- Catholicisme -

  Liste des articles   |   Nouveautés de la semaine   |   Recherche   |   Contactez Pasteur Yvan Rheault   
________________



L'absolution - La vérité absout, c'est la vérité absolue !


Le terme «absolution» vient du latin «absolvo» il signifie «rendre libre, complètement, sans restriction», c'est la liberté absolue. Selon les mots même du Seigneur Jésus, c'est la vérité qui rend libre, c'est en demeurant dans sa Parole qu'on reçoit l'absolution de nos péchés, que nous sommes délivrés de nos péchés.

Jean 8:31 Jésus dit alors aux Juifs qui avaient cru en lui: Si vous demeurez dans ma parole, vous êtes vraiment mes disciples; 32 vous connaîtrez la vérité et la vérité vous rendra libres. 33 Ils lui répondirent: Nous sommes la descendance d'Abraham et nous n'avons jamais été esclaves de personne; comment dis-tu: Vous deviendrez libres? 34 Jésus leur répondit: En vérité, en vérité, je vous le dis, quiconque commet le péché est esclave du péché. 35 Or, l'esclave ne demeure pas pour toujours dans la maison; le fils y demeure pour toujours. 36 Si donc le Fils vous rend libres, vous serez réellement libres.

En théologie catholique, l'absolution désigne la rémission des péchés accordée par ses prêtres dans le sacrement de la réconciliation. Nous allons regarder ensemble comment la réflexion théologique en est venue jusque là au fil des siècles.

Le concept de l'absolution est ... absolument biblique ! en théorie comme en pratique, ce qui est parfois difficile à recevoir pour un protestant à cause du développement de cette doctrine dans l'église catholique. On a déjà vu que Jésus en parle dans Jean 8:31-36. Si Jésus est maintenant au ciel, il est encore sur la terre dans son corps qui est l'Église (1Corinthiens 12:27) dont il demeure la tête et dont il demeure à la tête (1Corinthiens 11:3). L'Église est la gardienne de la Parole de Dieu (2Timothée 1:14), elle est la colonne de la vérité (1Timothée 3:15), elle est la bouche par laquelle Jésus s'exprime (2Corinthiens 5:20, 2Thessaloniciens 3:6), toujours en analogie avec ce qui a été consigné dans la Bible, (2Timothée 3:16, Hébreux 13:8). Quand Jésus était sur la terre, il donnait l'absolution des péchés (Luc 5:24) et avant de partir, il a donné à ses apôtres ce pouvoir, comme nous le lisons dans Matthieu 18:18, Jean 20:23.

Matthieu 18:18 En vérité je vous le dis, tout ce que vous lierez sur la terre sera lié dans le ciel, et tout ce que vous délierez sur la terre sera délié dans le ciel.

Jean 20:23 Ceux à qui vous pardonnerez les péchés, ils leur seront pardonnés, et ceux à qui vous les retiendrez, ils leur seront retenus.

Jésus avait lui-même reçu ce pouvoir du Père, Luc 5:20-24

Luc 5:20 Voyant leur foi, Jésus dit à cet homme: Tes péchés te sont pardonnés. 21 Les scribes et les Pharisiens se mirent à raisonner et à dire: Qui est celui-ci qui profère des blasphèmes? Qui peut pardonner les péchés, si ce n'est Dieu seul? 22 Jésus connut leurs raisonnements, prit la parole et leur dit: Pourquoi faites-vous de tels raisonnements dans vos coeurs? 23 Qu'est-ce qui est plus facile de dire: Tes péchés te sont pardonnés, ou de dire: Lève-toi et marche? 24 Or, afin que vous sachiez que le Fils de l'homme a sur la terre le pouvoir de pardonner les péchés: Je te l'ordonne, dit-il au paralysé, lève-toi, prends ton lit et va dans ta maison.

Les scribes et les pharisiens avaient été grandement offusqués que Jésus pardonne les péchés. Mais Jésus leur a prouvé qu'il avait l'autorité divine de le faire. Non seulement Jésus avait ce pouvoir mais il l'a confié ensuite à ses disciples comme on l'a lu dans Matthieu 18:18 et Jean 20:23!

