- Repas du Seigneur -

  Liste des articles   |   Nouveautés de la semaine   |   Recherche   |   Contactez Pasteur Yvan Rheault   
________________

Quel est donc le moyen divin pour sortir des épreuves ?




Comprenez bien ce qui suit car c'est la vérité qui est libératrice (Jean 8:31  Si vous restez fidèles  à mes paroles, vous êtes vraiment mes disciples; 32  ainsi vous connaîtrez la vérité et la vérité vous rendra libres. (FC)) la vérité a le pouvoir de vous faire sortir de vos moments difficiles.

1Corinthiens 10:13 Les tentations que vous avez connues ont toutes été de celles qui se  présentent normalement aux hommes. Dieu est fidèle à ses promesses et  il ne permettra pas que vous soyez tentés au-delà de vos forces; mais,  au moment où surviendra la tentation, il vous donnera la force de la  supporter et, ainsi, le moyen d’en sortir. (FC)

1Corinthiens 10:13  Aucune épreuve ne vous est survenue qui n’ait été humaine; or Dieu est digne de confiance - il ne permettra pas que vous soyez mis à l’épreuve au-delà de vos forces; avec l’épreuve il ménagera aussi une issue, pour que vous puissiez la supporter. (NBS)

La Bible en Français courant (FC) précise quelque chose d'important, oublié par la Nouvelle Bible Segond (NBS) ; Dieu ne nous communique pas seulement la capacité de supporter, d'endurer l'épreuve, mais il nous fournit aussi le moyen d'en sortir vainqueur ! Nous allons voir comment plus loin que Paul nous le révèle Wdans ce chapitre. En grec, le mot peirasmos peut signifier autant tentation que épreuve, donc cela concerne TOUS nos moment difficiles. Paul en donne des exemples dans le début de ce chapitre en commençant par dire que les Juifs dans le désert ont été baptisés en Moïse et ont aussi pris le repas du Seigneur aux versets 2 et 4.

1Corinthiens 10:2 Dans le nuage et dans la mer, ils ont tous été baptisés en communion avec Moïse. 3 Ils ont tous mangé la même nourriture spirituelle 4 et ils ont tous bu la même boisson spirituelle: ils buvaient en effet au rocher spirituel qui les accompagnait, et ce rocher était le Christ. (BFC)

Ensuite, il révèle que ces deux rituels que Jésus nous a laissés ne sont pas des rites magiques qu'il suffit d'accomplir religieusement et qui nous dispensent de bien nous comporter pour plaire à Dieu.

1Corinthiens 10:5 Pourtant, la plupart d’entre eux ne furent pas agréables à Dieu et c’est pourquoi ils tombèrent morts dans le désert.(BFC)

Paul donne ensuite quatre types d'épreuves/tentations à éviter car elles ont amené les Juifs à déplaire à Dieu au point que plusieurs en sont morts.

1Corinthiens 10:6 Ces événements nous servent d’exemples, pour que nous n’ayons pas de mauvais désirs comme ils en ont eu.(BFC)

La première épreuve/tentation - celle de trouver notre bonheur ailleurs qu'en Dieu dans Exode 32

1Corinthiens 10:7 Ne vous mettez pas à adorer des idoles comme certains d’entre eux l’ont fait. Ainsi que le déclare l’Écriture: Les gens s’assirent pour manger et boire, puis ils se levèrent pour se divertir.(BFC)

C'est l'épisode du veau d'or, le peuple s'ennuyait et il a décidé d'aller chercher son plaisir en dehors de Dieu en attribuant à une statue de veau en or la puissance de les avoir fait sortir d'Égypte, désobéissant ainsi au plus grand commandement d'aimer Dieu de tout son coeur et de l'adorer lui seul. En mangeant et buvant, les Juifs étaient en communion avec l'autel derrière laquelle se cachait des démons, comme Paul le révèle plus loin aux verset 18 à 22.

1Corinthiens 10:18 Voyez le peuple d’Israël: ceux qui mangent les victimes sacrifiées sont en communion avec Dieu auquel l’autel est consacré. 19 Est-ce que je veux dire par là qu’une idole ou que la viande qui lui est offerte en sacrifice ont une valeur quelconque? 20 Non, mais j’affirme que ce que les païens sacrifient est offert aux démons et non à Dieu. Or, je ne veux pas que vous soyez en communion avec des démons. 21 Vous ne pouvez pas boire à la fois à la coupe du Seigneur et à la coupe des démons; vous ne pouvez pas manger à la fois à la table du Seigneur et à la table des démons. 22 Ou bien voulons-nous susciter la jalousie du Seigneur? Pensez-vous que nous soyons plus forts que lui?

