il????» Immédiatement l'intérêt est différent. Cela les amis n'est pas la vérité, c'est l'esprit du monde.

Non seulement il y a un faux système de valeur mais il y a aussi une fausse d'acceptation qui nous donne un complexe d'infériorité. Et il n'y a personne parmi ceux qui m'écoutent qui n'a pas une mesure d'insécurité et d'infériorité. La plupart des choses males que vous avez faites ont pour source ces deux racines. Ce sont les deux choses les plus grandes sur cette planète. Et malheureusement, nous avons été sauvés et nous n'avons pas réglé ces choses. Nous avons encore un complexe d'infériorité parce que nous ne savons pas exactement qui nous sommes, parce nous ne nous sentons pas acceptés par la société. Parce que la société est guidée par l'esprit du monde, qui est une fausse base d'acceptation.

Qu'est-ce qui est accepté dans notre société? Fondamentalement, la performance. Nous sommes blessés parce que notre mari n'a pas été reçu comme ancien; parce que la position signifie être quelqu'un. Nous devenons blessés parce que nous ne pouvons performer selon les attentes posées sur nous. Alors les personnes acceptées dans notre société, ce sont les athlètes et les acteurs. Alors nous essayons les mêmes shampoings qu'eux. (Le webmestre: Cela me fait penser à Head & Shoulders qui se sert des vedettes sportives, tel Vincent Damphousse, pour "mousser", c'est le cas de le dire!, la vente de ses produits.) Nous voulons jurer que nous avons plus de cheveux qu'eux et nous voulons plus de corps dans nos cheveux et nous voulons fumer les cigarettes et conduire les autos qui nous rendent plus acceptables.

Si vous ne croyez pas ce que je vous dis aujourd'hui, alors prenez des cours de publicité à l'université. Ils savent que ce que je vous dis est vrai.

Parce que quand la compagnie Marlboro prend une page au complet dans une revue nationale et paie presque un million de dollars pour y avoir sa publicité, elle n'essaie pas seulement de vous vendre un tube de mauvaises herbes! Parce que si tout ce qu'elle essayait de vous vendre c'était un tube de mauvaises herbes, elle louerait seulement un petit espace et y écrirait: «Nous vendons des tubes de mauvaises herbes, achetez-les S.V.P., la compagnie Marlboro.» Mais elle se donne toutes les misères pour louer des chameaux, pour louer un cheval, pour louer un cavalier, et pour louer le paysage et aller au bon moment et prendre 1400 photos et les faire développer et dépenser tous ces dizaines de milliers de dollars pour placer une publicité et ensuite acheter de l'espace valant des centaines de milliers de dollars à la télévision ou dans les revues et elle ne dit pas: «Nous espérons que cela va marcher!» Elle sait que cela va marcher.

Et la raison pour laquelle elle sait que ça marche c'est que ses gens ont étudié ce qu'on appelle le marketing à l'université - et les experts en marketing dans cette pièce approuvent - car ses gens savent qu'ils peuvent vous vendre cette chose car ils n'essayent pas de vous vendre un tube de mauvaises herbes, ils essaient de vous vendre quoi? Une image!

Et la raison pour laquelle ils peuvent le faire c'est parce que vous n'aimez pas l'image que vous avez. Et la raison pour laquelle vous n'aimez pas l'image que vous avez c'est parce que vous gobez une chose appelée l'esprit du monde, qui est totalement dans les mains de l'ennemi. Et dans la mesure que vous la gobez, l'amour du Père n'est pas en vous et si l'amour du Père n'est pas en vous, vous ne savez pas qui vous êtes, ce qui vous place dans un jeu de comparaison.

La publicité est basée sur quoi? L'envie!

Vous regardez la publicité et vous voyez la personne sophistiquée à côté de la Ford. Et vous voulez la Ford parce que vous voulez la sophistication. Et cela marche. On en rit, mais cela marche. Ça marche avec vous chaque jour, mais la raison pour laquelle ça marche c'est parce que vous n'aimez l'image que vous avez. Alors vous enviez l'image. Votre envie vous amène à comparer. Quand vous vous comparez, vous arrivez toujours en dessous. Alors, vous commencez à compétitionner. Se maintenir au même niveau que les Jones, être comme les autres personnes, en avoir un comme cela aussi, aller là-bas aussi. Être plus acceptable parce que vous voyagez, être plus acceptable parce que vous êtes plus grands, être plus acceptable parce que vous êtes plus petits, être plus acceptable parce que vos cheveux ne deviennent pas gris.

