Introduction


Je me suis d’abord intéressé à connaître une magnifique camerounaise ce qui m’a amené naturellement à découvrir le Cameroun.



Cela s’est transformé en une merveilleuse histoire d’amour avec la dame qui est devenue mon épouse. Nous avons d'abord célébré le mariage coutumier.



Ensuite le mariage civil



Et enfin le mariage religieux, en novembre 2011



Son pays ressemble en certains points au Canada tout en étant parfois si totalement différent. Le Cameroun, comme le Canada, est un pays où l’on parle principalement le français et l’anglais et dans chacun de ces deux pays, certains parmi la minorité se sentent lésés dans leurs droits et aspirent à l’indépendance, à la différence qu’au Canada ce sont les français qui sont minoritaires (20%) alors qu’au Cameroun, ce sont les anglais qui sont minoritaires (20%).



Certaines régions du Cameroun rappelent le paysage et le climat estival du Canada avec ses collines et montagnes verdoyantes. On y retrouve les mêmes cultures de maïs et de patates.



Le Canada a sa poutine et son sirop d’érable et le Cameroun a ses corrosols (ma femme en tient un dans sa main) et tous ces fruits exotiques au goût exquis, inusités au Canada.



Je progresse donc de surprise en étonnement, toujours avide d’en savoir plus sur les gens si chaleureux, sur leur culture aux 200 et plus de dialectes, sur leur spiritualité, particulièrement leur foi en Dieu et sur la nature généreuse qui les environne. Je vous invite à l’observer depuis ma perspective québécoise.










Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes le jeudi 17 avril 2014