iv>
 
   
 


Les colères de Jésus

COLÈRES DE JÉSUS
PROPHÉTISÉES PAR LE ROI DAVID

Psaume 2:12

Baisez le fils, de peur qu'il ne s'irrite, et que vous ne périssiez dans votre voie, car sa colère est prompte à s'enflammer. Heureux tous ceux qui se confient en lui!


Jésus-Christ, doux et humble de coeur, Mt.11:28, bon et lent à la colère, riche en bienveillance, Ps.86:5, notre Seigneur Jésus-Christ se mettait tout de même en colère parfois, et avec raison.


COLÈRE DE JÉSUS EN FACE DU MANQUE DE COMPASSION

Marc 3:1-5

Jésus entra de nouveau dans la synagogue. Il s'y trouvait un homme qui avait la main sèche. Ils observaient Jésus, pour voir s'il le guérirait le jour du sabbat : c'était afin de pouvoir l'accuser. Et Jésus dit à l'homme qui avait la main sèche : Lève-toi, là au milieu. Puis il leur dit : Est-il permis, le jour du sabbat, de faire du bien ou de faire du mal, de sauver une personne ou de la tuer? Mais ils gardèrent le silence. Alors, promenant ses regards sur eux avec indignation (orgè en grec : colère), et en même temps affligé (sullupeô en grec : avec tristesse) de l'endurcissement de leur coeur, il dit à l'homme : Étends ta main. Il l'étendit, et sa main fut guérie.


COLÈRE DE JÉSUS EN FACE DE L'HYPOCRISIE

Matthieu 23:13-15

Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites! parce que vous fermez aux hommes le royaume des cieux; vous n'y entrez pas vous-mêmes, et vous n'y laissez pas entrer ceux qui veulent entrer. Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites! parce que vous dévorez les maisons des veuves, et que vous faites pour l'apparence de longues prières; à cause de cela, vous serez jugés plus sévèrement. Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites! parce que vous courez la mer et la terre pour faire un prosélyte; et, quand il l'est devenu, vous en faites un fils de la géhenne deux fois plus que vous.


COLÈRE DE JÉSUS CONTRE LES EXPLOITEURS RELIGIEUX

Jean 2:14-18

Il trouva dans le temple les vendeurs de boeufs, de brebis et de pigeons, et les changeurs assis. Ayant fait un fouet avec des cordes, il les chassa tous du temple, ainsi que les brebis et les boeufs; il dispersa la monnaie des changeurs, et renversa les tables; et il dit aux vendeurs de pigeons: Otez cela d'ici, ne faites pas de la maison de mon Père une maison de trafic. Ses disciples se souvinrent qu'il est écrit : Le zèle (zelos en grec, traduit par jalousie dans 2Co.11:2) de ta maison me dévore.

2 Corinthiens 11:2 Car je suis jaloux de vous d'une jalousie de Dieu, parce que je vous ai fiancés à un seul époux, pour vous présenter à Christ comme une vierge pure.


COLÈRE DE JÉSUS CONTRE LE FIGUIER

Jésus ne se mettait jamais en colère pour rien, il avait un tempérament doux et humble, cliquez ici pour une méditation sur ce qui a suscité une colère telle chez Jésus qu'il a été jusqu'à maudire le figuier.


JÉSUS S'EST-IL MIS EN COLÈRE CONTRE SES DISCIPLES ?

Dans tous les exemples cités jusqu'à maintenant, les gens visés par la colère de Jésus étaient ceux qui refusaient de croire en lui comme étant le Christ, leur Sauveur.

On ne peut trouver nulle part un endroit où il est écrit expressément que Jésus se soit mis en colère contre ses disciples. Il se pourrait qu'il ait expérimenté un sentiment semblable dans Mt.17:14-17 où la Parole de Dieu omet d'employer le mot colère quand Jésus traite la foule et ses disciples de race incrédule (apistos en grec «sans foi», traduit ailleurs aussi par non-croyant 1Co.14:23, infidèle Lu.12:46) et perverse (diastrepho en grec : traduit aussi par révolte Lu.23:2, détourné (de la foi) Ac.13:8, pernicieux Ac.20:30). De si durs termes s'appliquaient certainement plus à la foule incrédule et détournée de Dieu qu'aux disciples qui avaient quand même un peu de foi en Jésus et le suivaient, malgré qu'ils aient souffert d'incrédulité dans ce cas précis, cf. Mt.17:20.

Il est remarquable que Jésus, après avoir subi la colère de Dieu pour nos péchés et être ressuscité, ne manifeste aucune impatience envers Thomas qui faisait preuve au moins d'autant d'incrédulité que les disciples dans Mt.17. Au contraire, il l'accueille, l'encourageant à s'avancer et à le toucher. Cette attitude de Jésus envers son disciple est un puissant réconfort pour nous qui pouvons aussi faire preuve d'incrédulité alors que notre foi s'affermit graduellement, non pour le salut nécessairement, mais, par exemple, concernant la providence divine dans les difficultés.

Jean 20:24 Thomas, appelé Didyme, l'un des douze, n'était pas avec eux lorsque Jésus vint. 25 Les autres disciples lui dirent donc: Nous avons vu le Seigneur. Mais il leur dit: Si je ne vois dans ses mains la marque des clous, et si je ne mets mon doigt dans la marque des clous, et si je ne mets ma main dans son côté, je ne croirai point. 26 Huit jours après, les disciples de Jésus étaient de nouveau dans la maison, et Thomas se trouvait avec eux. Jésus vint, les portes étant fermées, se présenta au milieu d'eux, et dit: La paix soit avec vous! 27 Puis il dit à Thomas: Avance ici ton doigt, et regarde mes mains; avance aussi ta main, et mets-la dans mon côté; et ne sois pas incrédule, mais crois. 28 Thomas lui répondit: Mon Seigneur et mon Dieu! 29 (20-28) Jésus lui dit: (20-29) Parce que tu m'as vu, tu as cru. Heureux ceux qui n'ont pas vu, et qui ont cru!






Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes mardi 21 novembre 2017