Comment gérer une entrée d'argent subite ?
Voici la question qui a été posée précisément. La réponse que je vais apporter ira aussi pour toute entrée d'argent :

Quelles sont les actions à poser envers Dieu pour un nouveau fonctionnaire qui vient de recevoir son rappel (somme d'argent gardé par l'Etat pendant quelques années et versée d'un seul coup) et le premier salaire pour être béni dans sa carrière de fonctionnaire ?

La première chose à faire c'est de se réjouir avec des actions de grâce à Dieu pour cette entrée d'argent inopinée :

Luc 15:8 Ou quelle femme, si elle a dix drachmes, et qu’elle en perde une, n’allume une lampe, ne balaie la maison, et ne cherche avec soin, jusqu’à ce qu’elle la retrouve? 9 Lorsqu’elle l’a retrouvée, elle appelle ses amies et ses voisines, et dit: Réjouissez-vous avec moi, car j’ai retrouvé la drachme que j’avais perdue.

Une façon de manifester notre reconnaissance envers Dieu est de prendre une partie de cette offrande (il n'y a pas de pourcentage prédéterminé pour cela) et de l'offrir à un ministère qui nous tient à coeur ou qui nous a grandement béni pour qu'il puisse bénir davantage encore d'autres personnes. Ce principe se retrouve dans Pr.3:9-10 et Ga.6:6-10.

Proverbes 3:9 Honore l’Éternel avec tes biens, avec les prémices de tous tes produits; 10 alors tes celliers regorgeront d’abondance et tes pressoirs déborderont de vin.

Les prémices n'ont aucun rapport avec un pourcentage car on ne sait pas par la suite quelle sera l'abondance de la récolte. On fait juste un acte de foi qui honore Dieu en lui offrant les premiers fruits dun travail de tes mains ; ça peut être un premier salaire de l'année, un début de récolte, une première paye à un nouveau travail. On pense à Dieu avant de penser à nous, confiant que Dieu pourvoira à tous nos besoins, en comptant sur Lui qu'Il va bénir le travail de nos mains pour le reste de l'année comme Il a promis qu'Il ferait. Abel nous offre un exemple d'une offrande qu'on pourrait appeler "prémices" quand il a apporté à Dieu des premiers-nés de son troupeau et cet acte de foi a plu à Dieu tandis que Caïn avait attendu la bénédiction de Dieu pour voir ce qu'il allait lui offrir par la suite comme part de sa récolte. Le geste de Caïn n'était pas suscité par la foi mais par la vue et cela n'avait pas plu à Dieu.

Si les prémices sont offerts au début de la récolte, la dîme est donnée à la fin puisqu'elle est calculée selon le dixième de tous les revenus. Il y a aussi les offrandes et les aumônes (pour les pauvres) qui sont des dons pouvant être faits à n'importe quel moment sous l'inspiration du Saint-Esprit pour répondre à un besoin particulier. Quand c'est fait avec amour, nous expérimentons alors cette parole de Jésus :

«Il y a plus de bonheur à donner qu'à recevoir», Ac.20:35

En ce qui concerne les offrandes, voici le passage qui montre que le don est aussi une semence que le donateur effectue et qui lui assurera une récolte bien plus grande que ce qu'il a semé, comme en agriculture.

Galates 6:6 Que celui à qui l’on enseigne la parole donne une part de tous ses biens à celui qui l’enseigne. 7 Ne vous y trompez pas: on ne se moque pas de Dieu. Ce qu’un homme aura semé, il le récoltera aussi. 8 Celui qui sème pour satisfaire sa nature propre récoltera d’elle la ruine, mais celui qui sème pour l’Esprit récoltera de l’Esprit la vie éternelle. 9 Ne négligeons pas de faire le bien, car nous moissonnerons au moment convenable, si nous ne nous relâchons pas. 10 Ainsi donc, pendant que nous en avons l’occasion, pratiquons le bien envers tous et en particulier envers nos proches dans la foi.

C'est une façon que le Seigneur teste ton coeur ; si tu es généreux à ton tour, à l'image de la générosité de Dieu envers toi et que tu prends une partie de cette bénédiction pour bénir d'autres autour de toi, tu démarres une réaction en chaîne d'actions de grâces qui va se multiplier tant qu'elle trouvera des coeurs bien disposés et le ciel se remplira d'actions de grâce.

Quand Dieu voit que nous sommes généreux, Il n'a pas de gêne à continuer à nous bénir, car Il en a le désir et la capacité. Si nous gardons tout pour tout, nous attristons Son Saint-Esprit et nous tarissons la source de la bénédiction, ce qui ne serait vraiment pas à notre avantage.

Alors prie le Seigneur pour qu'il t'inspire la portion avec laquelle tu seras une bénédiction divine dans la vie des autres, et tu la donneras avec joie, dans la paix que Dieu continuera à pourvoir à tous tes besoins selon la richesse de l'héritage que Jésus s'est approprié pour toi en passant par la croix, cf. Ph.4:19.



Compteur installé le 18 décembre 2017

Nombre de visites - 172





Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes dimanche 22 avril 2018