Qui a dit, par exemple, que la jeunesse était plus désirable que la vieillesse? D'où cela vient-il? Qui a commencé cela? C'est l'esprit du monde, ce n'est pas la vérité. Mais même en tant que chrétiens, nous craignons chaque ride et chaque cheveu gris. Nous ne voulons pas être vieux, nous voulons être jeune, parce que quelqu'un a dit que la jeunesse était plus désirable que la vieillesse. Et nous mentons même au sujet de notre âge ou bien nous refusons de le dire! Parce que nous sommes dans un tel système qu'il dit: «Vous ne devez pas être vieux, parce que être vieux est moins acceptable et être vieux a moins de valeur.» C'est l'esprit du monde, les amis, nous maintenant 6 pouces sous l'eau, nous maintenant dans la course après quelque chose qui n'existe pas. «Les blondes ont plus de plaisir» Je me demande comment c'est populaire en Afrique! (Rires dans la salle). «Tous les hommes sont comme ceci». «Toutes les femmes sont comme cela».

C'est l'esprit du monde, les amis, où nous sentons que nous devons performer pour être quelqu'un, pour être acceptés. Il va y avoir ce soir des actes d'immoralité pour dizaines de milliers pas autant parce que les gens y prennent plaisir mais parce qu'ils sentent que cela les rend plus acceptables. C'est aussi pire que ça; nous voulons être acceptables, nous voulons performer.

La personne acceptable paraît d'une certaine manière. Dans mon temps, quand j'étais au secondaire, nous avions Marylin Monroe et Jayne Mansfield, vous vous en rappelez d'eux autres? Ainsi, pour être une vraie femme, vous deviez avoir une grosse poitrine, et les femmes se bourraient les brassières pour avoir l'air d'avoir une grosse poitrine! (Rires dans la salle). Ensuite on est arrivé dans les années 60 et Twiggy a fait son apparition. Et maintenant, la plus grande névrose dans le monde parmi les femmes est, le croiriez-vous?, l'anorexie! Par centaines de milliers des gens s'affament à mort pour être acceptables. Les amis, on s'est fait embarquer.

Je suis complètement en faveur de la santé et de la force, mais je veux vous dire, les amis, ce qui se passe en grande partie dans le milieu du body-building c'est simplement un esprit du monde pour être plus acceptable.

Le bronzage peut vous rendre plus acceptable. Je vous dis, quand je me rends sur une plage, c'est cruel. Je trouve qu'il y a du préjudice racial, droit là sur la plage! (Rires dans la salle) Quand les gens voient un authentique homme blanc, ils poussent des grands: «Oh! ah!» et expriment combien vous leur faites mal aux yeux et disent toutes sortes de choses cruelles et brutales! (Rires dans la salle) C'est terrible, parce que nous vivons dans une société qui dit: «Plus vous êtes bruns, plus vous êtes acceptables» Qui a commencé cela?

Et ensuite je peux vous amener à des endroits en Nouvelle Guinée et en Afrique où ce sont les personnes les plus pâles qui sont les plus acceptables.

Qu'est-ce qu'on est en train de faire les amis? Nous essayons de pourchasser un pot d'or au bout de l'arc-en-ciel proverbial que nous ne pouvons jamais atteindre, parce c'est un système pensé par l'ennemi pour vous garder dans un complexe d'infériorité toute votre vie, car tant que vous vous sentirez inférieurs, vous allez vous comparer et compétionner et vous vous sentirez blessés, privés, parce que vous n'êtes pas assez grands, vous n'êtes pas assez riches, vous n'êtes pas acceptables à moins que vous ne pouviez pas assez performer. Vous ne savez pas chanter, vous ne savez pas danser, vous n'êtes pas assez sexy, vous n'êtes assez un homme, vous n'êtes pas un vrai de vrai! C'est quoi ça? Quelle grandeur a-t-il? Combien de poils sur la bedaine ça lui prend? Et nous achetons des gros 4 X 4 avec les gros pneus que nous n'utilisons pas 4 fois par année parce que nous essayons d'être plus acceptables... et je pourrais continuer ainsi pendant les cinq prochaines heures. Et les amis, ce n'est pas vrai.

Dieu ne s'en fait pas si vous avez un camion quatre roues motrices, là n'est pas la question, il ne s'en ferait pas si vous en aviez six roues motrices! Il s'en fait si vous en avez besoin. Dieu ne s'en fait pas si vous avez un beau gros bicycle à gaz, avec un manteau de cuir et une bouche d'oreille, il s'en fait si vous avez besoin de cela pour être quelqu'un, parce que c'est triste, parce que c'est l'esprit du monde. Ce n'est pas mondain d'avoir une boucle d'oreille, c'est mondain d'avoir besoin d'en avoir une. Vous voyez la différence. Ne dites pas que vous avez besoin d'être pauvre, que vous avez besoin d'être riche. la question est: «En avez-vous de besoin pour être quelqu'un?»

