Hommes de cette génération, considérez la parole de l'Eternel! Jérémie 2:31
Heureux ceux qui écoutent la parole de Dieu, et qui la gardent! Luc 11:28


Inerrance des Écritures



L'inerrance des Écritures a toujours été reconnue par les croyants au fil des siècles. Ainsi Luther a-t-il pu dire : «Quand les Écritures parlent, Dieu parle». Ce n'est qu'au 18e siècle avec l'avènement du rationalisme qu'on a commencé à mettre en doute la Parole de Dieu, surtout en ce qui a rapport au miraculeux et en rapport avec des contradictions apparentes à première vue.

Jésus n'avait aucune réticence face aux événements miraculeux rapportés dans l'Ancien Testament, par exemple, il cite librement l'histoire de Jonas dans le poisson (Mt.12:40), le déluge de Noé (Mt.24:37-38), la manne dans le désert (Jean 6:49) même la création d'Adam et Eve (Mt.19:4) en précisant qu'elle avait eu lieu au commencement, pas des millions d'années après le commencement ! L'apôtre Paul parle aussi d'Adam et Eve (1Ti.2:13-14 et Ro.5:12-21).

Matthieu 19:4 Il répondit : N’avez-vous pas lu que le créateur, au commencement, fit l’homme et la femme 5 et qu’il dit : C’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère, et s’attachera à sa femme, et les deux deviendront une seule chair ?

Le professeur Gleason Archer (1916-2004) a enseigné la théologie pendant plusieurs décennies, il connaissait l'hébreu, l'arabe, le latin, le grec, le français et l'allemand. Il avait étudié les langues anciennes syriaques, akkadiennes, coptes et sumériennes. Il avait visité les sites archéologiques de la terre sainte. Il pouvait affirmer avec candeur qu'il avait été confronté à pratiquement toutes les difficultés bibliques soulevées lors des discussions théologiques. Sa conclusion était que l'érudit évangélique bien entraîné n'avait rien à craindre des arguments hostiles et des défis lancés par les religieux, les humanistes, les agnostiques ou les athées. La Bible contient en elle-même les réponses pour réfuter toutes les charges lancées contre elle comme on est en droit de s'attendre d'un texte qui se proclame être la Parole de Dieu.

Nous n'avons évidemment pas en notre possession les textes originaux mais nous avons accès à des milliers de très vieilles copies, comportant il est vrai, des variantes typographiques mais n'ayant jamais un impact au niveau doctrinal. Les copistes tenaient en haute estime les textes qu'ils s'appliquaient à recopier, pour eux c'était la Parole de Dieu ! De plus, on n'entreprend pas une tâche laborieuse qui dure la majeure partie de sa vie à la légère, ce serait une folle perte de temps !

Voici maintenant quelques lignes guides quand vous êtes confrontés à des difficultés bibliques.
  1. Soyez pleinement persuadés qu'une explication adéquate existe même si vous ne l'avez pas trouvé encore.
  2. Évitez l'erreur de passer d'un a priori à son opposé quand un problème apparent surgit. La Parole de Dieu est cohérente et inspirée de Dieu (2Ti.3:16-17), alors elle mérite qu'on s'applique respectueusement à trouver des réponses dignes d'un Dieu sage.
  3. Étudiez en profondeur le contexte et les passages parallèles, s'il y a lieu. Au besoin, lisez le livre en question au complet. Les Écritures interprètent les Écritures, alors allez voir tous les autres passages qui parlent du même sujet.
  4. Un même mot grec ou hébreu peut être traduit des différents mots en français alors allez voir les mots employés dans leur langue originale, cela est accessible facilement maintenant avec le logiciel gratuit de Bible On Line. Comparez ensuite l'utilisation de ces mots employés dans leur langue originale.
  5. Rappelez-vous que dans toutes les langues, un même mot peut avoir plusieurs sens ; par exemple le mot monde dans Jean 3:16 «car Dieu a tant aimé le monde» n'a pas le même sens que dans 1Jean 2:15 «N'aimez pas le monde» sinon on se retrouverait avec une contradiction flagrante. Parfois aussi un mot sera utilisé dans un sens littéral, parfois dans un sens figuré. Par exemple le mot «chien» pouvant désigner l'animal ou des gens qui se comportement comme ce canidé incapable de distinguer ce qui est pur et impur.
  6. Quand il s'agit de passages parallèles comme on retrouve dans les évangiles, par exemple, la seule méthode juste est l'harmonisation. Chaque auteur aborde les récits depuis sa propre perspective avec un agenda précis, c'est pourquoi ils se complètent plutôt que se contredisent.
  7. C'est préférable de commencer par faire vos propres recherches, si vous en avez l'opportunité, mais n'hésitez pas ensuite à consulter les meilleurs commentaires bibliques, la plupart du temps, ils auront déjà traité de la question qui vous préoccupe, vous pourrez avoir comparer avec vos propres réflexions.
  8. Quand on remet en question ce que dit la Bible à cause de découvertes archéologiques, rappelez-vous que la Bible est le meilleur document archéologique qui soit. La propagande par les dirigeants n'a pas été inventée par Hitler ni Staline !, un roi sumérien aussi corrompu que ces deux dictateurs peut très bien avoir exagéré ses «exploits» ! Alors ce n'est pas parce que cela a été écrit il y a 4000 ans que cela devient véridique, il y a toujours eu des menteurs depuis la Chute ! Seule la Parole de Dieu ne peut mentir.

Romains 3:4 Que Dieu, au contraire, soit reconnu pour vrai, et tout homme pour menteur, selon qu’il est écrit: «Afin que tu sois trouvé juste dans tes paroles, et que tu triomphes lorsqu’on te juge.»

- Le webmestre









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner


Depuis le 28 novembre 2009,
visites sur les pages de ce thème


Devenez partenaire
de Croixsens.net
Cliquez ci-dessous
pour faire un don
avec PAYPAL


ou cliquez ici
pour faire un chèque.









OFFRE TOUTE SPÉCIALE
Pour ceux qui achètent dans la province de Québec



  Partager  

Nous sommes lundi 22 décembre 2014