Donne-nous du temps


Notre Dieu. Donne-nous du temps. Empêche-nous de vouloir aller plus vite que ne nous permet la longue houle de notre coeur. Fais que nous ayons patience avec nous-mêmes, car le temps œuvre à l'ombre de nos irritations, le temps progresse et cicatrise alors même que nous démange sa lenteur et que nous inquiètes ses retours de flamme.

Donne-nous du temps, pour prendre et pour apprendre. Car nous ne sommes point faits pour vaincre sans convaincre, pour saisir sans habiter, ni pour parcourir sans séjourner.
Donne-nous la familiarité qui suit la curiosité et qui permet le contact.
 
Donne-nous la tendresse qui accompagne le désir et qui permet l'amour.
 
Donne-nous la constance qui suit la découverte et qui permet le bonheur.
 
Donne-nous la lenteur qui suit la brusquerie et qui permet la communion.
 
Donne-nous le temps de l'approche et de l'attachement.
 
Donne-nous aussi du temps pour nous déprendre et nous guérir, car nous ne sommes point faits pour nous entêter dans l'attirance de la déraison, de la destruction, et tout simplement du mal subi et commis.
 
Donne-nous de retrouver le chemin de nos vies au travers des buissons de nos passions et des pierrailles de nos écorchures.
 
Donne-nous d'accepter que le temps de la convalescence aille aussi lentement que celui de l'enfièvrement.
 
O Dieu ! Apprend-nous à espérer dans le temps, pour nos propres vies et pour le monde entier. Car toi aussi, tu as usé du temps sans l'accuser. Toi aussi, tu marches en lenteur et tu reconstruits de génération en génération. Toi aussi, tu as une longue haleine et tu annonces ce qui ne se réalisera qu'au terme de nos engendrements. Tu n'es ni l'enchantement de l'instant, ni l'immuabilité de l'éternité ; tu es une semence enfouie dans la terre du monde pour une moisson qui n'es pas encore arrivée.
 
Notre Dieu. Donne-nous confiance dans le temps, aux jours où il nous sembles que nous piétinons et que nous régressons. Nous ne te demandons ni l'impatience ni la passivité. Nous te demandons que la patience du temps pacifie et reconstruise nos vies.
 
Au nom de Jésus-Christ, qui a grandi 30 ans en silence, qui a parlé 3 ans en puissance, qui a tout perdu 3 jours en déshérence, et qui nous offre le temps comme espérance. Amen.
 
 - André Dumas (texte extrait de ses "Prières Possibles)
 
(texte reproduit à partir d'un enregistrement audio de l'Amicale Protestante "La Cause")
 
On retrouve ci-dessus des pensées dignes d'être méditées, surtout dans la première partie, donne-nous du temps... j'ai plus de misère à le suivre dans les 3 derniers paragraphes cependant quand il écrit : «O Dieu ! Apprend-nous à espérer dans le temps, pour nos propres vies et pour le monde entier...» Il me semble que c'est déphasé, notre espérance et notre confiance n'est pas dans le temps, ce n'est toujours vrai le dicton que le temps arrange les choses ; pour quelqu'un de blessé dans son âme le temps n'arrange rien du tout, cela prend une restauration par l'Esprit. Sachant aussi ce qui s'en vient dans le futur le temps n'arrangera rien pour le monde entier.

Comme Paul disait, «examinez toutes choses et retenez ce qui est bon», il ne faut se laisser endormir par des belles paroles suivies ensuite de concepts étrangers à la Parole de Dieu.

Je suis tombé sur une pensée à propos du temps qui m'a semblé à propos:

«Comment éviter de me sentir bousculer par le temps ?  En accordant à chacune de mes actions l'attention qu'elle demande, comme si rien n'était plus important.»

L'apôtre Paul nous enseigne comment racheter le temps ; c'est en discernant la volonté du Seigneur qui veut que nous nous conduisons avec sagesse dans nos rapports avec les inconvertis dans nos actions et nos paroles.

Colossiens 4:5 Conduisez-vous avec sagesse envers ceux du dehors, et rachetez le temps. 6  Que votre parole soit toujours accompagnée de grâce, assaisonnée de sel, afin que vous sachiez comment il faut répondre à chacun.

Ephésiens 5:15 Prenez donc garde de vous conduire avec circonspection, non comme des insensés, mais comme des sages; 16 Rachetez le temps car les jours sont mauvais. 17 C'est pourquoi ne soyez pas inconsidérés, mais comprenez quelle est la volonté du Seigneur.






Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes samedi 18 novembre 2017