1500 ans plus tard, les Réformateurs aussi ont eu de la difficulté avec l'idée de l'absolution. Comme les scribes et les pharisiens auparavant, Zwingli soutenait lui aussi que Dieu seul peut pardonner les péchés et il considérait comme un acte d'idolâtrie que d'aller espérer obtenir le pardon de la part d'une simple créature. Les catholiques pensent autrement, pour eux, le prêtre ne pardonne pas les péchés de son propre chef, mais se trouve être plutôt l'instrument indigne à travers lequel Christ pardonne le péché.

Dans le Protestantisme, la bonne compréhension de Matthieu 18:18 et Jean 20:23 se trouve dans le passage parallèle de Luc 24:47 prononcé par Jésus dans le même contexte que Jean 20:23.

Luc 24:47 que la repentance en vue du pardon des péchés serait prêchée en son nom à toutes les nations à commencer par Jérusalem.

Selon cette ligne de pensée protestante, les apôtres pardonnaient les péchés via l'annonce de la Bonne Nouvelle ; c'est-à-dire que ceux qui recevaient la Bonne Nouvelle se voyaient pardonner de leurs péchés tandis que ceux qui la refusaient ne pouvoir obtenir le pardon.

On peut distinguer entre Matthieu 18:18 et Jean 20:23. Matthieu 18:18 a été prononcé dans un contexte ecclésiale où c'est un chrétien qui pèche et a besoin d'être pardonné tandis que Jean 20:23 a été prononcé dans un contexte d'évangélisation. La Bible enseigne que le pardon des péchés était reçu suite à la repentance et la foi en Jésus-Christ, par exemple, lire Actes 10:43 et Ephésiens 1:7 :

Actes 10:43 Tous les prophètes rendent de lui le témoignage que quiconque croit en lui reçoit par son nom le pardon des péchés.

Ephésiens 1:7 En lui, nous avons la rédemption par son sang, le pardon des péchés selon la richesse de sa grâce

L'apôtre Pierre annonce aux juifs au coeur contrit que le pardon des péchés est offert à ceux qui croyaient en Jésus et que ce pardon était associé au baptême d'eau :

Actes 2:38 Pierre leur dit: Repentez-vous, et que chacun de vous soit baptisé au nom de Jésus-Christ, pour le pardon de vos péchés; et vous recevrez le don du Saint-Esprit.

On voit bien la séquence ; la repentance et la foi en Jésus rendues manifestes par le baptême d'eau apportent le pardon des péchés. Ensuite le don du Saint-Esprit procure la puissance pour se libérer de l'emprise du péché. Paul l'explique dans Romains 6:1-12.

Romains 6:1 Que dirons-nous donc? Demeurerions-nous dans le péché, afin que la grâce abonde? 2 Certes non! Nous qui sommes morts au péché, comment vivrions-nous encore dans le péché? 3 Ignorez-vous que nous tous qui avons été baptisés en Christ-Jésus, c'est en sa mort que nous avons été baptisés? 4 Nous avons donc été ensevelis avec lui dans la mort par le baptême, afin que, comme Christ est ressuscité d'entre les morts par la gloire du Père, de même nous aussi nous marchions en nouveauté de vie. 5 En effet, si nous sommes devenus une même plante avec lui par la conformité à sa mort, nous le serons aussi par la conformité à sa résurrection; 6 nous savons que notre vieille nature a été crucifiée avec lui, afin que ce corps de péché soit réduit à l'impuissance et que nous ne soyons plus esclaves du péché; 7 car celui qui est mort est quitte du péché. 8 Or, si nous sommes morts avec Christ, nous croyons que nous vivrons aussi avec lui 9 sachant que Christ ressuscité d'entre les morts ne meurt plus; la mort ne domine plus sur lui. 10 Car il est mort, et c'est pour le péché qu'il est mort une fois pour toutes, et maintenant qu'il vit, il vit pour Dieu. 11 Ainsi vous-mêmes, considérez-vous comme morts au péché, et comme vivants pour Dieu en Christ-Jésus. 12 Que le péché ne règne donc pas dans votre corps mortel, et n'obéissez pas à ses convoitises.