Les Juifs avaient provoqué la jalousie du Seigneur et sa réaction fut terrible.

Pour nous chrétiens, cette épreuve correspond à la tentation de passer autre chose avant Dieu considérant ces choses comme plus importantes pour nous rendre heureux. Ces choses nous empêchent alors de faire la volonté de Dieu pour notre vie en s'impliquant dans son église. Par exemple, le travail peut devenir une idole à laquelle on consacre tout notre temps au détriment même de notre temps personnel avec Dieu et l'assistance aux réunions d'église. Cela peut être aussi des loisirs ou des activités sportives dont la pratique entre en conflit avec les réunions d'église. Même la famille et les amis peuvent devenir des idoles quand cela nous détourne et nous empêche de servir le Seigneur.

La deuxième épreuve/tentation - celle de satisfaire la convoitise de la chair dans Nombres 25

1Corinthiens 10:8 Ne nous livrons pas non plus à la débauche, comme certains d’entre eux l’ont fait et vingt-trois mille personnes tombèrent mortes en un seul jour.

Cela a mené les Juifs à avoir des relations sexuelles avec des personnes qui ne connaissent pas Dieu et offrir des sacrifices sur l'autel des dieux de ces femmes, se mettant à nouveau en communion avec les démons qui avaient inspiré ces fêtes orgiaques.

Pour nous chrétiens, c'est un avertissement clair d'éviter le sexe en dehors du mariage et un encouragement de se marier avec quelqu'un de sérieux dans sa foi chrétienne selon Hébreux 12:4 Que le mariage soit honoré de tous car Dieu jugera les impudiques et les adultères. Les impudiques étant les célibataires qui ont des relations sexuelles et les adultères étant les gens mariés qui en ont en dehors de leur conjoint avec qui ils se sont mariés.

La troisième épreuve/tentation, c'est de se plaindre de son sort par impatience, tannés de toujours la même routine dans Nombre 21:4-6

1Corinthiens 10:9 Ne provoquons pas Christ comme certains d’entre eux l’ont fait, si bien qu’ils sont morts, victimes des serpents. (Segond21)

Le verbe provoquer en grec, c'est ekpeirazô, la forme verbale du nom peirasmos qui est amplifiée par le préfixe ek. C'est le même verbe employé pour décrire l'épisode où le diable a tenté Jésus dans le désert pour qu'il transforme les pierres en pain, dans Matthieu 4:7. On parle encore ici de nourriture qui met en communion avec un autel derrière lequel se cache le diable. Jésus venait de passer 40 jours sans manger, il devait être tanné de jeûner alors Satan est venu le tenter, mais il a résisté à la tentation en citant la parole de Dieu qui exprime sa volonté.

Pour nous chrétiens, provoquer, éprouver ou tenter Jésus, c'est de se montrer impatient et insatisfait de notre sort, on se plaint de notre nourriture spirituelle, on veut voir plus de miracles, de guérisons, de manifestations. Paul avait appris à être content dans l'état où il se trouvait (Philippiens 4:11), il ne manifestait jamais d'impatience, même en prison le dos lacéré, sans nourriture, il chantait des cantiques avec Silas au lieu de se plaindre à Dieu de son sort (Actes 16), comme les Juifs dans le désert qui étaient tannés de manger de la manne tous les jours de leur vie et s'ennuyaient de leur ancienne vie d'esclave du péché. Pour le chrétien, provoquer Jésus, cela pourrait être aussi celui qui est impatient de voir Dieu agir pour le sortir de son épreuve et qui s'ennuie de son ancienne vie de péché qui lui procurait un plaisir éphémère mais qui raccourcissait aussi sa vie.

La quatrième épreuve/tentation, c'est de murmurer par incrédulité dans Nombres 14:2-29

1Corinthiens 10:10 Ne murmurez pas comme certains d’entre eux l’ont fait, de sorte qu’ils sont morts sous les coups du destructeur.(Segond21)

Les 12 espions étaient venus faire leur rapport de la Terre Promise, c'était effectivement une terre riche qui allait les rendre prospères, comme Dieu l'avait promis, mais elle était habitée par des géants belliqueux qui avaient méprisé les espions comme s'ils étaient des insectes à écraser. Au lieu de croire que Dieu était plus fort et qu'il allait les aider à vaincre ces géants, ils se sont mis à avoir peur et ont refusé d'obéir à Dieu. Ce qu'ils ont craint leur est arrivé (Job 3:25), ils sont tous morts sauf Caleb et Josué qui ont pu entrer en possession de la Terre Promise en ayant la foi que Dieu allait la leur donner.