Quand je raconte cela aux adolescents, j'appelle ce message "Les deux façons de se regarder dans le miroir". Combien parmi vous avez un miroir chez vous? Et combien parmi vous regardez dans ce miroir, régulièrement et souvent? Alors quelle est la réponse à un faux système de valeur et à un faux fondement d'acceptation? La réponse, les amis, c'est la ligne suivante de 1Jn.5:19 «le monde entier est sous la puissance du malin, mais nous savons que nous sommes de Dieu». «nous savons que nous sommes de Dieu» La prochaine fois que vous vous regarderez dans le miroir, voici ce que vous devez voir: parce ce que vous avez l'habitude de vous regarder dans le miroir et vous arrivez en dessous.

Et je vais vous dire pourquoi. Combien parmi vous avez un miroir chez vous? Et combien parmi vous regardez dans ce miroir? Combien parmi vous avez regardé dans ce miroir et dit: «C'est comme cela que ça devrait être!» (Rires dans la salle) Avez- vous déjà fait cela? Quelqu'un a-t-il déjà fait cela honnêtement, sans orgueil ni arrogance? N'est-ce pas intéressant que personne parmi vous n'ait regardé dans le miroir et dit: «C'est comme cela que ça devrait être!» Savez-vous pourquoi? Parce que, quand vous regardez dans le miroir, vous sentez toujours qu'il pourrait y avoir de l'amélioration. Et ce n'est pas seulement le miroir de votre apparence physique, c'est le symbole de toute votre vie. Vous ne vous êtes jamais regardés dans le miroir de la vie, et dit «C'est comme cela que ça devrait être!» Personne n'a jamais dit cela de sa vie. Savez-vous pourquoi? Parce que le diable nous a embarqués et il nous fait regarder dans le miroir de la vie et nous arrivons toujours en dessous parce que nous nous comparons les uns aux autres. Et ce que vous êtes en train d'apprendre aujourd'hui, c'est ce à quoi vous vous comparez c'est une illusion. Cela n'existe pas. C'est quelque chose que Satan a projeté, qui est là et qui n'est pas vraiment là! C'est un endroit que vous essayez d'atteindre qui n'existe pas vraiment. Il a organisé cela de même. Vous ne serez jamais accepté sur cette route, vous ne vous sentirez jamais valables sur cette route, vous n'y arrivez jamais, parce que c'est un cul-de-sac, cela n'existe pas. Ainsi quand vous vous regardez dans le miroir vous ne sentez jamais que cela y est parce vous êtes en train de vous comparer et ce à quoi vous vous comparez c'est une illusion.

Voici ce que vous devez voir la prochaine fois que vous regardez dans le miroir:

1° VOUS DEVEZ VOIR UN ENFANT DE DIEU
2° VOUS DEVEZ VOIR L'ÉPOUSE DE CHRIST

1° Vous devez voir un enfant de Dieu. Vous avez besoin d'une révélation plus profonde que vous êtes un enfant de Dieu et que c'est la plus haute position dans l'univers, vous ne pouvez ajouter "président" à cela, vous ne pouvez ajouter "ancien" à cela, vous ne pouvez ajouter "docteur" à cela et si "docteur" ou "président" ou quelque autre titre peut être ajouter à "enfant de Dieu" alors vous n'avez pas eu la révélation de ce que c'était un "enfant de Dieu". Si "Cadillac" ou "une boucle d'oreille" ou "un gros bicycle à gaz" peut être ajouter à "enfant de Dieu" alors vous n'avez pas eu la révélation de ce que c'était un "enfant de Dieu".

Quand vous regardez dans le miroir, voyez un enfant de Dieu! Ce n'est pas un pep talk religieux pour vous gonfler à bloc; c'est ce que vous voyez réellement, c'est vrai! Ce que vous voyiez auparavant n'était pas vrai.

Ce que vous voyez dans le miroir c'est un enfant de Dieu, ce qui est la plus haute position dans l'univers.