Dans la pratique biblique, on ne se fait baptiser qu'une fois, à la conversion, tous les péchés commis jusqu'au baptême sont pardonnés. Mais même si le Saint-Esprit nous donne la capacité de ne plus pécher par la suite, on sait tous qu'il nous arrive après notre baptême de pécher à nouveau du moment qu'on détourne les regards de Jésus, cf. 1Jean 1:8. Son Esprit cesse alors de nous conduire et de nous donner la capacité de résister au péché qui nous enveloppe alors avec facilité, cf. Hébreux 12:1.

1Jean 1:8 Si nous disons que nous n'avons pas de péché, nous nous séduisons nous-mêmes, et la vérité n'est pas en nous.

Hébreux 12:1 Nous donc aussi, puisque nous sommes environnés d'une si grande nuée de témoins, rejetons tout fardeau et le péché qui nous enveloppe si facilement, et courons avec persévérance l'épreuve qui nous est proposée, 2 les yeux fixés sur Jésus, qui est l'auteur de la foi et qui la mène à la perfection. Au lieu de la joie qui lui était proposée, il a supporté la croix, méprisé la honte, et s'est assis à la droite du trône de Dieu.

La pratique chrétienne est alors la confession publique suite à un péché publique et l'absolution comme Paul en donne un exemple dans sa lettre aux Corinthiens et comme Jacques l'indique dans son épître.

2Corinthiens 1:5 Si quelqu'un a été une cause de tristesse, ce n'est pas moi qu'il a attristé, c'est vous tous, du moins en partie, pour ne rien exagérer. 6 Il suffit pour cet homme du blâme qui lui a été infligé par le plus grand nombre, 7 en sorte que vous devez bien plutôt lui pardonner et le consoler, de peur qu'il ne soit accablé par une tristesse excessive. 8 Je vous exhorte donc à faire prévaloir l'amour envers lui; 9 car je vous ai écrit aussi afin de savoir, en vous mettant à l'épreuve, si vous êtes obéissants en tout. 10 Or, à qui vous pardonnez, je pardonne aussi; et pour ma part, ce que j'ai pardonné--si j'ai pardonné quelque chose--c'est à cause de vous en présence de Christ 11 afin de ne pas laisser à Satan l'avantage sur nous, car nous n'ignorons pas ses desseins.

Jacques 5:16 Confessez donc vos péchés les uns aux autres, et priez les uns pour les autres, afin que vous soyez guéris. La prière agissante du juste a une grande efficacité.

Ceci est en harmonie avec ce que Jésus enseignait dans Matthieu 18. Paul montre comment il est nécessaire pour le bien-être émotionnel et spirituel du pécheur repentant que l'Église donne l'absolution et comment cette absolution est donnée à cause de la présence de Christ dans son corps qui est l'église. Il ne suffit donc pas juste que le pécheur repentant se confesse à Dieu quand son péché a aussi affecté l'église. La confession à l'église est humiliante et permet la redevabilité ; les membres ont la responsabilité de s'enquérir dans le futur si le pécheur persévère dans sa repentance, nous sommes appelés à nous supporter les uns les autres (Galates 6:1-2). L'absolution et la redevabilité sont des outils précieux que nous fournit le Seigneur, ils nous aident à recevoir l'exaucement de la prière que Jésus nous encourage de faire:

Matthieu 6:12-13 Pardonne-nous nos offenses comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés. Ne nous induis pas en tentation, mais délivre-nous du mal».

Galates 6:1 Frères, si un homme vient à être surpris en quelque faute, vous qui êtes spirituels, redressez-le avec un esprit de douceur. Prends garde à toi-même, de peur que toi aussi, tu ne sois tenté. 2 Portez les fardeaux les uns des autres, et vous accomplirez ainsi la loi du Christ.

Comme la vie chrétienne est longue et les chutes nombreuses, Jésus dit à Pierre qu'il se pourrait qu'il ait à pardonner la même personne jusqu'à 490 fois - autrement dit autant que le frère se repentira car rendu là ça fait longtemps qu'on a perdu le compte !:

Matthieu 18:15 Si ton frère a péché, va et reprends-le seul à seul. S'il t'écoute, tu as gagné ton frère. 16 Mais, s'il ne t'écoute pas, prends avec toi une ou deux (personnes), afin que toute l'affaire se règle sur la parole de deux ou trois témoins. 17 S'il refuse de les écouter, dis-le à l'Église; et s'il refuse aussi d'écouter l'Église, qu'il soit pour toi comme un païen et un péager. 18 En vérité je vous le dis, tout ce que vous lierez sur la terre sera lié dans le ciel, et tout ce que vous délierez sur la terre sera délié dans le ciel. 19 En vérité je vous dis encore que si deux d'entre vous s'accordent sur la terre pour demander quoi que ce soit, cela leur sera donné par mon Père qui est dans les cieux. 20 Car là où deux ou trois sont assemblés en mon nom, je suis au milieu d'eux. 21 Alors Pierre s'approcha et lui dit: Seigneur, combien de fois pardonnerai-je à mon frère, lorsqu'il pèchera contre moi? Jusqu'à sept fois? Jésus lui dit: 22 Je ne te dis pas jusqu'à sept fois, mais jusqu'à soixante-dix fois sept fois.

Résumons ce qui a été dit jusqu'ici ; le pardon des péchés passés, présents et futurs est disponible parce que Jésus a versé son sang pour l'humanité. Jésus est l'Agneau de Dieu qui ôte le péché du monde, Jean 1:29, il est le Sauveur de monde, Jean 4:42.

Ce pardon des péchés est reçu lors de la repentance et de la foi en Jésus, manifestées lors du baptême, Actes 2:37, Ephésiens 1:7. Par la suite, le pardon des péchés est accordé par l'offensé ou par l'église à chaque fois qu'il y a confession Matthieu 18:15-23, 2Corinthiens .1:5-11, Jacques 5:16, Jean 20:23. Soulignons que c'est avant tout devant Dieu que nous nous confessons quand nous nous confessons devant ses ministres, cf. Actes 5:4, et si ses ministres accordent le pardon des péchés, c'est seulement en son Nom qu'ils peuvent le faire, car, en définitive, c'est Dieu qui est offensé (cf. Psaumes 51:4) et c'est Dieu pardonne les péchés:

1Jean 1:9 Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous pardonner nos péchés et nous purifier de toute injustice.

Ainsi, en offrant l'absolution au pécheur contrit qui se confesse, l'église ne donne pas l'avantage à Satan qui profite des péchés non pardonnés et non abandonnés pour accuser les élus de Dieu et leur rendre la vie misérable, comme le soulignait Paul dans 2Corinthiens 1:11 auparavant cité, cf. Zacharie 3:1 et Apocalypse 12:10.

Il en fut ainsi dans la pratique ecclésiale de l'église primitive. Le catholicisme privilégie le confessionnal où le pécheur contrit se confesse plus ou moins incognito au prêtre, l'absolution faisant partie du sacrement de réconciliation, celui-ci doit passer par un prêtre ordonné par l'évêque. On tend aujourd'hui, en beaucoup d'endroits, à choisir un lieu plus propice au dialogue entre le prêtre et le pénitent pour la célébration de ce sacrement. Voici comment W.C.G. Proctor dans Evangelical Dictionary of Theology explique la transition entre la pratique de l'absolution dans l'église primitive et la pratique en vigueur dans le catholicisme (J'ai rajouté ce qui est entre parenthèse):

Dans la pratique de l'église primitive, on a amplement des preuves qui démontrent que le pénitent faisait une confession publique devant la congrégation et que celle-ci l'accueillait à nouveau dans ses rangs dans la prière et avec l'imposition des mains de l'évêque. Au fil du temps, une alternative naturelle à la confession publique pour le pénitent fut de se confesser en privé à un évêque ou un prêtre. Dans ces deux approches, une prière pour l'absolution était employée, demandant à Dieu de pardonner les péchés confessés et de restaurer le pénitent «dans le sein de sa sainte église» d'après les Confessions apostoliques.

À partir du huitième siècle (...) un développement se produit dans l'église latine où le prêtre, en entendant les confessions, assume de plus en plus la position de juge, s'enquérant de chaque département de la vie du pénitent pour finalement lui donner l'absolution dans une forme déclaratoire (par exemple : "Dieu te pardonne") au lieu de la forme précatoire (par exemple : "Que Dieu te pardonne") utilisée auparavant. Thomas d'Aquin est le premier à prendre position formellement pour ce type d'absolution qui est maintenant en vigueur dans l'Église de Rome comme suit: «Ego te absolvo a peccatis tuis in nomine Patris et Filli et Spiritus Sancti.» (Je t'absous de tes péchés au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit).