Pour nous chrétiens, cela correspond aux murmures d'incrédulité devant des défis qui nous dépassent, on regarde la montagne devant nous au lieu de parler à la montagne pour qu'elle s'ôte de notre chemin. Hébreux 11:6 Sans la foi, il est impossible de plaire à Dieu.

Dieu est digne de confiance, il mérite que nous lui faisions confiance au lieu d'être obnubilés par nos circonstances difficiles. Dieu va nous montrer le moyen de sortir vainqueurs de nos épreuves/tentations, un peu plus loin dans ce chapitre, on lit que le moyen de s'en sortir c'est en étant en communion avec Jésus par le repas du Seigneur.

1Corinthiens 10:18 La coupe de bénédiction, sur laquelle nous prononçons la bénédiction, n’est- ce pas une communion au sang du Christ? Le pain que nous rompons, n’est-ce pas une communion au corps du Christ? (NBS)

Le moyen divin pour sortir des épreuves !

La bénédiction est le moyen qui nous fait sortir de l'épreuve, en prenant la coupe de bénédiction, nous nous connectons à la bénédiction, nous sommes en communion avec le sang de Jésus qui nous protège des épreuves, comme le sang de l'agneau avait protégé les juifs du destructeur en Égypte. En offrant son corps meurtri sur la croix, il nous permet d'entrer en communion avec lui, c'est ce que reflète l'usage aujourd'hui en Israël du mot « chabbuwrah» qu'on utilise à la fois pour parler des meurtrissures et de la communion.

1Corinthiens 10:18 Voyez les Israélites: ceux qui mangent les animaux offerts en sacrifice ne sont-ils pas en communion avec l’autel?

Notre autel à nous, c'est la croix et nous entrons en communion avec l'autel en prenant le repas du Seigneur, alors nous pouvons expérimenter la prédication de la croix qui manifeste la puissance de salut venant Dieu pour ceux qui y croient, selon 1Corinthiens 1:18. Ceux qui n'ont pas pris au sérieux cette communion par l'autel dans l'Ancien Testament ont expérimenté des maladies et plusieurs sont morts prématurément. Paul rappelle qu'il en a été de même dans l'Église de Corinthe où plusieurs sont tombés malades et sont décédés. Pourquoi tant de chrétiens dans l'Église de Corinthe étaient tombés malades et étaient décédés ? C'est parce qu'en prenant le repas du Seigneur, au lieu de se rappeler ce que Jésus avait fait pour eux, ces gloutons pensaient plutôt à se divertir sans penser à ceux qui n'avaient rien à manger dans l'église. Ils ne regardaient pas au corps du Seigneur mais à leur ventre qui était leur dieu, comme le veau d'or divertissant.

Philippiens 3:17 Soyez tous mes imitateurs, frères, et portez les regards sur ceux qui marchent selon le modèle que vous avez en nous. 18 Car il en est plusieurs qui marchent en ennemis de la croix de Christ, je vous en ai souvent parlé, et j’en parle maintenant encore en pleurant. 19 Leur fin sera la perdition; ils ont pour dieu leur ventre, ils mettent leur gloire dans ce qui fait leur honte, ils ne pensent qu’aux choses de la terre.