Il y eut un temps, dans cette organisation, où je n'avais pas de position. J'ai déjà été le directeur de Jeunesse en Mission en Australie, et ensuite ils m'ont promu au poste de directeur du Pacifique-Sud, ce qui couvre une bonne portion de la surface de la terre. Et ensuite je suis venu aux États-Unis et je fus le directeur du Montana, j'aurais pu penser que quelque chose était en train de m'arriver. Et ensuite je suis arriver ici à Hawaï et délaissé le Montana et je me suis aperçu que j'étais, pendant plusieurs années, le directeur d'absolument rien du tout! (Rires dans la salle) Après ces années de fidèles services. Et vous savez, c'était embarrassant, je ne savais pas quoi mettre sur ma carte de visite. Vous ne pouvez pas seulement mettre Dean Sherman et l'adresse, vous devez pouvoir mettre Dean Sherman et ensuite ajouter quelque chose. Et les gens venaient me demander: «Eh bien, qu'est-ce que tu es?» Et je répondais: «Eh bien, j'enseigne, je conseille, et d'autres choses» «oui, mais, qu'est-ce que tu fais? Qu'est-ce que tu fais à Hawaï? «Eh bien je suis juste ici, vous savez» «Tu veux dire, après toutes ces années, qu'est-ce que tu es, quel est ton titre?» »Eh bien, je n'en ai pas vraiment un». Mais c'est là que pour la première fois j'ai réalisé que le titre n'avait rien à voir avec les dons de Dieu, n'avait rien à voir avec l'onction de Dieu, et n'avait rien à voir avec le ROYAUME DE DIEU! Écrivez ça, les amis, il n'y a pas de position dans le royaume de Dieu, seulement des ministères et des fonctions.

Il n'y a pas de position dans le royaume de Dieu. Les disciples de Jésus ont compris cela quand ils sont venus voir Jésus dans Mt.20:20. Madame Zébédée vient voir Jésus et elle lui dit: «Jésus, je sais que mes fils ont quitté la business de pêche familiale» Remarquez, l'identité provenant de l'occupation. «Qu'est-ce que tu es?» «Je suis un docteur» «Qu'est-ce que tu es?» «Je suis juste une serveuse». «Qu'est-ce que tu es?» «Je suis juste un mécanicien». «Qu'est-ce que tu es?» «Je suis un avocat». Ce n'est pas la vérité, les amis, c'est l'esprit du monde.

Quelle est votre position dans la société? Est-ce quelque chose que le société considère comme valable ou pas? C'est l'esprit du monde.

Madame Zébédée a dit: «Cela ne me dérange pas que mes deux fils, Jacques et Jean, quittent la business familiale de pêche, ce fut un grand sacrifice pour eux, mais ils sont dans cette nouvelle entreprise maintenant qui marche très bien, et je sais que tu es allé sur la montagne de la Transfiguration et mes deux fils en faisaient partie. (Le webmestre: C'est seulement après la résurrection que Madame Zébédée a pu être mise au courant de la Transfiguration car Jésus leur avait défendu d'en parler avant) Alors je veux être seulement sûr, Jésus, que quand tu vas venir dans ton royaume, que l'un de mes fils sera assis à ta gauche et l'autre à ta droite. Je veux que l'un soit assistant- sauveur et l'autre avocat associé!» (Rires dans la salle). Et Jésus dit: «Madame Zébédée, vous ne comprenez vraiment pas comment les choses fonctionnent.» Et je vous le dis, mes amis, nous autres non plus! Nous exigeons une position pour chaque chose. Nous allons inventer la position pour quelque chose.

Ensuite Jésus s'adresse aux autres. Et je ne pense pas qu'elle était égoïste, elle était seulement une mère responsable avec ce qu'elle savait. Mt.20:25 «Jésus les appela, et dit: Vous savez que les chefs des nations les tyrannisent, et que les grands les asservissent». C'est le système païen, c'est l'esprit du monde; le leadership signifie avoir des gens en dessous de vous. Vous dites: «Bien oui, qu'est-ce qu'il y a de mal là-dedans?» C'est l'esprit du monde, c'est cela qu'il y a de mal là-dedans. Voyez-vous, vous êtes tellement embarqués là-dedans que vous ne voyez même plus le tort qu'il y a là-dedans.

Ensuite il continue au v.26 «Il n'en sera pas de même au milieu de vous». Ce n'est pas comme cela que ça marche dans le royaume de Dieu. Il n'y a pas de position. Le leadership ce n'est pas être au-dessus dans le royaume de Dieu et l'influence ce n'est pas la grandeur dans le royaume de Dieu, cela ne marche pas de même. Et nous sommes tellement embarqués là-dedans que nous avons de la misère à voir ce qu'il veut dire. Ce qu'il dit c'est: «Mais quiconque veut être grand parmi vous, qu'il soit votre serviteur; 27 et quiconque veut être le premier parmi vous, qu'il soit votre esclave. 28 C'est ainsi que le Fils de l'homme est venu, non pour être servi, mais pour servir et donner sa vie comme la rançon de plusieurs».