Avec plus ou moins de succès selon les dénominations, les Réformateurs du seizième siècle ont cherché à restaurer l'absolution en accord avec l'enseignement des Écritures et de la pratique de l'église primitive.

Dans la pratique évangélique que je connais, voici ce qu'on encourage de faire : quand c'est un péché qui ne concerne que la personne et Dieu, la confession se fait à Dieu seul, quand c'est un péché contre une autre personne, le pénitent se confesse à cette personne et lui demande pardon, quand c'est un péché public, le pécheur contrit se confesse devant l'assemblée et lui demande pardon. Le pasteur demande ensuite à la congrégation entière si elle veut lui pardonner et la réponse a toujours été oui, car si nous ne pardonnons pas les offenses des autres, nous ne serons pas pardonnés non plus, avertit le Seigneur Jésus.

Matthieu 6:14 »Si vous pardonnez aux hommes leurs fautes, votre Père céleste vous pardonnera aussi; 15 mais si vous ne pardonnez pas aux hommes, votre Père ne vous pardonnera pas non plus vos fautes.








Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









email Croixsens Net sur

Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner

 
   
 



Nous sommes lundi 22 avril 2024



À partir de la dernière publication

Courtes vidéos d'enseignement de moins d'une minute

Méditations et enseignements écrits



  1. Les conséquences du péché : Goûter à sa médecine

  2. À qui Dieu a-t-il donné son Fils unique ?