1Corinthiens 11:17 En faisant la remarque suivante, je ne peux pas vous féliciter, car vous vous rassemblez non pour devenir meilleurs, mais pour devenir pires. 18 Tout d’abord, j’apprends que, lorsque vous vous réunissez en assemblée, il y a parmi vous des divisions - et je le crois en partie. 19 Il faut bien en effet qu’il y ait aussi des divisions parmi vous, afin que l’on puisse reconnaître ceux qui sont approuvés de Dieu au milieu de vous. -!! 20 Ainsi donc, lorsque vous vous réunissez, ce n’est pas pour prendre part au repas du Seigneur, 21 car, dès que vous vous mettez à table, chacun s’empresse de prendre son propre repas, de sorte que l’un a faim, tandis que l’autre est ivre. 22 N’avez-vous pas des maisons pour manger et boire? Ou bien méprisez-vous l’Eglise de Dieu et voulez-vous faire honte à ceux qui n’ont rien? Que vous dire? Faut-il vous féliciter? Sur ce point, je ne vous félicite pas. 23 En effet, j’ai reçu du Seigneur ce que je vous ai transmis. Le Seigneur Jésus, la nuit où il a été arrêté, a pris du pain. 24 Après avoir remercié Dieu, il l’a rompu et a dit: «Prenez, mangez. Ceci est mon corps qui est rompu pour vous. Faites ceci en souvenir de moi.» 25 De même, après le repas, il a pris la coupe et a dit: «Cette coupe est la nouvelle alliance en mon sang. Faites ceci en souvenir de moi toutes les fois que vous en boirez.» 26 En effet, toutes les fois que vous mangez ce pain et que vous buvez cette coupe, vous annoncez la mort du Seigneur jusqu’à ce qu’il vienne. 27 C’est pourquoi, celui qui mange ce pain ou boit la coupe du Seigneur indignement sera coupable envers le corps et le sang du Seigneur. 28 Que chacun donc s’examine lui-même, et qu’ainsi il mange du pain et boive de la coupe, 29 car celui qui mange et boit indignement, sans discerner le corps du Seigneur, mange et boit un jugement contre lui-même. 30 C’est pour cela qu’il y a parmi vous beaucoup d’infirmes et de malades, et que plusieurs sont morts. 31 Si nous nous examinions nous-mêmes, nous ne serions pas jugés.

Alors si plusieurs de ceux qui ont pris indignenement le repas du Seigneur sont tombés malades et sont morts, le contraire est aussi vrai ! Plusieurs de ceux qui prennent le repas du Seigneur dignement vont expérimenter la guérison et la vie abondante promise par Jésus dans Jean 10:10, car le salut obtenu à la croix, c'est bien plus que seulement le pardon des péchés, même si c'est l'essentiel, le plus important. Le salut comporte aussi la bénédiction de l'Éternel qu'il ne fait suivre d'aucun chagrin (Proverbes 10:22) : la guérison (1Pierre 2:24, Matthieu 8:14-17), la direction (Psaumes 25:3-12, 32:8, 84:4-6), la promotion (Deutéronome 28:13), la provision (Psaumes 23, Philippiens 4:19), la délivrance (Jean 8:31-36) ! Voilà tous des domaines où on peut mettre notre foi quand nous prenons le repas du Seigneur dans l'humilité et la dignité.

Paul enseigne le sérieux avec lequel nous devons prendre le repas du Seigneur pour que cela soit la bénédiction intentée par Dieu qui nous aide à nous sortir de nos épreuves/tentations plutôt qu'une malédiction dont Christ nous a pourtant rachetée. Car Jésus est devenu malédiction à notre place, il s'est fait pauvre pour nous enrichir (2Corinthiens 8:9), il a pris sur lui la malédiction de la pauvreté spirituelle, émotionnelle, physique et matérielle (Deutéronome 28:17,22). Il est écrit que quiconque est pendu au bois est maudit, nous avons été rachetés de la malédiction par le sacrifice de Jésus sur la croix (Galates 3:13) et c'est ce à quoi on participe en prenant le corps et le sang de Jésus, représentés par la coupe de bénédiction qui nous a rachetés de la malédiction et la pain de vie qui nous communique la vie de Jésus en vie.

Alors prenez le repas du Seigneur avec ce nouvel éclairage spirituel et recevez le moyen de vous sortir de vos moments difficiles, au nom de Jésus, amen ! Dorénavant, prenant le repas du Seigneur, que la grâce (cadeau immérité) et paix (shalom : rien de manquant ni de brisé), vous enveloppent au nom de Jésus !  



Compteur installé le 14 octobre 2020

Nombre de visites - 137





Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









email Croixsens Net sur

Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner

 
   
 



Nous sommes mardi 27 Octobre 2020



NOUVEAUTÉS de la semaine
  1. Dieu peut-il cesser de nous aimer un jour ?

  2. Gwen Dressaire

  3. Betty Lasher amène au Seigneur David Oyedepo

  4. Grâce sur grâce ... en quoi consistent-t-elles ces deux grâces ?

  5. Dérangés par ceux qui sont favorisés dans le ministère ?

  6. Toucher Jésus ou toucher par Jésus, c'est la guérison assurée !

  7. En quoi consiste le rôle d'ambassadeur du royaume de Dieu ?

  8. L’importance de prendre une parole dans son contexte

  9. Jésus lui a sauvé la vie !

  10. Le linge sali volontairement

VIDÉO du mois - message apporté lors de la nuit de prière

Faire un don
Devenez partenaire
de Croixsens.net
Cliquez ci-dessous
pour faire un don
avec PAYPAL

ou cliquez ici
pour faire un chèque.