Et vous dites: «Oui, oui, un autre message sur avoir un coeur de serviteur. Quand vous obtenez une position, vous êtes le pasteur ou vous êtes le président, ou vous êtes quelqu'un, alors vous devriez servir les gens; leur apporter des tasses de thé, et les transporter dans votre auto, faire des choses gentilles, être un serviteur». Ce n'est pas ce que cela dit. Ce que nous pensons que cela dit c'est, quand vous obtenez une position, soyez sûr d'être un serviteur; ce n'est pas ce que cela dit. Ce qui est dit c'est: «Si tu sers, tu es grand.» Cela ne dit pas: «Quand tu deviens grand, sois sûr de servir» cela dit: «Si tu sers, tu es grand».

Vous savez que le mot "serviteur" ou "ministre" dans le N.T. ce n'est pas une profession ni une position. Un ministre pour nous de nos jours, c'est une profession et une position. Le mot "ministre" dans le N.T. c'est interchangeable avec le mot "serviteur". Savez-vous quel serait l'équivalent culturel aujourd'hui de ce mot. Si je devais vous montrer dans votre culture ce que ce mot veut dire, ce ne serait pas un pasteur dans une église mais une serveuse dans un restaurant, c'est le sens du mot et c'en est une illustration culturelle; une serveuse. «Laissez-moi nettoyer cela. C'est correct, ça ne me dérange pas, je vais le faire»; c'est une serveuse dans un restaurant, ce n'est pas une profession ni une position, le mot "ministre". Jésus dit, «si tu sers tu es grand, si tu es un esclave engagé, tu as de l'influence», pas «Quand tu seras en position, sois sûr de servir».

Alors la prochaine fois que vous vous regardez dans le miroir, voyez un enfant de Dieu, c'est la plus haute position dans l'univers, et vous serez relaxes. Si vous vous adonnez à être le président de quelque chose, si vous vous adonnez d'avoir un gros compte en banque, ce sera fortuitement. Si vous vous adonnez à conduire une Cadillac, ce sera fortuitement, car vous n'en aurez plus besoin pour être quelqu'un. Vous ne serez pas dans la course à la comparaison, compétionnant pour quelque chose qui n'existe pas où vous êtes insécures, envieux.

2° VOUS DEVEZ VOIR L'ÉPOUSE DE CHRIST

L'autre chose que vous devez voir dans le miroir c'est l'épouse de Christ. L'épouse de Christ. Et les amis vous êtes vraiment l'épouse de Christ. Il n'y a rien de plus acceptable qu'une épouse. Remarquez que vous n'avez pas besoin de supplier les gens de faire un voyage de noces? Vous êtes l'épouse de Christ, vous avez déjà été 100% de tout coeur acceptés par le plus riche, le plus grand époux.

Si vous recevez cette révélation, vous ne serez plus jamais dérangés par les rides, par le fait de pouvoir prêcher, danser ou chanter ou de toutes ces choses qui la société étiquette comme étant acceptables.

Dans la mesure que nous avons cette révélation, nous savons que nous sommes de Dieu et alors que nous avançons en cela, l'esprit du monde n'a pas de prise sur nous.

Prions: Dieu, je te prie pour mes amis qui écoutent ce message aujourd'hui, que tu leur montres clairement dans leur vie personnelle comment l'esprit du monde a eu une influence sur leurs émotions, comment ils ont été blessés, comment ils ont été désappointés, comment ils ont été envieux, comment ils se sont comparés à d'autres, comment ils ont été désillusionnés, comment ils ont couru après des choses qui ne les rendront vraiment pas meilleurs, comment ils ont eu du ressentiment envers toi parce que tu ne leur a pas permis de performer ou d'aller ou d'avoir ou d'être, pensant que tu étais injuste. Et Seigneur, tu n'es pas injuste! Tu n'es pas injuste du tout! Tu fais juste nous garder de gober et d'avoir notre coeur dans un faux système. O Dieu je te prie, pardonne-nous, montre-nous clairement où cette chose touche notre vie et ensuite donne-nous une révélation que nous sommes des enfants de Dieu et l'épouse de Christ. Que nous soyons si sécurisés, que nous soyons si acceptés dans cette réalité, Seigneur, que nous ne désirerions jamais l'esprit du monde encore. Au nom de Jésus, Amen.






Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes mardi 21 novembre 2017