  3. Les perdus verront-ils Dieu au jugement dernier avant de recevoir leur condamnation ?

  4. Message pour les couples en difficulté

  5. Le glorieux plan de Dieu pour l’humanité

  6. Satan s'était grandement limité dans son activité quand il était entré en Juda

  7. Tu ne tenteras point le Seigneur, ton Dieu

  8. Le Fils de l'homme est venu chercher et sauver ce qui était perdu

  9. Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi

  10. Honorer son père et son mère, c'est différent de ce qu'on pense habituellement

  11. Ceux qui me disent: Seigneur, Seigneur! n'entreront pas tous dans le royaume des cieux

  12. Vous recevrez une puissance lorsque le Saint-Esprit viendra sur vous

  13. Cette femme a fait ce qu'elle pouvait

  14. La première parole prononcée par Jésus après son incarnation

  15. Femme, qu’y a-t-il entre moi et toi ? Mon heure n’est pas encore venue.

  16. Un temps est fixé par Dieu pour rétablir le royaume en Israel avec Jésus comme roi

  17. Quelques réflexions apportant des précisions sur l'apotolat, entre autres

  18. Le biais de confirmation peut nous causer de graves problèmes !

  19. Le lac de feu, allégorique ou réel ?

  20. Quelle est la plus grande manifestation de l’amour ?

  21. Le lac de feu, allégorique ou réel ?

  22. Il ne suffit pas d'appeler Jésus "Seigneur"

  23. 5 secrets des personnes qui font la différence

  24. Le Nouveau Testament ne débute pas où on le place dans la Bible

  25. La chute de l'apôtre Judas n'était pas irrémédiable

  26. De qui vient la maladie?

  27. Se réjouir du malheur des autres ne restera pas impuni

  28. La compassion pousse à l'action

  29. Tous les chrétiens qui se suicident vont-ils en enfer?

  30. Le jeûne est un temps de préparation et d'édification

  31. La nouvelle prêtrise

  32. Jésus donne le bon exemple de leadership

  33. Le pardon disponible pour TOUTES nos fautes

  34. Dieu ne change pas, la manière d'obtenir son pardon non plus

  35. L'omnipresence de Dieu

  36. L'omniscience de Dieu

  37. Crois que la grâce du pardon et du rétablissement est encore disponible pour toi

  38. Les lévites, application dans la nouvelle alliance

  39. La Bible enseigne-t-elle qu'on devrait être pardonné et guéri à notre conversion ?

  40. Dieu crée les humains entièrement dès leur conception

  41. Sermon apporté à des funérailles d'une personne chrétienne

  42. Possède des biens mais ne les laisse pas te posséder !

  43. Que faire quand ton enfant est victime d'intimidation à l'école ?

  44. Le pardon n'efface pas les conséquences des mauvais choix

  45. Pourquoi le Saint-Esprit devait descendre sur Jésus alors qu'il avait déjà le Saint-Esprit ?

  46. Le messager intercesseur qui interprète la parole de Dieu en faveur des hommes

  47. Dieu est sensible aux larmes de ses enfants qui crient à lui avec foi

  48. Que celui qui ne veut pas travailler qu'il ne mange pas !

  49. L'intercession dans la pensée grecque biblique

  50. Voir les choses du bon côté, c'est meilleur pour le moral !

  51. L'humilité impressionnante de Jésus

  52. Docile et béni !

  53. Qu'est-ce qui nous distingue des démons ?

  54. Les anges transportent les âmes vers leur destinée éternelle

  55. Est-ce que Jésus décrit la grande tribulation dans Matthieu 24 ?

  56. Persévérer dans la foi pour expérimenter des signes, des miracles et des prodiges

  57. Comment faire des exploits dans le repos et triompher durant toute l'année

  58. Le repos bien mérité après le travail efficace

  59. Dieu peut-il demander à quelqu'un qui est déjà en manque de donner ?

  60. Vous êtes le fournisseur de votre foi !

  61. Que signifie l'expression d'entrer pleinement dans le royaume de Dieu ?

  62. Voir la face de Dieu

  63. Si le parler en langue est disponible pour tous, qu'est-ce qui bloque chez ceux qui veulent le pratiquer ?

  64. Ton point fort n'est pas infaillible

  65. Parler en langue, c'est bénir Dieu !

  66. Comment Jean peut-il utiliser le serpent comme analogie en parlant de Jésus ?

  67. On peut avoir tort sur toute la ligne tout en ayant raison !

  68. Que signifie lier et délier dans le langage biblique ?

  69. La victoire sur le péché par la plénitude du Saint-Esprit

  70. Démétrius, le bon et la brute qui était méchante !

  71. Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné ?

  72. Que signifie porter du fruit pour le Seigneur ?

  73. Bénissez afin d’hériter de la bénédiction

  74. Que signifie «Sanctifiez dans vos coeurs Christ le Seigneur» ?

  75. Qu'est-ce qu'un marchepied et quels sont ses significations allégoriques ?

  76. Dieu a apprécié l’offrande de Abel, mais pas de Cain, pourquoi ?

  77. Est-ce la coupe de la colère de Dieu que Jésus était appelé à boire ?

  78. L’araméen est la langue originelle du peuple de Dieu et non l’hébreu

  79. La Réforme a commencé à la croix, bien avant Martin Luther

  80. Message à l’Afrique et aux pays émergents dans le monde

  81. Les plus braves peuvent avoir des peurs

  82. L'intelligence va te mener au succès

  83. Est-ce que Jésus a eu besoin d'être élevé jusqu'à la perfection ?

  84. Pourquoi Eve n’a-t-elle pas trouvé bizarre qu’un serpent discute avec elle ?

  85. La valeur précieuse accordée au travail bien fait

  86. Qu’est-ce qui donne de la valeur à une chose ?

  87. Un seul écart du roi David ?

  88. En quoi consiste le mystère de la piété ?

  89. Suis-moi et laisse à ceux qui sont morts le soin d'enterrer leurs morts - Une parole de Jésus perçue comme dure

  90. Dieu a promis une vie bénie, pas une vie facile !

  91. Le premier miracle de Jésus a été de rendre un pauvre riche !

  92. La façon que Dieu considère la mort elle est différente de la perception humaine

  93. La manifestation de la guérison

  94. Qu’est-ce que Jésus fait au ciel présentement?

  95. Pourquoi l'apôtre Paul parle de faire reproche devant tous à ceux qui pèchent dans (1Timothée 5:20) pendant que Jésus Lui-même dans (Matthieu 18:15-17) parle d'un processus qui doit commencer d'abord de un à un ?

  96. La réussite du chrétien

  97. Un chrétien charnel peut-il hériter du royaume de Dieu ?

  98. Pourquoi appelle-t-on aussi frères ou soeurs les personnes qui vivent en concubinage?

  99. Dans l'Ancien Testament, le Saint-Esprit habitait-il dans tous les croyants qui vivaient à l'époque ou sur seulement quelques-uns ?

  100. Qu'est-ce qu'on mérite ?

  101. Comment se comporter avec un pasteur qui a commis l'adultère mais qui s'est repenti ensuite de son péché ?

  102. Comment définir l'héritage du royaume de Dieu ?

  103. La fausse science contredit la règle de la vérité

  104. L'effort béni

  105. Revêtir le Seigneur Jésus-Christ comme costume de super héros

  106. Pourquoi Dieu a-t-il permis le mal ?

  107. Comment reconnaître l'action du Saint-Esprit en nous? Comment savoir si nous sommes remplis du Saint-Esprit?

  108. Priscille, une enseignante qui collaborait avec Paul

  109. Choisir entre marcher par la vue ou marcher par la foi

  110. La VALEUR est déterminée par le prix payé

  111. Les anges ne sont pas omniscients ni omniprésents

  112. Pardon vis-à-vis Dieu et vis-à-vis les hommes

  113. Besoin de gens remplis de compassion

  114. Venez avec moi, dans un endroit isolé et vous prendrez un peu de repos

  115. Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu

  116. 4 choses qui étouffent la parole de Dieu et l'empêchent de porter du fruit

  117. Distinction entre la louange et l'adoration

  118. Mourir à soi-même au quotidien ?

  119. Crime grave et pardonnable

  120. Le pouvoir transformateur du sel

  121. Sans résurrection, nous sommes les plus malheureux des hommes

  122. Jugement sévère pour ceux qui prennent le repas du Seigneur indignement

  123. L'interprétation des langues ne signifie pas nécessairement la traduction des langues

  124. Dieu et Mamon peuvent rendre prospères mais sont incompatibles

  125. Un chrétien peut-il s'armer pour se défendre en allant à l'église ?

  126. Le Seigneur Jésus est pour le corps

  127. Comment gérer nos fautes que nous rappelle notre conscience ?

  128. Le mal atteint-il le juste ou pas ?

  129. Progression grâce à la Parole et l'unité sous l'autorité établie par Dieu

  130. J'aime la définition théologique de Paul

  131. La mort c’est la séparation, la vie c’est la communion

  132. Nous sommes tous des influenceurs, on nous regarde !

  133. Peut-on expérimenter le surnaturel sans parler en langue ?

  134. Savais-tu que tu peux te sauver toi-même et les autres ?

  135. La foi du paresseux

  136. L'appel de Paul par Jésus pour le ministère apostolique

  137. Dans quel sens doit-on comprendre que Jésus est le Fils unique de Dieu ?

  138. Se marier ou pas avec un prétendant qui ne maîtrise pas sa colère ?

  139. Développement du don de guérison dans la vie de Pierre

  140. La direction donnée au leader

  141. Le séjour des morts en trois parties

  142. La vision donnée au leader, l'unité d'esprit aux collaborateurs

  143. Hommes de Dieu qui se mettent à genoux pour prier

  144. Dans sa souffrance, Job ne subissait pas la colère de Dieu, Jésus non plus

  145. Est-ce que Simon le magicien s'est repenti suite à la réprimande de l'apôtre Pierre ?

  146. Consécration d'Aaron à la prêtrise

  147. Un couple marié peut-il avoir des relations sexuelles pendant un temps de jeûne et prière ?

  148. La peine de mort exigée pour les kidnappeurs dans la loi de Moïse

  149. Une mort PRÉMÉDITÉE traitée différemment d’une mort ACCIDENTELLE selon la loi de Moïse

  150. Faux témoignage versus mensonge

  151. Parlez en bien et non en vain du nom de Dieu le Père

  152. Il n'y a pas de comptabilité dans l'amour

  153. La plus grave erreur de David déboucha sur la manifestation d'une grâce extrême

  154. Trois raisons de veiller et prier

  155. Vent contraire

Plus de 2000 autres textes sont disponibles en cliquant sur les thèmes dans la colonne à votre gauche vers le haut de cette page.

VIDÉO du mois - message apporté lors de la nuit de prière

Faire un don
Devenez partenaire
de Croixsens.net
Cliquez ci-dessous
pour faire un don
avec PAYPAL

ou cliquez ici
pour faire un chèque.